L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > CITROEN > ZX 16v






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (01-10-2002)

CITROEN
ZX
16v
(1993 - 1997)

PRIX NEUF (1993/1996) : 135 800 FF (150 ch) / 144 000 FF (167 ch)
PUISSANCE FISCALE : 11 CV
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CITROEN ZX 16V 150 / 167
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne 16s
Cylindrée (cm3) : 1998
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 150 à 6500 / 167 à 6500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 180 à 3500 / 193 à 5500
TRANSMISSION
Roues AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
Poids (Kg) : 1130 / 1149
ROUES
Freins (Av-Ar) : Disques ventilés / disques
Pneumatiques : 195/55 VR15
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 215 / 219
1000m D.A : 30"4 / 28"8
0 à 100 Km/h : 9"4s/ 8"5
80 à 120 Km/H (5è) : 12"5 / 12"5
CONSOMMATION
Mixte (L/100 Km) : 9.4 / 9.9


Habitacle peu sportif, bien fini mais triste et incomplet.


Si extérieurement la phase 2 ne se distingue qu'à ses jantes, sous le capot il en va tout autrement ! Enfin de quoi placer la ZX parmi les meilleures sportives de sa génération.


Remplacée en 1998 par la Xsara VTS, la ZX 16V est partie en laissant une excellente image d'elle auprès des amateurs de compactes GTI. Tout le contraire de ce qu'elle avait fait en arrivant...

BIEN :-)
Performances (167ch)
Tenue de route
Freinage
PAS BIEN :-(
Moteur fade (155ch)
Moteur bruyant (167ch)
Présentation et équipement

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (01/10/2002)

LE BONHEUR, EN 2 ETAPES
Citroen a présenté la ZX 16V au mondial de l'Automobile à Paris en septembre 1992 dans le même temps que la nouvelle version de sa ZX Rally Raid. Disponible en 3 portes uniquement la "16V" remplaçait la "2.0 Volcane" qui n'avait alors plus grand chose d'une sportive. Comme la nouvelle venue devait combattre sur un marché déjà largement conquis, Citroen décida d'attribuer à sa ZX un niveau de puissance supérieur à celui de ses rivales, sur le papier...

Texte : Sébastien DUPUIS - Photos : D.R.

PRESENTATION

On ne les appelle plus GTI, mais les compactes sportives n'ont rien perdu de leur talent malgré des hauts et des bas dans la production, notamment nationale. La ZX 16V est un beau symbole de cette histoire. Née avec la Volcane, la version sportive de la ZX avait beaucoup souffert, comme nombre de ses consoeurs, de l'arrivée du catalyseur sous les capots au millésime 1993. Ainsi, la grosse GTI des chevrons s'était muée en une routière, certes efficace, mais guère excitante à conduire malgré une cylindrée qui passait de 1.9L à 2.0L. Toutefois, la marque avait gardé un joker pour contrecarrer cet état de fait et la toute nouvelle ZX "Coupé 16V" allait faire revenir le sport dans la gamme ZX. Visuellement, la sage berline Citroën gagnait un kit carrosserie plus avenant, se distinguant principalement par des extensions d'ailes inédites pour muscler son apparence, de nouvelles baguettes de portes plus larges elles aussi, des jantes de 15" et un aileron spécifique.

HABITACLE

Excepté les excellents sièges baquets, la présentation intérieure ne subissait en revanche pas de métamorphose et restait tristement sérieuse, à l'image d'une certaine Golf 3 GTI que la Citroën avait dans le viseur. Mais, compte tenu des efforts portés sur la mécanique, le pilote était plus facilement enclin à pardonner ce défaut. Seule limite au confort, l'isolation acoustique qui laisse entendre un peu trop généreusement les vocalises du moteur dans l'habitacle. Pas particulièrement mélodieuses, on accepterait volontiers moins de décibels à bord...

MOTEUR

En réalité la ZX 16V n'offrait pas réellement les 155 ch promis par Citroën. Les ingénieurs eurent beaucoup de mal à trouver de manière fiable les 5 ch manquants à l'appel sur el fameux moteur "ACAV" pour respecter les caractéristiques techniques annoncées et déjà imprimées sur les prospectus. Dès 1993, les chiffres furent revus à la baisse pour s'en tenir à 150 ch. En pratique, le moteur est décevant et la puissance semble vraiment absente. Mal typiquement français, la sous-motorisation apparaît ici encore plus flagrante par rapport à la première Volcane de 130 ch avec des performances ne progressent que très peu. Seul le couple est bien perceptible et son régime maxi plutôt bas (3500 tr/mn) fait penser à un moteur 8 soupapes bien rond, plus qu'à un multisoupapes dit "sportif". S'essouflant à l'abord de la zone rouge il impose de passer rapidement le rapport supérieur. En définitive, la ZX 16V ne pouvait réellement lutter contre la Renault 19 16V, l'Opel Astra GSI ou la VW Golf GTI 16V. Pire, en 1993 une certaine Renault Clio Williams allait enterrer définitivement tout espoir de briller dans la catégorie pour la ZX 16V...

EVOLUTION

Mais, conscient du problème ou soucieux de son image, le groupe PSA a enfin réagi en octobre 1996 à l'occasion du restylage de la ZX. Quatre ans plus tard (ou quatre ans trop tard...) les motoristes pouvaient enfin mettre en application leur savoir faire et placer quelques chevaux de plus sous le capot de la Peugeot 306 S16 et de la ZX issue du même moule. Le résultat s'était fait attendre mais méritait les compliments : un 2 litres rageur à souhait développant 167 ch et un couple maxi de 193 Nm à 5500 tr/mn. Et bien voilà ! Si, seulement on s'était donné la peine avant...

Toutefois, contrairement à la 306, l'augmentation de puissance ne s'accompagnait pas de l'adoption de la boite manuelle à 6 rapports. Le résultat n'est toutefois pas critiquable car la prise de poids est limitée et l'étagement bien choisi. Reconnaissable à ses jantes à 5 branches, cette version "167 ch" n'a vécu que deux ans et son prix de vente élevé renvoya beaucoup d'acheteurs potentiels chez Peugeot...

COMPORTEMENT

Bien aidée sur la route par son essieu arrière à effet directionnel, la ZX 16V est précise et agile. Elle enroule les courbes avec une facilité étonnante et, bien chaussée, ne se montre jamais dangereuse. Les voitures à la fois efficaces et amusantes à conduire sont rares. La ZX est de cette race. Avec la 306 S16 à ses côtés, le groupe PSA dominait alors la categorie. La ZX, avec son comportement très vif, est une authentique sportive et le même moteur ACAV a suffisamment d'allonge pour supporter une boite à cinq rapports.

Sans changement significatif sur la deuxième mouture, les performances progressent à tous les niveaux et il est totalement possible d'exploiter les 167 ch de la bête sans arrière pensée. C'est même un véritable régal tant le comportement routier de cette voiture est efficace et amusant. Le freinage est aussi à la hauteur et surprend agréablement par son touché, sa puissance et son endurance. Quand au châssis, il peut aussi servir d'exemple à toutes les rivales, par l'exceptionnel compromis de confort, d'efficacité et d'agrément qu'il fournit à l'usage. Vu le premier moteur, on pourrait croire que tout avait été surdimensionné pour son remplaçant...

CONCLUSION

La Citroën ZX 16V 150 ch a été commercialisée de 1993 à 1997 et se trouve aujourd'hui à bas prix sur le marché. Fade mais efficace et fiable, elle joue dans la même cour que la Renault 19 16S. Elle mise sur un très bon équilibre routier et un bon confort pour compenser une mécanique terne et une décoration sans charme. Arrivée un peu tardivement pour remettre les pendules à l'heure, la ZX 16V 167 ch est en revanche capable d'offrir en plus des performances de premier ordre. Meilleure à tous les niveaux et plus rare elle se négocie en toute logique nettement plus cher...


Devis d'assurance pour une CITROEN ZX 16v

AVIS

possesseur d'une 16v, voiture sportive, très bonne tenue de route, consommation en rapport ( environ 15 litres). petit problème, le lève-vitre, c'est pas terrible. j'aime la zx, j"ai aussi une 2l volcane et une brave 1.4(starter à main). les 3 sont bien, une sportive, une routière, une "bonne à tout faire....
Lire tous les avis sur la CITROEN ZX 16v

Vous possédez une ZX 16v ? Ajoutez votre avis !





VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets CITROEN sur le forum :
Forum
RECHERCHE