stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > PASSION > RETROSPECTIVE 2014

BEST OF 2014

sportive 2014 best of

Une fois n'est pas coutume, nous avons choisi d'aborder notre bilan de fin d'année sous un angle différent. Plutôt que de vous faire la rétrospective des essais que vous avez déjà lus avec attention, nous avons épluché les statistiques du site afin d'en extraire les pages qui ont connu le plus de succès. Sur cette base, nous allons donc vous présenter le "hit parade 2014" du Guide des sportives et de l'actualité de L'Automobile Sportive...

 

2014, ANNEE GTI

205 t16En première place au hit parade des visites, c'est un sacré numéro qui s'impose. Vous avez deviné, on parle bien de Peugeot. Mais ce n'est pas la dernière lionne de sochaux, la 208 GTI 30th qui bien que signant le grand retour de Peugeot sur le terrain sportif reste loin au classement derrière son illustre aînée. Cette ancêtre, c'est la 205, dont on célébrait cette année les 30 ans de la version GTI. Mais plus précisément encore, c'est la plus excentrique et, de fait, la plus légendaire aussi des 205 qui s'empare du podium des visites en 2014 : la Turbo 16 ! Alors qu'on la croyait condamnée à l'oubli, longtemps boudée des collectionneurs comme des conducteurs, la version routière ou "série 200" de la star du Groupe B et des Rallye-raid a fait un retour fracassant sur le devant de la scène avec une envolée de sa cote spectaculaire ! Définitivement, la 205 T16 est entrée en cette année 2014 au panthéon de l'automobile sportive.

205 gti

Juste derrière elle, sa petite soeur, beaucoup plus modeste, diffusée et abordable, la 205 GTI 1.9 trouve toujours grâce auprès des passionnés avec un nombre de fans que peuvent lui envier toutes les sportives modernes. Adulée par toute une génération et ayant retrouvé sa splendeur d'antan maintenant que les modèles massacrés par le tuning ont majoritairement disparus, ce youngtimer rejoint le cercle fermé des voitures de collection. Les exemplaires restaurés, parfois en état concours, sont de plus en plus fréquents sur les rassemblements d'anciennes et tant mieux !

911Sur la 3ème marche du podium, on change de registre, tout en restant dans les sportives abordables, avec la plus controversée des Porsche 911 : la 996 Carrera 3.4. Aujourd'hui devenue très abordable, elle constitue comme les SC et 3.2 en leur temps, la porte d'entrée la plus accessible au blason Porsche et au mythe 911.

La Carrera 3.2 quant à elle, termine juste derrière sa soeur "à eau" sur le compteur des visites. Elle s'impose ces dernières années comme une incontournable du monde des "youngtimers". La cote est certes tirée vers le haut dans le sillage les 911 "Classic", devenues intouchables en raison d'une spéculation outrancière, mais la Carrera 3.2 demeure l'un des meilleurs rapports prix/plaisir pour les fans de 911 "à air". Dans tous les cas, la 911 s'impose probablement comme "la" sportive transgénérationnelle.

Puisqu'on parle de valeur sûre, c'en est une autre qui se place au quatrième rang de notre top 10. Mais surprise, c'est la seule sportive moderne du classement ! Cette autre icône sportive, c'est la Golf GTI. Loin d'être la plus radicale du segment des compactes sportives, la Golf GTI de 7ème génération marque pourtant le retour de Volkswagen dans la course avec une version Performance de 230 ch. Pas de record au Nürburgring, pas de dépouillement extrême, la Golf GTI étonne toujours par sa polyvalence, compromis parfait d'une berline à tout faire offrant une finition de quasi-premium et des performances déjà largement suffisantes.

A la cinquième place de notre hit parade des visites, encore une allemande. C'est une autre habituée des charts depuis longtemps sur le site de L'Automobile Sportive. Valeur sûre elle aussi, il s'agit de l'indéboulonnable BMW e30 dans sa version 6 cylindres la plus sportive, la 325is. Ou comment s'initier au plaisir de la propulsion et du L6 pour un budget raisonnable. Enfin, raisonnable, de moins en moins, car à mesure que les beaux exemplaires d'origine ont disparus, ceux restants en ont profité pour augmenter le ticket d'entrée...

Pour la seconde moitié de ce classement des visites, nous retrouvons des modèles connus de tous mais qui trustent toujours les têtes des ventes en occasion. Leur intérêt ne se dément pas d'année en année et pour certaines, il est même en recrudescence. Dans l'ordre, en 6ème place, encore une icône sportive française. La Renault Clio Williams, éternelle séductrice avec sa robe bleu et or, facture ses prestations au prix fort mais conserve ses inconditionnels. La Clio Williams est aux GTI des années 90 ce que la 205 est aux années 80. Pour preuve que l'AS est aussi un site éclectique, on trouve ensuite notre première japonaise du classement : il s'agit d'une icône, qui a elle aussi, profondément marqué son époque. Cette époque, c'est les années 2000 et il s'agit du roadster le plus philosophiquement sportif que nous avions vu jusqu'alors : la Honda S2000. Avec elle, vous tenez une autre valeur sûre de l'occasion et même de la collection pour les prochaines années. On avait même failli croire que Honda allait tourner le dos définitivement aux sportives et puis non, coup de théâtre en 2014 : les nouvelles Civic Type R et NSX devraient bientôt venir remettre un peu d'animation côté japonais ! Enfin, retour en France et décidément la confirmation que Renault a su marqué toutes les époques avec ses petites sportives : la Renault 5 GT Turbo et la Clio V6 RS phase 2. Encore une fois, il ne fait aucun doute que ces modèles ont un avenir tout tracé en collection étant donné l'engouement qu'ils suscitent encore !

ACTUALITE

collection baillonCôté "actu", même si l'année 2014 s'inscrit dans une période de récession qui s'enracine en Europe, on constate que l'automobile n'a pas fini de faire rêver. Événement phare et pourtant inattendue de l'année, la découverte du trésor de la collection Baillon par Artcurial a mis le monde de passionnés d'automobile et plus largement encore en émoi.

Et cette passion automobile a même regagné les grands médias, puisqu'en 2015 nous aurons le plaisir de découvrir l'adaptation française de Top Gear, l'émission TV la plus regardée... dans le monde !

Renault Sport, encore lui, a également marqué 2014 de son empreinte médiatique. Tout d'abord, avec un nouveau record obtenu sur le Nürburgring par la Megane RS Trophy-R, contraignant Seat à un triomphe de courte durée, orchestrée sur les réseaux sociaux par le tag #Under8 qui a beaucoup fait parler. Côté circuit toujours, Renault a dégainé un impressionnant bolide uniquement voué à la compétition : la R.S.01. beaucoup y ont vu la silhouette de la future Alpine (on en reparlera sans doute en 2015...) mais la belle est pourtant bien griffée d'un losange. On devrait la voir évoluer dans les World Series mais aussi dans divers championnat GT ce qui est une vraie nouveauté pour Renault. Enfin, Renault clos son année par un autre succès, commercial cette fois, concernant la Clio 4 RS qui, contre toute attente disons-le, a vu ses cadences de production augmenter. Plus moderne et polyvalente, elle a finalement trouvé son public.

Mais la radicalité séduit toujours autant, Opel semble avoir lui aussi compris le message en présentant une Astra GTC Extreme particulièrement sauvage. On attend une mise en production, mais en très petite série... On vous en parlait en introduction, Peugeot a signé son grand retour en 2014 avec deux modèles ensorcelés par Peugeot Sport alignés coup sur coup, la RCZ R et la 208 30th. Deux voitures et deux réussites, c'est ce qu'on appelle un retour fracassant ! Alors bravo à eux, voilà encore une marque que l'on pensait avoir déserté le terrain sportif et qui constate avec bonheur que l'audace et le travail fait avec passion payent puisque ces deux modèles ont déjà dépassé leurs objectifs de vente !

Volkswagen a son tour a remis un peu de piment dans sa Polo GTI en présentant une version restylée de 192 ch qui met un coup d'arrêt au downsizing. Pour une surprise, c'en fut une vraie ! Reste à voir si dynamiquement, la petite GTI allemande a aussi su trouver une recette un peu moins convenue...

L'AUTOMOBILE SPORTIVE 2014

renault megane 3 rs 275 trophy r Année forte pour Renault Sport, 2014 s'est soldée par plusieurs récompense pour la Megane Trophy R, dont celle de notre élection de "L'Automobile Sportive de l'année 2014". Nous remercions d'ailleurs tous ceux qui ont participé à cette élection, le choix n'était pas forcément des plus simples même si la tendance s'est dégagée assez vite ! Ayant fait la course en tête, c'est donc la Renault Megane RS Trophy R (lire notre essai) qui s'empare de la couronne en succédant à l'Alfa Romeo 4C l'an dernier. Bien qu'il s'agisse d'une série limitée, cette Megane radicalisée a reçu plus d'un quart des votes (27%).

Félicitons également les deux autres sportives qui terminent sur le podium et le méritent amplement elles aussi : les Jaguar F-Type R coupé et Ferrari 458 Speciale , aussi passionnantes et enivrantes l'une que l'autre.

Enfin, comment ne pas évoquer cette année 2014 qui, pour nous, a aussi ét très riches de nouveautés et de belles rencontres. Le road trip de Maxime et Etienne sur la route de l'Atlantique en Norvège en est la plus belle illustration et vous avez été nombreux a apprécier le récit et les magnifiques photos de ce beau voyage sur le forum puis sur le site. Apogée d'un authentique périple de passionné, la rencontre avec Christian von Koenigsegg, véritable maître de la vitesse resteront avec certitude gravées dans leurs mémoires...

roadt trip norvege

Et les autres essais ? Nous avions commencé l'année par celui de la Nissan GT-R 2013. Il faut avoir l'honnêteté de dire que nous n'avons pas essayé sa déclinaison Nismo, plus sportive et probablement radicale. Toutefois, au-delà de ses performances hors du commun, la GT-R reste une voiture qui divise les avis. Impressionnante par son efficacité globale, elle souffre aussi d'un manque d'âme évident. Tout l'inverse de l'Aston Martin Vanquish 2015. Une anglaise tout simplement exceptionnelle dans son domaine, à défaut d'être une pistarde. Notre second coup de cœur de l'année. Le troisième est la Renault Mégane RS 275 Trophy-R, encore elle ! Elle pourrait largement prétendre à la première place car elle sait tout faire : limer ses pneus sur piste et passer chercher le pain sur le chemin de retour du circuit. Mais à ce prix, ne faut-il pas passer à la propulsion ? Une Alfa 4C par exemple ? Oui. Elle a gagné le titre l'année dernière, seulement nous ne l'avions pas encore essayée... C'est maintenant chose faite et, quelle voiture ! Restons chez Alfa Romeo avec la Giulietta QV240 qui est une très bonne compacte mais manque de sportivité. Dans le domaine, la Seat Leon Cupra 280 a certains arguments à faire valoir, à commencer par son prix ! Nous restons dans le même groupe VAG en passant chez le cousin Audi et la S1 qui est une excellente surprise. Retournons en Angleterre avec la Jaguar F-Type Coupé dont nous avons parlé pour l'élection de la sportive de l'année. Ce canon de beauté profite de moteurs sonores envoûtants qui la placent d'entrée comme une sérieuse rivale des Porsche 911. L’Angleterre est aussi la patrie (du moins en partie...) de la Mini 3 Cooper S qui entame une nouvelle vie plus sage et mature. Attendons la version JCW pour trancher.... Quant à la Peugeot 208 GTI 30th, son essai tardif en fin d'année a été une vraie bonne surprise. L'Asie était également représentée cette année par la Kia Pro_Ceed GT, encore balbutiante, et la Subaru WRX STI 2014. Trop peu de nouveautés malheureusement chez cette dernière pour nous faire chavirer. Traversons le Pacifique pour nous rendre aux Etats-Unis et évoquer la Camaro ZL1 restylée. Un moteur fou furieux dans une carrosserie agressive, l'Amérique quoi ! Malheureusement, pas officiellement importée chez nous. Retour en Europe et dernier détour par l'Italie avec la Ferrari 458 Speciale et son V8 hurlant à 9.000 tr/min, en attendant sa déclinaison Aperta. L'autre chef d'oeuvre de l'année. Abarth a également présenté la 695 Biposto mais son essai n'aura lieu qu'en 2015. A la place, nous avions pu essayer la 50ème Anniversaire, sympa mais un peu du déjà vu...

one:1

Enfin, Vous allez sans doute trouver ce choix pas très original et influencé par un prix de vente dépassant les 2 millions de dollars mais la Koenigsegg One:1 s'impose comme notre coup de coeur 2014. Elle serait moitié moins puissante que cela ne changerait rien, pour plusieurs raisons. D'abord pour une construction artisanale de très grande qualité. Ensuite, il y a la recherche perpétuelle de l'excellence pour ce constructeur unique en son genre. En guise de bonus et malgré une production annuelle de 15 exemplaires, ils ont réussi à concevoir leur propre moteur. Et pas n'importe lequel... Les multiples records de l'Agera R, la puissance et les performances démesurées en viendraient presque au second plan contrairement à son incroyable polyvalence. La One:1 (ou plus globalement l'Agera R) est probablement la plus grande claque automobile de ces dernières années... tout simplement.