L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > CITROEN > VISA 1000 Pistes 4x4






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

COLLECTOR (20-10-2010)

CITROEN
VISA
1000 Pistes 4x4
(1984 - 1985)

PRIX NEUF (1984) : 120.000 FF
COTE (2010) : 18.000€
PUISSANCE FISCALE : 8 CV
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CITROEN VISA 1000 Pistes 4x4
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Position: transversal AV
Alimentation: 2 carburateurs double corps Weber 40 DCOE
Cylindrée (cm3): 1360
Alésage x course (mm): 75 x 77
Puissance maxi (ch à tr/mn): 112 à 6800
Puissance spécifique (ch/L): 82,3
Couple maxi (Nm à tr/mn): 131 à 4500
Couple spécifique (Nm/L): 96,6
TRANSMISSION
4x4
Boîte de vitesses (rapports): manuelle (5) +Autobloquant à 20 % sur le pont arrière
POIDS
Données constructeur (kg): 850
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,6
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques
Pneus Av-Ar: 190X55 HR 340 Michelin TRX
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 184
400 m DA: 16"8
1000 m DA: 31"5
0 à 100 km/h: 10"4
0 à 200 km/h: ND
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 12
4 roues motrices

rallye 1000 pistes

visa 4x4 rallye

visa Lotus

visa 1000 pistes

visa 1000 pistes

visa 1000 pistes

visa 1000 pistes

interieur

moteur

pub

BIEN :-)
La première groupe B française de route !
La plus rare des Visa
Motricité, freinage
Pur collector !
PAS BIEN :-(
Image ?
Maintien des sièges (ou absence de...)
Finition déplorable
Performances dépassées
Consommation élevée
Rares en bon état d'origine
Palmarès trop peu significatif
Prix délirant pour une Visa…


visa 1000 pistes

©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 20-10-2010

LA PREMIERE GROUPE B !
Désireux de profiter des retombées médiatiques d’une participation au groupe B du championnat du monde des rallyes, Citroën décide d'expérimenter plusieurs solutions techniques par le biais de préparateurs reconnus. L'une d'elle deviendra la rare et peu connue Visa 1000 Pistes 4x4...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

L’idée initiale de Citroën sous la responsabilité de Guy Verrier, ancien pilote de rallyes devenu directeur de Citroën Compétitions, était de faire courir une voiture dans le championnat du monde des rallyes. Dans ce but, Citroën explora plusieurs pistes dès le début des années 80. Dès 1981, les recherches s’orientent vers un concept à moteur central et roues arrières motrices. Une révolution pour la marque qui a inventé la traction avant ! En juillet 1981 apparait en public le premier prototype de Visa au rallye des 1000 pistes, voiture préparée conjointement par Citroën, Politecnic et Danielson. Pilotée par Philippe Wambergue, la puissante Visa de 200 ch pour 700 kilos fait illusion en enlevant la première spéciale mais elle abandonnera après à cause d'un moyeux de roue arrière cassé. Parrallèlement à Politecnic, une deuxième Visa est préparée dans les ateliers Strakit. Cette version, qui est une propulsion, se distingue par un moteur 2.0 de 200 ch placé en position centrale arrière et des voies beaucoup plus larges à l’arrière comme à l’avant. Cette particularité rend la tenue de cap très délicate sur terrain accidenté. La dernière étude lancée en 1981, est réalisée par Lotus sur un châssis et un moteur de Lotus Esprit Turbo. Trop lourde et peu adaptée à la conduite sur terre, la Visa Lotus ne sera jamais vraiment mise au point. Après le succès du Trophée Visa avec Total en 1981, Citroën débute en 1982, le Trophée Visa International en coopération avec Total et Michelin. C’est pour cette compétition et pour engager ses voitures en groupe B, que Citroën lance la Visa Trophée. Construites par Heuliez à 200 exemplaires, elles disputeront même, dans le Trophée International, des épreuves de championnat du monde. Après ce premier test concluant avec les Visa Trophée, Citroën se prépare à entrer en groupe B. Mais en 1982 un profond bouleversement dans la préparation des prototypes vient bousculer les plans. Les deux roues motrices sont arrêtées, l'Audi Quattro est passée par là ! C’est donc avec un nouvel impératif, la transmission intégrale, que trois préparateurs travaillent sur de nouveaux prototypes. La Trophée sera donc le préalable à la version ultime de la Visa en compétition : la Visa 4x4, dérivée de la Visa Chrono.

GENESE
Issus d’un concours lancé par Guy Verrier, directeur de Citroën Compétitions, 3 prototypes de Visa 4x4 sont développées conjointement par 3 préparateurs. Chacune d'entre elle porte une lettre spécifique qui fait référence à son concepteur. Ainsi, la Visa "S" est une évolution de la première Strakit avec des voies corrigées et améliorées. Elle reçoit cette fois un moteur 2.5 de 220 ch. La visa "M" est préparée par Denis MATHIOT. C’est en réalité cette première Visa 4x4 à moteur avant qui posera les bases de la future Visa 1000 Pistes. Avec son petit 1.5 de 148 ch, c'est la moins puissante mais la plus légère : 700 kg. Autre nouveauté de l'année 1982, la Visa "O" préparée par Michel Odinet reprend le proto Politecnic de 1981 et remplace son moteur central par un moteur 1.4 avec compresseur volumétrique placé à l'avant pour une puissance de 160 ch. Au terme des essais de l'année 1982, seules les Visa "S" et "M" obtiennent leur billet pour l’année 1983, la Visa "O" étant recalée. En 1983, nous retrouvons donc ces deux prototypes à la Ronde de Serre-Chevalier, la Strakit remportera le classement général pilotée par Philippe Wambergue, la Mathiot aux mains de Christian Rio se classe seconde. La troisième place revenant à une étonnante Visa 4x4 à bi-moteurs, pilotée par Maurice Chomat. Cette Visa préparée par Brozzi, a donc la particularité d'avoir un moteur 1219 cm3 de Visa Trophée sur chaque essieu ! La puissance totale s'élève ainsi à 180 ch. Malgré ces diverses expérimentations, Citroën n'arrive pas à vraiment se décider pour une solution ou pour une autre. A partir du printemps 1983 sont donc lancés 4 autres projets, dont deux basés sur la BX et non Visa ! Pour la Visa, Henry Dangel est chargé à son tour de livrer un prototype de Visa 4X4, la "D", propulsé par un V6 2.8 PRV de de 175 ch en position centrale. Enfin, bien connu pour sa préparation originale de la Rolls-Royce « Jules » sur la base d'une Corniche du Paris-Dakar 1981, Michel Mokrycki va créer la Visa "K". Avec un moteur 2.2 de Talbot Tagora / Matra Murena développant 210 ch et placé transversalement en position centrale, sa voiture est également dotée d'une suspension oléopneumatique et de 4 freins à disques, pour un poids de 900 kg. 4 protos Visa et un prototype de BX 4x4 également conçu par Mokrycki sont engagés au départ du rallye des 1000 lacs 1983. La "B", préparée par Brozzi et pilotée par Marc Lacaze, la "K" préparée par Mockricky et confiée à Christian Rio, la "S" de Strakit conduite par Pierre Pagani et enfin, la Visa 4x4 "M" dont Philippe Wambergue se retrouve au volant. Contre toute attente, cette dernière qui est la moins puissante sera la seule des Visa à franchir la ligne d'arrivée en remportant sa catégorie "expérimentale". Mathiot obtient ainsi le partenariat avec Citroën pour produire la Visa 4x4 de groupe B ! Apparue en 1984, la voiture est baptisée "Visa 1000 Pistes", en hommage à la victoire au rallye du même nom. Produite à 200 exemplaires en version routière "client" ou "série 200" afin d'être homologuée pour le groupe B - ce sera fait le 1er avril 1984 - elle sera produite à 20 autres exemplaires pour la compétition (version Evolution). La Visa 1000 Pistes sera la première 4 roues motrices française commercialisée pour la route et la compétition, avant sa cousine la Peugeot 205 T16 dont l'Histoire se souviendra en revanche beaucoup plus significativement...

PRESENTATION
La Visa 1000 Pistes "série 200" est construite sur une base de Visa GT Tonic, elle même étroitement dérivée de la Chrono esthétiquement. La couleur proposée est donc toujours uniquement le blanc, orné de bandes décoratives latérales bleu et rouge avec l'inscription "4 roues motrices" sur les flancs. La 1000 Pistes conserve ses élargisseurs d'ailes, le spoiler avant avec anti-brouillards, les bas de caisse et la calandre blanche de la GT Tonic. Sur celle-ci, les chevrons sont toutefois remplacés par le logo "chevrons X chevrons" et l'aileron de hayon est peint en blanc. Les phares monobloc sont également remplacés par un ensemble double optique qui fleure bon le tuning de la fin des années 70, début des années 80. Les jantes alliage blanches avec pneus 165/70 SR 13 sont repris aux Chrono avec un cache moyeu chromé. A l’intérieur, on retrouve le même type de planche de bord que la Chrono avec quelques différences par contre : les sièges baquets sont ici abandonnés et laissent place à ceux de la Visa GT Tonic, noirs à bordure rouge au dessin plus commun. Le volant sport à trois branches de la Chrono retrouve sa place.

MOTEUR
Sous le capot, la 1000 Pistes prend pour base la mécanique de la Visa Chrono, le moteur XYR 1360 cm3 qui équipait déjà la Peugeot 104 ZS 2 et ZS 80 ch. Le 1.4, alimenté par 2 carburateurs double corps Weber type 40 DCOE, développe ici 112 ch à 6800 tr/mn et un couple maxi de 13,4 mKg à 4500 tr/mn. Avec un poids est de 850 kg seulement malgré la transmission intégrale, la 1000 Pistes se montre donc relativement alerte et affiche des performances assez intéressantes pour l'époque. mais clairement, pour un prix qui dépasse le double de celui d'une Visa Chrono à sa sortie, le client pouvait espérer mieux... D'autant qu'en compétition, le même moteur délivre allègrement 145 ch (avec un moteur qui devient très capricieux il est vrai...) ! La boîte de vitesses à 5 rapports est complétée par un autobloquant à 20% sur le pont arrière. Les ponts avant et arrière sont en aluminium coulé avec des rapport de 1/1.

SUR LA ROUTE
La Visa 1000 Pistes est une voiture de rallye. Sa conduite est donc vive et sportive ! L'embrayage est très sensible et demande une grande attention... Les vibrations du moteur, ressenties une fois que l'on est à son bord sont intenses ! Le freinage est confié à 4 disques pleins non ventilés dont l'endurance dépasse celle des tambours de la Chrono. la suspension à 4 roues indépendantes équipées de combinés amortisseur hydrauliques télescopiques et ressort hélicoïdaux se montre également bien plus efficace que celle des Visa Chrono. Le train avant est équipé d'une barre anti-dévers (diamètre 23 mm) tandis que tout le train arrière de la Visa est remplacé par un train spécifique avec bras spéciaux tirés. Les roues en alliage léger 150 x 340 sont chaussées de pneus Michelin TRX 190 x 55 HR 340. Le système de transmission intégrale offre la possibilité de désaccoupler les roues arrières pour repasser en traction avant via un bouton situé au tableau de bord.

rallyeVISA 1000 PISTES EVOLUTION
La Visa 1000 Pistes Evolution (ou série 20) est construite à 20 exemplaires, sur une base de Visa 1000 Pistes série 200. Par rapport au modèle de série, les Visa 1000 pistes de groupe B Evolution, se distinguent par leur cylindrée portée à 1434 cm3 (alésage et course de 77 mm) et des carburateurs Weber de 45 mm pour une puissance de 145 ch à 7000 tr/mn et un couple de 15,3 mKg à 5500 tr/mn. On ajoute au moteur un radiateur d’huile tandis que le train avant reçoit un DGL à 20%. La caisse, allégée et renforcée avec des barres anti-rapprochement avant et arrière et un arceau ne pèse que 740 kg, permettant le 0 à 100 km/h en 7"8 et le 400 m D.A. en 15"6. La boite de vitesses à 5 rapports rapprochés avec carter d’huile spécial en aluminium coulé à capacité augmentée est complétée par un arbre de transmission en acier spécial avec double cardan. Le ponts arrière possède un différentiel autobloquant à 40%. Les freins sont à disques ventilés à l’avant. Le poids de la version 1000 Pistes Evo est de 770 Kg grâce à un allègement maximum. Les Visa 1000 Pistes Evo s'illustrèrent dans quelques grandes compétitions essentiellement en 1984 et 1985. Au Kenya en 1984, la Citroën termine 13ème au général avec Maurice Chomat, en Finlande (ex rallye des 1000 lacs) en 1984 avec Olivier Tabatoni (15ème au général) et Christian Rio (18ème au général), au Monte Carlo en 1985 (8ème au général et 2ème du groupe B avec Jean-Claude Andruet) mais aussi sur terre en Provence (5ème au général en 1984 avec Maurice Chomat) ou encore sur glace à Chamonix. A noter enfin que 11 femmes furent sélectionnées afin de participer à un trophée féminin, le "Citroën-Total" sur Visa 1000 Pistes.

ACHETER UNE CITROEN VISA 1000 Pistes 4x4
Remplacée en 1985 par la Visa GTI aux performances approchantes, la Visa 4x4 1000 Pistes a connu une carrière brève, rapidement éclipsée par sa cousine la Peugeot 205 T16 conçue spécifiquement pour la compétition et de ce fait, beaucoup plus performante. La 1000 Pistes est donc aujourd'hui une véritable curiosité pour les non initiés de la marque aux chevrons, que l'on ne croise que très rarement dans les petites annonces. On peut donc réellement parler de collector absolu si la voiture est de plus restée dans son état d'origine ! Du fait de sa rareté, la Visa 1000 Pistes "série 200" est aussi, et de loin, le modèle de série le plus coté de toutes les Visa porduites ! Comptez environ 15 à 20000 euros selon l'état de l'exemplaire convoité, un peu moins pour certaines voitures ayant couru et souvent très fatiguées mécaniquement.

:: CONCLUSION
Objectivement, on trouve plus de défauts que de qualités à la Visa 4x4 1000 Pistes. Née pour la course et non pour faire des volumes de ventes, elle est aujourd'hui très rare et prisée en collection... essentiellement par les "citroenistes" il est vrai.

Pour en savoir plus sur les Visa 1000 Pistes, nous vous invitions à consulter le site du club officiel sur visachronoclubdefrance.com


Devis d'assurance pour une CITROEN VISA 1000 Pistes 4x4

AVIS

Je possède la visa 1000 pistes depuis fin 86 c'était la numéro 6 qui avait participé à Serre Chevalier avec 1 pilote de notoriété équipée avec 1 arceau alu elle avait 5000km et la boîte de transfert cassé à ce jour elle a 17000km à part quelques modifications à la carburation et l'embrayage à 16000km je n'ai eu de problème lors de l'acquisition je l'ai traité au Corp creux et j'ai monté des sièges bacquet et des jantes PTS TRX voiture . avec une super tenue de route mais direction très dure ...
Lire les avis sur la CITROEN VISA 1000 Pistes 4x4

Vous possédez une VISA 1000 Pistes 4x4 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

Forum
>Sujets CITROEN sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE