stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

brabus

- Offre partenaire -

brabus

REPORTAGE : BRABUS ( BOTTROP)

Vous l'aurez peut-être deviné, c'est avec Brabus que nous avions rendez-vous ce mois ci, et ce, directement dans les locaux du siège du préparateur, à Bottrop dans la périphérie de Düsseldorf en Allemagne. L'occasion rêvée pour constater l'étendue du talent d'un préparateur désormais célèbre dans le monde du luxe et qui fête cette année son 33ème anniversaire. L'occasion aussi de poser quelques questions aux responsables qui promettent des jours toujours meilleurs... Champagne!

Texte et photos : Arnaud TAQUET

Fondé en 1977 par Bodo Buschmann, Brabus est devenu le préparateur incontournable pour tous ceux désirant maximiser le potentiel des autos construites à Stuttgart, qu'elles soient badgées AMG ou non en sortie d'usine. Précisons d'ailleurs que Brabus a obtenu le statut de constructeur, tout comme Alpina pour BMW, ce qui le différencie des simples préparateurs. C'est d'ailleurs pourquoi les véhicule Brabus ne sont pas badgés du logo Mercedes, mais pas seulement...

Nous y sommes! Jour J, Heure H, bien à temps pour notre rendez-vous avec l'ingénieur dit "en chef" de la Firma. Nous sommes accueillis dans une concession qui cache bien son jeu sous ses airs de distributeur Mercedes...devant nous se dresse un parterre d'Infiniti et de "petites" Mercedes à peine retravaillées. Mais ici n'est pas l'intérêt, c'est quelques mètres au devant du parc que se trouvent les locaux de Brabus où la quasi totalité des modèles de la marque sont présentés aux clients. Et ayant déjà vu notre sympathique hôte au salon d'Essen le mois dernier, les présentations sont vite faites et nous ne manquons pas de passer au plus vite à la visite.

Nous quittons alors le show-room en direction de l'atelier, ou devrais-je dire des ateliers. En effet, trois segments se révèlent quant à la prise en charge des autos, un peu comme nous l'avions découvert chez Aston-Martin en début d'année dernière. On distingue alors l'atelier porté sur la mécanique pure, l'électronique ou la carrosserie. C'est dans l'enceinte de ce dernier que nous aurons la chance de croiser deux des autos parmi les plus exaltantes ici présentes, à savoir une récente McLaren SLR 722S black mat au V8 gonflé pour l'occasion à 830ch. Mais aussi et surtout, une fantasmatique Classe S W108L(imousine) de 1970 dans laquelle a été greffé un V12 bi-turbo de 620ch!

Dans la série des extravagantes, on retrouve encore une fois une S600 V12, mais de 2008 cette fois, entièrement repensée au vu des exigences du Sheik Al Maktoub de Dubaï. Au programme: blindage 7 couches, peinture vert eau spéciale, système de guidage vocal intégré, boîte séquentielle et ouverture des portières inversée, façon Rolls-Royce Phantom.

Malheureusement, ici comme dans le véritable laboratoire où sont conçus et testés les moteurs Brabus, impossible de prendre des photos, secret de fabrication et sécurité quant à l'espionnage industriel oblige. Un privilège me sera tout de même accordé, et ce sera l'explication du fonctionnement d'une machine unique au monde faisant office de soufflerie s'adressant à chaque pièce des moteurs de la marque. Alors que jusqu'ici nous étions en seconde zone, accessible uniquement aux employés tenus au secret, à la presse et aux relations étroites, voila que notre ami nous propose de se faire pardonner...direction les entrailles les plus profondes du bâtiment!

Après avoir traversé un immense hall abritant quelques dizaines de millions d'€ confondus en des sigles tels que "EV12", "SV12R", "Bullit", "SLR" ou encore "57S", direction l'escalier menant tout droit vers les laboratoires d'innovation. Ici, l'uniforme est de rigueur, la blouse bleue et blanche siglée Brabus est portée par les plus grands Doc's tels que notre guide. C'est d'ailleurs avec une émotion hors du commun que celui-ci nous inondera du savoir-faire de Brabus. Première surprise: le segment "Leather" où les cuirs Brabus, en plus de leur qualité bien au-delà de ce que l'on peut attendre venant de chez Mercedes et même AMG, se déclinent en une palette de 20.000 couleurs à disposition des clients... ! La présence d'un cuir pleine fleur vert anis bien épais sur l'assise d'une SV12R en viendra à me perturber... à l'inverse de l'habitacle cuir noir/alcantara rouge d'une Bullit, du plus bel effet. Ici, les artisans donnent une précision extrême à chaque geste, chaque surpiqûre est parfaitement alignée, chaque détail est orchestré à la perfection.

On découvre maintenant en avant première une innovation qui va faire tourner les têtes: la fibre de carbone blanche. Et c'est sur une récente E500 Coupé que nous nous sommes aperçu de l'évènement, sur la première auto sur laquelle a été appliqué le processus...une "option" s'élevant tout de même à 7500€ pour 50cm²! Bientôt il va nous falloir interrompre la visite, mais un rugissement féroce se fait entendre depuis l'entrepôt de stockage des voitures personnalisées. Nous nous y précipitons, à l'aveugle parmi toutes les issues possibles du bâtiment mais à l'oreille aussi, quand notre regard croisera celui de l'objet convoité, une McLaren SLR préparée, à destination du Quatar. Vous l'aurez deviné, comme si la SLR n'était pas assez exclusive, Brabus s'est vu lui greffer des jantes forgées de 19" à l'avant et 20" à l'arrière limitées à...4 exemplaires, ainsi qu'un habitacle alcantara/cuir et une teinte gris mat directement inspirée de la teinte proposée par Lamborghini, exigée par le client. Je profite de l'ébahissement de mes accolytes pour en toucher quelques mots à notre ami. Oui, depuis le début de cette visite, une question me taraude "Y'a-t-'il des projets de prise en charge officielle par Brabus de la dernière SLS AMG?". Sourire gêné, puis la réponse réponse sera directe: "Oui, mais nous devons attendre la réponse officielle d'AMG, si l'accord se confirme nous commencerons là un véritable partenariat, ainsi qu'avec McLaren qui, devant son nouveau projet hésite fortement à rester indépendant".

A propos de partenariat, qu'est ce que c'est que cette petite Tesla au beau milieu des monstres Rocket, Bullit et SV12-Biturbo? Et bien c'est simplement le résultat d'une nouvelle alliance présentée officiellement au salon d'Essen (milieu Décembre 2009). Brabus se contentera de prendre en charge l'esthétique de la voiture. Sur la Roadster Sport présentée, on constate alors de nombreux implants de fibre de carbone ça et là et quelques appendices bien à l'image de la marque et un habitacle refait quasi intégralement à neuf, tout de cuir orange vêtu...spécial mais envoûtant!

Nos yeux doivent maintenant se retirer de toutes ces représentantes du mythe Brabus désormais vérifié. Aprés cinq heures de discussion et de séance photo, nous nous devons tout de même de laisser notre "guide" respirer. Pourquoi? Parce-que malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin...

L’Automobile Sportive remercie chaleureusement Brabus pour sa disponibilité lors de ce reportage ainsi que G. & J. Gloekler. Site officiel : www.brabus.com
Voir aussi : Galerie photos du reportage chez Brabus




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
RECHERCHE