L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SEAT > LEON (2) FR DSG






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (25-01-2007)

SEAT
LEON
(2) FR DSG
(2006 - )

23 990 Euros (20/01/2007)
12 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES SEAT LEON (2) FR DSG
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique directe Bosch MED 9.1 + turbocompresseur KKK K03 (0,9 bars) avec échangeur air/air.
Cylindrée (cm3): 1 984
Alésage x course (mm): 82,5 x 92,8
Puissance maxi (ch à tr/mn): 200 à 5 100
Puissance spécifique (ch/L): 100,80
Couple maxi (Nm à tr/mn): 280 de 1 800 à 3 000
Couple spécifique (Nm/L): 141,13
TRANSMISSION
AV + ESP + ASR
Boîte de vitesses (rapports): 6 DSG (existe avec BV6 mécanique de série, la DSG est en option)
POIDS
Données constructeur (kg): 1 334
Rapport poids/puissance (kg/ch): 6,67
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): 2 Disques ventilés AV (ø 312 x 25 mm) et 2 disques pleins AR (ø 286 x 12 mm) + ABS + EBV.
Pneus Av-Ar: 225/45 R 17
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 229
400 m DA: ND
1 000 m DA: 27,6
0 à 100 km/h: 7,3
0 à 200 km/h: ND
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 10,5


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de SEAT LEON (2) FR DSG cliquez ici !


L'habitacle de la Leon FR offre des plastiques durs partout ! Mais à moins de 24 000 euros, on va pas faire la fine bouche ! Le volant est très agréable, tant au toucher qu'au regard.


Les sièges siglés "FR" offrent une position et un maintien remarquable ! Bravo, c'est tellement rare de nos jours.


Une instrumentation un peu pauvre sur un modèle sportif.


Ce deux litres TFSI est décidémment une merveille, rageur à souhait et performant. Et sa sonorité est travaillée sur la Seat !


La Leon FR offre un comportement routier très sûr et efficace. Mais son châssis, quoique ferme, demande à être violenté pour passer en force. Un peu plus de mobilité ne serait pas superflu.


Avec près de 230 km/h, autour de 27 secondes pour le kilomètre départ arrêté et 7,6 secondes pour le 0 à 100 km/h la Leon FR est au goût du jour !


Petits signes distinctifs sur la Leon FR : ses rétroviseurs extérieurs aux coques peintes en gris Plata R et leurs jantes alu Allioth en 17 pouces de diamètre.


>> Download Free Wallpapers of SEAT LEON (2) FR DSG , clic here !

BIEN :-)
Look de sportive
Habitacle vaste
Coffre vaste et pratique
Moteur TFSI toujours aussi probant !
Performances
Boîte DSG
Freinage
Sièges baquets excellents
Sensations de conduite sportive
Voiture vivante
Prix canon !
Equipement de série

PAS BIEN :-(
Motricité
Compromis des amortisseurs trop durs et pas assez performants
Châssis pas assez vif
Finition plastique !
Carrosserie Mi-monospace, mi-berline ?


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 25-01-2007

FORMULE REUSSITE ?
Avec sa banque d'organes et ses plates-formes communes, le groupe VAG permet ainsi aux marques qui le composent de décliner à l'envie certaines formes d'automobiles. La León, se veut la "Golf" ibérique, le caractère en plus. Pour faire le pendant à la Golf GTI cinquième du nom, Seat oppose sa León FR, dotée du même moteur et qui peut profiter également de la boîte DSG en option. Une bonne occasion pour nous de vérifier, volant en main, si cette latine a le sang chaud malgré des entrailles germaniques...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Afin d'honorer ses origines espagnoles, c'est au salon de Madrid le 25 mai 2006 que la León FR 200 ch a été dévoilée au public. A noter qu'elle est complétée d'une version TDI 170 ch, qui évidemment ne sera pas abordé à L'Automobile Sportive.com. La commercialisation effective de la León FR met au placard la León 2.0 TFSi Top Sport de 185 ch. la Seat León FR est commercialisée en France depuis le 1er juillet. Cette version FR est donc arrivée moins d’un an après le lancement de la nouvelle Seat León. Avec l’Altea et l’Ibiza, la León est la troisième Seat à être déclinée en version sportive FR. Pour mériter cette appellation, la León FR a été entièrement développée au Centre Technique de Martorell, où le style, le châssis, ainsi que les moteurs, ont été optimisés.

DESIGN
Le design de la León trouve son origine dans le concept-car Seat Salsa dont les lignes s'exprimaient déjà dans la carrosserie du prototype Seat León exposé au début du mois de mars au Salon de Genève. La León se réclame donc la transposition réelle du concept-car Salsa. Le constructeur ibérique affirme que son "élégante silhouette de la nouvelle Seat León associe l'image sportive d'un coupé et la fonctionnalité d'un modèle cinq portes. Son " design qui éveille les émotions " est devenu la devise de Walter da'Silva dans sa définition du concept de style pour la nouvelle génération des modèles Seat". Sans aller jusqu'à parler d'élégance, et de "coupé 5 portes", c'est plutôt, au premier abord sur la gamme León "basique" une impression de mix entre un monospace et une berline 5 portes. La León FR apporte une belle touche d'agressivité à ce design et le cocktail général est plutôt séduisant avec au choix des teintes sombres et élégantes pour les amateurs de discrétion, et des teintes vives qui contrastent à merveille avec les touches de noir et les larges grilles en nids d'abeille qui composent le bouclier avant. De même le bouclier arrière est lui aussi spécifique avec son retour en plastique noir mat jusqu'àla plaque de police, s'inspirant un peu de la Golf 5 GTI. La double sortie d'échappement chromée évoque d'emblée le sport, ce pour quoi a été conçue la León FR. Autres signes distinctif de la "FR", ce sont ses rétroviseurs extérieurs aux coques peintes en gris Plata R et leurs jantes alu Allioth en 17 pouces de diamètre. Le petit logo "FR" est apposé sur la malle arrière alors que sur les flancs des ailes avant c'est le logo "TFSi" qui est présent pour rappeler la brillante mécanique qui anime cette Seat survoltée. Avec son châssis sport, elle est également plus basse et semble plus trapue et plus agressive. L'habitacle est très vaste et offre de la place y compris pour les passagers arrière. Le grand coffre permet en outre d'envisager les longs voyages à quatre. Les sièges baquets siglés "FR" offre une position de conduite et un maintient remarquable. Enfin une GTI moderne avec une position de conduite excellente !Le volant trois branche offre un toucher très agréable autant qu'un dessin plaisant. Pour le reste, on est très partagé ! Certes, la Seat León FR est affichée à un prix canon de moins de 24 000 euros, mais tout de même on ne peut qu'être étonné de la piètre qualité des plastiques employés, notamment pour la planche de bord. Le revêtement des plastiques du dessus de la planche de bord ne peuvent masquer des plastiques durs partout... L'équipement est en revanche très complet de série même si l'instrumentation reste trop pauvre à notre goût sur une sportive de cette trempe. Pas de pression d'huile, pas de mano de turbo (pourtant toujours aussi jouissif !) et encore moins d'ampèremètre ou de température d'huile... C'est dommage ! L'ergonomie générale est très bonne et ce que l'on retiendra de cet habitacle, c'est définitivement ces sièges et cette excellent position de conduite.

MOTEUR
Sous le capot de la sportive espagnole, on retrouve le même bloc moteur déjà présent dans la Golf GTI mk5, l'Audi TT 2.0 TFSI, ou encore l'Eos. La León avait déjà pu goûter à ce moteur avec l'éphémère version "Top Sport" qui n'avait eut le droit qu'à une variante limitée à 185 ch certainement pour laisser la primeur sportive à la Golf GTI. Un choix d'autant plus incongru dans cette stratégie de groupe puisque VAG entend donner la fibre sportive à sa gamme Seat. Dommage pour la León, mais désormais l'oubli est réparé. Ce quatre cylindres désormais très connu des amateurs de mécaniques essence sportives est toujours dopé par son système d'injection directe d'essence FSI et de son turbocompresseur qui souffle à 0,9 bars. Résultat, plus que la puissance absolue donnée pour 200 ch à 5100 tr/mn, c'est surtout son couple et sa plage d'utilisation (280 Nm de 1800 à 3000 tr/mn) qui étonne et lui confère une vigueur étonnante. Du coup, la motricité en patit quelque peu. Mais quel punch lors des relances ! Si l'on se réfère à la concurrence atmosphérique comme la Citroën C4 VTS, on ne joue pas du tout dans le même registre ! Et côté suralimentées, la Renault Mégane RS offre un moteur plus élastique avec une plage d'utilisation plus large. Le 2 litres TFSI, c'est du punch tout de suite dès les plus bas régimes. L’acoustique moteur est l’un des aspects qui a été particulièrement travaillé sur la León FR. Afin d’accentuer le caractère sportif et la sensation de puissance à bas régime - sans pour autant que le bruit ne devienne strident - le son du moteur a été maximisé. C’est le « SEAT SOUND » comme l'appellent les ingénieurs ibériques. La perception du son sportif et de la puissance moteur ont été accentués lors des phases suivantes : à l’arrêt, lors du démarrage, au cours des manoeuvres à bas régime et en accélération et décélération à pleine charge et à bas régime. Et c'est vrai que le son est différent et plus présent que sur la gamme VW équipée de la même mécanique. Notre exemplaire du jour était équipé de la boîte DSG à double embrayage. Comme souvent avec ce type de transmissions, si on s'essaie au mode séquentiel avec le levier et les (petites et peu pratiques) palettes derrière le volant, très rapidement on laisse la boîte DSG en mode automatique. Cela permet ainsi de mieux se concentrer sur la conduite de ce bolide. Et force est de constater que la boîte s'en tire admirablement bien par sa rapidité et son absence d'à-coups ! En revanche cette "linéarité" de fonctionnement efface quelque peu les sensations d'accélération. En pleine accélération, on a l'impression que cela ne s'arrêtera jamais seul l'aiguille du compte-tours et les changements de régimes du moteur indiquant les changements de rapports. Étonnant ! Il existe un mode sport et un launch control pour les départ arrêté (dont la procédure est des plus complexes). Avec le mode sport, la gestion de boîte privilégie encore plus la rage du moteur. Un régal... Côté chiffres, avec ou sans DSG, la León FR affole les chronos et vient taquiner les ténors de la catégorie : 0 à 100 km/h en 7,3 secondes et 27,6 secondes pour le kilomètre départ arrêté. Côté pompe à essence, nous avons tourné autour des 11 litres au cent, avec un pied très lourd il est vrai...

CHASSIS
On l'attendait au tournant cette León FR ! et sans jeux de mots faciles... Avec le retour en grâce de la Golf GTI et un châssis de nouveau sportif, on espérait une León encore plus aiguisée pour faire honneur à sa cible "Auto Emocion". Avec son châssis sport raffermi et ses trains roulants plus sportifs (des jantes de 17 pouces chaussées de pneus en 225/45 R 17), le confort de roulement est des plus fermes. Normal pour une sportive me direz-vous, mais là c'est véritablement ferme avec des amortisseurs qui semblent ne pas vouloir laisser beaucoup de latitude à vos vertèbres, malgré les excellents sièges (on se répète, mais ils sont si réussis !). Du coup, la León vous chahute quelque peu sur les routes bosselées et autres chaussées dégradées. Cette première caractéristique alliée à la vigueur des relances donne un petit côté "daté" de la León FR. Il ne faudrait pas se méprendre sur le sens de "daté", car c'est positif pour nous puisque cela nous a rappelé les GTI de la belle époque : châssis en bois et tenue de route raffermie et performances canon ! Il n'en fallait alors pas plus pour nous faire vibrer, et aujourd'hui encore le cocktail garde toute sa saveur. Dès que les routes commencent à se tortiller, on laisse la boîte DSG gérer toute seule le passage des rapports en mode sport, tandis que vos mains s'agrippent au volant trois branches à jante épaisse. Et c'est parti ! Virage après virage, la León FR se jette en tentant de rester toujours impassible. Fichtre ! Pas si simple de la mettre en position "déhanchée" ! Après plusieurs dizaine de kilomètres à un rythme effréné, le constat est clair : on peut passer très fort partout avec la León FR, mais il faut la violenter et la forcer. Elle n'offre pas d'elle-même une vivacité de châssis et de train arrière qui permettrait d'enrouler avec plus d'aisance et d'élégance. Une Mégane RS ou même une Citroën C4 VTS offrent un toucher de route nettement plus fin. Du coup, ce caractère un peu passif de la León FR nous rappelle ces GTI d'antan avec lesquelles il fallait que le pilote soit le maître et les cravache pour en tirer la quintessence. C'est finalement très rigolo et nettement plus grisant que sur les GTI plus "rigoureuses" qui semblent finalement trop faciles, puis exigeantes mais à des vitesses de passage tellement élevées qu'elles en deviennent élitistes. Côté freins, rien à redire, c'est puissant et endurant et le toucher de pédale est nettement plus probant que sur les Golf.

:: CONCLUSION
Une GTI vivante ! C'est ainsi que l'on pourrait qualifier la Seat León FR ! Elle pousse, sa boîte DSG est un régal d'efficacité (même si elle gomme un peu les sensations d'accélérations) et le package est flatteur. Certes on aurait apprécié un châssis plus vif et mobile, mais en même temps, cela oblige au pilote à se cracher dans les mains et lui donner l'illusion de piloter sa GTI plus que de la conduire. Et pour une bonne surprise, à moins de 24 000 euros, la León FR semble imbattable pécuniairement parlant ce qui vous fera lui pardonner ses plastiques intérieurs peu flatteurs. La León FR, et si c'était la Formule Réussite ?...

L'Automobile Sportive tient à remercier Benoît Stasse et Jean-Fabien Defaut ainsi que toute l'équipe du parc presse VAG pour leur gentillesse et leur disponibilité et le prêt de la León FR DSG pour cet essai.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"FR pas GTI. Hormis un look hyper sympa, cette FR n'apporte pas grand chose à la gamme León. Elle semble hésiter entre le sport avec unn moteur fabuleux, et la balade, avec un châssis pépère, mais penche hélas pour la deuxième option alors que la Golf GTI a choisi la première."
Echappement - août 2006 - Seat León FR 2.0 TFSI.

"Pour célébrer sur la route la León WTCC auréolée d'une série de victoires, les FR pavanent en habit de lumière. Attention, leur éclat ne se limite pas aux rétros en alu mat ! Après avoir trop forcé sur l'originalité avec l'Altea et la Toledo, sans même casser la baraque du sens pratique, quelque part entre la berline 5 portes et le monospace, Seat est revenu à la voiture sybaritique. Celle des esthètes qui aiment conduire, [...] et au survêtement de sport FR, qui en font la sportive la plus captivante du groupe Volkswagen. Parmi les automobiles encore accessibles pécunièrement s'entend !"
Le Moniteur Automobile - 11 janvier 2007 - Seat León FR 2.0 TFSI.


Devis d'assurance pour une SEAT LEON (2) FR DSG

AVIS

hereux possesseur d'une seat leon fr dsg depuis 4 mois, je ne peux que recommander ce modèle. une puissance appréciable, un freinage mordant, une boite redoutablement efficace et une finition intérieure en net progrès. très facile à conduite, cette leon sécurise les passagers sur tout type de trajet et permet de prendre du plaisir grâce à ses bonnes reprises sans pour autant dépasser les limitations de vitesses. la boîte dsg est un pur régal. ses 3 modes conviennent à tous les styles de c...
Lire les avis sur la SEAT LEON (2) FR DSG

Vous possédez une LEON (2) FR DSG ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets SEAT sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE