stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > 50 ANS ALPINA

50 ANS D'ALPINA

alpina buchloe 50 ans
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (14/12/2015)

CONSTRUCTEUR D'AUTOMOBILES EXCLUSIVES

C'est par ce slogan que se définit ALPINA qui fête en 2015 son cinquantième anniversaire. 50 ans d'évolution, des débuts dans un garage avec un kit de 90 ch pour la BMW 1500 au statut de constructeur, avec une ALPINA B6 Bi-Turbo EDITION 50 de 600 chevaux...

Texte : Sébastien DUPUIS - Photos : D.R.

Alpina Burkard Bovensiepen GmbH & Co. KG jouit d’une excellente réputation dans le monde des automobiles de hautes performances et du sport automobile. La BMW ALPINA B6 2,8L, aussi surnommée « le loup déguisé en agneau », l’incroyable B7 S Turbo Coupé ou encore le spectaculaire ROADSTER V8 – tous ces modèles ont marqué à leur manière la magnifique histoire de la marque et de l'automobile d'exception.

LES DEBUTS

kit weber alpina bmw 1500

Les débuts dans les années 60 étaient pourtant tout sauf spectaculaires. Le fondateur, Burkard Bovensiepen, développait, dans un hangar annexe à l’ancienne usine de machines à écrire de son père, un double carburateur Weber afin d’améliorer les performances de sa BMW 1500. Le résultat : un « kit performance ALPINA » offrant 90 ch au lieu des 80 de série. « Je me suis intéressé à l’automobile dès mes premiers pas et je me suis par la suite intensivement penché sur les bases théoriques et pratiques dans ce domaine », dit Burkard Bovensiepen. « Le développement d’un kit performance ALPINA était donc la première étape logique. Même si je n’avais pas pu imaginer que l’histoire se déroulerait ainsi, la détermination y était ! »

L’essor de l’entreprise débuta dès lors que Paul G. Hahnemann, le chef des ventes chez BMW, donnait le feu vert pour ce kit performance ALPINA avec le maintien de la garantie complète d’usine, reconnaissant ainsi leur qualité. Après sa fondation officielle en 1965, soit deux ans avant un autre ténor de la préparation allemande connu sous le nom d'AMG, l’entreprise se développait en une manufacture caractérisée par les gènes du sport automobile. Même si les kits ALPINA à double carburateurs sont – dans les temps actuels des moteurs à turbocompresseurs – du passé, autant que les débuts en tant qu’adresse pour les clients désireux d’améliorer les performances de leurs BMW, les exigences d’ALPINA n’ont pas changé. Les ALPINA proposent toujours ce petit quelque chose en plus et reflètent l’art le plus exclusif de se déplacer sportivement et confortablement.

LE SPORT AUTOMOBILE POUR FONDEMENT

alpina 2002 race carL'année 1968 marque les débuts de la participation d'ALPINA en compétition. Les pilotes Derek Bell, Harald Ertl, James Hunt, Jacky Ickx, Niki Lauda, Brian Muir et Hans-Joachim Stuck prennent place au volant et Alpina remporte le championnat Européen des voitures de tourisme en 1970 et 1973, mais aussi plusieurs courses célèbres comme les 24h de Spa-Francorchamps en 1970. En 1971, Alpina développe, pour et avec BMW, une version légère de la BMW 3.0 CS : la CSL, qui deviendra la bête noire des voitures de tourisme. Après une ultime victoire dans le championnat européen des voitures de tourisme en 1977, ALPINA se retire de la compétition pour se concentrer sur le développement de ses modèles de production. Mais la tentation était sans doute trop forte pour le fils du fondateur, Andy Bovensiepen que l'on revoit en DTM sur la saison 1987. Cela étant, après 1988 les activités sportives de la marque seront mises en suspend... jusqu'en 2009.

Après 20 ans d'absence, la B6 GT3 remet les couleurs ALPINA sur le devant de la scène en championnat européen FIA GT3, dans le Championnat de France FFSA, dans le ADAC GT Masters, le championnant VLN ou encore sur des épreuves ciblées comme les 24h de Spa et du Nürburgring. En 2010 et 2011 la marque ne courre plus officiellement et se limite à fournir un support compétition-client comme on peut le voir chez d'autres constructeurs. Mais c'est pour mieux revenir en 2012, avec une 4ème place dans le championnat ADAC GT Masters. Depuis 2013, ALPINA a de nouveau arrêté son département compétition mais continue à offrir un support aux clients encore engagés.

ALPINA DEVIENT CONSTRUCTEUR

alpina buchloe 50 ansalpina b5 + b6 edition50

Reconnu comme constructeur automobile en 1983, ALPINA s’est spécialisé dans la production de voitures neuves sur commande spéciale chez certains concessionnaires BMW. Alpina utilise depuis lors les modèles du constructeur allemand BMW comme base pour ses véhicules et privilégie l’aménagement intérieur et la performance.

Avec plus de 1700 automobiles BMW ALPINA vendues en 2014, l’entreprise a atteint des niveaux de ventes record. De ses débuts avec 8 employés, l’entreprise a su se développer en PME florissante du secteur automobile et possède aujourd’hui son propre centre de développement. L’atelier des cuirs interne à ALPINA permet de réaliser les vœux individuels des clients. De plus, le portfolio d’automobiles est complété par la branche « ALPINA Vin », gérée par le fondateur, Burkard Bovensiepen. 220 employés travaillent au siège de Buchloe, dans les environs de Munich.

La commercialisation des BMW ALPINA passe directement par le réseau BMW et un réseau d’importateurs. Le chiffre d’affaires d’environ 100 Millions d’euros résulte à 90% de la vente d’automobiles et d’accessoires et à 10% du commerce de vin de domaines réputés. "Avec l’aide des dernières technologies de pointe, nous développons et construisons des voitures de sport luxueuses avec d’excellentes performances et des valeurs de consommation Best in Class : des voitures de rêve pour usage au quotidien », assure Andreas Bovensiepen, fils du créateur, qui dirige l’entreprise avec son frère Florian.

LES MODELES PHARES

kit alpina 2002 tiiBMW 2002 tii ALPINA
Avec une puissance de 190 ch, la BMW 2002 tii revue par ALPINA était la référence au début des années 70. Dans le segment des berlines compactes sportives, ce modèle, plus puissant de 60 chevaux, n’avait alors pas de concurrence. Pour son époque, la sportive de Buchloe délivrait une puissance au litre hors pair de 95 ch, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en 7 secondes et une vitesse de pointe de presque 220 km/h. Avec 1.100 Kg, elle laissait beaucoup de véhicules plus sportifs derrière elle !

alpina b6 2.8 e21BMW ALPINA B6 2,8
En plus d’être la berline sportive la plus sobre du début des années 80, la BMW ALPINA B6 2,8 basée sur la 323i E21 était aussi l’une des plus raffinées. Le 6 cylindres en ligne de 2,8 Litres lui permettait, grâce à sa puissance de 200 ch et à un couple maximal de 248 Nm, d‘atteindre une vitesse maximale de 220 km/h. Le tout pour une consommation de seulement 8,9 l/100 km pour cette première génération de la série 3. Elle sera produite de septembre 1981 à janvier 1983.

alpina b7 s turboBMW ALPINA B7 S Turbo Coupé
Limitée à seulement 30 exemplaires produits entre mai et septembre 1982 et livrée dans la couleur exclusive ALPINA vert métallique, la B7 S Turbo Coupé (lire notre essai de la B7 turbo) dérivée de la 635CSi (E24) se classait dans le monde des voitures ultra sportives grâce à sa puissance de 330 ch et sa vitesse maximale de 262 km/h. Le turbocompresseur KKK procurait au 6 cylindres en ligne de 3,5 Litres de cylindrée un couple maximal de 500 Nm à 3.000 tr/mn. Le conducteur se transformait alors en véritable pilote de course et pouvait réguler la pression du turbo manuellement entre 0,45 et 0,9 bar, ce qui permettait de faire varier la puissance du moteur entre 250 et 330 chevaux.

alpina b10 biturbo e34BMW ALPINA B10 Bi-Turbo
Présentée au salon de Genève en 1989, l'ALPINA B10 Bi-Turbo (lire notre essai) basée sur la BMW 535i (E34) était la symbiose parfaite entre puissance, confort, raffinement et consommation, lui permettant de devenir une référence dans le monde des automobiles puissantes. Le but du développement de cette automobile était précisément d’unir confort, raffinement, sécurité et puissance, afin d’ouvrir un nouveau chapitre dans le monde des automobiles de sport. Il ne reste que peu à rajouter à la citation du journaliste Paul Frère, après son essai : "Pour moi c'est la voiture… je pense que c'est simplement la meilleure 4 portes du monde”. Produite entre août 1989 et mars 1994, la B10 Bi-Turbo compte parmi les BMW ALPINA historiques les plus prisées.

alpina b8 4.6 e36BMW ALPINA B8 4,6
La BMW ALPINA B8 conçue sur la base de la BMW série 3 E36 (lire notre essai) était la berline sportive des années 1990. Le V8 de 4,6 Litres de cylindrée à quatre soupapes délivrait 333 ch et un couple maximal de 470 Nm à 3.900 tr/mn. En plus d’un système de freinage haute performance Lucas-Girling et de réglages de châssis ALPINA parfaitement adaptés à la sportivité du véhicule - sans oublier le confort pour les longs trajets - , la puissance était délivrée à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.

alpina roadster v8BMW ALPINA ROADSTER V8
A côté de la BMW Z8 (lire notre essai) avec son moteur rageur de 400 ch issu de la M5 e39 (lire notre essai) et sa boîte mécanique à 6 rapports, ALPINA percevait la possibilité d’offrir un roadster doté d’un plus grand raffinement : boîte de vitesse automatique ZF à 5 rapports avec ALPINA SWITCH-TRONIC et moteur V8 de 4,8 litres de cylindrée issu de la B10 délivrant 381 ch et 520 Nm de couple. Avec ses roues de 20’’ dans le design DYNAMIC, le ROADSTER V8 permettait de cruiser en toute tranquillité. C’était l’automobile parfaite pour l‘entrée officielle d’ALPINA sur les marchés américain et canadien. Produite à 555 exemplaires, soit presque 10% de la production totale du BMW Z8, le ROADSTER V8 est, 12 années après la fin de sa production, l’une des automobiles de collection les plus rares et les plus chères.

CONCLUSION

Difficile, pour ne pas dire impossible, de résumer en un seul article la riche histoire des modèles Alpina dont notre marché a malheureusement été privé de longues années. Désormais de retour en France très officiellement, via quatre distributeurs, les ALPINA sont toujours des modèles d'exception, peut-être plus encore que les BMW M. Une cohabitation parfaitement réussie, pour le plus grand plaisir des fans qui peuvent ainsi apprécier des véhicules aux qualités proches et pourtant très différentes...


photos
alpina_E12_B7_Turbo.jpgalpina_E21_B6_28.jpgalpina_E24_B7S_Turbo.jpg
alpina_E28_B9_35.jpgalpina_E30_B6_35S.jpgalpina_E31_B12_50.jpg

>Voir la galerie photos ALPINA 50 ANS