L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE







Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ESSAI > PORSCHE > CAYMAN S
::
ESSAI (04-09-2006)

PORSCHE
CAYMAN
S
(2005 - )

61 078 Euros (01/07/2006)
21 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PORSCHE CAYMAN S
MOTEUR
Type: 6 cylindres à plat, 24 soupapes
Position: Centrale AR
Alimentation: Gestion électronique DME + Variocam Plus
Cylindrée (cm3): 3386
Alésage x course (mm): 96 x 78
Puissance maxi (ch à tr/mn): 295 à 6250
Puissance spécifique (ch/L): 87,1
Couple maxi (Nm à tr/mn): 340 à 4400
Couple spécifique (Nm/L): 100,4
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle
POIDS
Données constructeur (kg): 1340
Rapport poids/puissance (kg/ch): 5,71
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés (318 x 299)
Pneus Av-Ar: 235/40 - 265/40 ZR 18
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 275
400 m DA: ND
1 000 m DA: 24"3
0 à 100 km/h: 5"4
0 à 200 km/h: 18"6
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 10,2


La partie arrière totalement spécifique se démarque aussi par des ailes rebondies et un hayon de coffre plongeant qui dégage un vaste accès à l'espace de rangement arrière.


Porsche annonce un appui optimisé sur le train arrière du Cayman via un aileron redessinné


Le flat 6 du Boxster, réalésé pour l'occasion à 3.4L développe désormais 295 ch à 6250 tr/mn, avec une courbe de couple très avantageuse qui culmine à 340 Nm à 4400 tr/mn grâce au Variocam Plus.


Rien de tel qu'une escapade sur circuit pour juger du potentiel sportif de notre Cayman S. C'est sur le nouveau tracé de la piste de Dreux que nous avons mis en situation notre saurien !


Les chronos dépassent d'ailleurs nos impressions puisque le 0 à 100 est abattu en 5 secondes et demi.


Inutile ou presque de mentionner que le freinage Porsche est indestructible, même sans recourir à la coûteuse option "freins céramiques".


Le potentiel du châssis de la Porsche Cayman S permettrait d'ajouter une bonne cinquantaine de chevaux sans nuire à l'homogénéité globale.

BIEN :-)
Sportive homogène et exploitable
Moteur bien plein
Comportement exemplaire
Freinage en béton
PAS BIEN :-(
Prix élevé
Options très coûteuses
PSM non déconnectable
Tempérament un peu trop policé ? ...


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 04-09-2006

GARE A LA MORSURE !
Si la gamme Porsche a longtemps tourné autour de la seule 911, l'arrivée successive du Boxster et du Cayenne, avec le succès que l'on sait, a donné aux responsables de nouvelles ambitions. Dernier né de Zuffenhausen, le Cayman se positionne sur le marché très concurrentiel des "petits" coupés sportifs. Toutefois, avec son potentiel dynamique, le Cayman S se positionne d'emblée dans le peloton de tête...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Entre la Mercedes SLK 350, la Nissan 350Z, l'Audi TT V6 ou encore la Chrysler Crossfire SRT6, la Porsche Cayman arrive avec de sérieux arguments et entend bien bousculer les références établies dans la catégories des coupés sportifs. Sans reprocher au Boxster S de manquer de tempérament, il faut reconnaître que son architecture de strict "cabriolet" pouvait le priver d'une bonne partie de clientèle, même avec son hard-top pour l'hiver. L'objectif du Cayman est donc d'offrir encore plus de sportivité et une rigidité irréprochable pour un niveau de performances équivalent à celui des premières 911 Carrera type 996. Autrement dit, la grande 911 a intérêt à surveiller son petit frère ! Nous avons donc attendu patiemment notre tour pour aller vérifier cela sur route et sur circuit.

DESIGN
Visuellement, il est impossible de ne pas assimiler instantanément le Cayman S à la gamme Porsche. L'air de famille, subtilement entretenu repose sur un mélange de gènes de 911, de Carrera GT et de Boxster type 987 , bien évidemment puisque c'est lui qui sert de base technique au Cayman. La face avant leur est d'ailleurs quasiment identique. Légèrement plus long (12 mm) et plus haut (13 mm), le Cayman est plus "musculeux" que le Boxster. Il est aussi plus aérodynamique, avec un très bon Cx de 0,29 et Scx de 0,57. Porsche annonce un appui optimisé sur le train arrière du Cayman via un aileron redessiné. Escamotable en fonction de la vitesse à partir de 120 km/h, il procure 14 Kg d'appui supplémentaire à 270 km/h. A travers le pare-brise, on peut contempler les ailes bombées, trait caractéristique de toutes les Porsche ou presque. La partie arrière totalement spécifique se démarque aussi par des ailes rebondies intégrant des entrées d'air latérales redessinées. Le hayon de coffre plongeant qui dégage un vaste accès à l'espace de rangement arrière est aussi un élément de style fort du Cayman. Une solution très "pratique" que nous n'avions plus vue depuis l'arrêt de la Porsche 968.

HABITACLE/EQUIPEMENT
Car c'est aussi ça l'avantage du moteur central à plat : offrir deux coffres généreux (410 L au total) aux deux heureux voyageurs ! Les bagages peuvent même être maintenus dans le coffre par deux filets. Un agrément que connaissent déjà bien les propriétaires de Boxster. Ils ne seront d'ailleurs pas non plus dépaysés par la planche de bord largement héritée du Boxster 2004 à l'exception de la visière des compteurs. Et ce n'est pas une mauvaise nouvelle car la qualité de fabrication et les matériaux utilisés sont absolument remarquables, tout comme l'ergonomie globale et la position de conduite. On se sent rapidement à l'aise et prêt à avaler les kilomètres au volant de cette GT de poche. Toutefois, comme à l'habitude, la liste d'options semble un peu mesquine pour une auto à plus de 60000 euros de base... Enfin rien de grave rassurez-vous, on trouve tout l'essentiel pour une voiture moderne, à savoir ABS, airbags, sellerie cuir/alcantara, autoradio 4HP et climatisation. Les voyages à bord du Cayman S ne seront donc jamais un calvaire !

MOTEUR
Totalement invisible, le moteur qui anime la Porsche Cayman S n'est pourtant pas un petit gabarit. Il s'agit du flat 6 du Boxster, réalésé pour l'occasion à 3.4L et qui développe désormais 295 ch à 6250 tr/mn, avec une courbe de couple très avantageuse qui culmine à 340 Nm à 4400 tr/mn grâce au Variocam Plus (calage variable de l'arbre à cames et de la levée de soupapes) emprunté à sa grande soeur la 911 Carrera 3.6. L'admission d'air à étage donne son relief au moteur. A partir de 3500 tr/mn on sent que ça pousse plus généreusement, puis après 5000 tr/mn ça envoie plein gaz avec une sonorité rauque typiquement Porsche parfaitement mise en valeur par une ligne d'échappement visiblement retravaillée : toujours un vrai régal pour les tympans ! Linéaire et progressif, le Flat 6 3.4L se distingue aussi par une remarquable souplesse à bas régime, capable de reprendre vivement dès les plus bas régimes à l'image du 6 cylindres en ligne BMW. Nous regrettons juste qu'il ne soit pas plus démonstratif à haut régime, comme on pouvait l'espérer en raison du "S" qui complète son nom. Finalement, il s'agit là d'une auto de 300 chevaux, parfaitement en adéquation avec son époque et qui n'a donc rien rien d'une bête sauvage. Comme à l'habitude, c'est la boîte manuelle à 6 rapports que nous avons choisi et elle ne faillit pas aux habitudes maison. Ferme juste ce qu'il faut et très précise, elle s'accorde superbement au moteur via un étagement judicieux. Les deux premiers rapports ont été allongés comparé au Boxster. Enfin, précisons que cette brillante mécanique a le bon goût de ne point trop boire du précieux or noir, avec une consommation normalisée de moins de 11 L/100. En conduite quotidienne, la Porsche Cayman est certainement l'une des plus enthousiasmantes autos qu'il nous a été donné de conduire dernièrement dans cette catégorie. Evoluant tout en douceur, le Cayman se glisse dans la faune automobile avec une grande aisance. Confortable et agréable à vivre, il joue parfaitement son rôle de sportive étudiée aussi pour le quotidien.

COMPORTEMENT
Rien de tel qu'une escapade sur circuit pour juger du potentiel sportif de notre Cayman S. C'est sur le nouveau tracé de la piste de Dreux, refaite à neuf récemment, que nous avons mis en situation notre saurien. Le principal atout du Boxster en conduite sportive et en pilotage, c'est son équilibre et sa vivacité. Pas de raison donc que le Cayman ne bénéficie pas des mêmes points forts. Le Flat 6 lubrifié par carter sec permet d'abaisser au maximum le centre de gravité. L'autre atout du moteur c'est sa spontanéité et sa grande souplesse qui permet de sortir de tous les virages sans temps mort. Certes, il n'est pas aussi explosif que le 3.8L de la 911 Carrera S mais au final, c'est très efficace. D'autant plus que le rapport poids/puissance à vide est très bon : 4,5 Kg/ch. Les chronos dépassent d'ailleurs nos impressions puisque le 0 à 100 est abattu en 5 secondes et demi et qu'avec un passage de la borne en un peu plus de 24 secondes on mesure pleinement la capacité d'accélération de la bête. Les pilotes les plus exigeants opteront sans hésiter pour le pack "sport chrono" qui, en plus d'ajouter un joli chronomètre sur le haut de la planche de bord accentue un peu la spontanéité de la réponse à l'accélérateur. Sur un tour de piste au Nurburgring il y aurait moyen de gagner 3 secondes ! On note bien évidemment aussi un réel progrès sur la version découvrable en matière de tenue de route. Plus rigide et plus incisif, le Cayman prodigue d'agréables sensations de pilotage malgré la présence inévitable de l'ESP (PSM) qui ne vient jamais nous gêner tant qu'on est propre. Bien sûr, les adeptes du drift en seront pour leurs frais car ce n'est pas idéalement compatible avec le programme. On se surprend à faire rapidement corps avec la machine et le temps d'adaptation est très court tant on s'y sent rapidement bien et en confiance. Nouvelles butées d'amortisseurs, barres anti-dévers modifiées, le Cayman est plus collé au bitûme sans pour autant rechigner à sa mobilité en épingle. La suspension PASM disponible en option contre 1554 € ajoute encore un peu plus de brio à cette surprenante automobile. Elle se justifie pleinement lors d'un usage sur circuit où le mode "sport" fait merveille (affermissement et abaissement de 10 mm). Inutile ou presque de mentionner que le freinage Porsche est indestructible, même sans recourir à la coûteuse option "freins céramiques" (PCCB) à 8000 euros... Repris au Boxster S, l'ensemble de base se compose de disques ventilés de 318 mm de diamètre et 28 mm d'épaisseur à l'avant et 299 mm de diamètre pour 24 mm d'épaisseur à l'arrière pincés par des étriers à 4 pistons. On regrette seulement un feeling à la pédale un peu moins franc qui laisse (faussement) croire à une puissance de freinage moindre. Au final, les 1400 Kg du reptile en ordre de marche se font vraiment oublier.

:: CONCLUSION
Pas si cher dans l'absolu, surtout comparé à la 911, le dernier petit coupé de Porsche est pourtant une vraie voiture plaisir parfaitement aboutie et qui distille un grand plaisir de conduite. Au final, il semble tellement parfait que nous restons comme avec un goût de trop peu ! Le potentiel du châssis et la facilité de conduite de la Porsche Cayman S permettrait d'ajouter une bonne cinquantaine de chevaux sans nuire à l'homogénéité globale. Combinant cela avec quelques kilos en moins, nous obtiendrions certainement la dose de piment supplémentaire qui rendrait ce Cayman S définitivement irrésistible...

Tous nos remerciements à Laurent FRESNAY de Pro-Pulsion qui nous a permis d'effectuer notre essai de la Porsche Cayman S sur le circuit de Dreux.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Plus abouti, le Cayman se montre plus habitable, plus fonctionnel et mieux fini. Son ergonomie flirte avec le sans-faute et ses deux coffres permettent de transporter 410 litres de bagages - deux fois plus que le Crossfire - . En plus, ils sont d'un accès aisé. tout l'inverse du Chrysler dont l'habitabilité étriqué traduit une conception dépassée et le revêtement simili-aluminium de la console centrale semble condamné à un vieillissement prématuré. [...] Rigoureuse jusqu'au bout de sjantes, l'allemande revendique surtout deux millions de kilomètres d'essais. C'est peut-être la distance qui sépare l'excitant ersatz de la graine de star."
DRIVEN - Hors-Série - MATCH PORSCHE CAYMAN S / CHRYLSER CROSSFIRE SRT-6.

"Le Cayman S est plus cher que ses concurrents, certes. mais il en offre réellement pour son argent. Aussi bien sur le terrain des performances, de l'efficacité, que des sensations."
SPORT AUTO - Octobre 2005 - ESSAI PORSCHE CAYMAN S.



Comparez les tarifs d'assurance pour une PORSCHE CAYMAN S
AVIS
AVIS > AVIS PORSCHE > AVIS CAYMAN S
Vous possédez une PORSCHE CAYMAN S ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des PORSCHE CAYMAN S ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur PORSCHE :
Annonces
RECHERCHE


Liens
Actualites
Actualites
Newsletter