L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT ( GUIDE OCCASION ) > RENAULT > CLIO RSI






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RENAULT CLIO RSI (1992 - 1998)

renault clio rsi 1.8ie 110 ch
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 29-10-2016

Tout d'une grande ?

A tous ceux qui ne jurent que par les 16s et Williams quand on parle de Renault Clio sportives, la RSI fait tomber pas mal d'idées reçues. Avec l'art de ne pas trop en faire, cette vraie fausse GTI a encore de quoi surprendre...

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : Julien DEMAIN

Véritablement GTI dans l'âme, la Renault Clio RSI passe en effet inaperçu aux côté de ses grandes soeurs affichant plus clairement leur sportivité. Pourtant, si elle n'a pas le plumage, la Clio RSI possède bel et bien de véritables atouts pour les amateurs de petites bombinettes.

PRESENTATION

renault clio rsi arrierejantes alu clio rsi 1.8

La Renault Clio est lancée en juin 1990 pour succéder à l'indétrônable R5, qui restera parallèlement a catalogue jusqu'en 1996 ! Proposée en 5 portes pour commencer puis en 3 portes en novembre 1990, elle repose sur une évolution du châssis de la Super 5, techniquement bien plus proche des Renault 9 et 11 que de la 5 originelle. Elue « Voiture Européenne de l'année 1991 », son style plus arrondi tranche avec la mode qui a dominé les années 80. Mais ce sont surtout ses qualités d'habitabilité, de confort et de polyvalence qui vont en faire le modèle star du marché, détrônant ainsi la Peugeot 205. Parce que comme el dit le slogan de l'époque, "elle a tout d'une grande" ! La Clio I restera la voiture la plus vendue en France jusqu'en 1997 !

La version RSi arrive dans les concessions en janvier 1993, quelques mois après la sportive 16s, pour combler le trou de puissance avec le reste de la gamme qui plafonne au petit 1.7L de 90 ch. Certes, la Clio RSI joue d'une sportivité contenue, à mi-chemin entre la bourgeoise Baccara et la très séduisante 16s aux ailes gonflées. La RSi ne dispose quant à elle que que de discrètes jupes latérales et de jantes de 14" pour se distinguer. Ces jantes apparues sur la R21 TXI étaient disponibles en option sur le premier millésime (93), à la place des jantes en tôle des premières Clio 16s livrées de série. Rapidement, les jantes alliage intègreront la dotation de série de la RSi. Les boucliers sont ceux de la finition RT, c'est à dire peints et intégrant des anti-brouillards à l'avant. Comme l'ensemble des versions sportives, la RSi n'existe qu'en carrosserie 3 portes, s'adressant majoritairement à une clientèle jeune et sans enfant.

HABITACLE

interieur renault clio rsiinterieur renault clio rsi boite de vitesses

A l'intérieur, la sobriété est également de mise mais la RSi bénéficie de petites attentions comme le volant sport à 3 branches et le pommeau de vitesses couverts de cuir et, surtout, les sièges semi-baquets de la 16s. L'habitacle de la Clio 1 est lumineux et accueillant, c'est une véritable "voiture à vivre" bien dans la philosophie du losange. Si la finition ne brille pas vraiment en raison de l'omniprésence de plastiques durs, l'équipement de série généreux tire un trait sur une longue tradition du "tout en option" : direction assistée, vitres électriques, verrouillage centralisé avec télécommande et une climatisation en option.

CARACTERISTIQUES


RENAULT CLIO RSI
moteur clio rsi 1.8ie 110 ch
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Position : transversal
Alimentation : Injection indirecte multipoint
Cylindrée (cm3) : 1783
Alésage x course (mm) : 82,7 x 83
à tr/mn) : 110 à 5500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 155 à 4250
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés (238) - disques pleins (238)
Pneus Av-Ar : 175/60 HR 14
POIDS
Donnée constructeur (kg) : 957
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 8,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 189
400 m DA :
1000 m DA : 31"
0 - 100 km/h : 9"
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 8.5
PRIX NEUF (1992) : 100.000 FF
COTE (2016) : 2.500 €
PUISSANCE FISCALE : 9 CV


MOTEUR

Sous le capot, Renault a appliqué la recette du gros moteur dans une petite caisse, à l'origine de l'épopée GTI. A l'instar de la 16s, la RSi adopte une nouvelle déclinaison du moteur F (F3P), avec une cylindrée de 1783 cm3 et une injection indirecte multipoint, apparue sur la R19. La puissance reste modeste dans la catégorie, même pour l'époque, avec seulement 110 ch obtenus dès 5500 tr/mn. Dans l'esprit, on est donc loin d'une 16S qu'il vaut cravacher pour en tirer la quintessence mais la RSi vise un positionnement et une utilisation bien plus "grand public".

On se console en effet avec une valeur de couple plutôt correcte, le 1.8L Renault développant 16,2 Mkg au régime de 4250 tr/mn et une courbe bien répartie sur la plage d'utilisation, comme tout bon "8 soupapes" qui se respecte.

Epaulée par une boîte courte, héritée des R9 et dont la commande se montre facilement accrocheuse, la Renault Clio RSi s'offre d'ailleurs des performances tout à fait correctes. Faisant presque jeu égal avec une Peugeot 205 GTI 1.6, plus légère de presque 100 Kg, c'est surtout en reprise qu'elle surprend son monde. La RSi taxe en fait proprement la 16s qui va souffrir dans le même temps de l'arrivée du catalyseur. Lui mettant une véritable claque sur les deux derniers rapports en profitant pleinement de son couple disponible très tôt, elle se montre plus efficace que sensationnelle.

En effet, le 1.8ie s'essoufle assez vite et les amateurs de montées en régime "sportives" resteront frustrés de ne pas pouvoir l'emmener plus haut. Le plaisir au volant est donc véritablement différent de la 16s dont le moteur ne s'exprime que passé les 4000 tr/mn, en donnant plus fortement de la voix. Autre revers d'une boîte tirant un peu court, la consommation descendra rarement sous les 8-9L aux 100 km. Mais au final, pour celui qui cherche d'abord une petite citadine rapide et vive, la proposition mérite qu'on s'y intéresse.

SUR LA ROUTE

La Renault Clio RSi se démarque des GTI traditionnelles par un compromis surprenant entre confort et efficacité. Reprenant les trains roulants de la 16s, elle adopte en effet une suspension plus souple et des pneus moins larges de 175/60 montés sur des jantes de 14" qui vont bien au caractère moins radical de l'auto.

La Clio RSI conserve une efficacité de bon niveau tout en présentant un comportement qui ne surprend jamais son pilote grâce à une étonnante neutralité. Comme une 16s, elle lève la patte dans les fort appuis mais jamais son arrière ne viendra à décrocher brutalement. La direction assistée présente 3,4 tours de butée à butée, c'est en revanche trop démultiplié pour une petite GTI et de ce fait, le train avant se montre un peu paresseux en courbe serrée. On regrette que ce train avant ne soit pas aussi mordant que celui d'une Peugeot 106 XSI qui figurait à l'époque parmi les références du segment.

Le freinage composé de 4 disques de 238 mm de diamètre, ventilés à l'avant, se montre tout à fait à la hauteur, l'ABS étant en option.

essai renault clio rsi 110

EVOLUTION

clio rsi phase 2 Commercialisée à compter du mois de janvier 1993, la Renault Clio RSI va subir les différents restylages du modèle. En juin 1994, la caisse est renforcée et une nouvelle calandre fait son apparition avec une baguette inférieure aux bord arrondis. La phase 2, présentée en photo dans cet essai, se reconnait également à ses feux arrière bombés et ses rétroviseurs agrandis, ses baguettes latérales plus larges avec badge "RSi" intégré et ses nouveaux répétiteurs de clignotants. On note aussi une nouvelle baguette de coffre en plastique translucide fumé et des logos "Renault" et "Clio" désormais collés sur le hayon. A noter que, suite au restylage, le couple maxi est désormais obtenu dès 2750 tr/mn sans que les valeurs de puissance et couple maxi ne changent pour autant.

Puis en juin 1996, le style est une nouvelle fois revu (cf. photo) : la calandre est désormais intégrée au pare-chocs tandis que les phares, d'un seul bloc avec le clignotant, sont plus ronds. Les antibrouillards arrondis sont dentiques à ceux des R19 restylées et Laguna, les rétroviseurs sont remodelés. A l'arrière on note l'apparition d'un troisième feu stop sur le hayon. L'intérieur évolue également, avec de nouvelles selleries et un gros volant moussé en plastique (celui avec airbag est à 4 branches mais en cuir). Mais la RSi gagne aussi la casquette large des Baccara et 16V avec 3 cadrans supplémentaires.

ACHETER UNE RENAULT CLIO RSI

Commercialisée à compter du mois de janvier 1993, la Renault Clio RSI va terminer sa carrière en 1998 avec l'arrêt de la Clio 1. Contre toute attente, elle aura même survécu à la 16S qui, en devenant 16V, avait perdu beaucoup de son intérêt face à la Williams. Pour autant, ce modèle a connu une diffusion limitée et se montre plutôt rare. Rare, mais pas hors de prix. Aujourd'hui, la Clio RSI se trouve même particulièrement abordable car bien moins convoitée que la 16s du fait de son positionnement entre deux eaux. Contrairement aux 16S et Williams, elle n'est pas encore vraiment concernée par le mouvement "youngtimers" et conserve plutôt un statut de (vieille) voiture d'occasion. Mais cela ne saurait tarder. Pour un budget de moins de 3000 €, c'est assurément la Clio I la plus recommandable à ce jour. Un achat au rapport prix/plaisir excellent, sauf si on considère que bon nombre de ces Clio ont été menées à la cravache et accusent désormais un niveau de fatigue et d'usure très avancé.

Mais la petite Renault a été bien conçue et se montre relativement résistante pour le segment, la corrosion (ailes arrière principalement) touchant surtout les phases 1. Dans l'habitacle le bilan est moins flatteur, avec des plastiques cassants et qui ont tendance à se décolorer, des selleries qui s'affaisent et des coutures qui lâchent. Le bloc F fait en revanche preuve d'une robustesse légendaire avec un entretien tout à fait basique, ce qui n'est pas le cas de tous ses périphériques ou des trains roulants qui demanderont une remise en état avant les 200.000 kms. Attention à la disponibilités de certaines pièces, Renault n'étant pas toujours en mesure de fournir.

Rta 115.1 Renault Clio Essence et Diesel

CONCLUSION

:-)
Ensemble homogène
Moteur efficace
Comportement sûr
Cote basse...
:-(
... mais rares en bon état
Présentation peu spécifique
Consommation un peu élevée
Qualité de fabrication
Châssis peu sportif

Moins sexy que la 16S mais à peine moins performante, la Renault Clio RSi constitue encore un bonne alternative aux "bombinettes stars" en occasion. Encore peu cotée, son moteur compense un manque d'entrain à haut régime par un très grande disponibilité à bas régime. Efficace mais sans trop en faire, sportive sans l'être complètement, la RSi c'est l'art du compromis...

Nos remerciements à Flo du forum Clio pour la présentation de sa Clio RSi, ainsi qu'à Julien pour les photos.

renault_clio_rsi_01.jpg
renault_clio_rsi_02.jpg
renault_clio_rsi_03.jpg
renault_clio_rsi_04.jpg
renault_clio_rsi_05.jpg
renault_clio_rsi_06.jpg

>Voir la galerie photos RENAULT CLIO RSI



Devis d'assurance pour une RENAULT CLIO RSI

AVIS

bonjour, je suis proprietaire d'une clio rsi noir, c'est mon petit bijoux, je l'entretien au maximum et du mieux que je peux, elle consomme un peu, mais elle répond du feu de dieu lorsqu'on lui demande. elle est souple et a la fois pas trop, ce qui est parfait, elle est légere, mais une fois posée son arriere ne se balade pas pour autant. j'aime la vitesse et les petites bombes de voiture et celle ci est géniale pour cela. le seul défault que je puisse trouver a cette voiture, c'est pour les ...
lire cet avis sur la RENAULT CLIO RSI

Vous possédez une CLIO RSI ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
vendez votre voiture
Forum
>Sujets RENAULT sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE