stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > RUF

VISITE CHEZ RUF AUTOMOBILE (PFAFFENHAUSEN, ALLEMAGNE)

ruf automobile gmbh
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 26-11-2014

NE L'APPELLEZ PAS PORSCHE

Ruf automobile, une entreprise qui maitrise l’art de réinventer les Porsche depuis 40 ans. Ce constructeur à part entière nous a ouvert ses portes afin de découvrir leurs univers. Direction Pfaffenhausen au cœur de la Bavière…

Texte & photos : Vincent MAUBOIS & D.R.

L’Allemagne est le pays de l’automobile premium, on y trouve Audi, BMW, Mercedes ou encore Porsche et les préparateurs ne sont pas en reste puisque l’on peut citer Alpina, Hartge, Brabus…  au milieu de tout cela on trouve RUF Automobile Gmbh qui part d’une Porsche, que beaucoup considèrent déjà comme une sportive parfaite, pour en améliorer l’intégralité !

L’HISTOIRE DE RUF

Auto Ruf 1939Créé en 1939 par Alois Ruf à Pfaffenhausen en Allemagne, "Auto Ruf" était initialement un garage destiné à la réparation automobile et la vente de carburant. Ce n'est qu'au début des année 40 que le garage commencera à expérimenter diverses solutions de construction automobile qui conduira au développement d'une activité liée aux autobus. Nous sommes encore très loin des voitures de sport...

L'activité d'Auto Ruf passera ensuite par la distribution-vente de modèles Fiat en 1958, puis BMW en 1963. C’est cette même année qu’Aloïs Ruf junior, fils d'Alois Ruf, rencontre sa première Porsche. Il s’agit d’une 356 dont le conducteur a perdu le contrôle juste devant le bus de son père qui se chargera par la suite de la restauration. Cette rencontre avec Porsche sera déterminante pour l'avenir de l'entreprise. L’autre rencontre marquante fût la première 911, la sonorité et la vitesse de celle-ci, le marqua à jamais. Dès lors, sous l'impulsion du jeune fils passionné, la compagnie Ruf va se charger de réparer et d’entretenir les Porsche.  

ruf btr 1975A la mort de son père en 1974, Alois Ruf junior se retrouve à la tête de l'entreprise à seulement 24 ans. Il décide alors de spécialiser l'activité dans ce qui le passionne vraiment : la préparation et l'optimisation des Porsche. C’est en 1977 que sort la première 911 entièrement repensée par Ruf, sur une base de 930 3.0 turbo. Avec de nouveaux pistons, la cylindrée a été augmentée à 3.3L et une boîte à 5 rapports a été installée. Une évolution qui donnera des idées à Porsche quelques années plus tard... En 1978, c'est sur la base de la 911 SC 3.0 dont la cylindrée est portée à 3.2 que Ruf fait de nouveau parler de lui avec son premier modèle atmosphérique, la 911 SCR. Encore une fois, on peut penser que Porsche s'en inspirera pour l'évolution de sa 911 avec l'arrivée de la Carrera 3.2 ! En 1981, à la demande des clients qui regrettent que la 911 Turbo ne soit pas équipée que d'une boîte 5 vitesses, Ruf va développer sa propre transmission à 5 rapports. Cette même année, RUF obtient le statut de constructeur automobile auprès des autorités fédérales allemandes et peut désormais frapper ses autos de son propre VIN (Vehicule Identification Number). La première voiture frappée du blason Ruf est la BTR 3.4 turbo de 1983. Forte de ses 374 ch et sa boîte 5 vitesses, elle impresionne déjà beaucoup le monde automobile par ses performances. Mais les travaux de Ruf ne se limitent pas au moteur. En 1985 une jante de 17" est créée pour recevoir les inédits pneus Dunlop Runflat, prévus à l'origine pour la Porsche 959. A l'époque, il s'agit d'un diamètre très important et l'objectif de Ruf est double puisque ces grandes jantes doivent permettre aussi de monter des freins plus gros.

En 1987, la mythique CTR (voir notre essai) pour "groupe C Turbo Ruf", débarque et rafle le titre de voiture la plus rapide du monde sur circuit (Nardo) avec une pointe à 343 km/h  ! Avec 470 ch pour seulement 1170 kg et un 0 à 100 km/h en 3"7, elle surclasse la plupart des supercars du moment en performances. Les Ferrari F40, Porsche 959 et Lamborghini Countach 5000 en tremblent encore... La même année, Ruf obtient son agrément de constructeur automobile aux USA auprès des NHTSA et EPA.

ruf ctr1 RUF CTR1 "YELLOW BIRD"
Pour la plupart de passionnés de voitures de sport, l’acquisition d’une Porsche turbocompressée peut représenter l’aboutissement de toute une vie. Mais chez Ruf, c’est bien souvent un point de départ. Après avoir développé quelques autos déjà alléchantes (SCR et BTR), Alois Ruf dont l’entreprise a obtenu le statut de constructeur à part entière va relever un nouveau défi : affronter les supercars du moment. Avec une 911 qui va marquer tous les esprits des amateurs de Porsche musclées, la CTR 1 surnommée « Yellow Bird »...
> Lire notre essai de la Ruf CTR1

Une boîte à 6 rapports est développée un peu plus tard pour la CTR, une solution très innovante à l'époque, puis le développement de jantes toujours plus grandes, en 18 et 19". La 964 BTR inaugure en 1992 le nouvel embrayage EKS à commande électronique développé avec Fitchel et Sachs. La 964 Ruf propose alors une boîte séquentielle qui n'arrivera en option chez Porsche que beaucoup plus tard...

S’en suivront plusieurs modèles qui suivent l'évolution de la 911 et l’arrivée des nouvelles Porsche, avec les Boxster (voir Ruf RK Spyder) et Cayenne. Mais le cœur des modèles reste la 911. Le fleuron de la gamme étant la CTR, avec ensuite la CTR2 sur base de 993 turbo et enfin la CTR3 sur base de 997.

LE SITE DE PRODUCTION

atelier ruf automobile

Pfaffenhausen est une petite ville de Bavière, plus proche de Munich que de Stuttgart, les Ruf y sont développées loin de l’agitation des grandes villes. Une équipe de 70 personnes s’occupe des autos dans leur ensemble que ce soit pour un simple entretien ou pour une nouvelle construction. Plutôt que d'usine, il conviendrait plutôt de parler d'atelier concernant la production Ruf qui reste à échelle artisanale. L'unité de production permet en effet de créer en moyenne 35 voitures par an, à 80% sur base de 911. Sur place, tout est fait pour assurer une qualité de travail optimum sur l'ensemble de la chaîne de montage. On trouve un espace dédié à la peinture ou encore un banc de test pour le développement des moteurs. Les activités de restauration, d’entretien et de production cohabitent donc au sein d'un même ensemble.

Sur les flat six revus par Ruf, 70% des composants restent d'origine Porsche. Le travail intervient principalement sur les bielles, pistons, arbre à cames et évidement les turbo. Pour un moteur il faut compter une semaine de travail entre le démontage, l’analyse, la réparation ou préparation et le remontage. Toutes les 911 sont acceptées et le but est de connaitre par cœur l’ensemble des créations Porsche.

L’ensemble de la voiture est assemblé à la main, car les 911 arrivent neuves de chez Porsche et sont ensuite entièrement démontées pour être retravaillées en partant de la caisse nue. Le travail se fait donc en profondeur et les modifications sont nombreuses. Ce travail appelé "recréation" permet à Ruf d’être considéré comme un constructeur automobile à part entière.

LA PHILOSOPHIE RUF

modification chassis arceau ruf

L’objectif de Ruf est d’obtenir la voiture la plus performante sur route tout en gardant un maximum de fiabilité et polyvalence, toutes les modifications vont dans ce sens. Depuis la mythique CTR « yellowbird » toutes les voitures sont équipées d’un arceau de sécurité qui est dissimulé dans l’habitacle par de l’alcantara ou du cuir. On peut également noter le changement d’emplacement des entrées d’air arrière sur les 911 pour offrir un meilleur refroidissement des freins, car le système d’origine Porsche provoque des échauffements dans les passages de roues arrière. Aujourd’hui l’ensemble des modèles sont disponibles en 2 ou 4 roues motrices et le client peut choisir une transmission manuelle ou PDK.

LA RESTAURATION D'ANCIENNES

restauration porsche 911 ancienne ruf

Passionné de Porsche, il était logique de proposer un atelier de restauration et la sublime Carrera 2,7 RS qui nous accueille dans le hall d'entrée témoigne là encore de la qualité du travail réalisé chez Ruf. Une Porsche peut y être entièrement restaurée jusqu’au moindre boulon et un long travail de recherche a lieu pour offrir les pièces les plus proches de l’origine. Lors d’une restauration chez Ruf, il est aussi possible de faire transformer son flat 6 pour obtenir des performances très intéressantes, par exemple une simple 964 Carrera de 250 ch peut ressortir avec un turbo en plus et pas moins de 420 ch ! L’offre proposée par Ruf est donc complète et l’objectif est clairement la maîtrise de l’ensemble des 911, de la plus ancienne à la plus récente.

L'AVENIR DE RUF AUTOMOBILE

ruf kwt

L'avenir de Ruf se conjuguera évidemment avec 6 cylindres mais pas seulement. En effet, le constructeur propose déjà des packs d'optimisation pour les Porsche Cayenne Hybride, Diesel (!) V6 et V8. Mais un véritable tournant a aussi été amorcé du côté motorisation en 2011 : en effet, avec la RGT-8, Ruf a démarré la conception de son premier moteur spécifique à 100%. Et surprise, il ne s'agit pas d'un flat 6 mais... d'un V8 ! Avec ce moteur, le but est de devenir plus indépendant et trouver une nouvelle clientèle. Ce V8 4.5L doté d'un vilebrequin à 180°, conçu en version atmosphérique et turbo, permettra de développer plus de puissance qu'une base 6 cylindres. Et il ne pèse que 200 kg en atmo.

Les perspectives d'évolution sont donc importantes et pourraient même permettre à terme de baisser les coûts de production. Avec le développement d’un moteur maison et d’une gamme expérimentale de véhicules électriques à n’en pas douter Ruf saura trouver des produits adaptés aux nouvelles normes et demandes. La future CTR4 devrait apporter une réponse efficace à la rude concurrence dans le monde des supercars. Le reste de la gamme Porsche continuera également à être développé et perfectionné.

Pour en savoir plus sur l'actualité et les projets de Ruf, lisez notre interview de Marcel Ruf !

ruf ctr1 INTERVIEW : MARCEL RUF
Lors de notre périple en Bavière, nous nous sommes rendus chez RuF et nous avons été reçus par l'illustre Aloïs Ruf qui n'a toutefois pu rester longtemps avec nous. C’est son fils Marcel qui a pris le relais pour nous présenter l'entreprise et nous accorder le privilège d'une petite une interview exclusive...
> Lire notre interview de Marcel Ruf

CONCLUSION

Ruf Automobile propose une alternative intéressante à Porsche et permet d’avoir une auto beaucoup plus exclusive avec des performances de haut vol. Dans chaque Ruf, tout est pensé pour garantir une expérience unique au volant. L’accueil chaleureux qui est réservé au client et la passion évidente de ses créateurs mettent en confiance immédiatement. D'ailleurs, plus qu’un simple client, ici l’acheteur est toujours un vrai passionné d'automobile sportive d'exception...

Nous remercions infiniment Aloïs Ruf et Marcel Ruf pour leur accueil. Site officiel : www.ruf-automobile.de


photos
ruf_automobile_001.jpgruf_automobile_002.jpgruf_automobile_02.jpg
ruf_automobile_03.jpgruf_automobile_04.jpgruf_automobile_05.jpg

>Voir la galerie photos RUF FACTORY