L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE







Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ESSAI > RENAULT > CLIO (2) V6 RS phase 2
::
ESSAI (16-06-2003)
RENAULT
CLIO
(2) V6 RS phase 2
39 700 Euros (01/06/2003)
18 CV FISCAUX
MOTEUR
Type: V6 à 60°, 24 soupapes
Alimentation: Gestion électronique intégrale
Cylindrée (cm3): 2946
Alésage x course (mm): 87 x 82,6
Puissance maxi (ch à tr/min): 255 à 7150
Couple maxi (mkg à tr/min): 30,6 à 4650
Transmission
Type: Propulsion, BVM 6 Rapports
CHASSIS
Freins (mm): Disques ventilés AV (330), AR (300)
Direction: Crémaillère, assistée (2,8 tours de volant)
Diamètre de braquage (m): 13
Pneumatiques: Michelin Pilot Sport AV 205/40 R 18, AR 245/40 R 18
POIDS
Poids constructeur (kg): 1400
Rapport poids/puissance (kg/ch): 5,5
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 237
De 0 à 100 km/h (s): 6,3
De 0 à 1000 m (s): 26,3
CONSOMMATION
Euromix (ville/route/mixte): 15,5/9,8/11,9 L/100km

Les sièges baquets en cuir/alcantara brodés Renault Sport, le volant cuir à 3 branches, le pommeau de levier de vitesse et les pédales en alu et les nouveaux seuils de portes griffés Renault Sport donnent du caractère à l’habitacle qui se démarque pourtant trop peu de celui d'une simple version 2L RS.


A l’intérieur, les parties plastiques peuvent recevoir une peinture "soft" et des moquettes noires. Les cuirs pleine fleur de différentes teintes se déclinent sur la base de "Packs" cumulables.


Avec un régime de coupure à 7200 tr/min, le V6 Renault Sport affectionne tout particulièrement les hauts régimes et il est d'ailleurs dommage que la coupure intervienne si près du régime de puissance maxi. Sportif mais pas trop "pointu", le V6 se montre également disponible aux régimes usuels avec une grande régularité de la courbe de couple.


Résultats de cette "prépa", la Clio V6 RS revendique un 0 à 100 Km/h en 6,3s et un 1000 m D.A en 26,3s. Le tout se conclue avec une vitesse maxi proche de 240 Km/h atteinte en 6ème (ouais !) à 6350 tr/mn.


Avec des trains roulants profondément revus et l'adoption du nouveau Michelin Pilot Sport, le châssis de la Clio V6 offre désormais un comportement plus précis, progressif et contrôlable, tout en demeurant particulièrement ludique.


Revue en profondeur, la Clio V6 est une automobile performante et très attachante qui possède un charme fou et s'introduit d'emblée dans le monde des "collectors" ! Ne vous y trompez pas, la Clio V6 reste une voiture de pilote et demande une extrême maîtrise pour être conduite "à la limite". C'est aussi cela qui fait son caractère et son charme...

BIEN :-)
Le look, le concept !!!
Son et caractère plus sportif du V6
Freinage
Motricité
Performances
PAS BIEN :-(
Amortissement
Poids élevé
Diamètre de braquage
Pas d'autobloquant
Position de conduite
Habitacle sans charme...


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 16-06-2003

SENSATIONS PURES !
La Clio V6, sorte de Clio génétiquement modifiée se montrait trop caractérielle. Mise au point trop hâtivement elle avait aussi souffert d'une réalisation approximative chez l'anglais TWR qui n'aura finalement permis qu'à une poignée de passionnés d'acquérir celle qui devait devenir rapidement un authentique collector. Une voiture de sport rare, c'est bien. Mais une voiture de sport qui peut réellement être conduite, c'est mieux ! Renault n'a pas renoncé et présente une nouvelle Clio V6 revue, corrigée et réalisée en interne...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Rares sont les occasions de retourner à Dieppe, dans le berceau d'Alpine. Depuis l'arrivée de Renault Sport et son Spider, seule la Clio RS a permis de maintenir une activité industrielle sur ce site qui porte toujours les traces et le souvenir d'un passé glorieux. Pourtant c'est pour y découvrir un autre fruit de la passion que nous nous rendons en Normandie, à quelques pas de la mer. Encore une fois, bravo et merci Renault de défendre contre vents et marées l'automobile "passion" en fabriquant de tels engins "plaisir", aussi atypiques et désirables que cette Clio V6 ! Un peu ému, très excité, je découvre avec la joie naïve d'un gosse, la nouvelle Clio V6 de Renault Sport. Rien que de relire ces monogrammes sur le hayon, Clio... V6... je m'étonne toujours de la réalité d'un concept aussi extravagant que celui-là !

PRESENTATION
Quelle gueule !!! Décidément, je ne me lasse pas de contempler les lignes bestiales, massives et démesurées de cette bestiole ! Tout en elle respire le sport et la passion automobile. Côté look, la Clio V6 adopte le dernier face-lift de la Clio "standard" qui se limite extérieurement aux feux avant et arrière, ainsi que la grille de calandre. Si ce design est assez peu gracieux sur la citadine de base, avouons qu'il apporte un regain de bestialité bienvenu à la turbulente version V6. Pour l'anecdote, les ailes avant élargies (si, si !) accueillent de nouveaux clignotants issus de... l'Avantime (pour finir le stock...) et entourent de près de nouvelles jantes en alliage léger OZ de 18". Moins visible, l’empattement augmenté a permis de rejeter les roues aux quatre coins de la caisse. La double sortie d’échappement en inox s'incruste toujours parfaitement dans cette présentation particulièrement sportive. Le bouclier avant redessiné laisse entrer plus d'air vers le moteur et génère également plus d'appui sur l'avant. L'aérodynamique plus soignée de l'auto (comprenant un nouveau becquet de hayon, rallongé et surélevé) permet d'obtenir un meilleur Cx de 0,37. Après avoir cherché pendant quelques secondes la poignée qui se cache derrière le renfoncement de la porte, ouvrons le "cockpit". Là aussi, la V6 reprend les éléments de la Clio II phase 2. A savoir, un tableau de bord dont les matériaux et le design affichent clairement leur influence très Germanique. Brrrrrrrrr, c'est froid ! Seule une petite baguette sur le tableau de bord et le support de levier de vitesse couleur caisse apportent une touche de couleur dans cet univers tristement dominé par les teintes sombres. Le toucher des textiles et des commandes ou la nouvelle finition du couvre-moteur confirment les progrès importants réalisés en qualité perçue, mais on est encore loin d'une Porsche Boxster ou d'un BMW Z4... Les sièges baquets en cuir/alcantara brodés Renault Sport, le volant cuir à 3 branches, le pommeau de levier de vitesse et les pédales en alu et les nouveaux seuils de portes griffés Renault Sport donnent du caractère à l’habitacle qui se démarque pourtant trop peu de celui d'une simple version 2L RS. En matière de sécurité, la Clio V6 dispose évidemment des renforts de structure de la dernière Clio et d’une panoplie complète de nouveaux équipements de sécurité : ABS, phares au xénon, double airbags frontaux adaptatifs associés à des ceintures équipées de limiteurs d’effort et de prétensionneurs, airbags latéraux tête-thorax. Grâce au multiplexage, elle reçoit également une large panoplie d’équipements de confort comme un capteur de pluie couplé à un capteur de luminosité et la climatisation régulée à affichage digital. Tout cela confirme comme nous le craignons, une vocation plus GT que bête de circuit... Commercialisée depuis peu, la nouvelle Clio V6 est disponible en 3 coloris de base dont le "Bleu Iliade" du modèle présenté. A cela, Renault Sport offre désormais la possibilité aux plus exigeants de "personnaliser" leur machine. Tuning Touch ? Pas loin : 3 teintes optionnelles dont la couleur varie selon l’orientation à la lumière sont par exemple disponible au catalogue des options...

MOTEUR
Renault Sport Technologies a repris à son compte l'évolution du bloc V6 ES 2.9L à 24 soupapes pour en accroître le caractère sportif, en se concentrant principalement sur la partie haute du moteur, et mettre un terme aux nombreuses critiques émises à son encontre. Depuis l’entrée du nouveau filtre à air d'un volume de 11,5 l (contre 6,1 l) jusqu'à la chambre de combustion, les ingénieurs ont fait le grand ménage ! Le système d'admission s'équipe d'un boîtier papillon motorisé de largeur plus grande et d'arbres à cames d’admission avec des lois plus pointues et une levée plus importante des soupapes. Enfin, les soupapes, sièges et conduits d’admission usinés ont été développés pour la nouvelle aérodynamique interne. L’alimentation d’essence est adaptée avec une nouvelle rampe d’injection dédoublée et des injecteurs au débit supérieur de près de 50%. Le calculateur développé chez Porsche Engineering est aussi plus puissant et la calibration se caractérise par une gestion fine des phases transitoires et un contrôle optimal de la réponse à l’accélérateur. Au banc, le nouveau V6 Renault Sport développe à présent 255 ch (187 kW) à 7150 tr/min, ce qui peut toujours sembler mince au regard des modifications apportées mais lui permet de figurer parmi les meilleurs V6 atmo du moment. Avec un régime de coupure à 7200 tr/min, le V6 Renault Sport affectionne tout particulièrement les hauts régimes et il est d'ailleurs dommage que la coupure intervienne si près du régime de puissance maxi. Sportif mais pas trop "pointu", le V6 de la Clio se montre également disponible aux régimes usuels avec une grande régularité de la courbe de couple et une valeur maxi inchangée de 300 Nm obtenue à 4650 tr/min soit 900 trs plus haut. Notons aussi que l’adoption de nouveaux catalyseurs permet d’atteindre le niveau IF Euro4. Par ailleurs, l’acoustique de la Clio V6 a été particulièrement travaillée grâce au nouveau plénum et à l'échappement inox. La sonorité typée sportive contribue au plaisir d’utilisation : claire et "vombrissante" jusqu'à 4500 tr/min, elle évolue jusqu'à 6000 tr/min en harmoniques pures traduisant la noblesse de la mécanique, avant l'envolée rageuse jusqu'au régime de coupure. Un résonateur traite les bruits d’admission à hauts régimes et l’adoption d’un pare-brise amortissant permet d’éliminer les bourdonnements. Sur la nouvelle Clio V6, la boîte 6 vitesses PK6 reçoit un développement spécifique. Le pont court (16/67) permet de réduire la démultiplication finale de 10% au bénéfice des reprises et des accélérations. L’étagement des rapports est rapproché avec des pignons de première et deuxième spécifiques et un pignon de troisième plus court. Compacte et légère, plus rapide, plus précise et plus agréable, la boîte trois arbres spécifique de cette nouvelle Clio V6 se place au niveau des meilleures. Face au chrono, la Clio V6 compense donc un léger embonpoint (+90 Kg soit 1400 au total) par son ensemble moteur/boîte nettement plus performant qu'auparavant. Résultats de cette "prépa", la V6 RS revendique un 0 à 100 Km/h en 6,3s et un 1000 m D.A en 26,3s. Le tout se conclue avec une vitesse maxi de 237 Km/h atteinte en 6ème (ouais !) à 6350 tr/mn. Pour en finir avec les chiffres, sachez que la bête contient sa consommation moyenne entre 12 et 16L/100 Km selon usage...

SUR LA ROUTE
La nouvelle Clio V6 offre des prestations dynamiques à la hauteur des attentes suggérées par son design. Avec son architecture 2 places et moteur V6 en position transversale centrale arrière, la Clio V6 première du nom était une voiture de sport exclusive destinée à offrir un plaisir maximal : malheureusement son comportement très caractériel et difficile à prévoir en faisait plus une bête noire qu'un vrai plaisir. Avec des trains roulants profondément revus et l'adoption du nouveau Michelin Pilot Sport, le châssis de la Clio V6 offre désormais un comportement plus précis, progressif et contrôlable, tout en demeurant particulièrement ludique. Grâce principalement à la nouvelle cinématique du train arrière et à l'augmentation de la raideur des suspensions, le nouveau châssis conjugue stabilité en appui, sensibilité limitée au levé et posé de pied et contrôle rigoureux des mouvements de caisse avec une répartition d'anti-roulis optimale. La tenue de cap profite d'un empattement supérieur de 23 mm, des évolutions aérodynamiques et d'un clavetage renforcé de la direction autour du point 0. Les principales modifications concernent le train arrière. Un nouveau berceau a été développé. Les points d'ancrage du bras transversal et de la biellette de pince sont repositionnés et leurs fixations renforcées tout comme celle supérieure de l'amortisseur. Ces évolutions garantissent le maintien du plan de roue en sollicitation verticale, sous appui latéral et lors des mises sous couple en phase d'accélération et de freinage. Cette nouvelle géométrie engendre le rallongement de 10 mm du bras longitudinal et le recul de la roue arrière de 15 mm, ce qui profite également à la stabilité. Les ressorts ont une raideur augmentée qui est d'ailleurs mal accordée au tarage trop faible des amortisseurs Koni. Si l'ensemble procure un anti-roulis naturel permettant de conserver les roues arrière totalement indépendantes au bénéfice de la motricité, la suspension se montre sautillante et pompante sur les mauvais revêtements. A l'avant, la barre anti-roulis passe à 28 mm de diamètre et elle est montée sur biellettes pour augmenter son rendement afin d'équilibrer la valeur élevée de l'anti-roulis naturel du train arrière. La chasse passe à 6° pour augmenter le rappel de direction et la voie avant est élargie de 33 mm au bénéfice de la stabilité. Enfin, la raideur accrue des ressorts améliore les remontées d'informations et la précision du placement du train avant. Pour exploiter le potentiel de ce nouveau châssis, la Clio V6 est l'un des tous premiers véhicules à disposer des nouveaux Michelin Pilot Sport. Développés en partenariat avec Michelin, ces pneumatiques de 18'' en 205/40 à l'avant et 245/40 à l'arrière offrent une précision maximale en conduite sportive. Renault n'a pas souhaité équiper la Clio V6 d'un ESP, (tant mieux pour le circuit) ni d'autobloquant, ce qui est beaucoup plus regrettable vu la vocation et l'architecture technique de la voiture. Déjà apprécié sur le modèle précèdent, le système de freinage signé AP Racing avec ABS bénéficie du potentiel d’adhérence supérieur de ces nouvelles enveloppes.

:: CONCLUSION
Revue en profondeur, la Clio V6 est une automobile performante et très attachante qui possède un charme fou et s'introduit d'emblée dans le monde des futurs "collectors". Grâce à son châssis plus civilisé et son V6 rageur, elle procure enfin à son pilote de vraies sensations sans pour autant se montrer "dangereuse". Mais ne vous y trompez pas, la Clio V6 est une voiture de pilote et demande une extrême maîtrise pour être conduite "à la limite". C'est aussi cela qui fait son caractère et son charme...



Comparez les tarifs d'assurance pour une RENAULT CLIO (2) V6 RS phase 2
AVIS
AVIS > AVIS RENAULT > AVIS CLIO (2) V6 RS phase 2

hello ! je viens de trouver une v6 ph 2 ! génial, divin, sublime. vive renault sport, de plus elle tiendra compagnie à ma r 5 turbo 2. jlm. besançon.... lire la suite

Lire tous les avis sur les RENAULT CLIO (2) V6 RS phase 2
Vous possédez une RENAULT CLIO (2) V6 RS phase 2 ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des RENAULT CLIO (2) V6 RS phase 2 ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur RENAULT :
Annonces
RECHERCHE


Liens
Actualites
Actualites
Newsletter