header


L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ALPINE > GTA V6 Turbo Europa Cup






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

COLLECTOR (28-12-2006)

ALPINE
GTA
V6 Turbo Europa Cup
(1984 - 1988)

233 000 Francs (1984)
12 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ALPINE GTA V6 Turbo Europa Cup
MOTEUR
Type: 6 cylindres en V à 90°, 12 soupapes, 2 simples arbres à cames en tête
Position: longitudinal porte-à-faux AR
Alimentation: Injection électronique Renix + turbocompresseur Garret T3 spécifique (1 bar) avec échangeur air/air.
Cylindrée en cm3: 2 458
Alésage x course : 91 x 63
Puissance ch DIN à tr/mn: 280 à 5 500.
Puissance au litre en ch: 113,91
Couple maxi en mkg à tr/mn: 34 à 4 500
Couple au litre en mkg : 13,83
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 000
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,67
ROUES
Freins : 4 disques ventilés (Ø 280 mm).
Pneus : Michelin AV 195/50 - 15 et AR 25/45 - 15.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: ND
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : ND
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : ND L/100 Km.

En levé de rideau des GP de F1, c'était la belle bagarre en course. Il n'était pas rare de voir des Alpine repartir chiffonnées.


Très délicate à mener tambours battant, les version Europa Cup ont fait le spectacle pendant quelques saisons.


Ici on voit que la vitre de custode arrière a été remplacée par des persiennes avec aérations pour améliorer le refroidissement moteur.


Courrir à Monaco, quel pied cela devait être pour les pilotes de l'époque !


Cette auto existe encore de nos jours et a été restaurée avec passion par son propriétaire.

>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de ALPINE GTA V6 Turbo Europa Cup cliquez ici !

BIEN :-)
Look course !
Châssis course
Moteur de série à puissance évolutive
Performances
Freinage
Sensations
Véritable collector !
Entretien encore facile
PAS BIEN :-(
Rare avec carte grise
Etat de fraîcheur ?
Conduite éprouvante
Absence de confort
Certaines pièces spécifiques


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 28-12-2006

BELLE FORMULE !
Renault s'est fixé des objectifs très ambitieux pour sa marque Alpine et ses nouvelles Alpine GTA V6 GT et V6 Turbo. Les procédés de fabrication ont également été revus afin de pouvoir produire deux fois plus d'Alpine GTA V6 GT et V6 Turbo que d'Alpine A310 V6. Pour mettre en avant l'image de cette future Alpine et également revigorer l'image de marque en compétition qui n'a plus brillé depuis… 1978 au Mans (!), Renault et Alpine vont mettre sur pied un challenge monotype baptisé " Europa Cup Renault Elf ". Les Alpine Turbo Europa Cup seront donc des modèles dérivés de leurs sœurs Alpine GTA V6 Turbo, non encore commercialisées, mais prévues pour la course. Et quelques unes seront immatriculées et dotées d'une carte grise...

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

Renault semble avoir étudié la question entièrement pour l'élaboration de sa nouvelle Alpine de Grand Tourisme. Derrière une certaine modestie affichée, Renault envisage des objectifs ambitieux pour ses Alpine GTA V6 GT et V6 Turbo. Si ambitieux qu'elles possèdent désormais des procédés de fabrication autorisant des cadences de production journalières deux fois supérieures à celles de l'Alpine A310 V6. Les ambitions sont même aiguisées par le marché nord américain qui est également envisagé dès le démarrage du projet Alpine GTA grâce au constructeur américain AMC (et surtout son réseau !) qui est la propriété de Renault. C'est donc décidé, l'Alpine GTA sera donc déclinée en versions V6 GT, V6 Turbo et V6 Turbo US. Et pour promouvoir tous ces modèles sportifs annoncés et souffler sur la flamme sportive d'Alpine, Renault prévoir même un challenge monotype en lever de rideau des Grands Prix de Formule 1 : L'Europa Cup Renault Elf avec des Alpine GTA V6 Turbo sérieusement revues pour la course, tout en restant avec de très nombreux éléments proches de la série afin de limiter les coûts. Pendant quatre saisons, l'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup va égayer les lever de rideau des Grands Prix de Formule 1 en remplacement de la coupe Renault 5 Turbo. Une auto produite à seulement 69 exemplaires dont certaines seront dotée d'une carte grise car immatriculée.

DESIGN
Lors de sa présentation officielle en octobre 1984, l'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup s'annonce comme très proche de la série. Son look extérieur reprend en effet fidèlement les traits tracés par Heuliez (pour les détails du design des V6 Turbo Europa Cup, se reporter au dossier consacré aux Alpine GTA V6 GT) et son efficacité aérodynamique est toujours là. Les seules modifications visibles pour les néophytes sont évidemment les jantes alu en trois parties Gotti dont le voile central reprend le thème des ailettes de turbocompresseur. Mais à la différence de l'Alpine GTA V6 Turbo, les ailettes sont orientées dans le sens inverse et possèdent donc une véritable efficacité pour amener de l'air frais sur les disques de freins. Chaque jante est donc spécifique et ne peut être échangée avec sa paire sur le même essieu. A noter que les moyeux comme les jantes sont à 5 goujons contre 4 pour les GTA V6 GT et Alpine GTA V6 Turbo. Même les versions V6 Turbo Mille Miles et V6 Turbo Le Mans seront dotées de moyeux à 4 goujons. Il faudra attendre l'Alpine A610 pour voir apparaître des moyeux à 5 goujons. Les autres modifications extérieures concernaient le bouclier avant qui recevait deux bouches d'aérations supplémentaires pour refroidir les freins. Les vitres de custodes arrière recevaient l'inscription " Europa Cup " au lieu de " V6 Turbo " pour les modèles de série. A l'intérieur, il n'existe aucune différence de présentation avec une Alpine GTA V6 Turbo de série hors option. En fait, les Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup étaient, bien que spécifiques sur certains aspects techniques précis, totalement et étroitement dérivés des V6 Turbo de série. C'étaient alors les préparateurs de l'époque (Patrick Legeay, Schrick, Ponsot étant les plus connus) qui se chargeaient alors de dépouiller les Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup reçues et de les adapter pour la course. En plus donc du prix d'achat de 233000 francs (soit 35500 euros) en 1984, il fallait compter environ 500000 francs (soit 77000 euros) de budget pour disputer la saison complète. En outre, Renault offrait 25000 francs (3800 euros) si l'auto participait au moins une fois à une séance de qualification.

MOTEUR
Le V6 PRV des Alpine GTA V6 Turbo est repris de la série. Il est donc d'une cylindrée de 2458 cm3 et développe 200 ch. Mais rapidement, les problèmes de gestion électronique résolus dès la deuxième saison de course, la mécanique atteindra 220 voire 250 ch et même 280 ch à 5500 tr/mn en fin de challenge pour la saison 1988. Inutile de dire que pour en arriver là, sans changer aucune pièces maîtresses et interne du moteur (cela en dit long sur le potentiel de développement et la résistance du " brave " V6 PRV si décrié en son temps), le V6 PRV devient très pointu à conduire. Aucune souplesse à bas régime, et aucune reprise, puis passé les 4500 tr/mn, le turbocompresseur souffle très fort dans le V6 pour lui donner toute sa mesure. Amateurs s'abstenir, car on ne maîtrise pas une GT aussi typée à sa première sortie. Si le PRV est resté d'origine en interne, certains éléments comme le refroidissement sont sérieusement revus. La chaleur régnant sous le hayon arrière est en effet épouvantable et pour éviter de détériorer l'environnement, les baies moteur seront vite tapissées d'amiante. Le radiateur est donc plus épais et entièrement en cuivre. Un pot d'échappement Devil piste, plus gros est également monté pour permettre à l'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup une évacuation plus rapide des gaz. La boîte de vitesses est reprise intégralement sans changement à l'exception du montage de quatre satellites dans le différentiel au lieu de deux pour la série. La commande de boîte est rigidifiée par une rotule Unibal qui est montée à la place d'un silentbloc caoutchouc. L'embrayage métallique est renforcé.

CHASSIS
C'est le châssis, on s'en doute, qui va recevoir les plus grosses améliorations en vue d'un usage circuit. La caisse est donc issue de la série mais est renforcée sur les fixations de palier de barre antiroulis avant et arrière. Le berceau moteur, qui est amovible à la différence des Alpine A310 V6, est également renforcé pour supporter les nouvelles contraintes liées au nouveau silentbloc de boîte. L'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup est considérablement rabaissée avec des ressorts plus courts et plus durs complétés par des amortisseurs De Carbon réglables. Des barres antiroulis de plus forte section sont également montées de série. Le système de freinage est complètement revu avec un maître-cylindre plus gros, un Master-Vac spécifique et un répartiteur de freinage réglable de l'habitacle. La direction est légèrement retouchée pour réduire le diamètre de braquage. Le refroidissement des freins, on l'a vu plus haut, est largement optimisé. Les jantes sont désormais des Gotti en 3 parties montées soit avec des pneus de tourisme, soit avec des pneus slicks pour les versions course. A l'énoncé des modifications entreprises, c'est clairement l'efficacité " piste " qui a été recherchée par les ingénieurs d'Alpine et Renault. Cette efficacité s'en ressent largement dans les versions immatriculées qui sur route ouverte ont oublié toute notion de confort. L'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup repousse donc les limites d'adhérence comparées à sa sœur de série (l'Alpine GTA V6 Turbo) mais lorsqu'elle décroche, c'est violent et soudain. Seuls des pilotes avertis pourront la mener rapidement.

ACHETER UNE ALPINE GTA V6 Turbo Europa Cup
L'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup, c'est un peu la recherche du Saint Graal pour le passionné d'Alpine, et d'Alpine GTA V6 Turbo en particulier. C'est un peu, dans une proportion moindre bien évidemment en raison des volumes produits et de l'image de marque moins forte, le pendant des Porsche 944 Turbo Cup et des Porsche 911 (964) RS 3.6. Toutefois, la comparaison avec ces autos s'arrête-là, car la suite a donné des résultats fort différents aux destins des deux marques. Alpine est pour l'instant exclu de la production mondiale alors que Porsche affiche toujours une santé éclatante. Avec seulement 69 exemplaires fabriqués, dont en outre 7 qui ne furent jamais engagés en course et furent homologués dès le départ pour rouler, il va falloir rester patient si vous vous portez candidat pour acquérir une Alpine GTA V6 Turo Europa Cup. Quelques unes parsèment de temps à autres les petites annonces des journaux spécialisés comme Mille Miles Magazine ou Berlinette Magazine. Les informations à propos de l'histoire de ces autos est souvent rare et seuls quelques articles ou ouvrages relatent la courte destinée de ces Alpine de course. Naturellement, ce sont les modèles qui sont immatriculés qui enregistrent une cote plus élevée en raison de leur usage moins exclusif. Encore que même une version immatriculée a oublié le confort qui faisait alors la force des Alpine GTA V6 GT et Alpine GTA V6 Turbo et reste très exigeante à la conduite : suspensions dures, vibrations dans l'habitacle, chaleur rapidement étouffante… Pas de doute, ce sont bien les habitudes d'une " pistarde ". Difficile d'établir une cote exacte sur un modèle qui est rarement en vente. Disons (en partant de modèles en parfait état de fonctionnement) qu'il faut escompter environ de 20 à 30000 euros pour une version piste non immatriculée et 28 à 35000 euros pour une version route. Il ne faudra pas trop rêver sur l'acquisition d'une version piste et essayer de la faire immatriculer en France. Les tracasseries habituelles de l'administration pour essayer de faire homologuer un véhicule sont souvent longues et chères. Quoiqu'il en soit, l'achat d'une Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup ne peut être que le fruit d'une passion mûrie depuis longtemps pour la marque Alpine et pour les Alpine GTA en particulier. Seul le véritable amateur averti devra essayer d'en trouver une. Pour les autres, à l'orée d'une passion naissante en voie d'acquisition, l'achat d'un très beau modèle Alpine GTA V6 Turbo peut se révéler largement suffisant et passionnant. D'autant que le budget demandé est sans comparaison possible…

A LIRE :
Les Renault Alpine GTA. De l'espoir au désespoir
Ce livre de Frédérick Lhospied est tout simplement l'ouvrage de référence concernant l'Alpine V6 turbo. Fruit d'un travail de titan il retrace tout le développement de cette automobile, traite des réactions et des essais des médias, passe en revue les évolutions au fil des millésimes... Chaque version est détaillée, et le livre se termine avec une foule de tableaux concentrant tout ce que l'on peut vouloir savoir sur cette auto : des chiffres de ventes aux codes couleur de peinture en fonction des millésimes. A posséder absolument !

:: CONCLUSION
L'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup est une auto rare et convoitée par une petite poignée d'amateurs éclairés passionnés et collectionneurs d'Alpine. Et on ne peut leur donner que raison, car l'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup appartient à cette race d'automobiles de sport revues pour la compétition et qui possèdent un palmarès sur piste, ce qui n'est pas toujours courant. Mais si vous appartenez à cette catégorie à la recherche de l'oiseau rare, la patience sera votre plus fidèle alliée avec seulement 69 exemplaires fabriqués...

PRODUCTIONALPINE GTA V6 TURBO EUROPA CUP
1984 : 54 exemplaires
1986 : 7 exemplaires
1987 : 8 exemplaires
TOTAL : 69 exemplaires

CHRONOLOGIE
1966 : Débuts de la Coupe R8 Gordini. Ce fut la première " formule de promotion " mise sur pied par Renault et plusieurs passionnés.
1984 : En octobre, Alpine dévoile la première photo officielle de l'Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup.
La fabrication des Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup démarre dans le courant du troisième trimestre.
1985 : Le 5 mai, la première saison de l'Europa Cup avec les Alpine GTA V6 Turbo Europa Cup démarre sur le circuit d'Imola en lever de rideau du GP de Formule 1.
Classement à l'issu de la saison : 1er Larrauri, 2e Gouhier, 3e Lammers.
1986 : Quelques modifications sont apparues sur les Alpine GTA V6Turbo Europa Cup, essentiellement pour résoudre les problèmes de température et également de gestion électronique du moteur encaissant mal la pression élevée du turbocompresseur : prise d'air canalisant l'air sur l'entrée de l'échangeur et 2 custodes latérales à claire-voie (comme des persiennes).
Classement à l'issu de la saison : 1er Sigala, 2e Schuetz, 3e Gouhier.
1987 : Classement à l'issu de la saison : 1er Sigala, 2e Schuetz, 3eBecker.
1988 : Classement à l'issu de la saison : 1er Sigala, 2e Gonin, 3e Schuetz.
1989 : Arrêt de la coupe Alpine V6 Turbo Europa Cup.
La Renault 21 Turbo la remplace.


Devis d'assurance pour une ALPINE GTA V6 Turbo Europa Cup

AVIS

Vous possédez une GTA V6 Turbo Europa Cup ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets ALPINE sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE