L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > 911 (997) Carrera 4 Cabriolet






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (22-09-2005)

PORSCHE
911
(997) Carrera 4 Cabriolet
(2005 - )

96 480 Euros (01/10/2005)
26 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet
MOTEUR
Type: 6 cylindres à plat, 32 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: longitudinal porte-à-faux AR
Alimentation: Gestion intégrale Bosch ME 7.8-40, Variocam et Variocam+.
Cylindrée en cm3: 3 596
Alésage x course : 96 x 82,6
Puissance ch DIN à tr/mn: 325 à 6 800.
Puissance au litre en ch: 90,37
Couple maxi en Nm à tr/mn: 370 à 4 250
Couple au litre en Nm : 102,89
TRANSMISSION
AR + PSM
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 6 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 535
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 4,72
ROUES
Freins : 2 disques AV ventilés et percés (Æ 318 x 28 mm) + 2 disques ventilés et percés AR (Æ 299 x 24 mm) + ABS 8.0.
Pneus : 235/40 ZR 18 AV et 295/35 ZR 18 AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 280
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 5,3
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : ND L/100 Km.


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet cliquez vite ici ou sur les photos !!!!


>> For Free Wallpapers Downloads of PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet just clic here or clic on the phtos !!!!


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet cliquez vite ici ou sur les photos !!!!


>> For Free Wallpapers Downloads of PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet just clic here or clic on the phtos !!!!


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet cliquez vite ici ou sur les photos !!!!


>> For Free Wallpapers Downloads of PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet just clic here or clic on the phtos !!!!


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet cliquez vite ici ou sur les photos !!!!


>> For Free Wallpapers Downloads of PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet just clic here or clic on the phtos !!!!

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet cliquez vite ici ou sur les photos !!!!

BIEN :-)
Look !
Direction
Châssis efficace et sportif
Maniement de la capote
Moteur !
Boîte
Faibles remous à haute vitesse décapoté
PAS BIEN :-(
Prix
Politique d'options
Hard Top en option
Autonomie
Visibilité ¾ AR capote en place
PSM non déconnectable


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 22-09-2005

PLAISIR INTEGRAL !
Pour les amoureux de la balade cheveux au vent, les amateurs de conduite " pressée " mais aussi les (heureux !) usagers qui rouleraient tous les jours en Porsche Cabriolet, le constructeur allemand poursuit la déclinaison de sa gamme avec notamment ses variantes cabriolets à quatre roues motrices. Un cabriolet 4x4 ? Si au premier abord, cela peut surprendre, les ventes de ce type de propulsion pour Porsche ne sont pas à négliger pour notre plus grand plaisir...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Nous ne reviendrons pas en détail sur la genèse et l'historique technique de la Porsche 911 (997) Carrera et Porsche 911 (997) Carrera S, qui sont toutes deux des deux roues motrices. Disponibles en coupés uniquement dans un premier temps, Porsche déclina rapidement un cabriolet de sa génération 997 en deux roues motrices. Le retour à un style plus dans la lignée des Porsche 911 d'antan, la nouvelle Porsche 911 type 997 avait alors ravit les amateurs du genre ainsi que les autres. Mais Porsche ne campe pas sur ses lauriers fraîchement acquis puisque dès le mois d'octobre prochain, c'est au tour des versions intégrales, appelées commercialement Carrera 4 et Carrera 4S d'être disponibles dans les show rooms des concessions Porsche. Pour rappel, sont également prévues mais courant 2006, la future Porsche 911 (997) GT3 et la version Turbo. C'est avec la Porsche 911 type 964 que Porsche inaugura la transmission intégrale de série sur une Porsche 911. Expérimenté tout d'abord en compétition et bien entendu sur la Porsche 959, Porsche dupliqua ensuite son système sur la Porsche 911 (964) Carrera 4. Pour imposer avec force sa nouvelle trouvaille, Porsche osa même jusqu'à commercialiser et présenter en premier la Porsche 911 (964) Carrera 4 fin 1988 puis seulement quelques mois plus tard la Porsche (964) Carrera avec deux roues motrices. La Porsche 911 (964) Carrera 4 était intéressante à plus d'un titre notamment pour les rouleurs journaliers, les utilisateurs dans des régions plutôt froide à l'adhérence précaire, et surtout pour rassurer les clients potentiels apeurés par l'idée des seules deux roues arrière avec le moteur en guise de sac à dos. Depuis cette génération 964, Porsche n'eut de cesse de décliner son offre de Carrera 4 sur ses Porsche 993, 996 et désormais 997. C'est donc avec la variante cabriolet que nous avons décidé de vous présenter cette nouvelle Porsche 911 (997) Carrera 4 qui rassemble toutes les qualités pour distiller un plaisir… intégral !

DESIGN
Depuis la génération des Porsche 911 type 996, l'intégration de la capote lorsqu'elle est repliée est beaucoup plus élégante et affine très nettement la poupe des Porsche 911 cabriolet. Jusque-là, la capote était repliée et cachée derrière une housse laissant à penser un héritage de feu la VW Coccinelle. La capote masquée était alors l'apanage uniquement des Porsche 911 Carrera 3.2 Speedster et Porsche 911 (964) Speedster. Pour revenir à la Porsche 911 type 996, si elle ne profite pas encore d'une aura aussi forte chez les Porschistes que la génération précédente (la Porsche 911 type 993), il faut au moins reconnaître que le style des 996 a su largement évoluer en bien pour devenir franchement agressif et excitant en variantes Porsche 911 (996) Carrera 2S et Carrera 4S. Sur notre Porsche 911 (997) cabriolet Carrera 4, la poupe reste identique à la version coupé. En revanche, l'arrière se permet d'offrir au regard une finesse de trait et une rondeur charmeuses. Les blocs optiques sont rejetés aux extrémités symétriquement avec les doubles sorties d'échappement et seul l'encadrement pour la plaque minéralogique vient perturber cet esprit " galet ". Ainsi dessinée, la Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4 fait presque penser à un Speedster. C'est le plus beau compliment que l'on puisse lui faire d'autant plus qu'elle conserve pourtant encore les deux places d'appoint derrière. Comme sur le coupé, les rétroviseurs sont plus aérodynamiques que sur la génération précédente avec des doubles branches en guise de support. De série, ce sont les très belles jantes alu de 18 pouces 5 branches au dessin très aéré qui laisse largement entrevoir les freins de ce puissant cabriolet. Peu de signes distinctifs permettent d'identifier au premier coup d'œil une Porsche 911 (997) cabriolet Carrera 4 d'une " simple " Carrera. Il faudra observer longtemps et attentivement la croupe de cette Porsche si sensuelle pour déceler les 22 mm de plus de chaque côté des ailes arrière. Les ailes arrière étant élargies, les voies en ont profité avec également 14 mm en plus de chaque côté. Les pneus arrière des Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4 (comme sur le coupé d'ailleurs) sont logiquement plus large de 30 mm que sur une Carrera " standard ". On verra dans la partie châssis de ce dossier pourquoi Porsche a du faire ces choix techniques. L'habitacle est lui identique à celui des coupés et il n'existe strictement aucune différence notable entre une Carrera 4 et une Carrera 4S. La seule réelle nouveauté pour les cabriolets sera la possibilité d'opter en option pour la partie supérieure de la planche de bord en coloris noir permettant de limiter les reflets sur le pare-brise en cas de soleil (normal vous êtes en cabriolet). La finition et la présentation sont toujours aussi excellentes et nettement supérieures à celle qui était proposée alors sur les Porsche 996. En revanche, il est regrettable que le hard top ne soit plus livré de série. Les acheteurs de Porsche 911 Cabriolets ne les utilisant pas beaucoup (on pense notamment à la Californie) Porsche n'a donc plus jugé utile de réitérer l'offre faite alors sur la Porsche 911 (996) cabriolet. Dommage, d'autant que le prix n'a pas réellement baissé ! La liste des options est toujours aussi longue, et vient grever très lourdement le tarif de base pour obtenir une auto équipée et personnalisée. Pas de doute, nous sommes bien chez Porsche !

MOTEUR
La mécanique est strictement identique à celle du coupé Porsche 911 (997) Carrera. Il faut donc faire une croix définitivement sur les moteurs refroidis par air, la Porsche 996 ayant ouvert le bal, et la Porsche 997 confirmant cet état de fait. Toutefois, il ne faut pas s'arrêter sur ce simple constat technique car le refroidissement par air conférait alors aux Porsche 911 un timbre à nul autre pareil. Désormais outre la sonorité naturelle du Flat 6 Porsche (qui est d'une cylindrée de 3,6 litres), les motoristes de Porsche ont largement su travailler avec les harmoniques des échappements et des admissions. La sonorité dégagée par ce moteur (liquide !) est donc très flatteuse et totalement fidèle à l'esprit et la tradition Porsche. Joli travail ! A noter le retour au carter sec et à l'utilisation du Variocam et Variocam+ permettant de conférer au moteur des courbes d'utilisation plus efficaces. Avec 325 ch, cette version " de base ", mécaniquement parlant, est déjà largement suffisante pour goûter aux joies du pilotage d'une voiture de sport. Ses 280 km/h en pointe sont d'ailleurs là pour le rappeler de même qu'un 0 à 100 km/h franchit en 5,3 secondes ! Attention aux permanentes… Disponible avec une boîte mécanique à 6 rapports au maniement parfait et à l'étagement idéal, la Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4 peut également être livrée avec la boîte Tiptronic S (option à 2960,10 euros !). Toutefois, malgré toutes les qualités de cette boîte de vitesses, nous lui préférons la boîte mécanique pour faire la part belle au pilotage, même si nous sommes à bord d'un cabriolet.

CHASSIS
Si on met dans la balance un cabriolet (avec donc des renforts pour conserver une rigidité convenable) et une transmission intégrale (généralement plus lourde qu'une simple deux roues motrices), le poids s'en ressent. Dans le cas présent, Porsche s'en sort avec les honneurs puisque le cabriolet Carrera 4 ne pèse que 85 kilos de plus que la Carrera 4 Coupé et 55 kilos seulement de plus que sa sœur cabriolet Carrera 2 roues motrices ! Sur les premières Porsche 911 (964) Carrera 4, leur comportement était alors très typé sous-vireur. Ainsi, impossible de la piloter alors comme une Porsche 911 (964) Carrera 2. Si on devait jouer avec le train arrière, le volant et l'accélérateur pour passer vite en courbe avec la deux roues motrices, la quatre roues motrices, par sa conception de transmission intégrale, vous faisait effectuer un sous-virage très important si vous réaccélériez trop tôt roues braquées ! C'est presque un passage en force qu'impose la Porsche 911 (964) Carrera 4. Avec la Carrera 2 on joue avec la puissance et les transferts de masse, avec la Carrera 4 on ne joue… pas trop ! Deux autos, deux pilotages différents. Sur la Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4, c'est le système de la Porsche 911 (996) Carrera 4 qui est dérivé et différent de celui de feue la Porsche 911 (964) Carrera 4. Un viscocoupleur envoie de 5 à 40% de la puissance sur le train avant dès que les roues arrières patinent (ou glissent dans le jargon technique des pilotes !). Si le phénomène de sous-virage chronique mentionné pour la génération 964 Carrera 4 a disparu, il faudra (en conduite très musclé bien entendu, les limites d'adhérence de la Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4 étant très élevées, surtout sur routes ouvertes) éviter tout de même de trop contre-braquer en sortie de virage avec l'arrière "à l'équerre". Le train avant de la Carrera 4 a été modifié pour pouvoir accueillir le système intégral. Le réservoir a du céder un peu de sa contenance, de même que le coffre qui a du réduire son volume utile. Les arbres de transmission avant, les pivots, les combinés ressorts-amortisseurs sont nouveaux et revus pour la circonstance. Le freinage est toujours aussi mordant et endurant. Le choix retenu par Porsche pour la série est franchement impressionnant avec quatre disques ventilés de gros diamètre pincés par des étriers en aluminium 4 pistons. Les amateurs de nouvelles technologies pourront opter pour les freins PCCB en céramique à … 8073 euros ! Mais nous ne voyons pas réellement l'intérêt sur un cabriolet de cette option, le freinage d'origine étant jugé suffisamment puissant. La tenue de route globale est bluffante d'efficacité sur route ouverte et la rigidité est sans faille. Porsche réussi même à préserver une notion de confort réelle à allure raisonnables tandis que le PSM (toujours pas déconnectable totalement !) se montre fort discret. Il n'y a que sur circuit qu'il se révélera plus gênant, mais de l'aveux même des Porschistes débutants, ils passent plus vite sur un tour PSM branché, que PSM débranché. Alors…

:: CONCLUSION
La magie Porsche opère toujours et le pouvoir de séduction de cette Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4 est intact. Sa ligne est sublime et sait rester discrète, tandis que sa finition, son châssis et son efficacité globale sont à l'image de son prix… salé ! Sans compter la nombreuse liste d'options coûteuses. Mais une Porsche 911 restera toujours une Porsche et ses qualités ont un prix qui lui garantissent une image et une cote indestructible avec les années qui passent… Alors s'il faut une auto pour la balade, ou même un usage quotidien, et que votre banquier est votre ami, cette noble dame peut être la monture idéale d'autant que sa transmission intégrale lui permet d'envisager plus sereinement les intempéries !

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Il est difficile de passer inaperçu en cabriolet 997, même si Porsche propose plusieurs couleurs de capotes pour s'harmoniser avec la carrosserie, ou, au contraire trancher plus franchement pour s'accorder à la couleur des garnitures intérieures, qui, rappelons-le, sont désormais disponibles en version bicolore avec une partie haute du tableau de bord noire. Cette option sera particulièrement appréciée dans un cabriolet dont le dessus du tableau de bord reflète plus facilement les rayons du soleil que dans un coupé. La 997 Carrera 4 cabriolet bénéficie des nouvelles fonctionnalités déjà proposées sur la Carrera 2 cab' comme la capote qu'il est possible de manœuvrer en roulant jusqu'à 50 km/h ou les vitres arrière que l'on peut relever même lorsque la capote est ouverte afin de réduire encore les mouvements d'air dans l'habitacle en complément du filet anti-remous livré de série. A noter que le système est particulièrement efficace puisqu'il est possible de rouler décapoté à plus de 200 km/h (en Allemagne bien sur) sans être décoiffé ni assourdi par le bruit du vent."
RS Magazine - août 2005 - Porsche 911 (997) Cabriolet Carrera 4.


Devis d'assurance pour une PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet

AVIS

proprietaire depuis 2 ans et 50 000kms au compteur, un plaisir toujours identique a chaque ouverture de la porte du garage. elle est la, docile dans sa robe atlas, le museau plongeant et harmonieux. allumage des feux.. comme au premier jour, un tour de cle qui laisse mugir le son rauque & metallique du flat twin. la suite.. un confort, une qualite sans pareil, une mecanique legendaire, les tÊtes qui se retournent sur son passage, pas de doute la magie porsche est immortelle.. merci mr. ferdi...
Lire les avis sur la PORSCHE 911 (997) Carrera 4 Cabriolet

Vous possédez une 911 (997) Carrera 4 Cabriolet ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets PORSCHE sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE