L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PEUGEOT > 208 GTi 30th






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PEUGEOT 208 GTi 30th (2014 - )

peugeot 208 gti
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (30/11/2014)

LES LEGENDES NE MEURENT JAMAIS

A ceux qui trouvaient que la 208 GTI manquait de piment et de sensations, Peugeot Sport rétorque la 30th Anniversary. Au-delà d’une légère optimisation mécanique, elle gagne surtout en agressivité et en équipements sportifs dont un autobloquant Torsen et des freins majorés. Après la très réussie RCZ R, serait-ce le retour définitif de Peugeot dans la catégorie des voitures de sport ? Rien de tel qu’un essai sur circuit pour se forger une opinion…

Texte : Maxime JOLY
Photos : Thomas POSLUSZNY

Après avoir essayé la Peugeot RCZ R sur le circuit Bugatti du Mans, c’est toujours sur piste – mais moins prestigieuse – que nous avons pu prendre possession d'une autre lionne revue par Peugeot Sport, la 208 GTI 30ème anniversaire. Après avoir délaissé les voitures sportives pendant une décennie, Peugeot semble décidé à y revenir. Non sans argument. La 208 T16, pilotée par Sébastien Loeb, explosa le record de Pikes Peak le 30 juin 2013 avec un temps canon de 8 minutes 13 secondes. Mais contrairement à Citroën qui n’a jamais su (ou pu ?) vraiment tirer profit de l’exposition médiatique de ses victoires en rallye, en dehors d'une confidentielle DS3 Racing, Peugeot semble décidé à ne pas commettre pareille erreur. A l’instar de la RCZ R, la 208 GTI 30th est – au moins sur le papier – métamorphosée. De quoi nous rappeler les grandes heures des 205 GTI et 205 Turbo16

PRESENTATION

"GTI is back" nous promettait Peugeot en 2013. Après avoir découvert la 208 GTI, nous étions pourtant restés sur notre faim de lion. C'était sans compter sur la nouvelle dynamique de Peugeot Sport et son équipe disposée à endiabler les modèles de la marque ! La 208 GTI 30th fut donc officiellement dévoilée au Salon de Goodwood le 26 juin dernier à l'occasion du "30th anniversary" de la 205 GTI, bombinette restée culte aussi de l'autre côté de la Manche. Avant elle, tout le monde avait fait le même constat : la 208 GTI ne se démarque pas suffisamment du reste de la gamme 208.

Pour la 30th Anniversary, Peugeot est allé loin pour la rendre plus exclusive et lui donner le look qu’elle mérite. Cela passe par un long travail spécifique en usine. Les voies sont élargies de 22 mm à l’avant et de 16 mm à l’arrière tandis que l’assiette a été rabaissée. Les baguettes couleur mate remplacent les chromes, les jantes passent de 17 à 18" (en coloris noir mat) et de nouveaux bas de caisse sont installés sur la voiture. La custode GTI cède sa place à une GTI 30th, les étriers de frein sont signés Peugeot Sport et, pour finir, la double canule d’échappement s’arrondit. En contrepartie, le tarif de la GTI passe de 25.100 à 28.900 €. La hausse est nette mais, comme vous le verrez dans les paragraphes qui suivent, il y a de quoi la justifier…

HABITACLE

interieur peugeot 208 gti 30thbaquets 208 gti 30th

Reste que l’intérieur aurait gagné en rendu qualitatif à se délester de ces plastiques grossiers sur la boîte à gants. Chaque exemplaire est numéroté et la plaque se situe à un emplacement peu habituel… sur le plafond. Les sièges manquant un peu de maintien dans la GTI classique ne sont qu’un lointain souvenir puisque l’on trouve dans cette série anniversaire des baquets proche de ceux de la Citroën DS3 Racing.

Qui dit série anniversaire dit production limitée dans le temps. La production est prévue pour durer jusqu’à la fin du premier semestre 2015. Au total, 800 exemplaires devraient être vendus dans le monde quand Peugeot ne comptait en vendre que 500 initialement. La série "Coupe Franche" en peinture spéciale bicolore visible sur nos photos n’est pas non plus limitée en quantité et Peugeot table sur un quart de la production totale de la GTI 30th pour cette version surfacturée 1.100 €. Si le bi-ton "relief" ne vous tente pas, vous aurez toujours le choix entre le blanc, le blanc nacré et le rouge rubis.

CARACTERISTIQUES


PEUGEOT 208 GTi 30th
moteur thp 208 ch peugeot
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : injection directe + turbo Twin-Scroll (1,4 bars) avec échangeur air/air
Cylindrée (cm3) : 1598
Alésage x course (mm) : 77,0 x 85,8
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 208 à 6000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 300 à 3000
TRANSMISSION
AV + DGL Torsen
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés (323), étriers fixes 4 pistons - Disques et étrier flottant (249) + ABS + ESP (déconnectable)
Pneus Av-Ar : 205/40 ZR 18 Michelin Pilot Super Sport
POIDS
Officiel en ordre de marche (kg) : 1185
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 5,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 230
1 000 m DA : 26"5
0 à 100 km/h : 6"5
80 à 120 km/h (6è) : 7"6
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 5,4
Moyenne de l'essai (L/100 Km) :
CO2 (g/Km) : 125
PRIX NEUF (09/2014) : 28.900 €
PUISSANCE FISCALE : 12 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

208 chevaux dans une 208 : pas besoin de faire un dessin pour décrypter le message subliminal de l’opération. Plus que la hausse somme toute relative de puissance, c’est le caractère de ce nouveau THP sauce Euro6 qui interpelle. La puissance maximale est obtenue 200 tours plus tard à 6.000 tr/min. Ce n’est toujours pas le Nirvana mais ça n’est définitivement plus le monde du diesel auquel nous avaient habitués les premières moutures du THP. Le couple de 300 Nm culminant à 4.500 tr/min donne du coffre et une allonge absents au THP 200. Turbo Twinscroll, levée variable des soupapes et calage variable en continu, voici un moteur à la fiche technique on ne peut plus moderne.

En contrepartie, on peut lui reprocher sa linéarité. Cela ne l’empêche pas de se montrer vivant ni de se faire cravacher sur circuit. Les rapports de la boîte renforcée (empruntée à la RCZ R) ont été raccourcis. Grâce à l’ajout du Stop & Start et d’une nouvelle pression de l’injection directe, les rejets de CO2 ont baissé à 125 g/km pour, ainsi, éviter tout malus écologique.

Dans la catégorie, seule l’Alfa Romeo Mito QV TCT fait mieux mais avec 38 chevaux de moins… La Renault Clio 4 RS est loin derrière sur son bilan écologique mais aussi en terme d’agrément moteur. Il devient urgent que Renault Sport revoit sa copie. Enfin, il y a la Ford Fiesta ST, moins puissante mais aussi tellement moins chère (mais moins bien équipée) qu’il est difficile de la comparer avec la sochalienne.

La ligne d’échappement a été repensée et est spécifique à cette nouvelle version. L’empreinte auditive semble plus importante que précédemment, toutefois il ne faut pas s’attendre à sauter au plafond. Cela dit, en dehors d’Abarth (dont la 595 Competizione), la concurrence ne fait pas franchement mieux…

SUR LA PISTE

Les sessions circuit ont commencé par une prise en main de la 208 GTI 200 en forme de piqûre de rappel afin de se rendre compte par la suite des progrès faits par la 30ème Anniversaire. Dépourvu de tout autobloquant, y compris électronique, le train avant s’en sort déjà avec les honneurs. Il convient de préciser à ceux qui ne la connaissent pas que le revêtement de la piste de Dreux (où nous avions essayé la cousine DS3 R) est bien plus abrasif qu'un bitume routier. Par ailleurs, nous avons eu une piste sèche toute la journée bien qu'un peu fraîche en début de matinée. Dans ces conditions, le train avant de la GTI 200 ch ne se trouve pas surchargé par une avalanche de couple. Dans le serré, l’absence d’autobloquant se caractérise naturellement par un sous-virage et, par moments, d’une motricité insuffisante. La déception vient du train arrière trop verrouillé qui nécessite de brusquer excessivement les freins ou de jouer de "l'appel contre-appel" pour faire qu’il s’enroule convenablement. En résumé, on voudrait le train avant de la 208 GTI associé au train arrière de la Clio 4 RS ! Mais ça, c’était avant…

essai peugeot 208 gti 30th

Parce que maintenant, il y a une nouvelle venue dans l’arène et la reine, c’est elle. Immédiatement, la différence de répondant à l’accélérateur est perceptible. Le moteur prend ses tours avec vigueur. Premier virage, le train avant se place parfaitement, pas de remontée parasite dans le volant et la motricité est optimale. Merci Torsen ! Pied dedans pour réaccélérer très tôt en sortie de virage, ça ne bronche pas. La française s’exécute. Ca se gâte quand les mauvaises habitudes prises sur la GTI 200 aboutissent à un joli tête-à-queue. Et oui, oubliez l’arrière verrouillé. Celui-ci est mobile et il a tout compris. Nous revoilà à la grande époque des Peugeot qui n’hésitaient pas à glisser de l’arrière ! Rassurez-vous, si vous n'êtes pas expert en contre-braquage, en conduisant proprement, aucun risque de se faire peur. La prévenance reste de mise, d'autant que l'ESP (déconnectable) peut aussi rester actif en se faisant discret. Rappelons que le train avant élargi reçoit de nouveaux triangles et biellettes et que la géométrie avant et arrière a été redéfinie. De plus, les Michelin Super Sport sont plus larges. La direction, recalibrée pour une meilleure assistance, reste un peu légère. Les sièges baquets sont très jolis mais leur dessin souffre tout de même d’un léger manque de maintien latéral sur les gros appuis. Quant aux freins, ils sont juste indestructibles ! Les étriers et disques d’origine ont été remplacés par des disques Brembo de 323 mm (à l’avant) et leurs étriers passent à quatre pistons. Ca freine fort et longtemps !

essai peugeot 208 gti 30th

Tout ceci contribue à une hausse des performances avec un mille mètres départ-arrêté dégoupillé en 26,5 secondes ce qui doit être plus ou moins le temps d’une Megane 2 RS. Le 0 à 100 km/h s’exécute en 0,4 secondes de mieux qu’auparavant avec un temps de 6,5 secondes. Alors, cette 208 GTI 30 est-elle la meilleure de la catégorie ? Nous pensons que oui même si, en attendant la remplaçante de l’Opel Corsa OPC Nürburgring Edition, elle est la seule à proposer un autobloquant mécanique. C’est aussi la plus chère de la catégorie en dehors des Abarth 595 Anniversario, de la DS3 R et de l'Audi S1

208 gti nurburgringLES 30 ANS DE LA 205 GTI
Véritable volonté de Peugeot de "copier" la VW Golf 1, une version sportive GTI est prévue pour le projet M24, alias la future Peugeot 205. Avec une stratégie commerciale étudiée, un engagement sportif au plus haut niveau mais aussi accessible au plus grand nombre (groupe B, Rallye Raid, formules de promotion), et surtout des GTI performantes et homogènes en perpétuelles évolutions, la 205 GTI va rapidement détrôner la Golf GTI qui s'embourgeoise pour son deuxième acte. De 105 ch en 1984, la 205 GTI ira jusqu'à 130 ch sur les plus puissantes et se déclinera en multiples versions pour coller au mieux à la clientèle (Rallye, CTI, Gentry…). La petite lionne va se tailler la part du lion et devenir LA GTI de référence. Aujourd'hui encore, 25 ans après sa sortie, la 205 GTI s'attire la sympathie de tous et connaît un nouvel engouement auprès des amateurs…
> Lire notre dossier Saga, 30 ans de 205 GTI !

CONCLUSION

:-)
Look spécifique !
Sièges baquets
Caractère moteur plus affirmé
Nouvel étagement de boîte
Pas de malus CO2
Autobloquant de série
Train arrière plus mobile
Freinage
ESP déconnectable
:-(
Direction un peu légère
Sonorité encore discrète
Quelques matériaux dans l’habitacle
Tarifs élevés pour la catégorie

La Peugeot 208 GTI 30th apporte de vraies différences par rapport à la GTI 200. Des choses que l’on espérait secrètement mais, il faut bien le dire, que l’on n’attendait plus. Un train avant précis, un arrière sportif, un moteur plein partout et un freinage inépuisable, tel est le quarté gagnant concocté par Peugeot Sport. Si bien qu'il est difficile de faire ressortir des points négatifs à cette GTI qui fait honneur à son label. Après la RCZ R, voici la confirmation que Peugeot est de retour et le lion semble affamé après dix ans de disette…



Devis d'assurance pour une PEUGEOT 208 GTi 30th

AVIS

Vous possédez une 208 GTi 30th ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets PEUGEOT sur le forum :
Forum
RECHERCHE