L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > GUIDE OCCASION > RENAULT > CLIO WILLIAMS

RENAULT CLIO WILLIAMS (1993 - 1996)

renault clio williams
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 01-08-2013

DU BLEU DANS LES YEUX

Comme le disait fièrement le slogan publicitaire de l'époque, "Vous pouvez rougir de honte, verdir de rage, mais c'est à une Clio que Frank Williams a donné son nom". 20 ans plus tard, la Clio Williams a rejoint les plus grandes icônes des sportives populaires...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Digne héritière d'une lignée de Renault sportives initiée avec la R8 Gordini, puis les R5 Alpine et Supercinq GT Turbo dans la période euphorique des années 80, la Clio Williams proposée initialement sous forme d'une série limitée a fait mouche dans le coeur des amateurs de bombinettes. Apparue à une période où justement ce segment était en véritable chute libre face à la montée en puissance du Diesel et de la répression routière, la Williams allait à l'encontre de la demande d'une majorité d'automobilistes prêts à se réfugier dans des valeurs plus orientées vers le confort et l'économie. C'est sans doute pourquoi elle représente aujourd'hui une sorte d'aboutissement du genre en même temps que le point de départ de la formidable saga des Clio RS qui lui ont succédé.

renault clio williams 2.0interieur clio williams

CARACTERISTIQUES


RENAULT CLIO WILLIAMS
f7r clio williams
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : Transversal AV
Alimentation : Injection électronique multipoint
Cylindrée (cm3) : 1998
Alésage x course (mm) : 82,7 x 93
Puissance maxi (ch CEE à tr/mn) : 147 à 6 100
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 175 à 4 500
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (mm) : disques ventilés (259) - disques pleins (238)
Pneus Av-Ar : 185/55 VR 15
POIDS
Données constructeur (kg) : 990
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 216
0 à 100 Km/h : 7"9
1000m D.A : 29"
80 à 120 KM/H (4è/5è) : 7"1/10"6
CONSOMMATION ECE
Mixte (L/100 km) : 8,6
PRIX NEUF (1993) : 129 500 FF
COTE (2014) : 8.000 €
PUISSANCE FISCALE : 10 CV


PRESENTATION

pub clio williams f1Ce n'était pas un hasard si Renault avait choisi de présenter à la presse en 1993, sa nouvelle petite merveille sur l'île de beauté, en référence au Tour de Corse, en même temps que ses dérivés groupe A et groupe N... La Clio Williams est en effet une authentique sportive, destinée à servir de base à la compétition. Faisant d'une même pierre deux coup, c'est avec le nom de l'écurie de F1 que Renault Sport a mené à la victoire que la belle Clio a été habillée pour donner naissance à une petite boule de nerfs qui ne manque pas non plus d'allure. Il suffit de faire le tour du propriétaire pour s'en convaincre.

Tout d'abord, ce qui frappe immédiatement pas rapport à une 16S, ce sont les jantes Speedline dorées. Reconnaissable également aux discrets stripping "Williams" collés sur les flancs et le hayon, ainsi qu'au badge "2.0" des baguettes latérales, la nouvelle venue dans sa livrée unique "bleu sport", a de la gueule. Extérieurement, c'est pourtant tout ce qui la distingue, mais déjà cela s'avère suffisant pour rendre jaloux tous les propriétaires de Clio 16S !

HABITACLE

Intérieurement, les évolutions sont toutes aussi subtiles par rapport à la 16S de base. Tout d'abord on note les touches de couleur bleue un peu partout, fond de compteurs, pommeau de levier de vitesses, ceintures de sécurité, moquette... Et puis il y a les superbes sièges baquets en velours, d'origine R19 16S, sur lesquels sont brodés le fameux "W"... un régal ! Enfin, clou du spectacle sur la première série, une petite plaque de laiton rivetée sur le tableau de bord, sur laquelle le numéro de modèle est poinçoné. Du coup, on oublierait presque toute filiation avec la Clio S qui sert de peid à l'étrier dans la gamme sport de Renault. Avec la Williams, on a en effet l'impression de posséder un objet rare, ayant fait l'objet d'un travail spécifique, presque artisanal... même si le choix des plastiques et le traitement des ajustements sont encore là pour nous ramener à la dure réalité des Renault de l'époque. L'insonorisation et la finition paraissent aujourd'hui moins remarquables qu'à la sortie, mais malgré sa vocation sportive, la Clio Williams a su rester "civilisée" et on y trouve ainsi en série les lèvres-vitres électriques comme la condamnation centralisée des portes.

MOTEUR

Un gros coeur dans une petite caisse a toujours été la philosophie des sportives de la régie qui avaient commencé leur épopée dans les années 70 avec les préparations sur R8 Gordini et R12 Gordini. En 1993, Renault avait besoin d'un moteur 2 litres dans sa clio pour pouvoir s'engager en rallye. Qu'à cela ne tienne, s'il faut un 2 litres à la clio, elle en aura un ! Cependant, il est hors de question d'implanter un 2 litres déjà existant dans la gamme sous le capot de la petite. Les frais engendrés seraient trop élevés. La solution est donc de partir d'un bloc existant, en augmentant simplement sa cylindrée. C'est le moteur F qui a servi de base dans la Williams. Ce bloc né Diesel équipait à l'origine les R9/R11 1.6D... Beurk, pas terrible comme référence ! Et puis, sa version essence a vu le jour peu après, toujours sur les R9/R11. Baptisée 1.7 energy, elle a également équipé dans différentes déclinaisons, la super 5, la Clio, la R19, la R21 et la Laguna. C'est aussi ce même bloc qui sera le premier moteur Renault à recevoir une culasse à 4 soupapes par cylindre sur la R19 16S, en 1990. Amorti et fiabilisé, ce bloc Renault, brille plus par sa robustesse que par son caractère... Le F7P (F16ie) de la Clio 16S est donc devenu F7R pour la Williams, passant de 1764cm3 à 1998 cm3 et atteignant donc sa limite de cylindrée par réalésage et par l'augmentation de sa course grâce à l'utilisation d'un vilebrequin de Clio Diesel (sa course longue favorisant le couple). Comme pour mieux justifier sa filiation à la F1, la culasse est trempée et résinée. Les conduits d'admission sont polis, les ACT aux lois d'ouverture spécifiques permettent d'augmenter la levée des soupapes. Les soupapes d'admission agrandies recoivent des poussoirs hydrauliques. Le carter d'huile cloisonné et le collecteur d'échappement type 4 en 1 en tôle viennent parfaire cette préparation "course".

Le résultat : 150 ch DIN à 6100 tr/min, 18,2 mkg à 4500 tr/mn dont 85 % disponibles dès 2500 tr/mn. La Clio Williams est aussi malheureusement équipée d'un catalyseur, pièce obligatoire en France depuis le 1er janvier 1993... Petite frustration également, la fougue de cette mécanique est bridée à 6500 tr/min par un limiteur imparable. Vu que le bouilleur ne se donne vraiment à fond que passé les 4500 tr/mn, on finit par trouver ça "un peu juste". Il est vrai que certains considèrent l'augmentation de puissance de 13 ch un peu faible par rapport à une clio 16S. Elle aurait sans doute pu être supérieure si Renault s'en était vraiment donné les moyens à l'époque. La vérité est que la priorité a été de chercher des solutions simples et donc économiques, pour pouvoir répondre aux normes des groupes A et N. De même, il fallait rentabiliser la Williams de route sur une petite série. Néanmoins, avec cette préparation on se croirait revenu 20 ans en arrière avec les modèles Gordini ou Alpine ! C'est bien connu, c'est dans les vieux pots qu'on fait la bonne soupe ! Ce moteur brillant, souple, nerveux et fiable, sera d'ailleurs repris plus tard pour le coupé mégane et le Spider Renault Sport.

Le premier problème engendré par la nouvelle mécanique est qu'il a fallu trouver une boîte capable de passer les 200Nm de couple. La boîte est donc renforcée, bien que conservant l'étagement de la 16S excepté la 5ème rallongée. Comme sur les 16s, on s'énerve de voir la seconde sauter lors que l'on brusque trop la machine... mais dans l'ensemble le maniement de cette commande à tringles se montre fort précise. On se prend d'amitié d'autant plus facilement avec la mécanique que l'étagement se trouve mieux adapté encore au moteur. Revers de la médaille, eu égard à sa cylindrée et à son poids modestes, la Williams est plutôt du genre "qui aime boire" en conduite sportive ou urbaine.

SUR LA ROUTE

essai renault clio williams

Une fois à bord , calé dans de "vrai" sieges baquets, on apprend à profiter de l'excellent "maintien" pour s'offrir de superbes sensations. Bien aidée par un train avant réglé aux petits oignons et un couple maxi qui arrive assez tard, la motricité est étonnante eu égard aux "petits" pneus. Les jantes Speedline chaussées en 185/55 VR 15 contribuent pourtant au comportement de la Williams. Même si aujourd'hui ces dimensions paraissent anodines pour une sportive, il ne faut pas oublier que la Clio Williams ne pèse que 1000 Kg toute mouillée. Le train avant est précis et profite largement de l'élargissement des voies avant grâce à l'utilisation de triangles inférieurs de R19 16S. L'évolution du comportement routier constitue une des qualité les plus marquantes de la Williams par rapport à la 16S. Avec l'élargissement du train avant de 34 mm, le taux de flexibilité des barres arrières a été réduit alors que l'amortissement est spécifique. Il est plus raide que sur la 16S et la garde au sol est légèrement abaissée. La direction assistée de série est identique à celle de la Clio 16S mais on redécouvre l'agrément d'une assistance pas trop marquée combinée à cet extraordinaire train avant. L'arrière suit le mouvement sans broncher mais ne dédaigne pas se placer non plus comme il faut sur un simple lever de pied. Le freinage est aussi celui de la 16S mais l'ABS n'est pas proposé ici, même en option. Les quatres disques (ventilés à l'avant) offrent une bonne puissance et conservent une endurance appréciable pour stoper la petite tonne de la Williams. La position de conduite est agréable, grâce aux très bons sièges facilement réglables.

EVOLUTION

Le succès commercial et sportif rencontré par la Clio Williams est tel que Renault décide rapidement de produire plus que les 2500 exemplaires prévus pour l'homologation. C'est ainsi que près de 3000 exemplaires supplémentaires verront le jour sur base de la phase 1, dont seuls les premiers seront numérotés.

Le restylage de la Clio 1 intervient début 1994 et s'étend à la Williams dont la production est prolongée pour faire face à l'engouement du public Comme pour le reste de la gamme, la Clio Williams reçoit une face avant légèrement revue avec des anti-brouillard différents et une calandre avec baguette inférieure peinte, des baguettes latérales modifiées avec logo 2.0 incrusté, des rétroviseurs plus grands à réglages électriques et de nouveaux feux arrière. A l'intérieur, les contres portes sont redessinées et quelques autres changements de details. Pour la première fois, la Clio Williams s'exporte hors d'Europe, au Japon et en Argentine notamment. En 1995, une série spéciale "Swiss Champion", dérivée de la Williams et limitée à 500 exemplaires numérotés, est commercialisée en Suisse.

ACHETER UNE RENAULT CLIO WILLIAMS

acheter clio williamsLa Clio Williams première série a été commercialisée à plus de 5000 exemplaires en 1993 et 1994 puis la Williams phase 2 jusqu'en 1996 pour un total confondu de 12000 exemplaires environ. A noter également une série spéciale de 500 exemplaires de Clio "Williams Swisschampion" produite pour le marché suisse uniquement. Aujourd'hui, ce sont les versions numérotées qui conservent la cote la plus élevée. Elles s'échangent le plus souvent contre 8000 € et jusqu'à près de 10.000 € pour les plus beaux exemplaires ! Une somme qui peut paraître insensée pour une auto âgée de 20 ans mais la Williams étant maintenant entrée dans le monde de la collection elle peut représenter un investissement. A noter d'ailleurs à ce sujet que la mignonne petite bombinette bleue fait souvent l'objet de vols. Très prisées, les Williams "numérotées" sont globalement des voitures souvent bien entretenues, bichonnées par des propriétaires amoureux. Les modèles non numérotés qui ont suivi le restylage se trouvent à meilleur marché, à partir de 5000 euros, avec beaucoup de kilomètres, des historiques flous et un état général souvent fatigué...

Côté budget et entretien, une Renault Clio Williams bien entretenue (vidange tous les 7500 km) et bien conduite (respect des temps de chauffe notamment) pourra faire de nombreux kilomètres avant de poser des soucis, hormis peut-être la boîte de vitesses qui peut finir par accuser le coup d'une conduite sportive. On constate aussi un peu de corrosion, notamment au niveau des ailes arrière, surtout sur les Williams phase 1. La carrosserie assez mince et la jolie teinte bleue étant assez fragile, elle se montrent également sensibles aux coups de portières et autres bobos de la ville. Des éléments qui reflètent immédiatement le soin apporté par son propriétaire. La voiture consomme une petite dizaine de litres de super plombé en moyenne et un peu d'huile aussi, comme de nombreux moteurs 16 soupapes. Les tarifs d'assurance, sans être bon marché, restent accessibles à un grand nombre de conducteurs, et certains peuvent maintenant profiter des formules "collection" pour cette petite bombe de la régie. De même, la majorité des pièces et des réparations courantes sont très abordables dans le réseau Renault ou auprès de spécialistes de la marque mais le suivi en pièces détachées peut commencer à devenir un problème. Elle est donc vivement recommandable pour un achat d'occasion, mais plutôtdans le but de la garder en collection que de l'utiliser au quotidien.

clio williams groupe aLA RENAULT CLIO WILLIAMS EN COMPETITION
Après avoir utilisé avec brio les Clio 16S et Williams en groupe A aux mains de Jean Ragnotti (Champion de France des Rallyes 2 litres 2 roues motrices en 1991, 1992, 1993 et 1994), Renault Sport développe en 1994 une Clio Maxi dérivée de la Williams à partir de la réglementation kit-car. Avec des voies plus larges de 7 cm de chaque côté, de nouvelles roues de 17 pouces, un aileron imposant à l'arrière et un moteur poussé à 270 ch (de 6900 à 8400 tr/min) pour un pods de 960 kg, c'est la nouvelle arme fatale des Rallye nationaux. Présentée début 1995, elle fait des débuts internationaux remarqués avec une victoire au Rallye de Monte-Carlo pour Jean-Ragnotti. En Championnat de France elle s'illustrera également avec Philippe Bugalski, mais dès la saison suivante Renault Sport la remplace par la Megane Coupé Maxi.

CONCLUSION

:-)
Le look !
Véritablement sportive
Position de conduite
Moteur agréable et fiable
Performances
Comportement vif, efficace et plaisant
Valeur sûre en collection
:-(
Limiteur à 6500tr/mn
Cote surfaite (série numérotée)
Plastiques de l'habitacle
Boîte accrocheuse
Attire les voleurs...

La Renault Clio Williams est une véritable petite sportive à l'ancienne, l'une des dernières de son espèce. Performante et efficace, elle aura marqué sa génération et le coeur des passionnés. Pour preuve, les propriétaires de Williams ne cèdent pas leur bijou aussi facilement qu'on aurait pu l'espérer... Dommage, il faut s'y faire mais la Williams fait désormais partie des rares voitures de grande série devenues des "collectors". Pour le reste, si vous aussi vous avez été piqué par le Cupidon de Renault sport, nous vous souhaitons bonne chance dans votre recherche. Mais sachez faire preuve de bon sens en ne laissant pas la passion avoir trop le dessus sur la raison !



Comparez les tarifs d'assurance pour une RENAULT CLIO WILLIAMS
AVIS
AVIS > AVIS RENAULT > AVIS CLIO WILLIAMS

Alors voila je possede ma Williams depuis novembre dernier. Un reve depuis sa sortie et ma compagne me l'a offerte,une superbe phase 2 de 1995. Elle est rabaisse avec 4 amorto bilstein/disque percé zimmermann/puce +12 Renault Sport avec coupure à 7200 tours. Collecteur 4/1 + ligne complete inox sans cat, et monte en michelin 195/50/15. Elle a 17800... lire la suite

Lire tous les avis sur les RENAULT CLIO WILLIAMS
Vous possédez une RENAULT CLIO WILLIAMS ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des RENAULT CLIO WILLIAMS ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur RENAULT :
Annonces
RECHERCHE


Liens
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter