header


L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > CARRERA-GT






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

COLLECTOR (05-01-2004)
PORSCHE
CARRERA-GT
(2002-2007)
468.845 Euros (01/11/2003)
NC CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PORSCHE CARRERA GT
Moteur: V10 à 68°, 40s
Cylindrée: 5 733 cm3 (AxC=98x76 mm)
Puissance: 612 ch (450 kW) à 8 000 tr/mn
Couple: 590 Nm à 5 750 tr/mn
Transmission: AR BVM 6
Poids à vide: 1 380 Kg
Cx : 0,39
Pneumatiques: AV 265/35 ZR 19, AR 335/30 ZR 20
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 330 KM/H
0 à 100 KM/H: 3"9
1000m D.A: 20"
CONSOMMATION
Ville/route/mixte: 28,3/11,7/17,8 L/100 km


Inspiratrice de la Carrera GT, la Porsche 718 RS 60 Spyder de 1960.


Vue de 3/4 avant comme ici, la carrosserie de la Porsche Carrera GT ressemble à une peau tendue au maximum, effilée et percée sur ses flancs.


La clé à gauche du volant, c'est une tradition chez Porsche qui remonte aux débuts en compétition avec les départ moteur coupé...


Mélange entre la brutalité du carbone apparent et du cuir, de la froideur high-tech de l'aluminium et la chaleur rétro du pommeau en bois du levier de vitesses.


Sous les grilles du capot moteur se cache un fabuleux V10 hurlant ses 612 ch à 8000 tr/mn !


L'ensemble mécanique de la Porsche Carrera GT est très compact et léger, permettant d'abaisser le centre de gravité de l'auto au maximum.


Derrière les sublimes jantes en magnésium forgé, on devine les immenses disques de freins en céramique, trahis par la présence d'étriers jaunes.


Sur circuit ou sur route, la Carrera GT est une automobile qui repousse les limites de la physique.


Loin d'être une supercar de musée, la Carrera GT est une authentique voiture née pour la course. Ce ne sont pas les quelques parements de luxe au milieu du carbone de son habitacle qui nous en feront douter. Une fois à son volant, seul un pilote aguéri pourra en tirer la quintescence... mais alors, quel bonheur !

BIEN :-)
Sonorité moteur
Comportement ultra efficace
Freinage exceptionnel
Feeling de conduite
PAS BIEN :-(
Rapport prix/prestations
Limitée aux circuits ?


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 05-01-2004

L'ESSENCE DE PORSCHE
La Porsche Carrera GT se présente comme une authentique voiture de sport capable d'offrir une expérience de conduite extrême. Et en effet, les performances affichées par Stuttgart donnent une idée assez précise de ce dont est capable cet engin ; 9,9 secondes pour accélérer de a 0 à 200 km/h, à titre d'exemple. Cet athlète à toit ouvert semble prêt à faire tomber des records établis dans bien des domaines. Un concentré du meilleur de la technologie Porsche, l'aboutissement routier d'une expérience acquise durant près de 50 ans de compétition automobile...

Texte: Anthony SINCLAIR - Photos: D.R.

PRESENTATION
A travers son look unique et particulier, la Porsche Carrera GT révèle clairement son potentiel de voiture de sport du plus haut niveau. Car il s'agit là de la Porsche de série la plus puissante, la plus rapide et la plus chère jamais fabriquée qui sera commercialisée dès le début 2004 à une quantité volontairement restreinte d'exemplaires (environ 1500). Construite à Leipzig, aux côtés du Cayenne, la Carrera GT affiche quelques ressemblances évidentes aux sport-prototypes et autres modèles mythiques de la marque. Un exemple est la face avant et ses ailes bombées qui reprennent le design de la Porsche 718 RS Spyder de 1960, ou encore les phares à double optique sur fond noir rappelant ceux de la 917 du Mans. Et comme la dernière 911 Turbo, la Carrera GT possède 3 larges entrées d'air dans son bouclier avant. Mesurant 4,61 m de long, 1,92 m de large et 1,16 m en hauteur, la Porsche Carrera GT n'est pas seulement belle, mais, plus particulièrement, très aérodynamique et musculeuse, notamment par son profil tendu sur un empattement de 2m73 et déchiré par l'entrée d'air du moteur. L'architecture à moteur central impose un design spécifique accentué par l'entrée d'air entre la porte et la roue arrière et le cockpit installé au maximum vers l'avant. Les deux bossages en grillage d'acier inoxydable qui recouvrent le moteur renforcent encore cette impression de puissance et de dynamisme. Dans la partie arrière profilée comme sur les voitures de compétition se dissimule un aileron qui se relève à partir de 120 km/h afin de rajouter de l'appui sur le train arrière. En fait, tout le design de la voiture est déterminé par les contraintes aérodynamiques infligées sur circuit. Pesant 1380 Kg à vide; la Carrera GT bénéficie d'une force d'appui de 4000 Newtons, équivalente à une charge supplémentaire de 400 kilos sur le train arrière à sa vitesse maximale de... 330 km/h. La géométrie élaborée du plancher plat permet également d'augmenter cet appui, sans pour autant pénaliser le coefficient aérodynamique de la voiture. La Carrera GT est un coupé 2 places à toit ouvert qui vient rejoindre le club fermé des supercars. Mais cela ne signifie pas que la Carrera GT doive rester au garage par mauvais temps ! Un toit amovible composé de deux parties en carbone pesant chacune 2.4 kilos se range dans le coffre avant et peut au cas échéant, venir fermer l'habitacle de la Carrera GT. D'une simplicité extrême, la manipulation requiert simplement de respecter la procédure : en premier la partie conducteur, ensuite la partie passager. L'ambiance intérieure est assez particulière, mélange de cosy presque anglais avec le high-tech et la brutalité de la compétition, avec une évidente recherche de gain de poids comme peut le souligner l'emploi massif de matériaux modernes. Tous les éléments en fibre composite du châssis laissent apparaître à nu le carbone. Pour des raisons de sécurité et de solidité, la console centrale est directement rattachée au châssis. Sur le dessus de cette console se trouve une partie en magnésium galvanisé regroupant les boutons et interrupteurs. Le levier de vitesse avec son étonnant pommeau en bois est comme un témoignage nostalgique des temps anciens de la voiture de sport. Positionné bien haut sur la console centrale, le levier à la tige très courte est idéal pour une prise en main adaptée à un pilotage sportif. Premiers sièges au monde utilisant les fibres d'aramide, aussi connue sous le nom de kevlar. Recouverts de cuir souple, tendu sur une structure de magnésium et de fibre de carbone, leur allure élégante et sportive est un ravissement de l'oeil. Ces sièges pèsent aussi moins de 10,3 kilos, soit environ deux fois moins qu'un siège Porsche conventionnel. Mais en dépit de son cahier des charges proche de la compétition, la Porsche Carrera GT laisse paradoxalement une petite place au confort. Ainsi la climatisation ou le système "Porsche Online Pro" de guidage par satellite incluant un radio-CD BOSE sont disponibles en option. Ce système n'inclue pas seulement un combiné audio, mais aussi un GPS et un téléphone mains-libres tri-bande avec fonctions e-mail et Internet... Et oui, le progrès finit toujours par s'allier à la tradition. La sécurité n'est pas en reste puisque en plus d'une sécurité active impressionnante, la Carrera GT reçoit 4 airbags de grand volume pour protéger les occupants en cas de choc. L'habitacle est enfin, comme on pouvait s'y attendre, entièrement personnalisable et d'une finition parfaite.

MOTEUR
Le 10 cylindres lubrifié par carter sec situé derrière le cockpit de la Carrera GT est un V10 atmosphérique de 5.5L ayant couru aux 24 heures du Mans. Sa cylindrée a été portée à 5.7 litres pour la production. L'angle optimisé du V des cylindres à 68°, en conjonction avec la boîte positionnée très bas, permettent d'obtenir un centre de gravité relativement bas pour une sportive de ce calibre. Une autre raison pour cet angle étroit du V était de fournir un espace suffisant pour les améliorations aérodynamiques. Porsche a adopté pour ce 10 cylindres un concept avec 570 cm3 par cylindre qui offre un meilleur remplissage à pleine charge. 4 soupapes par cylindre et un flux d'admission idéal assurent une combustion optimale. Construit et assemblé à l'usine de montage Porsche de Stuttgart-Zuffenhausen, le 10 cylindres, dans sa configuration centrale de répartition des masses dans la voiture, apporte une stabilité accrue. Très léger et compact, il est entièrement fait d'alliages légers ultra résistants aux hautes températures et pèse seulement 214 kilos. Cette mécanique possède aussi la puissance nécessaire pour conquérir le circuit et les qualités indispensable pour un usage au quotidien. En effet, la Carrera GT prouve clairement son statut de supersportive de route à travers sa fiche technique : une puissance maximum de 450 kW (612 ch) à 8000 tr/mn, et un couple maximum de 590 Nm à 5750 tr/mn. La vitesse maxi atteint quand à elle 330 km/h, et la Porsche Carrera GT vous fait pénétrer dans une nouvelle dimension avec ses accélérations démoniaques, 0 à 100 km/h en 3.9 secondes, et un impressionnant 0 à 200 km/h en 9.9 secondes ! Sur la piste cela se traduit par une poussée franche est linéaire de 2500 à 8000 tr/mn, le son du V10 passant d'un grondement rauque à un hurlement de moteur de course, bien plus métallique que le V10 de la Dodge Viper qui n'atteint pas de tels régimes ! Magique et irrésistible... Pour accroître encore le plaisir de faire vrombir cette mécanique d'orfèvre, une boîte manuelle à six rapports a été développée spécialement pour la Carrera GT. Installée transversalement à l'arrière de la voiture elle transmet en douceur toute la puissance du moteur à la route. D'une conception très compacte et au centre de gravité abaissé au maximum, la boîte de vitesse participe activement à la répartition des masses parfaite de la Porsche Carrera GT. Sur la Carrera GT, Porsche utilise une commande à câbles nommée Flexball qui est également une première mondiale et réduit les pertes par friction. Les passages de rapports se font en douceur, avec beaucoup de précision, on est bien loin des commandes camionesques de certaines vieilles Ferrari ! Autre première mondiale, la Carrera GT est la première voiture du monde à recevoir un embrayage en céramique, le PCCC. Le plateau étant ici plus petit (169 millimètres de diamètre), il donne à l'ensemble un centre de gravité abaissé. Autre avantage décisif, l'embrayage pèse moins lourd et permet d'améliorer la dynamique du moteur. Auparavant, seul un système en fibre de carbone pouvait offrir ces avantages mais avec un durée de vie réduite et peu compatible avec un usage au quotidien de la voiture. Le PCCC possède une durée de vie supérieure à celle d'un embrayage conventionnel devant encaisser des contraintes aussi importantes que celles infligées par le V10 de la Carrera GT. Les ingénieur Porsche ont bénéficié dans ce domaine de leur expérience acquise avec le PCCB, freinage à disques en céramique proposés en option sur quelques modèles de la 911. Ce système inédit absorbe aussi les vibrations du moteur et réduit les bruits de transmission. Il se montre à l'usage d'une douceur incroyable, surtout quand on pense qu'il y a plus de 590 Nm à passer !

CHASSIS
La Carrera GT est la première voiture de série au monde bâtie sur un châssis de type monocoque à cadre modulaire réalisé en CFP, sorte de plastique composite à base de fibre de carbone, matériau breveté par Porsche. A l'inverse d'une structure conventionnelle faite d'un grand nombre d'éléments séparés, cette monocoque est un assemblage de seulement quelques éléments connectés les uns aux autres par soudure à haute pression. La partie centrale supporte toutes les fonctions de rigidification et absorbe les différentes forces, notamment celles émises par la suspension et les trains roulants. La partie moteur supporte la mécanique est agit en complémentarité avec la cellule centrale pour créer une structure complète d'une rigidité torsionnelle très importante. L'ensemble supporte également toute la carrosserie de la voiture et constitue grâce à des renforts dans les longerons une cellule de sécurité optimale pour le pilote. Pour atteindre une vitesse maxi dépassant les 330 km/h, l'aérodynamique est évidemment un facteur essentiel. Aussi, pour maximiser les forces d'appui sur la Carrera GT, le dessous de la voiture utilise un fond plat comme les voitures de course. Agissant avec les diffuseur d'air arrière et des tunnels d'air, le fond plat produit un effet de ventouse, plaquant la voiture au sol. Mesurant 19" à l'avant et 20" pouces de diamètre à l'arrière, les jantes en étoiles à 5 branches de la Carrera GT révèlent leur influence de la compétition dès le premier regard. Et dans le même temps, elles contribuent à l'exclusivité de cette automobile hors norme, car elles sont réalisées en magnésium forgé selon un procédé unique au monde qui permet d'en augmenter considérablement la résistance à la déformation. Elles sont ainsi 25% plus légères que des jantes en alliage d'aluminium, ce qui permet en diminuant les masses non suspendues d'améliorer aussi le travail des amortisseurs. Les pneus, développés par Michelin spécifiquement pour la Carrera GT, ont une surface de contact imposante procurant un grip phénoménal. Leur résistance à l'effort est aussi améliorée par une bande de roulement plus dure sur leur tiers extérieur. Merci aussi à leurs dimensions peu communes : 265/35 ZR 19 devant et 335/30 ZR 20 derrière ! Leur adhérence est telle qu'il est difficile de mener la voiture à la limite, ses réactions étant assez brusques. On peut tout juste s'autoriser de belles figure en 2ème ou 3ème, au-delà, l'appui est tel que cela ne décroche plus. Directement inspirés de la compétition, les combinés ressorts/amortisseurs sont rattachés à des bras pivotants en acier inoxydable fixés à la structure du châssis. Tous les reliefs de la route sont fidèlement retransmis à la voiture, ce qui peut rapidement devenir très inconfortable en dehors d'un circuit... La direction assistée s'allège avec la vitesse qui augmente et on peut tout juste regretter un léger sous-virage en entrée de courbe. La Carrera GT n'est certes pas une voiture de rallye et les enchaînements de courbes serrées ne sont pas sa tasse de thé, même si elle s'en sort bien mieux que beaucoup d'autres supercars bien plus lourdes qu'elle. Le châssis de la Porsche Carrera GT emploie des solutions étrennées avec la Porsche 911 GT1, vainqueur en 1998 aux 24 Heures du Mans. L'expérience acquise en Sarthe et dans d'autres courses relative aux châssis composites en fibre de carbone a été directement mise à contribution dans la Carrera GT. La réponse fine et précise et la transmission optimales des forces à la route est assurée par les doubles triangulations avant et arrière. Contrairement au classique système McPherson les ressorts sont ici mieux isolés pour les basses et hautes vitesses. La Porsche Carrera GT utilise aussi les freins à disques en céramique inaugurés par la 911 GT2 en 2001. Pour la Carrera GT, le PCCB (Porsche Ceramic Composite Brakes) a pu être amélioré au niveau du refroidissement et les disques ont été agrandis, leur diamètre étant de 380 millimètres à l'avant et l'arrière. Mesurant seulement 34 millimètres de large, le système de freinage PCCB pèse environ 50% moins lourd que des disques de même taille en acier. Ce système offre une puissance de freinage incroyablement rapide et constante, son usure et son échauffement n'ayant aucune comparaison avec un système classique. Lorsque l'on roule sur des revêtements différents et des conditions météo variables, l'ABS à 4 circuits et le contrôle de traction de la Carrera GT autorisent un style de conduite vraiment sportif, y compris lorsque le pilote pousse l'auto à ses limites. Le système améliore la stabilité lors du freinage ou de l'accélération tout en apportant au pilote une sécurité supplémentaire en rapport avec le potentiel de l'engin. Le système antipatinage 4 canaux (ASC) est activé dès que nécessaire durant toute la phase d'accélération du véhicule, prévenant un patinage excessif sur les roues motrices et maintenant la stabilité du train arrière sur la route. Une autre de ses fonctions est aussi de ralentir les roues motrices lorsqu'elles patinent par un différentiel automatique électronique (ABD). Toutes ces aides sont bien heureusement déconnectables entièrement pour les pilotes souhaitant s'en passer. Mais à ce niveau de puissance, il faut bien reconnaître qu'un pilotage certes plus amusant et spectaculaire se fait au détriment de l'efficacité que seule l'électronique permet d'atteindre de façon optimale.

:: CONCLUSION
La Porsche Carrera GT est un authentique sport prototype lâché sur les routes ! Concurrente directe de la Ferrari Enzo, elle se positionne comme une voiture moins facile que sa rivale, se positionnant ainsi à l'opposé de l'époque où l'ultra moderne 959 bataillait contre une F40 pure et dure. Sur la route comme sur les circuit, Stuttgart et Maranello se livrent toujours une bataille à haut niveau et exploitent au maximum leurs savoir-faire respectifs, durement et noblement acquis en sport automobile. Pour le plus grand plaisir de quelques richissimes clients et pour celui de très nombreux passionnés qui se remettent à rêver comme des gosses devant un tel joyau automobile...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Enfin le moment de vérité. Je tourne la clé. C'est magique ! Le moteur part immédiatement et un bruit sourd m'arrive quand les molécules d'air et d'essence se consument dans les 10 cylindres du moteur. Un coup d'accélérateur, Waap ! Waap ! D'instinct, on comprend pour quoi on préfère un moteur atmosphérique à un moteur compressé. Aussi passionnant qu'il soit, un moteur turbo n'arrive pas à atteindre cette réponse affûtée à la sollicitation de l'accélérateur."
FLAT 6 MAGAZINE - OCTOBRE 2003 - ESSAI CARRERA GT.

"Je ne le dirais jamais assez : la Carrera GT est la voiture la plus éblouissante et la plus aboutie qu'il m'ait été donné de conduire. Sa ligne fait définitivement partie des plus belles et des plus racées de notre temps alors que le V10 est un modèle de souplesse, de puissance et de disponibilité. Du reste, l'antipatinage rassurera peut-être les moins aguerris mais ceux-là devront se souvenir quand même que, quel que soit le type d'aide à la conduite embarqué, il n'arrivera jamais totalement à prévenir, voir à guérir les fautes de conduite; surtout à 612 ch !..."
RS MAGAZINE - OCTOBRE 2003 - 1ER ESSAI CARRERA GT.


Devis d'assurance pour une PORSCHE CARRERA-GT

AVIS

cette voiture est la plus réussie de porshe. avec ses formes aérodynamiques, ses phares arrières pas comme ceux de ses soeurs, on peut dire que cette voiture est la plus belles de tous les temps!!! une fois que j'aurais mon permis, je me metterais à jouer au loto......
lire cet avis sur la PORSCHE CARRERA-GT

Vous possédez une CARRERA-GT ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets PORSCHE sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE