L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
election sportive 2014
GUIDE
> Election de L'Automobile Sportive 2014, cliquez ici pour voter !






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ESSAI > MERCEDES-BENZ > CL (W215) 65 AMG
::
ESSAI (30-11-2003)
MERCEDES-BENZ
CL
(W215) 65 AMG
218 000 EUROS ENV.
43 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MERCEDES CL65 AMG
Moteur: V12, 36 s, 2 turbos, longitudinal AV
Cylindrée en cm3: 5 980
Puissance ch DIN à tr/mn: 612 à 4 800
Puissance/litre (en ch DIN) : 102,34
Couple maxi en mkg à tr/mn: 102 de 2 000 à 4 000
Transmission (rapports): AR, BA (5)
Poids (Données constructeur en kg): 2 155
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN: 3,52
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 250
1 000 m DA en secondes: 22
400 m DA en secondes : ND
0 à 100 km/h en secondes: 4,4


Tout le faste possible est présent dans le CL65 AMG, tant en matière d'équipements que de finition. Et si cela ne suffit pas à votre bonheur, des programmes de personnalisation sont possible à la carte. veinards!


Le coeur de l'auto est ce V12 biturbo démoniaque et ses 612 ch. Mais que reste-t-il donc aux supercars ? Le couple a été volontairement limité à 102 mkg de 2 000 à 4 000 tr/mn pour que les transmissions résistent...


A l'attaque, et malgré ses 2,2 tonnes, le CL65 e montre étonnement agile et vif. Heureusement que l'électronique veille à vous remettre dans le droit chemin. Ce genre de figures ne sont à tenter que sur circuit évidemment..


Un profil de diva qui vieilli très bien et qui sera à coup sûr une référence dans le patrimoine automobile Mercedes..

BIEN :-)
Châssis
Performances
Facilité de conduite
V12 biturbo démoniaque
Finition
Image
PAS BIEN :-(
Trop lourd
Tarif élevé !


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 30-11-2003

JOURS DE TONNERRE !
Désormais, tous les passionnés d'autos sportives et d'exception savent qu'il faudra compter avec les réalisations d'AMG, tant les performances sont élevées et à la portée de presque tous les conducteurs chevronnés. Avec le majestueux coupé Mercedes CL, AMG a décidé que le 55 AMG Kompressor ne suffisait plus avec ses " petits " 500 ch, et il faut désormais compter avec le dernier né : le CL 65 AMG de 612 ch !

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Il y a encore une vingtaine d'année, la firme Mercedes ne passait pas réellement pour une marque sportive. Elle laissait alors ce rôle au rival BMW qui s'en tirait avec les honneurs sur ses modèles frappés du "M" de Motorsport sur la calandre. Certes, de temps à autre, une petite lueur d'esprit canaille s'emparait des ingénieurs de Stuttgart, comme lorsqu'ils montèrent un gros V8 de 6,3 litres dans la classe S W113. Sensations garanties ! Et puis depuis le temps est passé et les mentalités ont évolué. BMW lorgne depuis sérieusement sur le marché américain et asiatique, et force est de reconnaître que le sport est devenue une notion galvaudée à Munich. Certes, la BMW M3 E46 est toujours une pure merveille, mais la série 7 a perdu de son charme, le futur coupé série 6 qui s'annonce semble en totale rupture avec l'ancienne série 6 des années 70-80 et le Z4 peine à charmer les anciens adeptes du Z3 moins aseptisé et avare en sensations. Mercedes suit une évolution totalement inverse. En effet, Mercedes est revenu avec les succès que l'on connaît à la compétition et après un retour réussi avec la mythique 500E W124, AMG s'est chargé de développer une gamme complète de modèles sportifs tous aussi excitants et performants les uns que les autres. Même la classe S ou le 4x4 Classe G ont droit à un passage chez AMG. Le coupé CL, prestigieux coupé qui fait référence dans son segment possédait déjà sa variante AMG doté du V8 compressé de 5,5 litres développant entre 476 et 500 ch suivant les autos. Elle demeure toujours une auto démoniaque dotée d'un compromis performances/comportement routier exceptionnel. Mais, voilà, dans le segment des GT prestigieuses à plus de 140 000 euros, ce sont plus les nouveautés produits qui stimulent la demande que la demande qui crée l'offre. Alors AMG et Mercedes ont préféré prendre les devants et anticiper sur la concurrence à venir (nouvelle Ferrari 612 Scaglietti, Aston AM V8…) et ont profité du nouveau V12 biturbo monté dans les Maybach et S, SL et CL 600 pour passer à la vitesse supérieure…

DISCRETE ET ELEGANTE.
Il faut bien le reconnaître, les coupés Mercedes CL possèdent dans la gamme Mercedes une place et une classe à part. Basé sur les Classe S (c'est la même plate-forme de départ), le coupé CL partage l'essentiel de ses mécaniques et de sa technologie et équipements. Toutefois, sur le plan du style, nous sommes très éloignés d'une Classe S à deux portes. Bien que doté de proportions conséquentes, le coupé CL affiche une élégance et une ligne indémodable. Rien à voir avec l'ancienne génération de coupé CL massive de ligne. Le profil très altier du coupé CL annonce ses prestations dynamiques. Avec la version CL65 AMG, le CL poursuit son obsession de discrétion, tout en disséminant ça et là des touches de sport. En effet, AMG a installé de nouveaux bas de caisse, des boucliers avant et arrière spécifiques accueillant notamment à l'arrière les deux doubles sorties d'échappement chromées. Enfin les très belles jantes alu de 19 pouces siglées AMG complètent à merveille la panoplie des modèles ensorcelés par ce spécialiste sportif d'Affalterbach.

INTERIEUR MERCEDES…
Avec AMG, pas d'exubérance dans l'extérieur, mais c'est également le cas à l'intérieur de ce coupé CL65 AMG. Peu de différences en fait que sur un CL600 par exemple, même si l'équipement de série est plus complet (heureusement à ce prix !). Seules quelques touches AMG comme les seuils de portes ou les sièges en cuir Nappa siglés AMG font la différence. L'ambiance très cosy des coupés CL est toujours de mise et énumérer la liste complète des équipements prendrait plusieurs pages. Retenons dans les plus intéressants le système de radar Distronic qui permet de réguler automatiquement la vitesse de l'auto en fonction du trafic, le GPS Comand du dernier cri, les sièges ventilés, chauffants, massant et à mémoire (!)… Tout y est, et seul un client particulièrement exigeant serait déçu, mais heureusement que la liste des options permet de combler les caprices de chacun.

MOTEUR
Voilà la partie la plus intéressante de ce CL65 AMG. Comparé au V12 biturbo installé sous le capot du CL600, ce moteur est très largement retravaillé. Pour commencer, les ingénieurs motoristes ont réalésé le moteur de 5,5 à 6 litres en y ajoutant un vilebrequin longue course. Les pistons forgés ont été renforcés, leurs axes redimensionnés et leur refroidissement par projection d'huile amélioré. Paliers de bielles, culasses optimisées, arbres à cames favorisant les durées d'admission, pompe à huile, soupapes et également turbos sont nouveaux. Face à une telle débauche de contraintes thermiques, l'échangeur frontal gagne 70% en surface, l'alimentation pilotée gagne 3,8 bars et l'électronique est largement revue, pilotage de wastegate en tête. Enfin, l'échappement se termine par des silencieux spécifiques à doubles sorties séparées. Ces moteurs sont assemblés chez AMG par un seul technicien qui appose une plaque avec sa signature. Les performances de ce V12 biturbo appartiennent à une autre planète. A tel point qu'elles ont dû être revues à la baisse car aucune transmission ne le supporterait aujourd'hui. Les 123 mkg de couple potentiels ont été ramenés volontairement à 102 mkg pour que la boîte auto à 5 rapports puisse espérer survivre quelques temps. C'est toute la chaîne cinématique qui a été renforcée pour permettre la longévité des différents organes face aux contraintes imposées par ce V12 démoniaque.

SUR LA ROUTE
Maintenant que la clé est dans ma poche (puisque c'est le principe du Keyless Go, avec la clé dans la poche l'auto démarre et s'ouvre), un seul chiffre martèle mon cerveau : 612 ch, 612 ch, 612 ch… Ce n'est que 10 de moins que le SLR. Certes, l'auto affiche sur la bascule 2,2 tonnes, mais les quelques caractéristiques énumérées par le service presse de Mercedes (3,52 kg/ch, 102 mkg de couple…) en disent long sur le potentiel de l'auto. Rapide coup d'œil sur la ligne toujours aussi élégante de ce coupé étoilé, et je m'installe dans les sièges recouverts de cuir Nappa. Sous mes yeux, c'est l'univers du très grand luxe qui s'étale, sans faute de goût. C'est juste ce qu'il faut. Et si vous trouvez le bois déplacé dans une GT aussi bestiale, rien ne vous empêche d'opter pour des parements en carbone, en alu, ou même en pierre ! Avec mon pouce droit, je presse le bouton de démarrage situé sur le sélecteur de la boîte auto, et soudain un grondement envahit le CL65 AMG. Le V12 " glougloute " à souhait, et annonce haut et fort ses 612 ch. Pied sur le frein, levier sur Drive et je laisse glisser le CL seul sur quelques mètres, puis je prends la mesure. Surprise, la cavalerie est facilement maîtrisable. A allure raisonnable, le CL65 AMG se conduit comme n'importe quelle auto. Le couple gargantuesque est évidemment très présent et contribue pour beaucoup au confort de conduite. Sur le compteur, siglé AMG, la graduation grimpe jusqu'à 360 km/h ! Pourtant, le CL65 AMG est bridé électroniquement à 250 km/h. Toutefois, les passionnés pourront en option lever la bride en demande spéciale à l'usine AMG. A la première longue ligne droite venue, il est tentant d'écraser la pédale d'accélérateur sans retenue… ouch ! Quelle poussée ! Je suis littéralement collé dans le siège, et je peine à retenir ma tête qui me semble peser des tonnes à cet instant. La poussée est très forte et semble ne jamais pouvoir s'essouffler. Et pendant que mon corps subit la violence du V12 biturbo, mes tympans profitent de la sonorité de ce dernier, même si l'isolation phonique du CL65 AMG est trop poussée et feutre les cris issus du compartiment moteur. Très agréable également les commandes au volant de la boîte qui feraient presque penser à une boîte séquentielle. Le châssis bardé d'électronique et d'assistance à la conduite est une pure merveille. Il réussit l'impossible, puisque les 2,2 tonnes semblent oubliées et autorise une belle vivacité. Certes, sur les courbes serrées, lorsque l'on remet brutalement les gaz, l'ESP se déclenche pour assister le conducteur imprudent, mais globalement c'est le sans faute. Même les freins sont puissants et endurants, bien qu'un essai intensif prolongé sur circuit, permettrait de mieux s'en rendre compte. Revenant à allure normale, je m'autorise le luxe d'une dernière accélération dantesque pour effacer quelques autos sur la route qui n'ont certainement pas du me voir passer…

:: CONCLUSION
Voilà la nouvelle arme de Mercedes pour faire face à la concurrence actuelle et future. Terriblement efficace, performant et luxueux, le CL65 AMG est certainement ce qui se fait de mieux à l'heur actuel dans le monde des GT de luxe très hautes performances. Le SL65 AMG, également au programme, n'est pas commercialisé tout de suite, certainement pour ne pas faire trop d'ombre au SLR. C'est dire si ce V12 biturbo de 612 ch est performant et séduisant. Un collector avant l'heure à posséder pour ceux qui peuvent…

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Sur tracé libre, c'est un autre monde. Totalement isolés de l'extérieur, les occupants entrent dans la quatrième dimension. Une pression sur l'accélérateur arrache le bitume. Si d'aventures vous osez le rétrogradage, vos cervicales en prennent pour leur grade. La pression est sensible, physique, ininterrompue. A moins de souder la pédale au plancher, le V12 de daigne même pas flirter avec la zone rouge, en coupant paisiblement avant 5 000 tr/mn. Un exemple concret : en sortie de péage, dans une sportive, les autres usagers semblent soudainement arrêtés. Dans le CL 65 AMG, ils reculent et s'effacent rapidement dans le rétro central. A ce jeu, la sonorité mue en un râle puissant plus efficace à l'extérieur que dans l'habitacle aseptisé."
OPTION AUTO - Octobre/novembre 2003.

"De félin, la CL se mue en cobra. Sa détente, fulgurante, laisse sans réaction quatre pauvres conducteurs incrédules après le passage éclair de ce missile argent. Tout juste garderont-ils en mémoire le souvenir de son rugissement inoubliable, subtil mélange entre un V8 de hors-bord et celui des barquettes Panoz des 24 Heures du Mans. L'obstacle effacé disparaît instantanément dans les rétroviseurs, tandis que le compteur affiche déjà plus de 200 km/h après moins de 10 secondes d'accélération. Sidérant ! Le pied à peine relevé de l'accélérateur, la CL retrouve sa quiétude de GT, comme si rien ne s'était passé. Le calme avant une nouvelle tempête…"
L'AUTOMOBILE MAGAZINE - Octobre 2003.



Comparez les tarifs d'assurance pour une MERCEDES-BENZ CL (W215) 65 AMG
AVIS
AVIS > AVIS MERCEDES-BENZ > AVIS CL (W215) 65 AMG
Vous possédez une MERCEDES-BENZ CL (W215) 65 AMG ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des MERCEDES-BENZ CL (W215) 65 AMG ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur MERCEDES-BENZ :
Annonces
Newsletter
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter
> INSCRIVEZ-VOUS !
Comparatif
WM

> TECHNIQUE : Les 6 cylindres BMW
Liens
RECHERCHE