L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > 911 (996) Carrera 3.4






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PORSCHE 911 (996) Carrera 3.4 (1997 - 2001)

porsche 996 carrera 3.4
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (19/06/2014)

LA 911 A EAU...

Modèle phare de la marque au cheval cabré de Stuttgart, la Porsche 911 est entrée dans une nouvelle ère technique avec l'arrivée de la génération 996, ce qui ne s'est pas fait sans tapage dans le petit milieu des 911istes ! Quoiqu'il en soit, la 996 Carrera 3.4 possède toutes les qualités exigibles d'une vraie 911 et se trouve aujorud'hui à des prix attractifs, surtout comparé à des modèles plus anciens. Zoom sur la première Porsche 911 "à eau"...

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : Alexandre AZIMZADEH

Le passage au moteur à eau aurait pu se transformer en naufrage tant les puristes de la marque s'étaient offusqués de voir disparaître le plus célèbre moteur de la production mondiale : la Flat6 Porsche. L'enjeu pour Porsche était de taille puisqu'il fallait dans le même temps développer une voiture plus moderne et, surtout, moins coûteuse à produire. Le public y trouva finalement une réponse à ses attentes car jamais une 911 n'avait atteint de tels scores de ventes, dépassant de 40% ceux de la 993 pourtant si appréciée ! Plébiscitée par une clientèle aux exigences différentes, la 996 doit son succès à son caractère beaucoup plus moderne, devenu celui d'une authentique GT tout en préservant des performances dignes de son mythe.

PRESENTATION

porsche 996 3.4porsche 996 3.4

Porsche est reparti d'une feuille blanche pour sa nouvelle 911 avec comme objectif de progresser dans tous les domaines, y compris celui de la rentabilité, tout en gardant ce qui faisait le charme essentiel de la 911. Un pari difficile, consistant à faire "croire" que la 911 était toujours la même tout en proposant une voiture 100% nouvelle. Pas simple...

Le résultat de leur travail fut présentée en septembre 1997 au salon de Francfort. Avec son avant de Boxster, ses grands porte-à-faux et ses ailes arrières plates comme une planche à pain, la Porsche 911 996 ne s'est d'emblée pas attirée les faveurs des puristes sortant de la génération 993, lui préférant les courbes sensuelles d'un bon "turbo look" à l'ancienne. Progressant au chapitre aérodynamique (Cx de 0,30 contre 0,34), la 996 a en effet perdu une partie de ce qui faisait la ligne inimitable de la Porsche 911 au bénéfice de la modernité.

Et puis il y a aussi cette chutte de reins mythique, cette "croupe", qui est devenue beaucoup plus imposante pour cause de refroidissement liquide et de normes crash test. Il est vrai qu'avec tout cela, la petite nouvelle partait du mauvais pied pour son opération séduction ! Difficile de revisiter un mythe vieux de 35 ans, sans engendrer, comme à chaque fois, la grogne de ses plus fidèles amateurs...

Objectivement, aucun nouveau modèle de la 911 ne s'est montré moins réussi que celui qu'il remplaçait et même si elle ne fait pas l'unanimité, la 996 a donné un réel coup de vieux aux Carrera 993 et plus encore 964...

HABITACLE

intérieur 996 phase 1intérieur 996 phase 1

18 cm plus longue, 3 cm plus large et avec 7,8 cm de plus en empattement par rapport à une 993, la 996 fait réellement un vrai bon en avant en matière d'habitabilité. Bien que la qualité de fabrication et des plastiques soit en retrait face aux habitudes de la marque, l'ergonomie de la planche de bord partagée avec le Boxster, la position de conduite, la luminosité et l'habitabilité séduisent au premier contact. Et puis la célèbre batterie de 5 compteurs à laquelle nous étions tant habitué est toujours présente, ouf ! Mais ils se chevauchent désormais, ce qui fait gagner en lisibilité et en modernisme, mêlant analogique et numérique.

Le démarreur est toujours actionné par la clé, à gauche du volant qui est le seul élément repris à la précédente génération, mais on note que ce dernier est désormais réglable en hauteur et en profondeur de série. Les sièges se règlent eux-aussi en profondeur, en hauteur et en inclinaison et la position de conduite devient idéale. Sous le volant, les pédales de frein et d'embrayage, nouvelles elles-aussi, ne sont plus attachées au plancher comme sur une bonne vieille cox mais suspendues.

Enfin, côté équipement, Porsche reste fidèle à ses habitudes et hormis la climatisation, l'ordinateur de bord, les vitres et rétros électriques, il faut se référer à la longue et couteuse liste d'options pour possèder un modèle richement équipé. La sécurité est en revanche un cheval de bataille de Porsche, marché américain oblige, et la Porsche 996 offre de série 4 airbags, l'ABS et une alarme antivol. On note enfin quelques attentions en matière de rangements à bord, avec par exemple des vide-poches dans les accoudoirs de porte, mais on cherche en vain... la boîte à gants.

CARACTERISTIQUES


PORSCHE 911 (996) Carrera 3.4
moteur flat 6 3.4 996
MOTEUR
Type : 6 cylindres à plat, 24 soupapes
Position : porte à faux AR
Alimentation : Injection séquentielle multipoint, gestion Bosch Motronic 5.2.2 + Variocam
Cylindrée (cm3) : 3387
Alésage x course (mm) : 96 x 78
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 300 à 6800
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 350 à 4600
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés
Pneus Av-Ar : 205/50 - 255/40 ZR 17
POIDS
Données constructeur (kg): 1 320
Rapport poids/puissance (kg/ch): 4,4
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 280
400 m DA: ND
1 000 m DA: 24"2
0 à 100 km/h: 5"24
0 à 200 km/h: 18"9
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 11
PRIX NEUF (1997) : 548 000 FF
COTE (2014) : 22.000 €
PUISSANCE FISCALE : 19 CV

- Offre partenaire -

MOTEUR

Aussi plein émotionnellement que performant, le Flat 6 "à air" de la 993 Carrera a été contraint de passer la main. En effet, malgré de nombreux progrès accomplis en matière de dépollution et de niveau sonore, Porsche a du se résigner à développer un tout nouveau 6 cylindres, heureusement toujours à plat et (mal) positionné derrière les roues arrière. La Porsche 996 a donc eu à assumer cette lourde tâche, qui lui a vallu en grande partie de s'attirer les critiques des plus fervents défenseurs du mythe de Stuttgart.

Premier constat en ouvrant le capot moteur : c'est moche ! Voila un moteur qui mérite d'être caché... Et pour cause, il est étroitement dérivé du "petit" 2,5 L du Boxster dans lequel on ne le voit pas. Autant dire que l'esthétique de la chsoe ne devait pas faire partie du cahier des charges. Avec une cylindrée de 3387 cm3 seulement il développe cependant la même puissance que son ancêtre en 3.8L, soit 300 ch à 6800 tr/mn avec une plage d'utilisation beaucoup mieux remplie et un couple maxi conséquent de 350 Nm à 4600 tr/mn. Fruit d'une technologie avancée, il utilise le déphaseur d'arbre à cames d'admission et d'échappement Variocam et une gestion électronique Bosch Motronic 5.2.2 avec injection indirecte séquentielle multipoint. Bien entendu, les culasses sont à 4 soupapes par cylindre et le refroidissement liquide.

Le nouveau flat 6 se trouve accouplé à une toute nouvelle boite de vitesse à 6 rapports et commande par câbles (type g96/00), elle aussi dérivée de celle du Boxster. Précise et ferme, comme il se doit, elle concoure au plaisir de conduire la 911 et ne nous fait en aucun cas préférer la version tiptronic.

Les performances hissent, contre toute fausse impression, la 996 au-dessus de sa devancière (c'est une habitude), ce qui laisse un goût encore plus amer à ses détracteurs. Si les sens peuvent être trompés par un confort acoustique renforcé, la Porsche 996 Carrera démontre son avantage dans les épreuves chronométrée, où elle peut se targuer également d'un poids en baisse (1320 Kg à vide) pour faire parler la poudre. Discrètement, certes, car son "moteur à eau" se montre à ce niveau avare en décibels, mais sûrement. 0 à 100 Km/h en 5"2, 1000 m DA en 24"2, 280 Km/h en vitesse maxi, et tout cela dans un confort et une décontraction jusqu'alors inconnues à bord d'une "grenouille".

SUR LA ROUTE

essai porsche 996 3.4 carrera

Pour ses trains roulant, aussi, la Porsche 911 type 996 hérite bon nombre d'éléments du Boxster mais fait appel aux mêmes réflexes. Ainsi le train avant en aluminium en est directement issu, avec le boitier de direction en avant de l'essieu apportant un gain en précision et en diamètre de braquage. Le train arrière LSA inauguré par la 993 à 5 bras (si l'on compte le bras de parallélisme), inspiré du fameux essieu Weissach de la 928, comprend un berceau auxiliaire composé d'un cadre d'aluminium. En série la Porsche 911 Carrera 2 type 996 reçoit des jantes de 17" dont le dessin reprend celui de la 993 turbo. En option, elle peut d'ailleurs chausser du 18" avec le pack sport, rabaissé de 10 ou 30 mm et des amortisseurs plus fermes. Cet ensemble participe activement à la qualité du comportement de la Carrera 996.

D'un sous-virage prononcé en entrée de courbe capable de passer rapidement au survirage, en passant par une tenue de cap peu engageante à grande vitesse, la 911 avait tout de la bête caractérielle, longtemps réservée à ceux qui avaient assimilé un mode d'emploi qui n'était naturel que pour un pilote avisé. Comme il n'y a pas d'ouvertures dans les ailes arrières, contrairement à la petite Porsche, les radiateurs de refroidissement sont dissimulés devant les roues avant, dans le gros porte-à-faux, ce qui permet de reporter un peu de poids sur l'avant. Le comportement de la 911 devient plus simple, plus facile et aussi plus rassurant pour le néophyte. Ce qui surprend également, c'est le confort de roulement, sans comparaison avec celui des vénérables 911 "à air". Tout en étant plus efficace, la 996 réussit le coup double d'offrir un meilleur confort, c'est la dure loi du progrès et personne ne s'en plaindra lorsqu'il faut faire de long trajets.

Notons également que l'ESP Porsche (PSM) n'était pas livré de série, mais disponible en option, et que la 911 Carrera 3,4L ne dispose en série que d'un "modeste" antipatinage. En conduite sportive, il faut toujours freiner le plus tard possible, ce qui permet de placer le nez, mais on peut désormais entrer moins vite sans pour autant avoir l'impression que l'on va filer droit vers le talus.

996 cabriolet 3.4PORSCHE 996 CABRIOLET 3.4
En mars 1998, Porsche présente la 996 en version cabriolet au salon de Genève. En octobre de la même année, c'est au tour de la 911 Carrera 4 de rejoindre le catalogue, elle aussi disponible en cabriolet. Depuis la génération des Porsche 911 type 996, l'intégration de la capote lorsqu'elle est repliée est beaucoup plus élégante et affine très nettement la poupe des Porsche 911 cabriolet. Jusque-là, la capote était repliée et cachée derrière une housse laissant à penser un héritage de feu la VW Coccinelle. Notez égalemet que sur ces modèles, le hard-top était livré en série, ce qui n'est plus le cas sur la 997 cabriolet...

ACHETER UNE PORSCHE 911 (996) Carrera 3.4

Remplacée en septembre 2001 par une nouvelle motorisation 3,6 L de 320 chevaux, la Carrera 3,4 L n'aura existé que sur la 996 "phase 1" puisque le changement de moteur s'est accompagné sur les Carrera 2 et 4 d'un restylage (la face avant adopte notamment les phares de la 996 Turbo). Le pack sport code M030, proposé en option à 22.000 FF de l'époque est un équipement que nous vous recommandons chaudement si vous envisagez des virées sur circuit. Outre un amortissement plus ferme il comprend des jantes de 18" et un autobloquant taré à 25/40%. Citons également la très rare option code X51 qui portait la puissance de la 996 Carrera à 320 chevaux (sans modification de cylindrée). Comme toujours chez Porsche, la liste des options est interminable et même si la majorité de smodèles sont noirs ou gris (snif), il sera très rare d'en trouver deux parfaitement identiques ! Pour identifier le modèle et ses options, vous pourrez vous référer à l'étiquette collée à l'intérieur du capot avant. On retrouve le numéro de série sur le montant de porte passager, sur le pare-brise et dans le carnet d'entretien que le vendeur devra idéalement vous fournir.

Prise entre deux feux, avec d'une part la plus récente et séduisante 997 Carrera et d'autre part la 993 Carrera, la 996 a continué à voir ses prix descendre assez rapidement sur le marché de l'occasion. Sa grande diffusion garantit une offre variée et de qualité, mais ne favorise pas la stabilisation des prix. En tout état de cause, il est possible de s'offrir pour moins de 20.000 € cette belle GT Porsche moderne et performante.

Affectée par une réputation de fragilité pas totalement justifiée, la 996 est-elle vraiment une très bonne affaire en occasion ? Les défauts constatés ont généralement été pris en charge par l'usine, à condition d'un entretien dans le réseau (mais pas toujours suffisant...). Les principaux problèmes que Porsche a corrigé plus ou moins bien au fil du temps sont les suivants : fuite d'huile sur la partie avant, poussoirs hydrauliques perméables, bases de cylindres qui se fêlents, culasses qui se fêlent ou sont poreuses. Reste que le plus délicat d'entre eux concerne le désormais fameux roulement de l'arbre intermédiaire de distribution, aussi appelé IMS. Porsche à modifier plusieurs fois le système et renforcé l'ensemble mais il se trouve que le problème a persisté longtemps et concerne potentiellement tous les blocs moteurs M96 et M97 d'avant juillet 2008 ! En fait, tous les les modèles sont touchés excepté les 996 turbo et GT3 qui utilisent un autre bloc. En partie solutionné en 2006 avec un nouveau roulement scellé, le problème de ce roulement est que n'étant pas lubrifié et de trop faible dimension, il finit par se dégrader avant de se gripper totalement en entrainant une casse moteur sévère, sans aucun symptôme préalable. De nombreux cas ont été constatés entre 40.000 et 80.000 km, souvent pris en charge par Porsche mais pas toujours... Une analyse d'huile afin de détecter d'éventuelle limaille peut toutefois être utile en préventif. Quand on sait qu'un échange standard est facturé entre 10 et 15.000 €, cela donne à réfléchir ! Devant l'ampleur du problème, estimée à 5% de la production, certains spécialistes ont développé des kits de remplacement et de fiabilisation du flat 6. Pour un budget de 1500 € environ, cela peut s'avérer être un bon investissement pour ne pas trop perdre à la revente. On peut toutefois se dire pour positiver que, paradoxalement, les modèles les plus kilométrés sont probablement les plus fiables. Ce sont ceux qui ont roulé le plus régulièrement et fait l'objet des interventions majeures en général, ce qui est toujours une très bonne chose pour une Porsche.

CONCLUSION

:-)
GT sportive et moderne
Moteur très agréable
Performances
Freinage
Rapport prix/plaisir
:-(
Finition un peu décevante
Sonorité trop discrète
Quelques soucis de fiabilité
Image et réputation

Plus facile, plus effiace et plus confortable, en un mot plus moderne, la Porsche 911 Carrera 3,4L type 996 a pour principal fardeau d'avoir enterré celle qui demeure aux yeux de beaucoup la "vraie" 911. C'est essentiellement ce qui explique qu'aujourd'hui elle soit proposée à des prix souvent plus attractifs... alors tant mieux pour ceux qui sauront en apprécier les qualités !

Nous remercions Bahman Cars chez qui la 996 3.4 présentée ici est en vente.



Devis d'assurance pour une PORSCHE 911 (996) Carrera 3.4

AVIS

bonjour après une 1ere porsche 2,7 achetée chez michel nourry en 1986 et qui m'avait été volée 3 ans plus tard !!,j'ai attendu 2017 pour resauter le pas et acquérir une 996 carrera 4 chez DAYRAUT à toulouse ! Quelle longue attente me direz vous mais quel bonheur ! Ressentir ce flat 6 ,reécouter ce son, jouer avec ses 300cv! tout à changer mais en mieux ! le confort ( et pourtant en 1986 je faisais entre 200 et 300 kms par jour pour vendre mes encyclopédies, sans fatigue !! ) la tenue de route !! plus de louvoiements comme à l'epoque ! la qualité des matériaux cuir ,moquettes etc .... La magie a tellement opéré que je pense déjà à la prochaine...... carrera 4s ah !!! j'oubliais !!!!! le bruit n'est plus tout à fait le même !! mais bon !!!!! moi aussi j'ai du changer !!!! ...
Lire tous les avis sur la PORSCHE 911 (996) Carrera 3.4

Vous possédez une 911 (996) Carrera 3.4 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets PORSCHE sur le forum :
Forum
RECHERCHE