L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MINI > COOPER-S (R53) JCW 210






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (16-05-2005)

MINI
COOPER-S
(R53) JCW 210
(2004 - 2006)

28 160 Euros (01/03/2005)
13 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MINI COOPER-S (R53) JCW 210
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position: transversal AV
Alimentation: Gestion électronique SIEMENS Tritech + compresseur Eaton (1 bar)+ échangeur air/air
Cylindrée (cm3):1 598
Alésage x course (mm): 77 x 85,8
Puissance maxi (ch à tr/mn): 210 à 6 950
Puissance spécifique (ch/L): 131,4
Couple maxi (Nm à tr/mn): 245 à 4 500
Couple spécifique (Nm/L): 153,3
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle
POIDS
Contrôlé Echappement (kg): 1 235
Rapport poids/puissance (kg/ch): 5,9
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés (294) - Disques (259) + ABS
Pneus Av-Ar: 205/40 ZR 18
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 250
400 m DA: 15"5
1 000 m DA: 27"8
0 à 100 km/h: 7"2
0 à 200 km/h: 30"9
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 11,4

BIEN :-)
Look sympathique
Moteur bien rempli
Kit garanti constructeur
PAS BIEN :-(
Comportement peu ludique
Inconfort total
Prix démesuré !!!


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 16-05-2005

MAXI MINI
Bien loin de ses origines de puce des villes, la new Mini ne cesse de grossir pour s'imposer dans le clan sans pitié des GTI modernes. Plus de chevaux, mais plus de kilos, la version de base de la Cooper S n'ayant pas réussi à s'imposer, il conviendra pour les plus exigeants de s'orienter vers le département sport de la marque : John Cooper Works. Pour avoir la mini ultime, à tout prix...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Le premier kit de préparation signé John Cooper dopait la Mini Cooper S à 200 chevaux, ce qui comblait partiellement le manque de punch émis à son encontre. Après une légère mise à jour de la gamme, les Mini Cooper S ont donc gagné en septembre dernier une poignée de chevaux, il était donc logique que la JCW ne soit pas en reste. Comble du bonheur, le nouveau kit de préparation moteur se prête tant aux MINI Cooper S de 163 ch qu'à la version remodelée de 170 ch, moyennant la somme de 5710 euros... De plus, pour les voitures déjà dotées des éléments du premier kit (200 ch), un "upgrade" complet peut être adapté, pour 710 euros "seulement".

DESIGN
Pour ce qui est du look, reconnaissons que BMW, par le biais du talentueux designer Alec Issigossis, n'a pas loupé son affaire. Pourtant très éloignée dans ses proportions du modèle originel, la "new" Mini en conserve la bouille attachante et sexy, cet air de boule de nerfs si évocateur. Pour suggérer l'impression de sportivité attendue au volant de la MINI Cooper S préparée par John Cooper Works, on dispose , entre autres au catalogue des accessoires, de boucliers plus racés, de petits projetceurs additionnels et de gigantesques roues en alliage léger à branches en étoile de 18" !!! Les deux bandes blanches vous couteront 90 euros de plus pour orner le capot d'un compartiment moteur plutôt bien rempli. Dans l'habitacle, le look compétition peut être agrémenté par une planche de bord en trois éléments réalisée en fibres de carbone et de véritables sièges baquets exclusifs au dessin très enveloppants. Esprit racing garanti et portefeuille bien garni requis...

MOTEUR
Celui à qui les chevaux de la MINI Cooper S ne suffisent pas, appréciera donc en théorie le kit de préparation moteur de John Cooper Works. Précisons à ce titre que la société basée à West Sussex, en Grande-Bretagne, est le seul préparateur reconnu dont les kits n'affectent en rien la garantie accordée par MINI, ni l'homologation de la voiture en France. La Mini JCW se démarque par les valeurs de rendement peu communes de son petit moteur 1.6 compressé : puissance accrue de 29 kW (40 ch), et couple augmenté de 25 Nm, pour atteindre respectivement 155 kW (210 ch) et 245 Nm, devenant ainsi l'une des plus puissantes dans son segment. Pour obtenir ce gain, il a fallu intégrer de nouveaux composants comme par le compresseur Eaton plus performant tournant à un régime encore plus élevé (1 bar de pression) ainsi qu'une culasse modifiée, adaptée aux contraintes thermiques supérieures. La ligne d'échappement en acier spécial se distingue par une contre-pression réduite des gaz d'échappement et des embouts d'échappement aux caches caractéristiques. Les injecteurs autorisent un débit de carburant supérieur comme les bougies d'allumage dont la valeur thermique a augmenté. La gestion moteur a, elle aussi, évolué en fonction des nouvelles exigences ; encore plus spontanée, la réponse du moteur en a également profité. Mais c'est semble-t-il le filtre à air développé par JCW qui constitue le cœur du nouveau kit. Dans la plage des régimes supérieurs, une valve pilotée ouvre un conduit supplémentaire dans le boîtier du filtre à air augmentant ainsi le débit d'air frais amené au moteur via une cartouche filtrante spéciale. A 4 500 tr/mn, le quatre cylindres se montre ainsi encore plus nerveux et de concert avec la ligne d'échappement, la valve d'air supplémentaire dans le boîtier de filtre à air produit une sonorité rugissante accompagnant le bruit de perceuse du compresseur, qui se montre en revanche plutôt envahissant et peu flatteur...

CHASSIS
1235 Kg sur la balance, c'est sûr, la nouvelle Mini a oublié le côté "light is right" de son ancêtre. Toutefois, le rapport poids/puissance affiché est, lui, plus attractif, se situant juste sous les 6 Kg/ch. Les performances sont assez remarquables pour une "simple" traction. 7"2 pour atteindre 100 Km/h et 20,5 secondes de plus pour passer la borne, on est très proche d'une Renault Clio RS ou d'une Peugeot 206 RC, toutes les deux plus légères. En reprise, la Mini creuse l'écart, bien aidée par son couple supérieur et sa boîte enfin mieux étagée. Par ailleurs, le châssis sport surbaissé John Cooper Works constitue un autre point fort, proposé en option, quoique son agilité soit un peu détériorée par les jantes surdimensionnées chaussées de Dunlop SP Sport 01 DSST en 205/40 R 18. Développé en commun par des spécialistes de John Cooper Works et de BMW Group, la Mini Cooper S JCW bénéficie d'un tarage spécifique des ressorts et amortisseurs ainsi qu'une barre anti-rapprochement. Plus dure, la Mini nous rappelle au bon souvenir du tape-cul qu'était son ainée. Hélas, ces nouveaux éléments de trains roulants sont à la base de réactions plus spontanées du train arrière au braquage, ainsi que d'un sous-virage plus prononcé de l'avant, ce qui est parfois déroutant quand on a connu et apprécié le châssis très neutre de la précédente Cooper S. De toute évidence on sent que les choix assez radicaux compensent difficilement une motricité mise à mal, tout en tentant d'aller dans le sens d'un plus grand plaisir au volant. Mais au final, la Mini JCW semble moins homogène. L'autobloquant optionnel doit toutefois pouvoir améliorer les choses, contre 150 euros. En option également sur la S de base, le freinage surdimensionné est lui parfaitement à la hauteur, avec des disques ventilés de 294 mm à l'avant.

:: CONCLUSION
28 160 euros pour une Mini, sans compter les options, vous allez dire, aïe ! Ca calme. En effet, vu comme ça, la plus petite des BMW s'impose bel et bien comme la plus chère des GTI du marché, Smart Forfour Brabus y compris, sans pour autant être la plus performante. Mais bon, reste qu'à ce prix là, vous vous offrez une voiture dotée d'une exlusivité certaine et d'un look craquant, ce qui fait généralement défaut à ses rivales...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Vive l'escalade ! Une Mini de 210 ch et des roues de 18 pouces, c'est un gag ! Oui, mais un gag dont nous sommes gagas et nous régalons encore. Ce n'est certes pas la GTI la meilleure ni la plus performante même si elle est la plsu petite et non la moins puissante, mais on en redemande. Vive l'escalade et pourvu que ça dure..."
ECHAPPEMENT - N°452 - ESSAI MINI COOPER S JCW.


Devis d'assurance pour une MINI COOPER-S (R53) JCW 210

AVIS

Vous possédez une COOPER-S (R53) JCW 210 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets MINI sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE