L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > RENAULT > MEGANE (3) RS 275 Trophy R






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RENAULT MEGANE (3) RS 275 Trophy R (2014)

renault megane 3 rs 275 trophy
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (20/10/2014)

EXTREME LIMITE

Six ans après, la Mégane RS nous refait le coup de la R26-R ! La nouvelle RS 275 Trophy se décline dans une édition dépouillée limitée à seulement 250 exemplaires. L’occasion pour la française de redevenir la traction la plus rapide du Nürburgring. Avec une baisse de poids allant jusqu’à 101 kg par rapport à une version RS 265 Cup selon les options choisies, il nous tardait de voir si le comportement routier - déjà exceptionnel - de la Megane pouvait être encore magnifié…

Texte: Maxime JOLY - Photos: Thomas POSLUSZNY

Cocorico, la Mégane RS a repris son record sur le Nürburgring à la Seat Leon Cupra le 15 mai 2014 au petit matin, avec un temps de 7'54''34 et une campagne de communication brillamment orchestrée sous le label #Under8. Cinq mois après, jour pour jour, nous avons enfin pu nous installer dans ses impressionnants baquets. Cette Trophy R va-t-elle aussi loin que son aînée la R26.R ?

record megane rs trophy-r 275UN NOUVEAU RECORD POUR LA MEGANE RS
#Under8... Les équipes de Renault Sport s’y étaient engagées. La plus sportive des Mégane ajoute un troisième record du tour de la célèbre Nordschleife à son palmarès. Un exploit réalisé par une toute nouvelle série limitée à la philosophie radicale : Mégane R.S. 275 Trophy-R. 7’54’’36, c’est le nouveau record du tour de la mythique boucle nord du Nürburgring, la Nordschleife, signé par Mégane R.S. 275 Trophy-R dans la catégorie véhicules traction de série.

PRESENTATION

essai renault megane rs 275 trophy r

Le parc presse Renault a pris la même configuration extérieure que le modèle détenteur du record : peinture métallisée Spéciale (bi-ton Blanc Nacré / Toit Noir étoilé à 1.600 euros), strippings et damiers filaires latéraux et jantes 19’’ Speedline Turini rouges (couleur optionnelle). Avec ses peintures de guerre, la Mégane ne fait pas dans la dentelle. Impossible de passer inaperçu ! Il faut quand même bien insister sur le fait qu’il est possible d’avoir une carrosserie plus passe-partout. La lame avant F1 est reprise de la Trophy 275, avec cette fois un bandeau Trophy-R. C’est un avis purement personnel mais je préférais le R26-R écrit à l’envers, pensé pour être lu à l’endroit par le conducteur qui vous précède. A moins que Renault estime que personne ne puisse être devant la Trophy R...

HABITACLE

interieur megane rs trophy rinterieur megane rs trophy r

Chaque exemplaire a son numéro de production inscrit sur le seuil de porte. Le régime minceur commence par l’abandon de l’essuie-glace arrière (et de son moteur). Il se poursuit à l’intérieur avec la disparition d’isolants et de la banquette arrière. Vous l’aurez compris, la Trophy R est une stricte deux places. Cela fait perdre à la Mégane de sa polyvalence, tout en lui faisant gagner un espace de chargement conséquent. La barre de retenue et les filets ont surtout été pensés pour être en mesure d’installer quatre jantes dans le coffre ; une housse Renault Sport est d’ailleurs disponible. Un allègement de 22 kg a été obtenu grâce aux excellents sièges en polycarbonate Recaro Pole Position. Le volant en alcantara et les surpiqures rouges proviennent de la 275 Trophy.

Pour une utilisation quotidienne, un pack Confort Plus gratuit existe. Il comprend la climatisation automatique bi-zone, les systèmes multimédia R-Link et RS Monitor 2.0, la caméra de recul et l’accoudoir central. Proposée à partir de 45.000 €, la Mégane Trophy R est chère. Toutefois, une Trophy pareillement équipée serait à au moins 42.500 €. Le surcoût pour une telle métamorphose et pour un futur collector est donc finalement raisonnable. Le placement financier pour cette édition limitée à 250 exemplaires dans le monde semble autrement plus intéressant. Reste que totalement optionnée (pour un prix pouvant dépasser les 50.000 €), aussi extrême soit-elle, elle n’est pas très loin d’une Alfa Romeo 4C

PACK RECORD ET OPTIONS
Malgré son tarif élevé, la Megane RS Trophy R n'offre pas en série la même configuration que le modèle détenteur du record. Pour vous permettre d'y remédier, Renault propose donc plusieurs kits pour rendre la Trophy R encore plus radicale. Le Kit Record Nürburgring est vendu 2.388 € TTC (hors pose) et regroupe tous les kits. Le kit freinage est constitué de disques majorés de 350 mm montés sur des bols en aluminium comme sur la Peugeot RCZ R. La masse non suspendue est réduite de 3 kg. Une batterie lithium-ion, plus légère de 16 kg, est une autre option. Enfin, quatre housses de roues, les sangles d’arrimage et deux harnais six points Sabelt complètent l’offre. Les ceintures de sécurité normales sont installées quelque soit votre choix.

CARACTERISTIQUES


RENAULT MEGANE (3) RS 275 Trophy R
moteur f4rt megane rs trophy r 275 ch
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : injection indirecte + Turbocompresseur twinscroll (1,5 bar) avec échangeur air/air
Cylindrée (cm3) : 1998
Alésage x course (mm) : 82,7 x 93,0
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 275 à 5500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 360 de 3000 à 5000
TRANSMISSION
AV + ESP (déconnectable) + ASR (déconnectable) + DGL GNK
Boîte de vitesses (rapports) : Manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (mm) : disques ventilés rainurés (340) + étriers fixes 4 pistons Brembo - disques ventilés (290) + étriers flottants monopiston + ABS + EBV
Pneus Av-Ar : 235/35 R19 91Y (Michelin Pilot Sport Cup 2)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1297
Répartition Av/Ar (%) : 66/34
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 255
1000 m DA : 25"1
0 à 100 km/h : 5"8
CONSOMMATION
Moyenne constructeur (L/100 Km) : 7,5
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 11
CO2 (g/km) : 174
PRIX NEUF (10/2014) : 45.000 €
PUISSANCE FISCALE : 17 CV

MOTEUR

Le 2 litres turbo de 275 chevaux est repris de la dernière Trophy. Comme sur cette dernière, la puissance maximale n’est disponible qu’en mode Sport. De base, la française dispose de 250 chevaux tandis que le mode Sport libère d’office la ligne d'échappement Akrapovic. Les 4 kg gagnés par la pose de cet échappement étant déjà comptabilisés sur la Trophy classique, la différence de poids entre les deux Trophy est de 92 kg puisque les jantes Speedline sont également à déduire. Pas de changement à signaler sur la sonorité si ce n’est que le dépouillement profite à la résonnance de la ligne dans l’habitacle. Pas franchement beau, le volume sonore a au moins le mérite d’être intense. La ligne Akrapovic se caractérise toujours par sa grosse soufflerie en pleine charge, pas désagréable du tout. D’extérieur, cela provoque son petit effet…

Le gros bonus de la cartographie 275 reste le caractère moteur amélioré, que l’on avait déjà remarqué en juillet. Plein dès le régime ralenti, le F4RT se montre merveilleusement rageur. Passé 5.000 tr/min, c’est le deuxième effet Kiss Cool avec un regain de vitalité qui vous colle dans le siège jusqu’au rupteur. Un caractère très différent du dernier 2L TFSI des Golf R et Leon Cupra, particulièrement linéaire… Officiellement, la hausse des performances ne se traduit que par un gain de deux dixièmes de seconde sur le 0 à 100 km/h. Cela ne reflète pas la réalité tant il y a un gouffre par rapport à la Trophy 275. Délestée de ses kilos en trop, la Mégane RS offre ici un temps de réponse instantané jamais vu auparavant. Les sensations donnent l’impression d’avoir gagné 50 chevaux ! Compte tenu des vitesses atteintes et de l’étagement trop long de certains rapports, mieux vaut garder les yeux sur le compteur sous peine de perdre rapidement son précieux papier rose, voire pire…

SUR LA ROUTE

J’avais quelques doutes sur le bien fondé de la Trophy R. La Mégane 3 RS avait déjà un tel niveau que cela me semblait impossible de révolutionner le genre. Pourtant, à peine on s’installe dans le cockpit que l’on comprend immédiatement que l’on n’est plus dans le même monde. Suppression de la banquette arrière, barre anti-rapprochement, harnais, tout cela sent bon la piste. Il ne manque que l’odeur des pneus et des freins chauds, pour l'instant. A la mise en route du bon vieux F4R, on prend une seconde claque. Non pas que le moteur sonne comme un gros V8 mais l’évacuation de l’insonorisation superflue fait respirer la ligne "Akra" davantage que dans la Trophy. Bruits de roulements des pneus, freins qui couinent, l’ambiance ne plaira pas à tout le monde. Nous, on adore ! A propos du freinage, il demande un léger temps d’adaptation. Le freinage n’est pas progressif et en même temps surpuissant. Un cocktail détonnant qui vous propulse dans le pare-brise !

Sur petites routes, le conducteur sourit comme un gosse. La direction est toujours excellemment calibrée. L’association du train avant à pivot découplé et du châssis Cup avec autobloquant est naturellement conservé. Ça motrice, ça vire à plat et ça ne sous-vire pas ! C’en deviendrait presque trop facile si le rythme qui découle de cette efficacité n’était pas si élevé. Les pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 ont une grande part de mérite dans cette débauche d’effets spéciaux. Seat ne s’est d’ailleurs pas privé d’en équiper la Leon 280 dans son pack Sub8.

essai renault megane rs 275 trophy r

Vous êtes fragiles du dos et vous pensez que cette voiture n’est pas faite pour vous, détrompez-vous. Les sièges offrent un maintien parfait et un confort insoupçonnable. Encastré dans le siège, on ne bouge plus et on s’imagine déjà partir pour 1.000 km sans s’arrêter. Autre effet vertueux de la baisse de poids, la Trophy R se montre plus confortable que la RS 275 Trophy de notre précédent essai qui avait pourtant aussi les amortisseurs Öhlins « Road and Track ». Ils sont dotés d’un clapet à double flux. Le DFV (Dual Flow Valve) fonctionne aussi bien pour la compression que pour la détente. Ils disposent d’une butée hydraulique de compression à l’avant. Le PDS (Progressive Damping System) offre une capacité d’amortissement supplémentaire en fin de compression, lors d’un gros freinage ou à la réception d’une bosse. Le conducteur peut régler ses amortisseurs en agissant sur la molette située à la base du combiné, sur une base de 20 nuances à l’avant et de 30 à l’arrière. La nouveauté de la R réside dans ses ressorts en composite Allevard qui font baisser de 2 kg le poids de la voiture. Bien que très sportive, on peut rouler normalement comme avec une Mégane RS 265 en châssis sport. Seulement, c’est tellement tentant de profiter pleinement du châssis que la bonne conscience ne dure jamais bien longtemps. La consommation en pâtit fatalement en atteignant les 11L/100 km.

Sans concurrence, à moins qu’Opel ne commercialise l’Astra OPC Extreme, il est impossible de réellement comparer la Renault Megane RS Trophy-R à une autre compacte sportive. Au prix catalogue, 12.000 € séparent la Renault de la Leon Cupra 280. Il faut y soustraire le prix de plusieurs options de la Seat : les baquets à 1.175 € et les pneus Michelin ou bien plus globalement le kit Sub8 dont le prix est de 2625 €. Il manquera toujours à l’espagnole la rareté, les amortisseurs haut de gamme, la ligne d’échappement titane et l’esprit ultra sportif de la Renault. Suffisant pour justifier l’écart de prix ? A chacun de se faire sa propre opinion…

match megane rs trophy r vs r26rMATCH : MEGANE TROPHY-R vs R26.R SUR CIRCUIT !
Après avoir été élue sportive de l’année 2014 par les lecteurs de L'Automobile Sportive, nous voulions répondre à une question simple : la Renault Megane RS Trophy-R est-elle aussi radicale et sportive que son aînée, la R26.R ? Pour trancher, nous les avons confrontées sur leur terrain de prédilection : le circuit !
> Comparatif circuit Megane RS Trophy-R / R26.R

megane trophy 275RENAULT MEGANE RS TROPHY 275
La Trophy 275 "de série" restera au catalogue Renault Sport jusqu’en mars 2015. Elle fut la première à bénéficier de l’échappement Akrapovic, des amortisseurs Öhlins Road and Track et des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2. Si vous n'avez pas eu la chance de pouvoir réserver votre Megane Trophy R à temps ne déprimez pas tout de suite et lisez notre essai de la Trophy 275 "normale"...
> Essai complet Megane Trophy 275
> Comparatif Mégane RS 275 / Subaru WRX STI

megane rs livreLIVRE : MEGANE RS, LA LOI DE LA TRACTION
Au fil des ans et des évolutions, la Renault Mégane R.S. s'est forgée une image de référence chez les compactes sportives depuis sa sortie en 2004. Ce livre se propose de revenir en détail sur chacune d'entre elles. Pour connaître les subtilités des appellations châssis, les chiffres de production, les répartitions de ventes ou bien, même, en savoir plus sur la Mégane R.S. de la Gendarmerie, ce livre a été écrit avec la collaboration de Renault Sport Cars. Et comme un symbole, la préface est signée de Laurent Hurgon, pilote-metteur au point chez RSC (et Alpine), auteur de deux des trois records de la Mégane R.S sur le Nürburgring...
En savoir plus : www.meganers-lelivre.com

CONCLUSION

:-)
Futur collector
Ambiance course !
Sièges fantastiques
Moteur
Performances en hausse
Poids en baisse
Châssis proche de la perfection
Coffre gigantesque...
:-(
... mais stricte deux places
Etagement de boîte long
Tarif élevé
Encore des options...
Pourquoi si peu d'exemplaires ?!

Dans sa déclinaison Trophy-R, la Mégane Renault Sport repousse une nouvelle fois les limites de l’attraction. Véhicule hors norme et pourtant parfaitement utilisable au quotidien, elle propose un comportement routier probablement jamais vu sur une traction. Déjà collector, on comprend que les 250 exemplaires (dont 72 pour la France) se soient rapidement écoulés, en dépit d’un prix de vente très élevé. Indéniablement la référence de la catégorie…

megane_trophy_r_01.jpg
megane_trophy_r_02.jpg
megane_trophy_r_03.jpg
megane_trophy_r_04.jpg
megane_trophy_r_05.jpg
megane_trophy_r_06.jpg

>Voir la galerie photos RENAULT MEGANE 3 RS275 TROPHY R



Devis d'assurance pour une RENAULT MEGANE (3) RS 275 Trophy R

AVIS

Ma trophy-R est un régal. Sa rareté encore plus affirmée dans sa robe jaune sirius et ses jantes speedline rouge lui donnent vraiment ce cachet radical. Je ne l'utilise pas sur circuit pour ne pas l'abîmer et il ne me reste plus qu'à l'équiper de la batterie lithium Super B du kit record ayant déjà les freins bol alu. Le moteur est très satisfaisant et le son spécifique de la ligne Akrapovic complète l'ambiance course. J'ai fait une petite entorse pour les puristes en remplaçant le pommeau de levier de vitesses par celui en Zamac de la Trophy bien plus design. Une auto d'exception... ...
Lire tous les avis sur la RENAULT MEGANE (3) RS 275 Trophy R

Vous possédez une MEGANE (3) RS 275 Trophy R ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets RENAULT sur le forum :
Forum
RECHERCHE