L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ESSAI > FIAT > 500 Abarth esse esse
::
ESSAI (01-03-2009)

FIAT
500
Abarth esse esse
(2009 - )

21 500 Euros (01/03/2009)
9 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES FIAT 500 Abarth esse esse
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Gestion électronique intégrale Magnetti-Marelli + turbocompresseur IHI RHF3-P10.5 ( 1,2 bars) + 2 échangeurs air/air.
Cylindrée en cm3: 1 368
Alésage x course (en mm) : 72 x 84
Puissance ch DIN à tr/mn: 160 à 5 750.
Puissance au litre en ch DIN : 116,95
Couple maxi en mkg à tr/mn: 23,4 à 3 000
Couple au litre en mkg : 17,10
TRANSMISSION
AV + ESP (non déconnectable) + ASR (déconnectable) + TTC.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 035
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,46.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés et perforés AV (Ø 284 mm) + étriers flottants monopiston et 2 disques ventilés AR (Ø 240 mm) + étriers flottants monopiston + ABS + AFU + EBD.
Pneus : Pirelli PZero Nero 205/40 ZR17 AV et AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 210
400 m DA en secondes: 15"6
1 000 m DA en secondes: 28"6
0 à 100 km/h : 7"5
0 à 180 km/h : 28"3
Consommation moyenne : 9 L/100 Km.


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de FIAT 500 Abarth esse esse cliquez ici !


Un habitacle en tout point semblable avec l'Abarth "de base". Dommage...


Présentation pimpante, mais une position de conduite à parfaire.


Un des rares signes distinctifs de l'Abarth esse esse... son logo sur la malle arrière.


Pas de révolution sous le capot ! Une reprogrammation et un filtre BMC et... c'est tout !


Véritable rodeo sauvage au volant de la esse esse, le châssis n'est hélas pas à la hauteur du bouilleur sous le capot.


>> Download Free Wallpapers of FIAT 500 Abarth esse esse , clic here !

BIEN :-)
Performances !
Look craquant !
Présentation
Equipement de série
Blasons en tout sens
Futur Collector ?
Freinage
Emissions de CO2 stables
PAS BIEN :-(
Tarif qui grimpe…
Position de conduite
Electronique non déconnectable
Châssis peu efficace
Boîte 5…
Réseau Français encore clairsemé
Puissance fiscale en hausse


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 01-03-2009

"ESSE" DE TROP ?
Abarth est de retour et donne des couleurs à la gamme Fiat actuelle. Après les premières moutures " standard " Abarth (500 et Grande Punto), voici désormais les kits d'amélioration esse esse qui entrent dans la danse. Montés en atelier avant la livraison, ou même après, comme les kits JCWS pour les premières New Mini, le client peut ainsi gagner en look mais aussi en puissance et performances. Le pot de yaourt donne ainsi dans le bifidus actif lorsque le kit esse esse est choisi avec désormais 160 ch sous le capot. Attention, ça va secouer !...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Il est des histoires qui se répètent et fonctionnent. Alors que Renault n'est pas parvenu à recréer l'effet Twingo I avec son modèle actuel, trop consensuel au niveau look pour créer l'émotion, le groupe BMW avec la résurrection de la Mini a tapé juste. Depuis 2001, on est déjà à la deuxième génération de New Mini avec un succès qui ne se dément pas et une gamme qui poursuit son développement (Cabrio, Clubman…). Fiat attentif à cette réussite, avec en prime un travail admirable sur l'image de Mini, a sorti de sa manche également un "revival" avec la nouvelle Fiat 500. Les ingrédients du succès sont les mêmes que la Mini : puiser l'inspiration d'un best seller du passé, jouer sur la corde de l'émotion et nostalgie, une bouille craquante, une communication étudiée pour et un réseau de distribution motivé par la nouvelle venue (faut dire que c'est autrement plus excitant que la Croma…). Après le succès de la résurrection de la nouvelle Fiat 500, ainsi que le blason Abarth entretenu discrètement sur certains modèles (Stilo Abarth), Fiat nous avait déjà séduit avec sa 500 Abarth. Mais dès son lancement et les présentations, il était annoncé un kit esse esse qui faisait grimper la puissance moteur de 135 à 160 ch, avec en prime des améliorations de châssis. Plus craquante que jamais, la 500 Abarth en tenue esse esse vient mettre la barre toujours plus haut. Toujours trop haute ?...

DESIGN
Partant de la base déjà séduisante de la 500 Abarth, Fiat, pardon… Abarth a ajouté encore une petite dose de piment corsé. Ce qui se remarque au premier coup d'œil sont évidemment les très belles jantes OZ de 17 pouces siglées Abarth. Elles sont d'autant plus visibles que la puce italienne semble plus assise dessus, et pour cause avec les nouveaux ressorts courts (-10 mm à l'avant et -15 mm à l'arrière). Enfin pour les plus observateurs, un petit logo "esse esse" est apposé sur la poupe. Pour le reste, c'est du 100% Abarth avec le bouclier avant largement aéré et plus agressif, les bas de caisse, les logos du Scorpion et les ailes bien renflées. Phares ronds devant, petits phares stylisés derrière, l'ensemble s'inspirant clairement de la petite 500 d'antan, tandis que les deux sorties d'échappement et l'extracteur d'air se chargent de rouler les mécaniques et faire sport. Dans l'habitacle c'est un peu la déception. Entre l'Abarth et la esse esse, tout est identique. A la position de conduite toujours trop haute (volant réglable uniquement en hauteur) dans les toujours bons baquets Corbeaux. Déception relative cependant puisque l'Abarth avait déjà soigné son espace intérieur avec une planche de bord noire et couleur caisse (façon Fiat Coupé) et son équipement de série assez complet (batterie de manos, volant trois branches siglés Abarth, clim', vitres électriques, prise USB, radio CD…). Il faudra en revanche avoir recours au catalogue des options pour disposer de la navigation avec le système de télémétrie embarquée mesurant les chronos sur circuit. A 21 500 euros le bout, il est dommage de n'avoir pas mis cet accessoire de série. Surtout vu la vocation du kit esse esse qui représente la quintessence de la sportivité pour la petite italienne.

MOTEUR
Le 1,4 litres T-Jet de la 500 est largement déployé sous les capots des autos du groupe. On le trouve déjà dans l'Alfa Romeo MiTo, mais aussi sa grande sœur la Grande Punto Abarth. Un moteur moderne et bien conçu avec sa suralimentation et son couple très présent dès les plus bas régimes. A l'origine, l'Abarth dispose de 135 ch à 5 500 tr/mn et d'un couple de 21 mkg à 3 000 tr/mn. Avec le kit "SS", la petite 500 peut compter sur 160 ch à 5 750 tr/mn et un couple de 23,4 mkg toujours à 3 000 tr/mn. Pour y parvenir, les motoristes italiens ont joué la facilité avec une nouvelle cartographie moteur et un filtre à air BMC. Contrairement à la Grande Punto, le turbo reste ici identique (toujours le petit turbo IHI soufflant à 1,2 bars). Le mode "Sport" est assez incongru sur l'Abarth esse esse puisqu'en fait pour profiter des performances de la fiche technique il doit être activé. En mode " off " vous ne profitez que des valeurs de… l'Abarth normale ! Quel est donc l'intérêt du mode sport si c'est pas pour avoir plus mais garantir le maxi ?? Si le couvre culasse est donc logoté "esse esse", ne vous attendez donc pas à une préparation digne des temps passés (culasse rabotée, arbres à cames plus pointus…), il s'agit ni plus ni moins que d'une préparation électronique avec un filtre à air. La boîte mécanique ne change pas et reste à 5 rapports. Les performances avec la 500 ainsi gréée deviennent très alléchantes avec un 0 à 100 km/h en moins de 8" et le 1 000 mètre DA en moins de 29". Gonflée la petiote… Et puis les reprises sont canon car cette mécanique offre du gaz à tous les étages. A noter que l'intérêt de cette amélioration est d'être homologuée, ce qui vaut à l'Abarth SS de gagner un cheval fiscal (de 8 à 9 CV), alors que les émissions de CO2 restent stables (tant mieux pour l'EcoTaxe).

KIT ESSE ESSE !
Le kit Esse Esse est monté dans le réseau après-vente Abarth officiel, avant la livraison s'il a été commandé en même temps que la 500 Abarth, ou même plus tard, une fois avoir pris habitude de la version normale et ses 135 ch. Pour le fun, Abarth a prévu que la caisse dans laquelle est livrée le kit complet, est restituée au client avec ses éléments d'origine... La classe dans votre salon ?!

CHASSIS
La 500 Abarth avait laissé un souvenir mitigé sur ses liaisons au sol. Alors qu'Abarth joue à fond la nostalgie et le sport d'usage (la mise en avant de la conduite sur circuit), la tenue de route est loin d'être un hymne au sport. Pour la esse esse, les ressorts sont plus courts et durs mais les amortisseurs ne changent pas ! Incroyable mais vrais. Déjà mis au banc des accusés sur l'Abarth, la "SS" les conservent alors que les performances augmentent tandis que les ressorts sont plus durs. Les jantes de 17 pouces OZ sont chaussées de pneus Pirelli PZero Nero très accrocheurs, efficaces et rigides. Résultat, le confort est inexistant dans l'Abarth "SS". Tout est dur et rien ne semble amorti. Si à l'arrêt la 500 semble assise et posée par terre, une fois en mouvement, c'est nettement moins évident. Ca sautille partout du train arrière. Déjà que sur une traction le train arrière ne travaille pas toujours efficacement sur ses pneus, mais dans le cas de l'Abarth c'est d'autant plus flagrant. Du coup, les talonnements incessants du train arrière, déstabilisent la sérénité du train avant. Ajoutez à cela l'ESP non déconnectable et le TTC qui viennent jouer les arbitres et vous comprendrez vite que la esse esse n'aime pas l'allure trop sportive. Un comble ! Dommage, Fiat semble être passé à côté du sans-faute. Le moteur est toujours plein et pousse sans réserve, mais les trains roulants ne suivent pas. Le freinage, malgré des étriers flottants monopiston, est excellent et efficace.

:: CONCLUSION
Las, Fiat semble avoir plus joué l'option de la flatterie de l'ego du conducteur (look, ambiance sportive, image, perfs pures et puissance) que celle de la pistarde chasseuse de voitures plus velues. Alors que Renault Sport n'hésite pas à aller vers plus de sport " efficace " et passion, Abarth avec son kit esse esse sur la 500 n'a manifestement opté que pour la passion. Dommage, car Fiat avait certainement un super coup à jouer, d'autant plus que la Mini Cooper S a perdu sa superbe homogénéité d'antan, surtout pour son châssis. Il reste aux amateurs de futurs collectors une auto craquante à souhait pour rouler passion et se démarquer de la masse. Pour les tours de piste d'anthologie, il faudra chercher ailleurs...

CE QU'EN PENSENT NOS CONFRERES :
"Couronne vacillante… Pionnière des " microcubes survoltés ", la 500 esse esse règne sur la catégorie sans grand mérite faute de concurrence. Si ses performances sont indéniablement de premier ordre, leur exploitation demeure précaire. Le châssis n'a pas reçu les mêmes attentions que la mécanique…"
Echappement - Mars 2009 - Fiat 500 Abarth esse esse - Louis Philippe Da Fonseca.

"En lui greffant des ressorts courts, Abarth a commis une erreur. Alors qu'en compression, la 500 vous tasse les lombaires en détente, elle n'est pas assez amortie et les occupants se retrouvent secoués comme à la foire du Trône. Outre l'inconfort, la tenue de route devient alors problématique, l'arrière rebondissant comme un ballon. Et cette suspension défaillante est d'autant plus dommageable que pour le reste, la EsseEsse est une véritable cure de bonheur."
Sport Auto - Mars 2009 - Fiat 500 Abarth esse esse - Laurent Chevallier.



Comparez les tarifs d'assurance pour une FIAT 500 Abarth esse esse




AVIS
Vous possédez une FIAT 500 Abarth esse esse ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des FIAT 500 Abarth esse esse ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur FIAT :
Annonces
Liens
Actualites
Actualites
RECHERCHE