L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > FERRARI > MONDIAL 8






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (14-05-2007)

FERRARI
MONDIAL
8
(1980 - 1982)

254 000 Francs (1980)
ND CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES FERRARI MONDIAL 8
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V à 90°, 16 soupapes, 2x2 arbres à cames en tête
Position: transversal central AR
Alimentation: Injection électronique Bosch K-Jetronic.
Cylindrée en cm3: 2 926
Alésage x course : 81 x 71
Puissance ch DIN à tr/mn: 214 à 6 600.
Puissance au litre en ch: 73,13
Couple maxi en Nm à tr/mn: 243 à 4 600
Couple au litre en Nm : 83,04
TRANSMISSION
AR + différentiel
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 445
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,75
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 282 mm) + 2 disques ventilés AR (Ø 297 mm).
Pneus : Michelin TRX 205/55 VR 390.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 230
400 m DA en secondes: 15
1 000 m DA en secondes: 28
0 à 100 km/h : ND
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 14 L/100 Km.

Pas si facile de concilier moteur central AR et 4 places. Pininfarina s'en sort pourtant avec les honneurs.


Un poste de pilotage tourné vers la "machina" Hélas, une finition assez toc jure avec l'image Ferrari et les tarifs de l'époque.


La célèbre grille Ferrari, qui claque à chaque engagement de rapports...


Un profil équilibré ponctué par les prises d'air latérales.


Une Ferrari 4 places se veut voyageuse. Pas étonnant donc d'avoir une bagagerie et un coffre de contenance acceptable.


our sa nouvelle Ferrari Mondial 8, Ferrari va renouer avec son partenaire privilégier chargé de signer les robes des productions de Maranello. En 1980, Ferrari va donc présenter et commercialiser sa nouvelle Ferrari Mondial 8 dotée d'un V8 en position central arrière avec 2+2 places et une robe signée Pininfarina. L'appellation de " Mondial " sera donc ravivée par Ferrari après l'avoir utilisé dans les années 50 sur des Ferrari de course déjà dessinées par Pininfarina…


Ce beau V8 transversal (!) central arrière tout alu est bien dans la lignée des belles mécaniques de Ferrari. Avec sa cylindrée de 2926 cm3, il développe (seulement) 214 ch à 6600 tr/mn et 243 Nm de couple à 4600 tr/mn.


Malgré les gros pare-chocs en plastiques noirs pouvant absorber des chocs à faible vitesse sans déformations, l'esprit Ferrari est préservé. La face avant reste fine et intègre des phares escamotables, alors incontournables pour toutes voitures de sport qui se respecte.


la Ferrari Mondial 8 a toujours été largement critiquée lors de sa sortie pour sa tenue de route pointue à la limite, voire même dangereuse. Son train arrière était en effet très nerveux dans ses réactions, ce qui ne cadrait pas réellement avec l'image " familiale " de cette Ferrari Mondial 8.

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de FERRARI MONDIAL 8 cliquez ici !

BIEN :-)
Esthétique préservée malgré le concept
Magie Ferrari !
Détails de styles propres à la marque
Habitacle 2+2 places
Finition en progrès
Prix d'achat
Technique issue de la course
PAS BIEN :-(
Tenue délicate à la limite
Performances et puissances ternes
Entretien prohibitif !
Image chez les Ferraristes ?
Rares en bon état
Pneus TRX rares et chers

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (14/05/2007)

POUR TOUS CONTINENTS !
Chez Ferrari, on essaie de prendre en compte toutes les attentes de la clientèle. Si Enzo Ferrari a refusé de mettre en production le très beau prototype de berline 4 portes " Pinin " proposé par Pininfarina en avril 1980, les pères de famille ne sont pas oubliés pour autant. Soit l'amateur avec enfants (pas trop grands !) pouvait opter pour la Ferrari 400 GT et son V12, ou alors pour la Dino, puis devenue Ferrari 308 GT4. Pour remplacer cette dernière, Ferrari revient à son partenaire traditionnel Pininfarina pour dessiner une berlinette 2+2 à moteur central. Pas si simple !...

Texte : Nicolas LISZEWSKI
Photos : D.R.

Dans les années 70, la conversion de la plupart des constructeurs de voitures de sport au moteur central arrière devient incontournable. Porsche, bien que conservant sa Porsche 911 avec un moteur en porte-à-faux arrière, cède également à la mode du moteur central arrière sur sa Porsche 914. Il faut avouer que dans l'esprit du public, moteur central est synonyme de voiture sportive. Même les constructeurs à vocation plus populaire et large public cèdent à cette mode : Fiat X1/9, Matra Bagherra, Lancia Beta MonteCarlo… Les avantages apportés par le moteur central arrière sont évidents en matière de comportement routier et d'équilibre. Les autos sont ainsi plus faciles à conduire vite. En compétition, et en sport-prototypes notamment où des luttes somptueuses captivent le public, cette architecture est également retenue. Bien entendu, Ferrari n'a pu rester sourd bien longtemps à cette architecture qui fait ses preuves et que Lamborghini osa inaugurer sur sa Lamborghini Miura. C'est donc avec malice, sous la marque Dino, avec les 206 puis 246 GTB et GTS que Ferrari expérimenta en voiture de tourisme l'architecture centrale arrière. Les limites de cette architecture sont, bien entendu, l'habitabilité et le coffre qui sont très largement amputés. Alors lorsqu'il s'agit de ménager deux places arrière, même d'appoint, la tâche devient beaucoup plus ardue. C'est délicat tant dans la technique, mais surtout en design. D'ailleurs, pour le premier coup d'essai, c'est Bertone qui reçu les faveurs de Ferrari pour dessiner la Dino 308 GT4 qui fut vendue ensuite sous la marque Ferrari. Son dessin, très typé seventies, avec sa forme en coin ne rencontra pas toujours les faveurs des Ferraristes. Cela dit, la tâche de Bertone était très difficile, et le résultat était plutôt heureux. Pour sa nouvelle Ferrari Mondial 8, Ferrari va renouer avec son partenaire privilégier chargé de signer les robes des productions de Maranello. En 1980, Ferrari va donc présenter et commercialiser sa nouvelle Ferrari Mondial 8 dotée d'un V8 en position central arrière avec 2+2 places et une robe signée Pininfarina. L'appellation de " Mondial " sera donc ravivée par Ferrari après l'avoir utilisé dans les années 50 sur des Ferrari de course déjà dessinées par Pininfarina…

DESIGN
Comment caser sous une même enveloppe, quatre places, un moteur central arrière et conserver une esthétique flatteuse et suggestive dans la lignée des Berlinettes Ferrari à moteur central ? C'est un peu la question qui fut posée à Pininfarina. Si la tâche était délicate, le carrossier italien s'en est sorti avec les honneurs. Certes, la Ferrari Mondial 8 ne sera jamais la Ferrari la plus adulée de l'histoire de la marque. Mais d'une part, les Ferrari quatre places seront toujours en retrait côté image comparée aux GT et berlinettes strictes deux places, et d'autre part, la Ferrari Mondial 8 est dans une période qui n'est pas la meilleure pour elle : trop ancienne pour être encore une occasion de prestige, trop jeune pour être une vraie voiture de collection, elle traîne donc une image de Ferrari 1er prix. Bien qu'allongé en raison des quatre places, le profil de la Ferrari Mondial 8 reste tendu et sportif. Les jantes 5 branches Ferrari sont toujours de la partie et on notera cette prise d'air latérale qui est là pour alimenter la mécanique en air frais. Malgré les gros pare-chocs en plastiques noirs pouvant absorber des chocs à faible vitesse sans déformations, l'esprit Ferrari est préservé. La face avant reste fine et intègre des phares escamotables, alors incontournables pour toutes voitures de sport qui se respecte. Juste au dessus des phares, le capot avant est nervuré sur toute sa largeur donnant un peu de dynamisme à la ligne de la Ferrari Mondial 8. La partie arrière de la Ferrari Mondial 8 reprend le thème des poupes tronquées avec les quatre phares ronds alors indissociables des Ferrari de production. Sous certains angles, la parenté est évidente avec les Ferrari 308 GTB et Ferrari 308 GTS et même la Ferrrari 288 GTO, avec moins de charme et de séduction nous devons l'avouer. Les larges surfaces vitrées rendent cette Ferrari Mondial 8 très agréable à vivre de l'intérieur, d'autant que la finition et la présentation sont nettement supérieures aux Ferrari 308 GTB et GTS. Intégralement revêtu de cuir Connolly, Ferrari avait alors pensé à la qualité de ses clients capables de mettre alors un prix coquet dans leur Ferrari 4 places. L'équipement de série était correct et la présentation teintée de luxe restait tout de même sportive avec le volant trois branches frappé du Cavallino Rampante et la célèbre grille de passage de vitesses typiques des Ferrari. Dans quelques années, avec la généralisation progressive des boîtes F1 sur les Ferrari modernes, les prochaines jeunes générations ne comprendront certainement pas notre émotion sur l'évocation une simple grille métallique…

MOTEUR
Les USA ont toujours été une terre draconienne, et la Californie en particulier, sur les émissions des mécaniques. Ainsi, la plupart des sportives européennes sont largement amputées de puissance lors de leur traversée de l'Atlantique. Dans les années 70, avec les crises pétrolières à répétition, les normes américaines se sont encore accrues. Certains constructeurs de voitures de sport comme Lamborghini, Lotus et même Ferrari ne purent pendant quelques mois ou année commercialiser une gamme complète en raison de leur incapacité à passer les normes US très sévères. Pas question donc pour Ferrari de renouveler cette expérience désastreuse, tant le marché américain est vital pour le petit constructeur de Maranello. La Ferrari 308 GTB et GTS ayant essuyé les plâtres de cette politique, la Ferrari Mondial va donc reprendre intégralement la mécanique de la berlinette V8 afin de pouvoir également être commercialisée sur tous les continents. Ce beau V8 transversal (!) central arrière tout alu est bien dans la lignée des belles mécaniques de Ferrari. Avec sa cylindrée de 2926 cm3, il développe (seulement) 214 ch à 6600 tr/mn et 243 Nm de couple à 4600 tr/mn. Si les constructeurs allemands ont dès les années 70 commencé à basculer à l'injection électronique pour l'alimentation de leurs mécaniques, Ferrari utilisait encore les carburateurs, dont les vertus " environnementales " ne sont pas réellement convaincantes. De la Ferrari 512 BB à la Ferrari 308 GTS et GTB, les pertes de puissances enregistrées lors du passage à l'injection sont donc importantes. C'est un système d'injection Bosch K-Jetronic qui se charge donc d'optimiser le précieux mélange dans les chambres de combustion de ce V8 évolué. La distribution est notamment très italienne avec 2 double arbres à cames par rangée de cylindres mais seulement 2 soupapes par cylindres. A noter quelques éléments dignes d'une voiture de course avec des chemises rapportées en fonte, un vilebrequin sur 5 paliers, des bielles parallèles sur coussinets à coquille mince, des soupapes en tête disposées en V à 46°, radiateur d'huile… Pour faire vivre cette " bella Macchina ", Ferrari a recours à sa boîte mécanique à 5 rapports avec la fameuse grille. Superbe ! Si la mécanique est superbe, elle est malheureusement étouffée et ne donne pas sa pleine mesure. Seulement 230 km/h en vitesse maxi et 28 secondes au kilomètre départ arrêté ne sont pas des chiffres, qui, même en 1980, sont susceptibles d'impressionner les foules. Une Porsche 911 SC fait mieux et offre également quatre places, et une Alpine A310 V6, malgré un V6 PRV souvent décrié, fait presque jeu égal !

CHASSIS
Comme sur ses voitures de course d'antan, et avant l'avènement des coques en carbone sur les Formule 1 dans un premier temps, puis dans les autres disciplines, c'est sur la base d'un châssis tubulaire que Ferrari est parti pour sa Ferrari Mondial 8. Mais, le concept initial a toutefois largement évolué avec une large utilisation de tôles pliées et caissonnées. Cette technique permet ainsi d'économiser du poids et de conférer un maximum de rigidité au châssis. La Ferrari Mondial 8 est la première Ferrari a recevoir un berceau moteur (qui supporte moteur et boîte de vitesses) amovible. Cela permettait sur le papier de gagner du temps lors des opérations de maintenance. Comme on le verra dans le chapitre qui suit, les coûts d'entretien restent pharaoniques. Les suspensions sont constituées de quatre roues indépendantes avec bas oscillants, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques Koni avec barre stabilisatrice. Les jantes alu spécifiques sont dotées de pneus Michelin TRX qui faisaient alors merveille sur les voitures de sport des années mi-70 jusqu'au milieu des années 80. Quatre freins à disques de diamètre généreux se chargeaient de ralentir les ardeurs du " papa pilote " ! Malgré ces données intéressantes sur le papier, la Ferrari Mondial 8 a toujours été largement critiquée lors de sa sortie pour sa tenue de route pointue à la limite, voire même dangereuse. Son train arrière était en effet très nerveux dans ses réactions, ce qui ne cadrait pas réellement avec l'image " familiale " de cette Ferrari Mondial 8. De plus, le manque de panache et de puissance du moteur V8 ne permet pas de rattraper cette noble dame lombarde comme il le faudrait. A des limites encore repoussées, on retrouvera ce type de comportement sur la Ferrari 348 TB et TS qui seront améliorées sur ce point par la suite. Dommage, car la Ferrari Mondial 8 freinait suffisamment fort et pouvait offrir son lot de sensation. Ferrari ne restera pas sourd cependant aux remarques de la presse et des 703 clients de la Ferrari Mondial 8, puisque les dernières Ferrari Mondial T proposaient alors 300 ch et un comportement routier très efficace.

CHRONOLOGIE :
1980 : Présentation et commercialisation de la Ferrari Mondial 8. Moteur V8 de 214 ch central AR avec 2+2 places. Ligne signée Pininfarina.
1982 : Ferrari dévoile le nouveau moteur à 4 soupapes par cylindres. La Ferrari Mondial en profite également et devient Ferrari Mondial Quattrovalvole. 240 ch et 240 km/h.
1983 : Ferrari présente et commercialise une variante cabriolet de la Ferrari Mondial QV. Design toujours réalisé par Pininfarina.
1985 : Nouveau moteur V8 3.2 monté dans la Ferrari Mondial. Ce moteur équipe également les nouvelles Ferrari 328 GTB et Ferrari 328 GTS. 270 ch et 250 km/h.
1989 : Changement de positionnement moteur qui devient longitudinal central arrière et non plus transversal. La boîte devient en revanche transversale et donne donc sa place en dénomination à cette nouvelle Ferrari : Ferrari Mondial T. 300 ch et 270 km/h.
1993 : Arrêt de la production des Ferrari Mondial T coupé 2+2 et cabriolet 2+2.

ACHETER UNE FERRARI MONDIAL 8
La Ferrari Mondial 8 est à deux visages. Sa cote peu enviée aujourd'hui dans le milieu des Ferrari, et son concept 2+2 pas assez extrême aux yeux des puristes, lui confèrent une image assez terne. Cela se ressent donc sur le prix moyen des transactions enregistrées sur le marché des petites annonces. Comptez donc à partir de 15000 euros pour des Ferrari Mondial 8 en état très moyen et plutôt 19 à 22000 euros pour une Ferrari Mondial 8 en très bon état. Malheureusement, les prix bas ne favorisent que rarement la qualité des autos à vendre. On ne le répétera jamais assez, il est totalement illusoire et inconscient de vouloir acheter une Ferrari, quelle qu'elle soit, et ne pas prévoir de lui consacrer chaque année plusieurs milliers d'euros en moyenne d'entretien. Histoire de vous assommer d'entrée, sachez qu'il faut compter environ 1500 euros pour la révision standard intermédiaire (on parle toujours d'entretiens selon les préconisation constructeur dans le réseau officiel Ferrari et non chez des spécialistes). Mais tous les 4 ans ou tous les 40000 km, il faudra songer à remplacer les courroies. Et là, préparez votre banquier car il n'est pas rare d'atteindre les 7000 euros ! Alors juste histoire de vérifier si la Ferrari Mondial 8 convoitée a été réellement entretenue comme il le faut, elle aura du au moins connaître 4 remplacement de courroies si son kilométrage est inférieur à 10000 km par an. Pour les grosses révisions hors courroies (avec freins, refroidissement…) il faut penser à 4000 euros en moyenne. C'est bien là tout le problème des Ferrari Mondial 8. En trois remplacements de courroie, vous aurez dépensé largement plus en entretien et réparation qu'en achat de l'auto ! Vous l'aurez compris la recherche d'une Ferrari Mondial 8 doit se porter uniquement sur une auto avec l'entretien réalisé selon les préconisation de Ferrari et pas uniquement au coup par coup à chaque panne rencontrée. Tout cela sans oublier le coût des pneus TRX toujours si chers et de plus en plus difficiles à trouver… Posséder une Ferrari Mondial 8 doit donc être réellement le fruit d'une passion bien entendu, mais également d'une sorte de dévotion pour la marque de Maranello et être près à tous les sacrifices. Le Cavallino Rampante est exigeant et fait payer très cher sa légende, même pour les véhicules les moins prisés de son histoire.

PRODUCTION :
TOTAL Ferrari Mondial 8 (1980-82) : 703 exemplaires

:: CONCLUSION
La Ferrari Mondial 8 est en ce moment la bonne affaire chez Ferrari sur le marché de la voiture de sport ancienne. Pétrie de charme et surtout auréolée de l'image et la magie Ferrari, elle n'oublie cependant pas de faire payer très cher le prix de son rang. Il faudra donc bien garder à l'esprit qu'une Ferrari Mondial 8 vous demandera beaucoup plus d'égard et de budget à vivre qu'à l'achat. Pourtant, il est vrai qu'à moins de 20000 euros sur le marché, l'offre peut être tentante pour accéder au mythe et accepter des performances quelconques et un châssis pointu à la limite. Mais qui a dit que l'on pouvait associer passion et raison avec une Ferrari ?...


Devis d'assurance pour une FERRARI MONDIAL 8

AVIS

bonjour, Il y a 1 an je me suis fait plaisir j'ai craqué pour une Ferrari mondial8 de 1981 avec 98000 kms son ancien propriétaire n'a parcouru que 8000 kms en 24ans et les courroies avaient 4ans mais que 2000kms j,ai fait 2000 kms et de novembre2015 à fin janvier2016 je me suis lancé dépose du berceau arrière soutenant la mécanique et ensuite avec le moteur sur la table changement de quelques joints spie et autre embrayage pompe à eau sondes durites eau et huile et viens le plus stressant Lire tous les avis sur la FERRARI MONDIAL 8

Vous possédez une MONDIAL 8 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets FERRARI sur le forum :
Forum
RECHERCHE