L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PEUGEOT > 309 GTI






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (06-04-2009)

PEUGEOT
309
GTI
(1986 - 1993)

102 900 Francs (1990)
9 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PEUGEOT 309 GTI
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique Bosch LE 2 Jetronic.
Cylindrée en cm3: 1 905
Alésage x course : 83 x 88
Puissance ch DIN à tr/mn: 130 à 6 000 (122 à 6000 décatalysée).
Puissance au litre en ch: 68,24 (64,04 catalysée).
Couple maxi en Nm à tr/mn: 161 à 4 750 (ND à 4 750 catalysée).
Couple au litre en Nm : 84,51 (ND catalysée).
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 930
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,15 (7,62 catalysée).
ROUES
Freins : AV 2 disques ventilés (°- mm) et AR 2 disques pleins (° - mm).
Pneus : AV et AR 185/55 VR 15.
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 206 (202 catalysée)
400 m DA: ND (ND catalysée)
1 000 m DA: 29"8 (30"3 catalysée)
0 à 100 km/h: 8"5 (ND catalysée)
0 à 200 km/h: ND (ND catalysée)
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 6,5/8,3/9,9 (90/120/CU)

le becquet arrière en plastique sur la base du hayon dans le même style que ceux des premières Porsche 944 Turbo 220 ch.

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PEUGEOT 309 GTI cliquez ici !



Peugeot insistait alors sur les aspects fonctionnels de sa 309 GTI. C'était cela aussi la force des GTI mais surtout de la 309 : l'homogénéité et la polyvalence.



Le point noir de l'auto ! Alors qu'une 205 GTI jouait la carte de la provoc' et de la séduction, la 309 GTI semble s'être endormie sur tous les domaines ! Selleries grises (quelques lisérés rouges sont heureusement là), sièges baquets avant manquant de maintien, planche de bord tout plastiques durs qui semble avoir été moulée d'une seule pièce et presque pas ébavurée, boutons de commandes "plastocs"...etc Le carton rouge, il faut bien l'avouer qui a certainement fait fuir certains clients GTIstes de l'époque.

309 gti
Les éléments les plus significatifs et visibles pour le néophyte étaient les jantes alu de 15 pouces partagées avec la 205 GTI 1900 (elle seront d'ailleurs reprises par la Peugeot 309 GTI16), le bouclier avant et ses quatre phares additionnels carrés, les baguettes rouges ceinturant la caisse.


Une mécanique bien connue et qui sera placée sous le capot de plusieurs autos (405, 205, 305, BX...). Avec ses 130 ch il offrait alors un agrément de premier choix à la 309 GTI et des performances dans le coup !


Disponible en version 5 portes dès la fin 1987 la 309 GTI savait alors jouer la carte des pères de familles.


Train avant repris de la 205 GTI 1,9 litres... La grosse différence, et on écrit bien "grosse", c'est l'adoption de série de la direction assistée.


...et train arrière de 205 GTI aussi !

309 gti


A partir de juillet 1989, Peugeot offre un sacré coup de jeune à sa 309. Visible surtout sur la poupe avec ses nouveaux optiques, mais c'est l'habitacle qui fait un bon énorme en qualité perçue et réelle ! Il était temps... mais certainement trop tard.


Pour ralentir l'auto, Peugeot a repris les quatre freins à disques (dont deux ventilés à l'avant) tandis que les trains avant et arrière sont également commun avec la 205 GTI 1900 cm3.

goodwood


Une fois le mode d'emploi assimilé, cette 309 GTI devient réellement plaisante à mener à la baguette. A l'entrée d'une courbe, on place l'auto au frein et lever de pied pour que le train avant vienne mordre à la corde tandis qu'une fois l'arrière légèrement en dérive on remet les gaz. Dantesque, car du coup on enroule toute la courbe ainsi et on en sort comme une balle !

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PEUGEOT 309 GTI cliquez ici !

BIEN :-)
Performances
Tempérament intact
Direction assistée de série
Tenue de route efficace et sportive
Freinage
Train avant mordant et précis
Moteur plein et volontaire (130 ch)
Homogène
Confort de suspensions
Prix d'achat

PAS BIEN :-(
Finition !
Seuil de coffre élevé sur les phase 1
Rares en bon état
Image ?
Design/Look ?
Sièges avant manquant de maintien


309 gti

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (06/04/2009)

DANS L'OMBRE DE LA 205
Sacré 205 GTI, pauvre 309 GTI ? Un peu sévère, mais une vérité, car pétrie de qualité et même plus homogène et conciliante que sa petite soeur, la 309 GTI n'aura de cesse de vivre à l'ombre de la 205 et d'essayer de se faire un prénom. Mais un physique plutôt banal et une image confuse dans l'esprit des clients avec en prime une finition bâclée à l'intérieur auront vite fait de plonger la 309 dans l'oubli. Pourtant, la 309 GTI avait de sacrés arguments pour son époque, et même la 309 GTI16, forte de ses 160 ch et d'un charisme sportif évident n'arrivera pas à redorer les lettres de la 309. Alors imaginez avec 130 ch...

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

La Peugeot 309 aura eu un destin pour le moins controversé dans sa genèse, ce qui ne sera pas sans conséquence pour sa carrière. Elaborée en projet C28, elle devait au départ remplacer différents modèles sous la bannière Talbot, ex-Chrysler Europe (Sunbeam, Roots, Simca...). Le constructeur du Doubs ayant pris les commandes de l'ancien groupe Roots, pas question de recommencer les mêmes erreurs. Au début des années 80 on comptait en effet dans la même gamme la Chrysler-Simca Horizon et la Chrysler-Simca Sunbeam, toutes deux concurrentes sur le même segment de marché et diffusées dans certains marchés par les mêmes concessionnaires. Gros coup de balais par PSA donc qui s'était déjà chargé en 1974 de reprendre Citroën en main, et c'est le seul modèle alors connu sous le nom de code C28 qui devra être l'offre de Talbot dans le segment concurrent des Renault 9 et 11. Mais avant son lancement qui sera orchestré le 11 octobre 1985, Peugeot décide d'enterrer la marque Talbot, ayant du essuyer trop de pertes et n'arrivant pas à gérer trois marques de concert, qui dans beaucoup de cas se concurrencent ouvertement par des modèles communs (104/LNA/Samba). Bye bye Talbot, mais la C28 n'est pas conçue pour rien et sera légèrement rhabillée à la hâte pour ressembler un peu plus à une Peugeot contemporaine. Après tout, la 309 n'est-elle pas conçue sur la plate-forme de la Peugeot 205, et partage même une partie de sa cellule centrale. Le public va donc découvrir à son lancement cette nouvelle Peugeot qui "jure" un peu dans le catalogue du Lion tandis que, allez comprendre, la berline 305 reste toujours au catalogue pour les clients plus traditionnels. Vous suivez ?... Heureusement pour les sportifs, Peugeot va tenter de dynamiser sa gamme 309 avec une version GTI en partageant trains roulants, moteur et boîte avec la 205 GTI 1,9 litres. Moins radicale que sa petite sœur, car un peu plus lourde et longue, elle va représenter un fantastique compromis qui sera totalement desservi par un look banal, et un traitement intérieur indigent...

DESIGN
La Peugeot 309 reprend un grand nombres d’éléments aux 205, 305 et BX. Elle est 6 cm plus large et 5 cm plus longue que la 205 alors qu’elle est 21 cm plus courte que la 305 et seulement 1 cm moins large que cette dernière. Sur le plan de l’architecture, les tôles électro-zinguées et galvanisées représentent un peu plus de 40% du poids de la caisse. Extérieurement, Peugeot avait retravaillé le design pour l'intégrer dans la logique de la gamme Peugeot, avec une proue qui s'inspirait assez nettement de la 205, toute la cellule centrale jusqu'aux portes avant était identique à la 205, tandis que l'arrière intégrait des blocs optiques au dessin proche de celui des Peugeot 505 phase 2. La Peugeot 309 est commercialisée dès ses débuts, uniquement en carrosserie 5 portes, la variante 3 portes n'arrivant qu'à partir de la fin de l'année 1986. La version GTI offrait tout de même un physique amélioré par rapport aux versions de base, mais restait tout de même relativement discrète, surtout en noir. D'ailleurs côté coloris au lancement, cela restait très chiche pour le choix avec noir, rouge ou blanc. Les éléments les plus significatifs et visibles pour le néophyte étaient les jantes alu de 15 pouces partagées avec la 205 GTI 1900 (elle seront d'ailleurs reprises par la Peugeot 309 GTI16), le bouclier avant et ses quatre phares additionnels carrés, les baguettes rouges ceinturant la caisse et le becquet arrière en plastique sur la base du hayon dans le même style que ceux des premières Porsche 944 Turbo 220 ch. Pour le reste c'est tout... Seul un petit logo "GTI" apposé derrière le "309" sur la malle arrière rappelait les prétentions sportives de cette voiture somme toute très banale en look. A noter que le seuil de coffre était très haut ce qui vaudra, après moultes critiques de la presse et des clients, d'avoir un seuil abaissé lors du face-lift bienvenue en juillet 1989 (pour le millésime 1990 donc) avec de nouveaux blocs optique arrière. Une fois la porte de 205 ouverte... euh de 309 (!), c'est la stupéfaction suivie de la consternation. Il semble difficile de faire pire ? Alors qu'une 205 GTI jouait la carte de la provoc' et de la séduction, la 309 GTI semble s'être endormie sur tous les domaines ! Selleries grises (quelques lisérés rouges sont heureusement là), sièges baquets avant manquant de maintien, planche de bord tout plastiques durs qui semble avoir été moulée d'une seule pièce et presque pas ébavurée, boutons de commandes "plastocs"...etc Le carton rouge, il faut bien l'avouer qui a certainement fait fuir certains clients GTIstes de l'époque, surtout qu'en face une Golf GTI ou une Kadett GSI avait une bien autre tenue dans l'habitacle. La moquette est noire, mais heureusement le volant quatre branches est frappé du logo "GTI" tandis que le combiné d'instruments reprend celui des 205 GTI. Ouf, un peu de sport à bord ! Le face-lift touchera également l'habitacle et rehaussera le niveau de manière très notable. A noter dans les équipements de série la direction assistée qui est un réel élément de confort tandis que les vitres électriques et la fermeture centralisée étaient en option.

MOTEUR
Véritable auto de compromis dans sa gestation et son développement, la 309 GTI ne déroge pas à cette règle de vie puisqu'elle va partager avec la Peugeot 205 GTI 1900 cm3 de nombreux organes, à commencer par ce moteur 1905 cm3 (le XU). Pour mémoire, ce moteur était déjà monté sous les capots des Peugeot …305 GTX ! Ce bloc XU va équiper de nombreux modèles (Peugeot 205, 405, BX, ZX…). Si la Citroën BX GTI partage le même moteur, la Peugeot 309 GTI possède un calage de distribution spécifique qui lui permet de développer 5 ch de plus que sous le capot de sa cousine frappée des chevrons sauvages. A noter, pour les néophytes que la puissance spécifique annoncée par Peugeot était de 130 ch en norme DIN, mais 127 ch en normes CEE. Une boîte de vitesses à 5 rapports sera montée d'office (la BE1, qui sera remplacée par la BE3 dès 1989). Les performances affichées par la Peugeot 309 GTI sont flatteuse en raison de son poids encore contenu (930 kg) et de sa brillante mécanique : 206 km/h en vitesse maxi, autour de 30 secondes sur le kilomètre départ arrêté et 8 secondes pour le 0 à 100 km/h. Des valeurs qui étaient loin d'être ridicules en 1986 bien qu'inférieures à celles de la Peugeot 205 GTI 1900 cm3, moins lourde. Dès 1992, la France ayant l'obligation de catalyser ses modèles essence, Peugeot adoptera donc un tel équipement sur son moteur 1905 cm3 et la puissance tombera à 122 ch. La Peugeot 309 GTI troque ainsi son Injection électronique Bosch LE 2 Jetronic contre une Injection électronique Bosch Motronic M1.3 avec un allumage entièrement électronique. Un moindre mal comparé à la chute des premières 309 GTI catalysées dès 1987 pour la Suisse (Cf. encadré ci-dessous)... Volant en main, ce moteur est toujours une perle se montrant disponible dès les bas régimes, reprenant son souffle sans hoqueter (rien à voir avec une 205 GTI 1,6 litres par exemple) et en prime il est finalement assez frugal en précieux carburant. Joli ! La commande de boîte est... Peugeot, comprenez assez mou du levier. Heureusement le "gros" cube peut permettre de se passer de tomber les rapports.

CHASSIS
Alors comment décrire simplement les trains roulants de la 309 GTI ?... Vous prenez une 205 GTI dotée du même groupe propulseur et vous avez le quinté gagnant ! c'est un raccourci facile mais c'est globalement ça avec la reprise du train avant (McPherson + barres antiroulis + amortisseurs hydrauliques/télescopiques à double effet) et arrière (bras tirés et barres de torsion + amortisseurs hydrauliques/télescopiques à double effet) de la 205. Jantes de 15 pouces identiques chaussées en pneus de 185/55 VR 15. La grosse différence, et on écrit bien "grosse", c'est l'adoption de série de la direction assistée. Un vrai plus, tant la 205 nécessite une sacré poigne pour les manoeuvres, mais aussi pour les enchaînements dans les petits virolos de campagne. L'empattement de la 309 GTI est légèrement plus long (2,469 mètres contre 2,420 mètres à la 205 GTI 1,9 litres) ce qui n'est pas sans incidence sur la stabilité et l'équilibre en courbe. Pour ralentir l'auto, Peugeot a repris les quatre freins à disques (dont deux ventilés à l'avant) tandis que les trains avant et arrière sont également commun avec la 205 GTI 1900 cm3. Train avant mordant l'asphalte, direction directe (et douce !), amortissement signé Peugeot et un train arrière qui ne demande qu'à glisser au lever de pied... Pas de doute, la 309 GTI c'est bien une lionne qui sort ses griffes ! La stabilité en courbe est meilleure que sur la 205, tandis que le décrochage de l'arrière-train est plus téléphoné et moins brutal. Le pire, c'est qu'une fois le mode d'emploi assimilé, cette 309 GTI devient réellement plaisante à mener à la baguette. A l'entrée d'une courbe, on place l'auto au frein et lever de pied pour que le train avant vienne mordre à la corde tandis qu'une fois l'arrière légèrement en dérive on remet les gaz. Dantesque, car du coup on enroule toute la courbe ainsi et on en sort comme une balle ! Les freins semblent inépuisables (merci le poids - 930 kilos - Pas besoin comme aujourd'hui sur les compactes sportives frisant les 1,5 tonnes de sortir l'artillerie lourde en freins). Attention tout de même pour les conducteur novices et désormais mal habitués et trop assistés par les aides électroniques en tout genre, tout transfert de masse un peu sec (lever de pied ou freinage en entrée de courbe) se soldera par un tête à queue. Ne sait pas piloter qui veut...

ACHETER UNE PEUGEOT 309 GTI
Le nombre de Peugeot 309 GTI à vendre dans les petites annonces n'est pas aussi conséquent que celui des 205 GTI. Ajoutez à cela que la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Ainsi, si l'on retire de l'offre présente, les modèles qui ont été massacrés par du tuning sauvage et de mauvais goût (des jantes alu de 16 pouces maximum, d'accord, mais les kits carrosserie complet rose fuchsia ou pêche…), ceux dont l'historique est flou et l'entretien quasi nul, et ceux dont les kilométrages sont diluviens, il vous faudra scruter plusieurs longs mois durant l'oiseau rare. Comptez à partir de 2 000 euros pour un modèle potable et près de 4 000 euros pour un très beau modèle. Etonnant retour de l'histoire qui fait que les très belles 309 GTI beaucoup plus rares que les 205 car moins produites d'une part, et plus boudées dans les périodes creuses en occasion, sont finalement presque au même prix que les 205. Bon n'ayons cependant pas trop de doute sur l'état et l'évolution du marché. Une très belle 205 GTI partira non seulement plus vite que la 309 GTI, et surtout voit sa cote continuer à grimper, alors que rien est moins sur pour la 309. La Peugeot 309 GTI est réputée fiable. Son moteur est effectivement plus que robuste et encaisse avec bienveillance les conduites viriles. Le cap des 150 000 km doit être atteint sans trop de craintes même s'il faut composer avec un ralenti chaotique chronique et des silent-blocs qui fatiguent parfois. Pensez à remplacer la distribution complète (courroie + galets) tous les 60 à 80 000 km suivant votre conduite. Solide aussi, la transmission qui se révèle particulièrement rapide mais pas toujours précise. A surveiller, les éventuelles fuites de freins et l'état des amortisseurs souvent fatigués. Petite astuce de connaisseurs pour savoir si la caisse a beaucoup "travaillé", vérifiez l'état de la rainure au-dessus de la vitre latérale arrière. Une peinture craquelée est synonyme d'une coque déjà fatiguée. De même, essayez d'observer attentivement si l'auto n'a pas subit de passage au marbre (chose hélas courante sur une Peugeot sportive des années 80) en contrôlant l'état des bas de caisse : s'il y a des traces de griffures (la marque des pinces du marbre) arrêtez toute discussion ! Autre point noir, la corrosion commence à apparaître sur certaines caisses pas bien entretenues, et les trains arrière prennent du jeu et fatiguent avec l'âge. Surveillez donc bien les hauteur de caisse. Les plus gros problèmes concernent essentiellement la qualité des matériaux et de leur assemblage dans l'habitacle. C'est criant ! Les bruits parasites sont monnaie courante. Favorisez les versions récentes (phases 2 après juillet 1989) dont la qualité de l'intérieur a très nettement progressé. Enfin, n'oubliez pas de contrôler scrupuleusement les papiers du véhicule (attention aux véhicules volés !) et au kilométrage réel de l'auto convoitée. Si tout est bon, alors vous avez tiré le sacré numéro…

:: CONCLUSION
On connaissait le sacré numéro de Peugeot avec la 205 GTI, mais connaissiez-vous le super numéro de la 309 GTI ? Si vous arrivez à passer outre son look aussi sexy qu'un frigidaire, vous profiterez alors d'une sportive des années 80 qui avaient (et a encore !) de sacrés arguments à défendre : tenue de route sportive, caractère et tempérament, performances, freinage, train avant et surtout un bouilleur sous le capot qui envoie encore et toujours. Bien plus polyvalente que la 205 GTI, il faudra composer avec un habitacle qui vieillit très vite et était nettement moins glamour (coloris, garnissages et finition !) que la 205. Heureusement les phases 2 corrigeront le tir habilement. Et dire qu'entre 3 à 4 000 euros vous pouvez être un homme heureux ! Qu'attendez-vous ?!...

CHRONOLOGIE PEUGEOT 309 GTI
1985 : Le 11 octobre, Peugeot commercialise sa nouvelle Peugeot 309 en carrosserie 5 portes. La version la plus puissante du catalogue est alors la 309 GT avec son 1,9 litres de 105 ch.
1986 : En juillet, le client pouvait opter pour la direction assistée en option sur la 309 GT.
En décembre, Peugeot ajoute au catalogue de la 309 une variante 3 portes.
Commercialisation de la Peugeot 309 GTI, équipée du même moteur que la Peugeot 205 GTI 1900 : 130 ch. Elle n'est disponible qu'en 3 portes.
1987 : Afin d'être présent sur tous les marchés, la Peugeot 309 GTI est dépolluée pour répondre aux normes US 83 avec au final seulement 100 ch.
En fin d'année, la Peugeot 505 Turbo du Challenge Esso tire sa révérence. PTS dévoile la nouvelle monture pour les pilotes : la Peugeot 309 GTI Turbo et son moteur turbocompressé de 180 ch.
En fin d'année, la Peugeot 309 GTI joue les familiales et est désormais disponible en 5 portes.
1988 : au challenge PTS, la 309 GTI Turbo effectue sa première saison, et les journalistes de l'époque sont conviés à des essais qui sont élogieux.
1989 : en juillet, la gamme 309 connait un face-lift notable avec notamment une face avant légèrement retouchée et une poupe revue avec de nouveaux feux. Si la planche de bord conserve le même dessin, la qualité des assemblages et des matériaux fait un bon en avant. Toute la gamme Peugeot reçoit la nouvelle boîte de vitesses BE3 qui remplace la BE1.
Commercialisation de la Peugeot 309 GTI16 équipée du même moteur 2 litres 16 soupapes de 160 ch de la Peugeot 405 MI16 et de la Citroën BX GTI 16 Soupapes.
2e saison de la Peugeot 309 GTI Turbo.
1990 : Une étiquette collée dans l'orifice de remplissage du carburant indique ceux qui sont compatibles avec le moteur.
1991 : au Salon de Londres, Peugeot UK dévoile une série spéciale et limitée baptisée Goodwood sur la base de la Peugeot 309 GTI.
L'option ABS devient disponible sur la gamme 309 GTI et GTI16.
1992 : Peugeot adopte le catalyseur sur toute la gamme 309 pour pouvoir passer les normes antipollutions plus sévères. La Peugeot 309 GTI et la GTI16 perdent quelques chevaux au passage puisque la GTI passe à 122 ch et la GTI16 à 148 ch. La Peugeot 309 GTI troque ainsi son Injection électronique Bosch LE 2 Jetronic contre une Injection électronique Bosch Motronic M1.3 avec un allumage entièrement électronique.
La Peugeot 309 GTI Turbo tire sa révérence.
1993 : en juillet, Peugeot simplifie sa gamme 309 avec l'arrivée prochaine de la Peugeot 306 et supprime du catalogue les versions GTI et GTI16.
1994 : A l'été, la gamme Peugeot 309 est retirée de la vente, la Peugeot 306 étant désormais lancée.

REVUE DE PRESSE PEUGEOT 309 GTI :
"Cette voiture est pourtant pétrie de qualités. Les performances sont de premier ordre et, surtout, le comportement est diabolique d'efficacité. Mais attention, pour les plus téméraires, la tenue de route pourra réserver quelques surprises. Il est, en effet, fortement déconseiller de lever le pied de l'accélérateur - et à fortiori de freiner - une fois la voiture mise en appui. La vivacité avec laquelle se produira le décrochement du train arrière pourra surprendre le conducteur inexpérimenté."
AUTO PLUS - 1990 HS 400 ESSAIS - Peugeot 309 GTI 130 ch - Collège d'auteurs.

"A l'image de l'ensemble de la gamme, le train avant est très directionnel, les freins sont puissants et le moteur n'est jamais à la traine dès que la route se met à tourner. Les performances très convaincantes et l'agrément procuré par le "gros" 1900 s'assortissent d'un bilan de consommation tout à fait raisonnable, ce qui ne gâche rien. D'ailleurs, en y réfléchissant bien, la 309 GTI est sans doute la plus homogène des sportives de la gamme Peugeot. Moins sportive que la 309 GTI16, elle est plus facile à conduire à la limite et sa direction assistée est de série alors qu'elle est en option sur la 205, facilite la prise en main."
Le Moniteur Automobile - 1993 HS Guide d'achat 400 ESSAIS - Peugeot 309 GTI 122 ch - Collège d'auteurs.

"Pour le comportement routier, ce modèle fait preuve d'une efficacité remarquable en virage comme en ligne droite grâce à sa motricité et à la précision de direction : elle est montée sur des pneus très performants à profil ultra-bas, diamètre 15. A moteur égal, la 309 GTI semble cependant civilisée par rapport à la petite sœur 205. Comme la 16S, une option ABS apparaît pour les modèles du tout nouveau millésime 91."
L'Auto-Journal - 1er septembre 1989 - Peugeot 309 GTI 130 ch - Collège d'auteurs.


Devis d'assurance pour une PEUGEOT 309 GTI

AVIS

J'en possédez une de 1989 (phase 2) gris anthracite 5 portes (option toit ouvrant). Il n'y a qu'un mot qui me vient quand j'en revoit une "une bombe". Après avoir essayé quelques voitures de sports occasionnellement et bien plus puissantes(Subaru Impreza 320cv,m3 e36 320cv, Toyota gt86, audi tt...) c'est la voiture qui ma donné le plus de plaisir et de sensation. certe comme toutes bagnoles elle a c'est défauts (accoups, finition d'une autre époque, consommation quand on appuie...) mais quel ...
Lire les avis sur la PEUGEOT 309 GTI

Vous possédez une 309 GTI ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets PEUGEOT sur le forum :
Forum
RECHERCHE