L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MERCEDES-BENZ > SL (R230) 65 AMG Black Series






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

COLLECTOR (27-10-2008)

MERCEDES-BENZ
SL
(R230) 65 AMG Black Series
(2008 - 2009)

env. 250 000 euros (2008)
ND CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MERCEDES-BENZ SL (R230) 65 AMG Black Series
MOTEUR
Type: 12 cylindres en V à x°, 36 soupapes, 2x2 arbres à cames en tête + VVC
Position: longitudinal AV
Alimentation: Gestion électronique intégrale + 2 turbocompresseurs ( x bars) + échangeur air/air.
Cylindrée en cm3: 5 980
Alésage x course (en mm) : 82,6 x 93,0
Puissance ch DIN à tr/mn: 670 à 5 400.
Puissance au litre en ch DIN : 112,04
Couple maxi en Nm à tr/mn: 1 000 de 2 200 à 4 400
Couple au litre en Nm : 167,22
TRANSMISSION
AR + ESP + ASR + différentiel autobloquant (40%).
Boîte de vitesses (rapports): automatique 5 rapports Speedsfhift Plus AMG.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 870
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 2,79.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés en carbone céramique AV (Ø 390 x 36 mm) + 2 étriers fixes 6 pistons et 2 disques ventilés en carbone céramique AR (Ø 360 x 26 mm) + 2 étriers fixes 4 pistons + ABS + BAS.
Pneus : Dunlop Sport Maxx GT 265/35 R19 AV et 325/30 R20 AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 320
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 3"8
0 à 200 km/h : 11"0
Consommation moyenne : ND L/100 Km.


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de MERCEDES-BENZ SL (R230) 65 AMG Black Series cliquez ici !

BIEN :-)
Look démoniaque !
Performances de supercar
V12 tonitruant
Châssis amélioré
Autobloquant mécanique de série
Finition/présentation
Série exclusive et limitée
Perte de poids…
Freinage
ESP (presque) déconnectable
PAS BIEN :-(
…mais toujours élevé !
Tarif certainement salé
Position intenable du SLR ?
Voiture pour gros ego ?
Pas de boîte 7
Adieu cabriolet !...


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (27/10/2008)

SERIE NOIRE POUR LE SLR ?
Nous avons à peine digéré les nouveaux SL avec en pointe les SL63 et SL65 AMG qui ont établi de nouveaux standards de performances et de sportivité à Stuttgart, que Mercedes-Benz et sa filiale sportive AMG, lâchent comme une bombe un SL superlatif : le SL65 Black Series. Son physique hypertrophié n'est pas qu'un simple fantasme de marketing, mais surtout destiné à permettre au châssis de passer les 670 ch et les 1 000 Nm de couple au sol ! C'est tout simplement la Mercedes de route la plus puissante de l'histoire. Dire que cela fait 40 ans que ça dure…

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Pour les amateurs de Mercedes AMG radicales, le constructeur allemand a créé en 2006 le AMG Performance Studio. Cette branche exclusive et sportive, qui existe aussi chez d'autres constructeurs est toujours en effervescence et son objectif avoué est de partager leur passion de la performance et des voitures passion avec un public averti. Pour les 40 ans d'AMG, le SL 65 AMG a été intégralement revu pour devenir un véritable monstre sacré. Les ateliers AMG Performance Studio n'en sont pas à leur coup d'essai avec ce SL65 AMG BS. En effet, les plus érudits se souviennent du CLK55 AMG DTM, du SLK 55 AMG BS, du CLK63 AMG DTM, puis Black Series, et désormais, en collaboration avec l'écurie McLaren de Formule 1, c'est le SL65 AMG qui se charge d'allumer l'asphalte… Et pour sa dernière égérie, AMG n'a rien laissé au hasard avec un programme de 30 000 km d'essais sur différents circuits, dont 15 000 km sur le tracé sélectif du Nürburgring. Les vitesses maximales ont été atteintes et validées à Nardo en Italie. Pas de doute, la série noire continue pour notre plus grand plaisir.

DESIGN
Prenez un SL65 AMG, emmenez-le en stage de musculation avec Arnold, Silvester et Jean-Claude, et il ressort métamorphosé ! Le SL65 AMG déjà pas minet d'ordinaire, affole vos rétines. Aurions-nous des troubles de la vision ? Que nenni, il s'agit tout simplement d'un exercice de style dicté autant par le marketing mais surtout par des contraintes d'efficacités. Le V12 biturbo doit être gavé en air frais en grande quantité. Pas de problème, la carrosserie est percée de toute part. Capot et passages de roueavant sont largement aéré pour l'évacuation du V12 et des freins. Le toit vous semble différent ? Normal, il est désormais fixe et redessiné pour améliorer l'aérodynamique. Toujours dans l'aéro, un extracteur d'air vient contribuer à générer de l'appui, tandis qu'un aileron amovible sort jusqu'à 12 cm à partir de 120 km/h. Mais évidemment, le plus impressionnant demeure les ailes larges qui transfigurent totalement la ligne du SL. D'ailleurs on peut parler de nouvelle voitures tant les modifications sont profondes ! Les roues de 19 et 20 pouces à doubles branches et dont l'intérieur est noir mat viennent remplir comme il se doit les passages et semblent presque frôler le capot comme sur les CLK-GTR d'antan ! Les rétroviseurs intègrent les nouveaux répétiteurs de clignotants en forme de flèche. Avec les feux avant du face-lift des SL, ses ailes larges et son nouveau bouclier, la proue ressemble presque à celui du CLS. Le SL65 Black Series est tellement bas qu'il est trapu… agressif. L'habitacle n'est pas en reste avec une finition personnalisée en rapport avec le pedigree affiché de l'auto. Les exemplaires réservés au marché européen sont équipés de sièges sport baquets en carbone recouverts d'un mariage de cuir fin Nappa et d'Alcantara. Tout l'habitacle est traité de noir. Le carbone est à profusion dans l'habitacle tout comme les lettrages " AMG ". Le volant est 15 mm plus petit en diamètre pour offrir un grip plus sportif. Le temps des reproches adressés aux diamètres des volants des Mercedes-Benz semblent bien lointains… Derrière le cerceau, des palettes argentées servent pour piloter la boîte sans quitter les mains du volant. L'instrumentation est personnalisée avec un fond noir et un tachymètre gradué jusqu'à 360 km/h tandis que quatre leds s'allument pour avertir le pilote de changer de rapport. Vous avez dit ambiance course ?!


->retrouvez gratuitement toutes les photos en format fond d'écran

MOTEUR
Partant du gros 6 litres à 12 cylindres, les motoristes n'ont pas hésité à le remettre sur l'établi pour améliorer encore ses performances déjà copieuses sur le SL65 AMG " standard ". Ainsi de 612 ch, le Black Series développe désormais 670 ch à 5 400 tr/mn. Une augmentation de 58 ch qui enterre définitivement le SLR qui n'est pas doté du même moteur, rappelons-le, mais de " l'ancien " V8 5,5 litres compressé, partagé avec l'ancien SL55 AMG ou E55 AMG, et dont la puissance est portée à 626 ch. Le gros du travail a porté sur deux nouveaux turbocompresseurs dont la section est augmentée de 12%. Mais en plus du travail sur le souffle, l'aération et ventilation est également sérieusement revue, que cela soit par les nombreuses entrées d'air optimisées (bouclier) ou extractions d'air (capot). Toute l'admission modifiée a contribué activement à offrir une meilleure réponse à l'accélérateur selon AMG. La nouvelle ligne d'échappement spécifique améliore à la fois la sonorité (déjà qu'un SL65 AMG prend aux tripes, on n'ose imaginer dans le cas du Black Series !) et réduit les phénomènes de contre-pression. Le seul écueil que les ingénieurs n'ont pu surmonter pour l'instant, c'est l'augmentation du couple. Il " stagne " toujours à 1 000 Nm de 2 200 à 4 200 tr/mn. La raison est toujours l'absence de boîte de vitesses capable d'encaisser plus en toute sérénité. Un problème déjà rencontré sur les précédentes générations de SL et CL 65 AMG ! Pourtant, au banc, le V12 biturbo ainsi gréé dépasse les 1 200 Nm de couple ! La boîte de vitesses demeure donc toujours la Speedshift Plus AMG à 5 rapports seulement, seule boîte capable d'encaisser les coups de butoirs du couple asséné par le V12. Il n'y a que les versions V6 et V8 qui ont le droit d'adopter la boîte auto à 7 rapports. " Boîte auto " ? Une voiture de papy le SL65 AMG Black Series ? Pas réellement, car la vitesse est bridée à 320 km/h, et le 0 à 100 km/h est effacé en 3"8 seulement ! Et dire que moins de 8" plus tard, vous êtes déjà à 200 km/h…

CHASSIS
La recette est connue, mais est toujours efficace. Pour pouvoir passer plus de performance au sol et assurer le meilleur compromis efficacité et vitesse de passage en courbe, il faut augmenter les voies, abaisser au maximum le centre de gravité et réduire le poids… comme sur les voitures de course. Pour le poids, les plus de deux tonnes du SL65 ont été ramenés à 1 870 kg, soit une perte de poids de 250 kilos ! Pour parvenir, de nombreux éléments de carrosserie ont été remplacés par des éléments en fibre de carbone (bouclier avant, couvercle de malle, pavillon…). En plus de cette perte de poids, la rigidité a étépassablement revue en fermeté pour permettre aux trains roulants de travailler le mieux possible. Les voies ont été copieusement élargies de 9,7 cm à l'avant et 8,5 cm à l'arrière. Les suspensions ont été totalement revues par les ingénieurs AMG avec des amortisseurs réglables. Le conducteur peut ainsi régler selon ses propres préférences les réglages des suspensions en fonction des circuits pratiqués. Les roues en alliage léger de 19 et 20 pouces sont chaussées par des pneumatiques Dunlop Sport Maxx GT. Dimensionnées en 265/35 R19 AV et 325/30 R20 AR, Dunlop, partenaire officiel de Mercedes-AMG en DTM, a fourni des gommes particulièrement adaptées et performantes pour garantir des passages en courbe étonnant (dixit Mercedes-Benz). Chez AMG, le sport devient de plus en plus une spécialité et une priorité. Si les aides électroniques sont toujours de mise pour faire honneur à la culture maison chez Mercedes-Benz, de plus en plus d'éléments " sport " sont de série. Le SL63 AMG avait déjà montré la voie, le SL65 AMG BS n'échappe donc pas à un différentiel autobloquant de série taré à 40% de série. L'ESP, comme sur les AMG les plus récentes et tonitruantes (C63 AMG et SL63 AMG) est à 3 modes : On, Sport et Off. Ce dernier mode permet ainsi à celui qui possède déjà un sérieux bagage de pilotage d'aller taquiner les lois de la physique sans béquille. Pour améliorer l'agilité et le feeling au volant, la démultiplication de la direction a été réduite de 8% pour être plus directe. Bien que le poids soit en baisse de près de 12%, le freinage est lui revu à la hausse : quatre disques composites ventilés en céramique très généreusement dimensionnés pincés par des étriers à 6 pistons à l'avant et 4 à l'arrière. En complément, la panoplie habituelle BAS et ABS pour aider dans les conditions de circulation usuelles…

:: CONCLUSION
Depuis l'arrivée du SL63 AMG on était déjà aux anges, mais AMG a manifestement jugé que certains clients en voulaient plus. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont exaucés leurs vœux les plus fous ! En réalité, à la lecture de la fiche technique et surtout à la vue du physique de l'engin, la filiation avec le SL65 AMG " standard " semble bien éloignée. Exit l'auto mariant les impossibles compromis, sport/confort/luxe/coupé/cabriolet. Désormais, c'est plus le SLR qui semble le plus touché par ce SL65 AMG Black Series. Un physique d'athlète, un V12 démoniaque, des performances à couper le souffle, mais surtout une philosophie axée exclusivement vers le sport et la pratique du circuit est la marque de fabrique de cette AMG pas comme les autres. Avec l'augmentation du niveau des AMG de route, c'est la série noire qui continue pour le SLR. Un comble ?…


Devis d'assurance pour une MERCEDES-BENZ SL (R230) 65 AMG Black Series

AVIS

Vous possédez une SL (R230) 65 AMG Black Series ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets MERCEDES-BENZ sur le forum :
Forum
RECHERCHE