L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > GUIDE OCCASION > AUDI > S2 coupé
::
GUIDE OCCASION (04-06-2007)

AUDI
S2
coupé
(1991 - 1995)

309 850 Francs (1993)
10 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES AUDI S2 coupé
MOTEUR
Type: 5 cylindres en ligne, 20 soupapes 2x1 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique Bosch Motronic M2.3 + turbocompresseur KKK (1,75 bars)+ échangeur air/air
Cylindrée (cm3): 2 226
Alésage x course (mm): 81 x 86,4
Puissance maxi (ch à tr/mn): 220 à 5 900
Puissance spécifique (ch/L): 98,83
Couple maxi (mkg à tr/mn): 31,4 à 1 950
Couple spécifique (mkg/L): 14,10
TRANSMISSION
Intégrale permanente Torsen
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle
POIDS
Données constructeur (kg): 1 420
Rapport poids/puissance (kg/ch): 6,45
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): 2 disques ventilés AV avec étriers flottants + 2 disques pleins avec étriers fixes + ABS Bosch à 4 capteurs
Pneus Av-Ar: Kléber C 551Z 205/55 ZR 16
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 248
400 m DA: 14,3
1 000 m DA: 26,5
0 à 100 km/h: 6,1
0 à 200 km/h: ND
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 12,2


La calandre semble plus marquée sur la S2, à moins que le monogramme "Audi Sport" y soit pour quelque chose tandis que le bouclier avant est nettement plus aéré.

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de AUDI S2 coupé cliquez ici !


Une présentation certes très conventionnelle mais tout est là et une qualité de finition époustoufflante ! Notez que les compteurs en bas de console sont illisibles.


Le coupé Audi S2 pouvait compter sur un habitacle assez vaste et un grand coffre.


On reconnaît les premières Audi S2 coupé à leurs jantes notamment au dessin spécifique (ci-dessus). En juillet 1994, le coupé S2 (photo au-dessus) profitera de jantes plus larges et au dessin proche des Avus du reste de la gamme Audi.


Avec sa longue course, il développe ainsi 2226 cm3 (81 x 86,4 mm) et est complété d'un turbocompresseur KKK soufflant à 1,75 bars avec échangeur air/air. Ainsi gréé, ce bloc permet à la S2 coupé de développer 220 ch à 5900 tr/mn mais surtout un couple très appréciable de 31,4 mkg dès 1950 tr/mn.


Côté look, on serait tenté de penser au premier abord que les designers d'Audi ne se sont pas foulés ! La parenté avec la berline 90 est plus qu'évidente.


Volant en main, l'Audi S2 coupé manifeste un équilibre impérial et des vitesses de passage en courbe assez sidérantes.


Pas très typé sport (comprenez avec un postérieur mobile qui aide à enrouler les virages), il se révelera incroyable dans les grandes courbes, notamment sur chaussée humide ou grasse, et pataud dans les enchaînements serrés.


Les performances sont évidemment à l'avenant avec un 248 km/h en vitesse de pointe, un 0 à 100 km/h en 6,1 secondes et le kilomètre DA en 26,5 secondes.


Les S2, ce fut même toute une gamme, oubliée par beraucoup qui n'ont retenu que le mythique break avant RS2.


Le cinq cylindres est lourd et positionné en porte-à-faux avant.

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de AUDI S2 coupé cliquez ici !

BIEN :-)
Confort
Habitacle pratique
Performances de premier plan !
Efficacité (motricité et vitesses de passage en courbe)
Fiabilité
Finition/présentation intérieure
Vraie transmission intégrale permanente
Equipement de série
Moteur
Tenue de route sécurisante et facile pour tous
Prix d'achat
Freinage
PAS BIEN :-(
naturellement réglée sous-vireuse
Ligne massive
Image ?
Manque de pep's ?
Coût de l'entretien
Poids


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 04-06-2007

LA PASSION MAITRISEE !
Depuis l'avènement du Quattro chez Audi dans les années 80 avec le succès qu'on lui connaît dans le championnat du monde des rallyes en groupe B, pas une seule sportive ne part d'Ingolstadt avec ce prestigieux label. Mais bien plus que de l'image et du marketing, le quattro (quelque soit sa technique employée) permet de passer de la puissance et du couple en masse au sol, en toute sécurité. Le coupé Audi S2, premier du genre en est la plus parfaite illustration...

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

Avec le charismatique et visionnaire Ferdinand Piech à la tête d'Audi à la fin des années 70, le constructeur d'Ingolstadt parviendra à réaliser l'impossible pari de se hisser au niveau de Mercedes-Benz et de BMW comme un des piliers de l'offre "Premium" sur le marché mondial. Audi distancera ainsi Jaguar, Volvo, Saab, et Cadillac pour ne citer qu'eux, et lutter en haut du "panier". Pour parvenir à ses fins, le génial (et parfois un tantinet mégalo !) Piech va lancer ses équipes sur la transmission intégrale qu'ils appelleront "Quattro" et qui sera rapidement la marque de distinction d'Audi. Pari réussi dès 1980 avec la présentation du coupé Quattro qui va vite se distinguer en Championnat du Monde des rallyes en groupe B, surprenant la concurrence. Quatre titres de champion plus tard (2 titres constructeurs et 2 titres pilotes), Audi a gagné son pari. Le Quattro va se développer et équiper toute la gamme du constructeur allemand. En 1987, Audi commercialise la berline 90, sorte de version cossue et bourgeoise de l'Audi 80 présentée un an plus tôt. Par rapport aux anciennes générations, le style est totalement novateur et dédié à l'aérodynamique, le tout doté d'une finition excellente. En 1988, Audi poursuit le rajeunissement et l'élargissement de ses nouvelles gammes avec la présentation du coupé 90 qui est basé sur la base de la berline 90. Deux ans plus tard, les journalistes autos peuvent prendre contact avec le nouveau vaisseau amiral de la gamme Audi Coupé : le coupé S2. Avec sa transmission intégrale Quattro, son 5 cylindres suralimenté qui développe 220 ch et 31,4 mkg de couple, ce coupé "sous contrôle" fut l'un des surdoués de sa génération. retour sur une auto aujourd'hui dans les limbes de l'occasion...

DESIGN
Côté look, on serait tenté de penser au premier abord que les designers d'Audi ne se sont pas foulés ! Certes, la parenté avec la berline 90 est plus qu'évidente. Mais en y regardant de plus près, ce coupé dégage, bien entendu une ligne massive, mais une personnalité qui lui est propre. On retrouve toujours ce style fluide et lisse avec une obsession des performances aérodynamiques comme notamment les vitres affleurantes, qui pour le début des années 90 était encore peu courant. La calandre semble plus marquée sur la S2, à moins que le monogramme "Audi Sport" y soit pour quelque chose tandis que le bouclier avant est nettement plus aéré dans sa partie basse pour l'optimisation du refroidissement de la mécanique suralimentée. C'est la poupe du coupé S2 qui est la plus marquée par l'aspect massif avec son gros becquet aérodynamique générant de l'appui, ses gros feux et la plaque interfeux dans laquelle se loge la plaque minéralogique. Les jantes en alu poli à 5 bâtons lui sont spécifiques et seront remplacées par des nouvelles au design harmonisé avec le reste de la gamme dès juillet 1994. En stricte deux portes (avec un hayon pour le coffre, bien pratique malgré un seuil de chargement très haut perché), l'Audi S2 coupé accueille pourtant quatre personnes avec aisance (hormis l'accessibilité aux places arrière). La position de conduite pour le conducteur est optimale avec de multiples réglages possibles. Face à vous, le très beau volant trois branches sport, siglé Audi Sport, est à la fois beau et bien pensé. La planche de bord est d'un dessin classique, avec notamment des aérateurs très présents et carrés, mais tout est là, fonctionnel et très bien fini. L'instrumentation est très complète avec des compteurs à fonds blancs qui feraient bien d'inspirer bon nombre de voitures de sport ou prétendu comme telles aujourd'hui ! l'équipement de série était complet (heureusement pour une auto qui dépassait à l'époque les 45 000 euros), mais quelques options subsistaient comme l'intérieur cuir et la climatisation (impensable aujourd'hui sur une auto de ce prix).

MOTEUR
Si le choix d'un cinq cylindres en ligne a de quoi surprendre, il est largement justifié à l'époque par les ingénieurs Audi pour des raisons purement techniques. Son premier atout est de pouvoir offrir un rapport encombrement/puissance/agrément remarquable surtout en position longitudinal avant pour pouvoir être couplé avec la transmission intégrale Quattro et Torsen sans avoir à passer des demi-arbres sous le moteur (à la différence d'une Audi S3 par exemple dont le "Quattro" est différent et n'est pas transmission permanente avec un Haldex et son quatre cylindres est transversal). Ce cinq cylindres (de type 3B) est en outre une vieille connaissance des amateurs de la marque aux anneaux puisqu'il est déjà implanté sous le long capot de la berline 200 Quattro 20V. Evidemment, l'implantation de cette mécanique dans la baie moteur plus petite sur l'Audi coupé S2 a nécessité quelques modifications : l'alternateur est disposé à gauche le long du bloc, devant le radiateur d'huile, le volumineux radiateur d'huile est situé contre la traverse tandis que l'échangeur d'air se trouve juste en dessous. Côté raffinement technique, ce 5 cylindres est doté de 4 soupapes par cylindres avec rattrapage du jeu hydraulique qui sont activées par deux arbres à cames en tête. Avec sa longue course, il développe ainsi 2226 cm3 (81 x 86,4 mm) et est complété d'un turbocompresseur KKK soufflant à 1,75 bars avec échangeur air/air. Ainsi gréé, ce bloc permet à la S2 coupé de développer 220 ch à 5900 tr/mn mais surtout un couple très appréciable de 31,4 mkg dès 1950 tr/mn. Une performance remarquable qui est à comparer à des valeurs de moteurs dotés généralement d'un cylindres de plus. Les performances sont évidemment à l'avenant avec un 248 km/h en vitesse de pointe (boîte cinq rapports au lancement issue des "séries B" -Audi 80/90 - avec de nouveaux rapports de démultiplication et un renforcement pour supporter le couple conséquent), un 0 à 100 km/h en 6,1 secondes et le kilomètre DA en 26,5 secondes. Pour mieux resituer les performances pures de l'Audi S2 coupé, il faut rappeler que l'on est dans les temps d'une Porsche 944 Turbo, Alpine V6 Turbo et que ce coupé véloce vient chatouiller des pointures comme la BMW M3 E36 en trois litres et la Ferrari 348 TB ! Toutefois, si les performances sont bien là, l'agrément est plus typé couple et force tranquille que performance pure et hautes rotations. Très linéaire et musclé en bas, ce cinq cylindres marque ainsi une vraie personnalité qui le pose en maître plus chez les GT que chez les sportives pures et dures. D'ailleurs, Audi ne s'en cache pas puisque Axel Werner alors Responsable du développement moteur chez Audi à l'époque déclarait à J.P. Morisi du magazine Automobiles Sport & Prestige que "Nous avons cherché un rendement élevé, mais au régime le plus bas, pour réaliser un moteur sportif pouvant être mené en ville en cinquième. La courbe de couple très plate ne pouvait être obtenue qu'en combinant la technique des 4 soupapes par cylindres avec la suralimentation. Le pilotage de la pression de suralimentation par le Motronic est capital". En septembre 1992, Audi monte une nouvelle version de son 5 cylindres (de type ABY), portant la puissance de 220 à 230 chevaux. Ce nouveau moteur fut acouplé à une boîte à six rapports, remplacant l'ancienne à 5 rapports. Audi annonçait alors un 0 à 100 km/h en légère amélioration avec 5,8 secondes contre 6,1 secondes.

CHASSIS
Les ingénieurs Audi ont travaillé en étroite collaboration avec le préparateur allemand Konrad Schmitt Motorsport. La caisse des coupés 90 a notamment été considérablement rigidifiée avec l'aide du préparateur allemand. Faisant évidemment confiance à la transmission intégrale permanente Quattro, le système du S2 coupé est toutefois différent de celui apparu en 1980. Dès 1983 en effet, les techniciens allemands ont remplacé le différentiel central classique par un différentiel Torsen. Il assure ainsi une répartition du couple de 50/50 en situation normale, et 75/25 ou l'inverse selon les conditions d'adhérence. Avant le Torsen, chaque différentiel pouvait être bloqué séparément ou simultanément. Désormais, si le blocage arrière est toujours possible, il se désactive automatiquement passé 25 km/h. Le préparateur allemand susnommé, a également été consulté pour le travail des suspensions et des trains roulants qui ont été passablement revus : ressorts, amortisseurs, jambes de force, barre antiroulis. Ne cherchez pas des pièces communes avec le reste de la gamme Audi Coupé, tout est spécifique pour le coupé S2. Les tiges des amortisseurs avant sont plus grosses et une barre anti-rapprochement est montée d'office comme sur les voitures de compétition pour participer à la rigidité du berceau avant. Un berceau qui en a bien besoin car le cinq cylindres est lourd et positionné en porte-à-faux avant. Ce coupé rapide est doté de série de quatre freins à disques dont deux ventilés avant complété d'un ABS Bosch à quatre capteurs. Pas de problème de ce côté-là, le coupé S2 freine en toute circonstances les 1420 kg annoncés par Audi (100 de plus tout de même que le coupé Quattro 20V). La S2 est équipée avant toutes les autres (V8 exceptée) Audi d'une direction Servotronic asservie à la vitesse et gérée par microprocesseur. Les jantes monobloc alu de 7J x 16 sont chaussées de pneus Kléber C 551Z en 205/55 ZR 16. Pour l'anecdote, il faut se rappeler que début 1991, les pneumatiques prévus pour les intégrales à hautes performances n'étaient pas monnaie courante. Volant en main, l'Audi S2 coupé manifeste un équilibre impérial et des vitesses de passage en courbe assez sidérantes. Pas très typé sport (comprenez avec un postérieur mobile qui aide à enrouler les virages), il se révélera incroyable dans les grandes courbes, notamment sur chaussée humide ou grasse, et pataud dans les enchaînements serrés. Le poids élevé, le caractère de la mécanique et les réglages châssis très sous-vireurs lui feront en effet perdre de sa superbe face à des petites GTI affûtées. Plus GT que voiture de sport pour ses dessous également, l'Audi coupé S2 est cohérent à la fois par rapport à son cahier des charges et totalement en harmonie avec chaque élément qui le compose. En juillet 1994, quelques modifications sont à l'ordre du jour, avec des jantes alliage plus larges 7,5" x 16 au lieu de 7" x 16 et avec un nouveau design repris sur toute la gamme S de l'époque (100 S4, 100 S6, S8).

ACHETER UNE AUDI S2 coupé
Peu diffusé à l'époque (moins de 7000 exemplaires au total), le coupé S2 qu'Audi avait programmé pour des ventes annuelles pour la France d'environ 150 coupés, il faut évidemment faire preuve de patience dans les petites annonces. Il faut en outre débusquer les versions qui viendraient d'Allemagne, dont les historiques sont parfois pas toujours limpides, car plus souhaités en Allemagne au Contrôle Technique pour des raisons de mauvais états. Et le coupé Audi S2 vieilli très bien en raison de sa très belle qualité de construction ce qui lui permet d'autant plus de cacher l'âge réelle de ses artères. Les défauts de ses qualités en quelque sorte. A surveiller également l'état de la transmission intégrale Quattro dans sa globalité, car le couple moteur conséquent peut fatiguer prématurément ces organes. Côté tarifs, on peut en trouver à partir de 10 000 euros dans des états corrects, mais comme toujours pour des autos de haut de gamme, il vaut mieux accepter de payer quelques milliers d'euros de plus pour un exemplaire en très bon état et avec un historique sain et limpide de préférence dans le réseau Audi, cela soulagera d'autant plus votre budget entretien/réparation. Un point à ne pas négliger au moment de la décision d'achat car toute réparation se paie au prix fort (pièces et main d'oeuvre). Le moteur doit également recevoir tous les soins requis pour des mécaniques hautes performances et turbocompressées : huile de très bonne qualité 100% synthèse, ne pas couper le moteur en mettant un coup d'accélérateur...

:: CONCLUSION
Attention, l'Audi Coupé S2 a réalisé une carrière discrète et qui reste toujours dans l'anonymat des petites annonces aujourd'hui. Mais pour ceux qui recherchent une GT pouvant emmener quatre personnes, très performante mais polyvalente et surtout facile à mener, le coupé S2 est fait pour vous ! Véritable auto culte... inconnue du grand public (!), le coupé S2 est la véritable synthèse de ce que savait faire Audi à l'époque. C'est vous dire l'intérêt de cette auto pour les chanceux qui la connaissent et surtout qui la possèdent...

PRODUCTION AUDI S2
S2 Coupé 220 ch (1991-1992) : 5 800 ex.
S2 Coupé 230 ch (1993-1996) : 1 570 ex.
S2 Break 230 ch (1991-1992) : 1 812 ex.
S2 Berline 230 ch (1994) : 306 ex.
Total gamme Audi S2 (1991-1995) : 9488 exemplaires

CHRONOLOGIE
1980 : En mars, au salon de Genève, Audi fait l'effet d'une bombe en dévoilant son coupé Quattro qui fit tant de ravage en rallyes accumulant les titres et les victoires.
1986 : Commercialisation de la nouvelle Audi 80, qui fit sensation en raison d'un design innovant et lisse pour privilégier l'aérodynamique.
1987
: Commercialisation de la berline 90, basée sur la 80 mais bénéficiant d'un traitement plus cossu.
1988 : Présentation et commercialisation de la gamme Audi Coupé, basé sur la base de la berline 90. Sa palette de motorisation va du 2 litres atmo 115 ch au V6 2,8 litres de 174 ch. Sa transmission est soit traction, soit Quattro.
1990 : Présentation de l'Audi Coupé S2 à la presse, avec essais presse sur le circuit de Misano en Italie.
1991 : Commercialisation de l'Audi S2 Coupé.
1992 : En septembre Audi monte une nouvelle version de son 5 cylindres, portant la puissance de 220 à 230 chevaux. Ce nouveau moteur fut acouplé à une boîte à six rapports, remplacant l'ancienne à 5 rapports.
1993 : Commercialisation de la variante S2 Avant (break).
En septembre, au salon IAA de Francfort, Audi dévoile son "break Porsche", l'Audi RS2 : 315 ch, freins de Porsche et toujours transmission intégrale.
1994 : Commercialisation de la variante S2 berline 4 portes.
En juillet, quelques modifications esthétiques sont à l'ordre du jour, comme par exemple des jantes alliage plus larges 7,5" x 16 au lieu de 7" x 16 et avec un nouveau design repris sur toute la gamme S de l'époque (100 S4, 100 S6, S8).
1995 : Arrêt de la production et commercialisation de l'Audi S2 Coupé.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Frôlant 250 km/h, d'un comportement sûr et efficace quelles que soient les conditions d'adhérence, cette voiture est à l'évidence une superbe réalisation, certainement ce qui se fait de mieux dans le genre. Tout le problème consiste maintenant à savoir si l'on peut faire encore mieux avec un autre concept que celui très particulier d'Audi, qui inclut des limites naturelles : 5 cylindres maxi pour limiter la charge et différentiel central mécanique. Il y a là un défi à relever..."
Automobile Sport & Prestige - Juin 1990 - Audi S2 Coupé - Jean-Pierre Morisi.

"Ce coupé S2, qui sait faire rimer sport avec confort, est en vérité une Grand Tourisme extraordinaire d'abattage et de sécurité. Une sorte d'arme absolue dans son genre. Dommage qu'elle ne soit pas plus amusante..."
Le Moniteur Automobile - HS Guide d'achat 1993 - Audi S2 Coupé - Collège d'auteurs.



Comparez les tarifs d'assurance pour une AUDI S2 coupé
AVIS
AVIS > AVIS AUDI > AVIS S2 coupé

une auto exceptionelle : je possède un modèle coupé de 1994 (aby donc) depuis 2001. j'ai possédé nombre d'autos précédement qui m'on rapidement lassé. même si quelques points du reportage ne sont pas tout à fait exacts, l'ensemble reste extrèmement proche de la vérité et sent même presque le "vécu". si ce n'est effectivement pas une sportive pu... lire la suite

Lire tous les avis sur les AUDI S2 coupé
Vous possédez une AUDI S2 coupé ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des AUDI S2 coupé ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur AUDI :
Annonces
RECHERCHE


Liens
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter