L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ESSAI > CITROEN > C4 VTS 2.0 16V 180 CH
::
ESSAI (08-01-2007)
CITROEN
C4
VTS 2.0 16V 180 CH
(2004-)
23 300 Euros (01/01/2005)
11 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CITROEN C4 VTS 2.0 16V 180 CH
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique + VVT
Cylindrée (cm3): 1 997
Alésage x course (mm): 85 x 88
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn): 180 à 7 000
Puissance spécifique (ch/L): 90,1
Couple maxi (Nm à tr/mn): 202 à 4 750
Couple spécifique (Nm/L): 101,1
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle
POIDS
Données constructeur (kg): 1 337
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,42
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés
Pneus Av-Ar: 205/50 R 17
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 227
400 m DA: 15"9
1 000 m DA: 28"9
0 à 100 km/h: 8"3
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 8,4


Comme dans l'aviation, le style entier du coupé traduit la recherche d'une aérodynamique optimale, une des valeurs traditionnelles de la marque dont la gamme C4 a hérité.


Extrêmement tiré sur l'arrière, le pavillon s'achève par une tombée de lunette arrière, élément stylistique majeur de la ligne du coupé.


Au fil des découvertes, on prend conscience que, malgré la simplicité esthétique de sa planche de bord, la C4 recèle de nombreux équipements modernes d’aide à la conduite


Performances moyennes et sensations absentes, la Citroën C4 VTS ne donne pas le frisson escompté...


Le châssis et les liaisons au sol de la Citroën C4 VTS assurent, sans surprise, un comportement routier précis et une grande sécurité active.


L'ESP, bien calibré, est fourni de série comme le veut désormais la tendance. Il est couplé à l'ASR qui agit en cas de patinage des roues mais, dans un souci de sportivité, il est totalement déconnectable.

BIEN :-)
Ligne originale
Prix attractif
Moteur volontaire
Comportement sans faille
Confort et équipement
PAS BIEN :-(
Performances moyennes
Manque de caractère
Sportive édulcorée


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 08-01-2007

ILLUSIONS PERDUES
Fort d'un palmarès sportif faisant notre récente fierté tricolore, Citroën lance sa C4 VTS, succédant ainsi à la Xsara VTS, reine par extrapolation du championnat du monde des rallyes. Une couronne qui ne donne malheureusement pas le droit à l'erreur à sa descendante...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

La "voiture de sport" est devenue pour bon nombre de constructeurs généralistes, une notion très relative visant généralement à poser un kit carrosserie et de grosses roues, avec un soupçon de cuir et une pincée de chrome ou d'aluminium. On le sait, le style d'une automobile est devenu, dans un contexte hautement sécuritaire, le premier facteur d'achat et les responsables du marketing Citroën ont parfaitement bien intégré les différentes composantes de notre environnement socio-culturel et économique pour concevoir la C4 coupé VTS, les chevrons sauvages semblant bien définitivement rangés à l'écurie. Stylée, moderne et technologique avant tout, la Citroën C4 tente de renouer avec la tradition des années glorieuses où les création de notre bon André faisaient rêver les ingénieurs de la planète entière. Et le sport dans tout ça ?

DESIGN
La force du style extérieur de la Citroën C4 Coupé VTS émane de sa silhouette élancée et tirée, symbole de dynamisme et de vitesse (oups, pardon, mot tabou, voire censuré...), qui combine un empattement et un porte-à-faux avant longs à un porte-à-faux arrière court. Cette mode des "gros nez" répond également à une prise en compte plus conséquente des chocs piétons. Extrêmement tiré sur l'arrière, le pavillon s'achève par une tombée de lunette arrière, élément stylistique majeur de la ligne du coupé. Pas de doute, la Citroën C4 Coupé VTS possède un style à part entière, bien dans la tradition des mythiques Citroën comme la DS et la 2CV, c'est à dire un peu déroutant et qu'on a du mal à qualifier de "beau" ou "moche". Non, la C4 VTS est simplement originale et c'est aussi ce qui fait sa force dans une catégorie où le design a bien du mal à évoluer ces dernières années, Volkswagen Golf en tête. Le style entier du coupé traduit la recherche d'une aérodynamique optimale, une des valeurs traditionnelles de la marque dont la gamme C4 a hérité. La C4 coupé bénéficie effectivement d’un coefficient de pénétration dans l’air record dans le segment (Cx = 0,28). Un bon point, en théorie, pour la consommation et les émissions de CO2. Le travail sur l'étanchéité et les sources de bruits aérodynamiques ont aussi permis d'optimiser le confort acoustique à bord. La forme en drapeau des rétroviseurs extérieurs, le pare-brise feuilleté (avec un film amortissant entre les deux couches de verre), le vitrage latéral épaissi (3,82 mm au lieu des 3 mm habituellement proposés sur les véhicules de ce segment), les essuie-vitres avant intégrés dans la baie d'auvent, le joint de pare-brise anti turbulence, les doubles joints de portes, le traitement et l'obturation de tous les corps creux sont autant d'éléments prouvant un réel travail accompli dans ce domaine. A l'image d'une Mercedes Classe S, excusez du peu, le vitrage latéral feuilleté proposé en option renforce encore cet excellent filtrage des bruits. Autre atout de ce coupé, son architecture offre aux passagers une habitabilité généreuse, identique à la berline. Le bien-être à bord de cette Citroën C4 VTS est dû aussi à une agréable luminosité et à la présence d’équipements totalement innovants. Ainsi, le volant à commandes centrales fixes regroupe à portée de la main les principales fonctions de confort et d’aide à la conduite. Un peu déroutant au début, ce volant à moyeu fixe repose sur un principe technique simple : une couronne dentée liée au volant engrène un pignon intérieur, lui même relié à la colonne de direction. L'intervalle libre entre la couronne et le pignon est utilisé pour relier entre eux les éléments fixes, c'est-à-dire le moyeu du volant avec le support de la colonne de direction. Pas de "drive by wire" ici mais du bon vieux contact mécanique, Dieu merci. Moins convaincant, le combiné qui affiche ses informations sur une lame translucide, implantée au centre de la planche de bord, semble un peu désuet et surtout l'affichage déporté de la vitesse semble en contradiction avec les vertus sécuritaires tant recherchées. Plus GT que GTI dans l'âme, la Citroën C4 VTS créé une véritable atmosphère de sérénité dans son habitacle, une sensation renforcée par la présence presque surréaliste d’un parfumeur d’ambiance, intégré à la climatisation. Au fil des découvertes, on prend conscience que, malgré la simplicité esthétique de sa planche de bord, la C4 recèle de nombreux équipements modernes d’aide à la conduite, allant du terminal Bluetooth pour téléphoner sans perdre de points, jusqu'aux dispositifs innovant comme l'AFIL, comprenez l'Alerte de Rranchissement Involontaire de Ligne. Mais Késako ? Testé depuis longtemps sur des véhicules laboratories, ce système détecte, sur autoroute ou voie rapide, le franchissement involontaire des lignes continues ou en pointillés, si le clignotant n’est pas actionné. Notre C4 reçoit également, en option, des projecteurs directionnels xénon bifonction (croisement et route). Comme sur une bonne vieille DS, lorsque la voiture aborde un virage, le faisceau lumineux éclaire l'intérieur de ce virage, avec des angles pouvant aller jusqu'à 15° (8° pour le projecteur extérieur au virage et jusqu'à 15° pour le projecteur intérieur au virage). Cette fonction , développée de façon mécanique par Citroën à l'époque de la DS est aujourd'hui pilotée de façon électronique et on se demande bien pourquoi elle a été abandonnée si longtemps tant elle parait évidente à l'usage... Enfin, l’alerte de sous-gonflage et surtout l'indispensable limiteur de vitesse viennent renforcer le confort de conduite de cette C4, résolument moderne.

MOTEUR
Délaissant le 2.0 16 soupapes de 167 ch de la Xsara VTS, relégué au placard pour cause de pollution, la Citroën C4 VTS s'offre les services du récent 2.0i 16V 180 ch, type EW10J4S, faisant depuis plus d'un an le bonheur des propriétaires de Peugeot 206 RC et depuis peu, de 307 CC. Ce moteur développe une puissance de 130 kW CEE (180 ch DIN) à 7 000 tr/mn. N'espérez pas mieux, il s'agira vraissemblablement du moteur le plus puissant de la gamme C4, aucune version plus sportive n'étant programmée. A priori, cela semble un peu juste pour aller tutoyer les ténors de la catégorie comme la Renault Megane RS, actuelle référence parmis les sportives compactes françaises. Très linéaire, pour ne pas dire trop, ce moteur est volontaire et ne rechigne pas à prendre des tours. Malgré ça, le 2.0 16v perd ici son peu de caractère par un poids élevé, 1 337 Kg tout de même, ce qui monte le rapport poids/puissance à 7,42 Kg/ch. Le plaisir de le faire grimper jusqu'à plus de 7000 tr/mn perd un peu de sa saveur. Il devient d'ailleurs assez présent d'un point de vue sonore, mais moins que dans la 206. Le couple maximum de 202 Nm perché à 4 750 tr/mn à pour conséquence de rendre le moteur un peu mou sous les 3000 tr/mn, un handicap pourtant censé être compensé par le système de distribution à calage variable en continu de l’arbre à cames de l’admission (VVT). Encore une fois, on est loin de l'agrément du 2.0 turbo de la Renault. Punition logique face au chronomètre, la C4 VTS se laisse distancer par son ailleul, la Xsara. Après la déception de la C2 VTS, la C4 a comme un même goût de trop peu et nous laisse une certaine amertume... Le 1000 m est abattu de justesse sous la barre des 29 secondes et le 0 à 100 en 8"3 laisse la Citroën à plusieurs poignées de secondes derrière ses plus sérieuses rivales. La boîte 5 pourtant étagée court, conserve les défauts déjà émis pour la Peugeot, à savoir un guidage un peu flou qui manque de verrouillage et des débattements de levier trop longs.

CHASSIS
Reprenant la base de la Peugeot 307, le châssis et les liaisons au sol de la Citroën C4 VTS assurent, sans surprise, un comportement routier précis et une grande sécurité active. Le train avant du véhicule est de type pseudo-McPherson avec des bras inférieurs triangulés et une barre anti dévers. Le train arrière dispose d'une traverse déformable associée à une barre anti dévers. Les lois d'amortissement ont été adaptées de manière à préserver le confort mais avec une optimisation du comportement en conduite sportive, un délicat compromis difficile à réaliser sans la suspension active qui fait pourtant la fierté de la marque depuis plusieurs décennies. Avec la motorisation 2.0 16v 180, la C4 VTS dispose de roues de 17 pouces avec des pneumatiques 205/50R17. Après de telles explications techniques, on prend donc le volant d'une voiture plutôt neutre par nature et littéralement soudée au bitûme, glissant des quatre roues en cas extrême. La direction à assistance variable montée en série n'est pas totalement convaincante par manque de consistance. Le niveau d'assistance est pourtant lié au régime moteur de manière à obtenir une prestation adaptée aux conditions d'utilisation. La C4 VTS est équipée d'un système de freinage qui comprend des disques ventilés à l'avant et des disques pleins à l'arrière, associés à un système d'ABS avec répartiteur électronique de freinage (REF) et, en série, l'aide au freinage d'urgence (AFU) avec allumage automatique des feux de détresse, une très bonne idée qui met pourtant encore du temps à se généraliser. L'ESP (Electronic Stability Program), bien calibré, est également disponible comme le veut désormais la tendance. Il est couplé à l'ASR qui agit en cas de patinage des roues mais, dans un souci de sportivité, il est totalement déconnectable avec cette motorisation 2.0i 16V de 180 ch.

:: CONCLUSION
Triste époque où l'on s'extasie béatement sur une climatisation à diffuseur de parfum, oubliant du même coup toute notion de plaisir de conduite et surtout de sensations. La Citroën C4 VTS est une auto bien dans son époque, efficace, sûre, mais sans réelle saveur. Le pire étant surtout que le niveau de performances est inférieur à celui de celle qu'elle remplace. Dur à avaler.



Comparez les tarifs d'assurance pour une CITROEN C4 VTS 2.0 16V 180 CH




AVIS

un rapport prix/équipements/performances exceptionnel! une gueule d'enfer, un équipement pléthorique et d'exellentes perfs (0-100 en moins de 8sec quand meme...)! le moteur est rageur dans les tours (a partir de 4000tr jusqu'à 7200tr!), et on prend beaucoup de plaisir à pousser les rapports jusqu'au rupteur, avec une tenue de route et un compor... lire la suite

AVIS > CITROEN > C4 VTS 2.0 16V 180 CH
Lire tous les avis sur les CITROEN C4 VTS 2.0 16V 180 CH
Vous possédez une CITROEN C4 VTS 2.0 16V 180 CH ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des CITROEN C4 VTS 2.0 16V 180 CH ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur CITROEN :
Annonces
Liens
Actualites
Actualites
RECHERCHE