L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PEUGEOT > 106 XSI






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (15-07-2009)

PEUGEOT
106
XSI
(1992 - 1996)

89 400 FF (1994)
8 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PEUGEOT 106 XSI 1.4 / 1.6
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Position: transversal AV
Alimentation: Gestion électronique, injection
Cylindrée (cm3): 1360/1360/1587
Alésage x course (mm): 75x77/75x77/78,5x82
Puissance maxi (ch à tr/mn): 100 à 6800/95 à 6600/105 à 6200
Puissance spécifique (ch/L): 73,5/69,8/66,1
Couple maxi (Nm à tr/mn): 122 à 4200/ 117 à 4200/140 à 3500
Couple spécifique (Nm/L): 89,7/86/88,2
TRANSMISSION: AV BV5
POIDS
Données constructeur (kg): 860 / 870 / 910
Rapport poids/puissance (kg/ch): 8,6 / 9,2 / 8,7
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés 247 mm / Tambours
Pneus Av-Ar: 175/60 HR 14
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 190/188/195
400 m DA: 16,7/16,8/16,5
1 000 m DA: 31,4/ 31,5/30,8
0 à 100 km/h: 9,6/ 10,1/9,3
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 7,4


Plus cossue et bourgeoise que la Rallye, la XSI reprend la recette qui avait fait le succès de la 205 GTI.


Avec la série limitée Le Mans, la XSI s'embourgeoise et permet de faire patienter jusqu'à sa relève par la 106 S16 en 1996.


Ergonomie datée, matériaux bas de gamme, habitabilité moyenne : la 106 XSI ne peut plus cacher son âge...


A partir de 1994, le bloc 1600 cm3 remplace le petit 1400 affaiblit par le catalyseur en 1993.


De petites jantes alliage de 14" seulement pour la 106 XSI (ici une XSI Le Mans avec son logo 905 sur la portière).


Sur la route, la 106 XSI se pose en digne héritière de la 205 GTI par son comportement routier sportif.

BIEN :-)
Look sympathique
Moteur pétillant
Châssis sportif
Poids plume
Prix attractif
PAS BIEN :-(
Position de conduite
Moteur bruyant
A-coups à bas régime (1L4)
Freinage moyen
Souvent bricolées...

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (15/07/2009)

NE DITES PLUS GTI...
La Peugeot 106 est apparue en septembre 1991 afin de remplacer la 205, même si le succès de cette dernière lui permis de rester au catalogue jusqu'en 1998. Construite sur la plateforme de l'AX, la 106 doit donc succéder au sacré numéro de Sochaux, et plus particulièrement dans le domaine des petites sportives, à la fameuse 205 GTI. Ce qui n'est pas une mince affaire ! La 106 1.4 XSI entend toutefois se poser en digne descendante, tout en abandonnant l'appellation GTI. Car elle en conserve l'essentiel : l'esprit...

Texte : Aurélien RABBIA
Photos : D.R.

Elle ne s'appelait pas GTI, mais la Peugeot 106 XSI devait satisfaire les anciens propriétaires de 205 GTI. La petite bombinette de Sochaux n'en déméritait pas grâce à un châssis tout aussi fabuleux. Le seul vrai reproche concernait en fait son petit 1.4 qui avec ses 100 ch, puis 95 avec la greffe du catalyseur, ne pouvait prétendre être à la hauteur de l'héritage de ses ancêtres. Lorsque Peugeot présente sa nouvelle 106 Rallye, on voit renaître la descendance de feu la 205 Rallye et dans le même temps, la XSI adopte un moteur 1.6 plus trapu et capable de la remettre au niveau de la toute première 205 GTI 105 ch, apparue 10 ans plus tôt. Une solution transitoire, pour faire patienter les pilotes en herbe jusqu'à la sortie de la bouillante 106 S16, mettant enfin la 106 à la hauteur de la 205 GTI 1.9L.

DESIGN
La Peugeot 106 XSI reprend les codes esthétique de l'époque tout en restant sobre. Plus cossue et bourgeoise que la Rallye, la XSI reprend la recette qui avait fait le succès de la 205 GTI auprès de nombreux hommes et femmes. Elle se pare de baguettes latérales et d'extensions d'ailes en plastique mais dépourvus de liseré rouge. La panoplie est complétée par des longues portées jaunes, un spoiler spécifiques ainsi qu'un béquet tout les deux couleur carrosserie. Les jantes alliages sont des 14 pouces ressemblant à celle de la 405 Mi16 monté avec des pneumatiques qui seraient jugés modestes de nos jours en 175/60. L'intérieur est bien fini avec des sièges semi baquet en tissus (sellerie Serval/Ouragan) au maintien latéral correct. Cependant l'équipement est très succinct avec seulement les jantes alu, le compte tours pour les premiers millésimes.

MOTEUR
Les moteurs de la 106 XSI font partie de la nouvelle famille de moteur TU que PSA a lancé en 1987 et qui sont une évolution des XU. Les plus grosse différences sont un nouveau positionnement du moteur dans le compartiment (incliné de 6° vers l'avant) et le collecteur d'échappement se trouve à l'avant et l'admission à l'arrière. Le 1400 de la XSI est le premier TU3 à adopter l'injection Bosch Motronic (avec celui de l'AX GTI) et affiche 100 ch à 6800 tr/min et 122 Nm à 4200 tr/min ce qui en fait un moteur assez pointu. Le moteur est plutôt creux jusqu'à 4000 tr/min puis devient rageur jusqu'à 7200 tr/min. Grâce à un poids plume de 860 kg et une boite courte et très bien étagée les performances sont très correctes. Le 0 à 100 est annoncé en 9,2 s, le 1000 m DA en 31,4 s et 190 km/h en pointe. Certes ce n'est pas extraordinaire mais à bord les sensations sont là. Fin 1993 le 1400 se voit muselé à cause de l'adoption d'un catalyseur. Le moteur y laisse 5 chevaux et 5 Nm de couple cependant les performances restent proches. L'année suivante apparaît un nouveau moteur remédiant à la légère sous motorisation de la 106 XSI. C'est un 1600 de 105 ch à 6200 tr/min pour un couple de 140 Nm à 3500 tr/min. Ce 1600 fait aussi parti de la famille des TU et n'a rien voir avec le 160 de la 205 GTI. Ce que le moteur perd un peu en vigueur (rupteur à 6800 tr/min au lieu de 7250 sur les 1,4), il le gagne en souplesse et en efficacité. Les performances sont en hausse avec un 0 à 100 en 9.3, le 1000 m DA en 30,8 s et 195 km/h en pointe.

CHASSIS
Le châssis mis au point par peugeot pour sa 106 XSI est à la hauteur de la réputation de la marque dans le domaine et des performances, voire au-dessus pour les versions XSI 1,4. Effectivement les 100 ch des premières versions sont un peu justes pour exploiter tout le châssis. La 106 XSI reprendra le châssis et les trains roulants de l'AX GTI soit à l'avant des suspensions type MacPherson complétés d'une barre antiroulis de 22 mm et à l'arrière des bras tirés avec barres de torsion transversales et barre antiroulis de 24 mm. La direction est directe mais un peu lourde sans l'assistance et permet de bien placer le train avant qui lui est très précis. Le train arrière est à la fois joueur mais très sûr cependant le lever de pied en virage reste délicat. La tenue de route générale est très efficace avec des réactions progressives. Le freinage avec des disques ventilés de 247 mm à l'avant mais des tambours de 180 mm à l'arrière se révèle un peu léger surtout sur la 1,6 et peut manquer d'endurance.

EVOLUTIONS
En juin 1993 arrive une série limité à 1000 exemplaires dont 300 pour la France et nommée 106 XSI Le Mans. Elle reçoit le 1,4l catalysé et se dote d'un équipement plus complet. A l'intérieur la sellerie est en cuir et alcantara, le volant en cuir aussi aborde un logo en carbone en son centre, à l'arrière se retrouvent deux appuis-têtes. A l'extérieur il n'est disponible que la teinte rouge lucifer et plusieurs logos "Le Mans" dont un à l'arrière au lieu du XSI, un de la 905 sur chaque portes et le numéro de la série sur la portière avant gauche. La calandre reçoit la flamme PTS, chaque baguettes est surlignée d'un liseré alu et le spoiler avant a une lèvre noire supplémentaire. Le prix était de 92000 FF contre 89 400 FF pour la 1,4 XSI de série. En juillet 1994 la XSI change de moteur pour un 1.6 de 105 ch et l'équipement l'enrichit avec des rétroviseurs peints et électriques, un soufflet de vitesse en cuir, une nouvelle sellerie velours rouges et de nouveaux garnissages de porte, la direction assisté et des longues portée blancs, insert tableau de bord coté conducteur carbone avec sigle XSi ainsi que des jantes montée en 185/55. On compte même désormais le verrouillage centralisé, le volant cuir et les vitres électriques. Les coloris disponibles étaient le rouge Vallelunga, le blanc banquise, deux sortes de gris (magnum et graphite) ainsi que le noir onyx. La teinte rouge lucifer de la série Le Mans apparaît sur la 1,6. En option est disponible l'ABS pour 6150 FF. Le prix atteint 94000 FF.

ACHETER UNE PEUGEOT 106 XSI
La 106 XSI est une très bonne petite sportive abordable à l'achat et économique à l'entretien. Cependant il faudra trouver un exemplaire sain et si possible pas trop kilométré. Les faiblesses des XSI sont une boite de vitesse MA fragile (synchro), les roulements du train arrière s'usent rapidement, il y a aussi quelques problèmes de ralenti instable du à l'actuateur qui s'encrasse, le joint de culasse est aussi assez fragile notamment sur les 1,4l. Les premiers exemplaires corrects se trouvent aux alentours de 1500€ alors que pour ceux en très bon état il faut plutôt compter 2500 à 3500€. Produite de 1994 à 1996, la deuxième série de la Peugeot 106 XSI ressemble à une solution transitoire, proposée le temps de sortir la 106 S16. Voilà donc le principal handicap de la 106 XSI : elle ne s'appelle pas GTI et n'a pas marqué son époque. Quoiqu'il en soit, la XSI 1.6 mérite que l'on s'y intéresse, d'autant plus que son prix est aujourd'hui très accessible sur le marché de l'occasion et que son entretien est faible et peu onéreux. Le moteur 1.6 corrige à peu près tous les défauts exprimés contre le précédent 1.4 et se montre plus fiable.

:: CONCLUSION
La Peugeot 106 XSI est sur plusieurs points une réussite. Sa principale qualité reste son excellent comportement routier qui une fois bien appréhendé se montre très efficace. Sa présentation extérieure sportive et discrète participe aussi l'ambiance "chic et sport" héritée de la 205 GTI. Sa légèreté permet malgré des performances un peu dépassées d'avoir une voiture agile et peu avare en sensation. Si l'on trouve un exemplaire sain, c'est un très bon choix pour se faire plaisir à moindre frais.

REVUE DE PRESSE DE LA PEUGEOT 106 XSI :
"Alors Rallye ou XSI ? Là c'est vraiment une question de goût. Si l'on est un inconditionnel de la conduite précise, si l'on aime vivre avec sa voiture et la suivre dans ses moindres réactions, la Rallye s'impose. Au contraire, si l'on attache de l'importance au cadre de vie automobile, si l'on est sensible aux détails et à l'équipement, on choisira la XSI."
L'AUTOMOBILE MAGAZINE - N°574 - ESSAI PEUGEOT 106 XSI 1.6L.

"Elle domine son sujet, sereine, gardant jusqu'au bout le même rythme qu'au départ. Non contente d'être la plus efficace, elle est aussi celle qui a le plus séduit nos seize pilotes par sa facilité de conduite et son équilibre général."
AUTO PLUS - N°305 - LE MATCH DES PETITES SPORTIVES.

"En un mot, la 106 XSI est une auto irrésistible, qui offre un plaisir de conduite sans aucune comparaison dans cette catégorie. peut-être un poil moins vive que ne l'était la 205 GTI, elle offre en revanche une efficacité supérieure, tout en restant très saine et amusante à emmener vite."
OPTION AUTO - LE GUIDE DES SPORTIVES 94-95 - PEUGEOT 106 XSI 1.6.


Devis d'assurance pour une PEUGEOT 106 XSI

AVIS

bonjour, j' ai eu une xsi 1.4 100 ch de 1991 en 1993, je l' ai vendue en 1998 je n'ai eu aucun souci malgré une conduite trés sportive à l'époque . du coup 23 ans aprés et un peu assagi j' ai réussi à retrouver la meme qu'a l'époque une 1.4 100 cv du 23 octobre 1991 . aprés un bref rajeunissement elle démarre au quart de tour et m' apporte une confiance en la fiabilité auto disparue aujourd'hui. cordialement...
Lire tous les avis sur la PEUGEOT 106 XSI

Vous possédez une 106 XSI ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets PEUGEOT sur le forum :
Forum
RECHERCHE