L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > VOLKSWAGEN > GOLF (8) GTI






VOLKSWAGEN GOLF (8) GTI (2021 - )

essai volkswagen golf 8 gti 245
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (29/10/2021)

Fidèle au poste

Du haut de ses 45 ans de carrière, la compacte sportive de Volkswagen campe sur ses valeurs du monde d'avant tel un dinosaure en sursis face au tsunami électrique qui menace son espèce de l'extinction de masse. Et si cette huitième Golf GTI était la dernière ?

Texte & Photos : Sébastien DUPUIS

Le secret de la réussite de la Golf GTI tient jusqu'ici dans un ADN qui n’a que peu changé au fil des décennies. Apparue à l’été 1976, la première des berlines compactes sportives à traction avant a donné naissance à une catégorie qui a fait depuis bien des émules, repoussant sans cesse les niveaux de performances et d'efficacité.

Mais si la Golf GTI est aussi devenue une icône grâce à sa longévité, s'écoulant à plus de 2,3 millions d'exemplaires jusqu’à la fin 2019, la compacte de Volkswagen n'a pourtant pas toujours été la référence absolue. Après avoir subi les assauts d'une concurrence féroce et désormais de la chasse au CO2, la Golf GTI a-t-elle encore sa place sur le marché en 2021 ?

PRESENTATION

volkswagen golf 8 gti 2021 arrière

Klaus Bischoff, Directeur Design du Groupe Volkswagen, explique que la direction stylistique de cette 8ème génération a été guidée par "un centre de gravité visuel très bas, obtenu en optant pour des larges prises d'air à l'avant et une ligne d'épaules saisissante". Le moins qu'on puisse dire, c'est que la nouvelle face avant, peut-être un peu trop "innovante", a beaucoup fait parler lors du lancement ! Comme toujours, ce sont les ventes qui auront le dernier mot alors contentons-nous de dire que cette Golf 8 GTI s'avère moins perturbante en vrai qu'en photo... La superbe couleur "rouge roi" (710 €) n'est certainement pas étrangère à cela.

Ainsi, les projecteurs LED de série (Matrix LED IQ.LIGHT en option) descendent sur le bouclier comme un clin d'oeil à l'ancienne calandre 4 phares pour former une barre transversale prononcée. Le liseré rouge typique GTI remonte en haut pour souligner le capot en se prolongeant sur les optiques. A l'arrière, le becquet de toit étire visuellement le pavillon pour dynamiser le profil et augmenter la force d'appui sur l'essieu arrière. Et ce n'est pas qu'une impression, la nouvelle Golf GTI est plus basse et allongée que le modèle précédent, au bénéfice du coefficient de trainée (0,275). De série, les jantes "Richmond" sont en 17 pouces seulement mais on peut les remplacer par du 18 ou 19 pouces (modèle "Adelaide" à 1390 € sur notre exemplaire), avec une incidence sur le CO2 puisque les pneus passent alors en 235 de large au lieu de 225.

HABITACLE

interieur volkswagen golf 8 gti 2021

La planche de bord de la nouvelle Golf 8 opère une petite révolution à bord et mise à fond sur le côté high-tech pour séduire. Avec un équipement qui fait le plein de gadgets - nouveau volant sport multifonction rétro-éclairé, éclairage d'ambiance multicolore, touche "Start-Stop" qui clignote en rouge, "Digital Cockpit Pro" avec écran jusqu'à 10 pouces ou encore commandes tactiles pour toutes les fonctions de bord (choix largement discutable) - le but est clairement d'en mettre plein les yeux.

Passé l'effet hypnotisant de ce nouveau "Innovision Cockpit", on déchante cependant en posant les yeux et les doigts ailleurs. On constate alors que les matériaux employés sont moins valorisants que dans la Golf 7 et que la finition rentre ni plus ni moins dans la moyenne des concurrentes généralistes. On se console à peine avec les nouveaux sièges sport spécifiques à la GTI dont l'ergonomie séduit plus que l'habillage en tissu (cuir "Vienna" en option à 2 370 €), énième interprétation de l'antique motif à carreaux (ici rebaptisé "Scalepaper"). Enfin, le célèbre pommeau de vitesse façon balle de Golf disparâit du paysage, remplacé par un joystick en plastique, pas plus fantastique que le frien à main électrique.

MOTEUR

moteur EA888 volkswagen golf 8 gti 2.0 tsi 245 ch

Même si le cache en plastique a perdu son marquage "TSI", la huitième version de la Golf GTI conserve sous le capot un bon vieux moteur thermique. Par les temps qui courent, on peut dire que c'est une surprise. Alors qu'on pouvait s'attendre à voir la Golf GTI prendre le virage de l'hybridation, façon Golf GTE, c'est donc une nouvelle version du 4 cylindres turbo de 1984 cm3 qui rempile ! Introduit dans la Golf 5 GTI sous le nom EA113, il n'a cessé d'évoluer pour accompagner la Golf GTI jusqu'à l'actuelle version, baptisée EA888 evo4. Cette dernière a été perfectionnée afin de réduire les émissions pour la norme Euro 6d-ISC-FCM tout en améliorant le déploiement de puissance. Les modifications comprennent de nouveaux injecteurs avec une pression d’injection qui atteint 350 bars, une réduction des frottements internes et des vibrations et l'adoption d'un filtre à particules et d'un catalyseur plus grands.

Développant 245 ch, comme dans la Skoda Octavia 4 RS, sur une plage de régime de 5 000 à 6 500 tr/min et un couple maximal de 370 Nm entre 1 600 et 4 300 tr/min, le 2.0 TSI se montre plus agréable que jamais en conduite de tous les jours et gagne même une sonorité plus sympathique.

Sur le marché français, la Golf 8 GTI est livrée uniquement avec la boîte automatique DSG à 7 rapports. Tout en regrettant ce "non-choix" pour le client, CO2 oblige, il faut tout de même reconnaître que la gestion de la DSG a enfin évolué dans le bon sens. Par ailleurs, la consommation peut réellement descendre très bas comme nous avons pu le voir durant notre essai, avec une moyenne de 7,6 L/100 km !

Sans être mauvaises, les performances de la Golf 8 GTI continuent de cultiver l'ambiguïté de son positionnement "sportif mais pas trop". Cantonnée volontairement au bas du classement face à des rivales plus puissantes, c'est un choix délibéré puisque Volkswagen propose parallèlement une GTI plus "radicale" : la Clubsport, issue de la série limitée "Clubsport 45" et forte de 300 ch.

SUR LA ROUTE

essai volkswagen golf 8 gti 245

Avec sa sportivité finement dosée, la Golf 8 GTI reste une référence en matière de polyvalence pour un usage au quotidien. Devant se contenter d'une simple évolution de la plateforme MQB de la Golf 7, l'ambition des metteurs au point de Volkswagen a été d’augmenter le plaisir de conduite par un comportement et une maniabilité encore plus directs et agiles. En rpatique, il faut avouer que ce n'est pas que du blabla marketing...

Ces progrès, la Golf 8 GTI les doit notamment au nouveau "gestionnaire de comportement dynamique". Le système de commande coordonne de manière centralisée toutes les fonctions électromécaniques des trains roulants. Grâce au différentiel avant piloté, dont disposaient déjà les Golf 7 GTI Performance et la Golf 7 GTI TCR, au Système de Gestion de Comportement Dynamique et à la régulation adaptative des trains roulants DCC (optionnelle), le conducteur peut composer à la carte son propre paramétrage dynamique.

Ajoutons que les ingénieurs VW ne se sont pas contentés de jouer avec les logiciels. Les paliers de bras transversaux ainsi que les ressorts et butées d’amortissement ont été perfectionnés et un nouveau système hydraulique des amortisseurs permet un gain très important en matière d'efficacité. Un nouveau berceau en aluminium plus rigide a en outre permis d’économiser 3 kg. La force de rappel des essieux avant et arrière a pu être augmentée de respectivement 5 et 15 % par rapport à la Golf 7 GTI grâce à de nouveaux paliers d'amortisseurs et systèmes hydrauliques. De série, la nouvelle Golf GTI est également équipée d’une direction progressive améliorée, plus directe et mieux calibrée.

Disons-le clairement, cette 8ème Golf GTI est probablement la plus agréable à conduire de toutes. Plus incisive dans toutes les situations, elle tire un trait sur le sous-virage qui pénalisait les précédentes générations pour exploiter au mieux son moteur plein à tous les régimes. Le maintien de caisse en virage est également excellent tout en préservant un niveau de confort absolument remarquable quel que soit le mode d'amortissement choisi. Dommage que ce DCC soit en option (925 €) car il est à notre avis incontournable. Même le train arrière se montre plus dynamique, sans toutefois renier le principe de précaution cher à la Golf. Le tableau serait parfait si l’assistance au freinage d’urgence autonome et l’assistant d’évitement ne réactivaient pas l’ESC (même sur off) dans ce qu'il considère "un cas d’urgence". Sur circuit, cela pourra s'avérer gênant.

ACHETER UNE VOLKSWAGEN GOLF 8 GTI

Avec un prix de départ fixé à 43 425 €, la Golf GTI est loin d'offrir un rapport prix/prestations extraordinaire mais Volkswagen compte toujours sur l'image de son modèle pour surfacturer le blason GTI. Même si la catégorie n'est plus que l'ombre d'elle-même, la Golf conserve deux rivales redoutables : la Ford Focus ST de 280 ch proposée au tarif remisé de 32 150 € (la version restylée arrive) et la Renault Mégane 4 RS qui offre désormais en standard 300 ch et la boîte EDC pour un prix de départ fixé à 43 300 €.

Là où la Golf marque des points en revanche, c'est avec son 2.0 TSI "dégonflé" qui n'accuse que 166 grammes de CO2/km. De quoi amoindrir l'effort financier avec un malus 2021 un peu moins indigeste (2370 €) que celui réclamé pour les 185 g/km de la Focus (7462 €) ou pire encore, les 190g de la Megane (9550 €)...

FICHE TECHNIQUE
VOLKSWAGEN GOLF (8) GTI


MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : injection directe + turbo
Cylindrée (cm3) : 1984
Alésage x course (en mm) : 82,5 x 92,8
Puissance max (ch DIN à tr/mn) : 245 de 5000 à 6500
Couple max (Nm à tr/mn) : 370 de 1600 à 4300
TRANSMISSION
AV + différentiel à glissement limité piloté
Boîte de vitesses (rapports) : double embrayage DSG (7)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés (340/310), étriers flottants
Pneus Av-Ar : 225/45 R17
POIDS
A vide DIN (kg) : 1385
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 5,6
logo volkswagen golf 8 gti calandre
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
1000 m DA : NC
0 à 100 km/h : 6"3
CONSOMMATION
Moyenne WLTP (L/100 Km) : 7.3
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 7.6
CO2 (g/km) : 166
PRIX NEUF (09/2021) : 43 425 €
PUISSANCE FISCALE : 14 CV

CONCLUSION

Plus agréable à conduire que jamais, la Golf 8 GTI reste un modèle de polyvalence qui ne trahit pas son héritage. Mais sa lignée est aujourd'hui sur le point de s'éteindre, compromise par un monde qui change trop vite. Au moins, on ne pourra pas reprocher à Volkswagen de ne pas être allé jusqu'au bout de l'histoire…

:-)
Equipement très "high tech"
Moteur agréable
DSG améliorée
Consommation
Confort de suspension (DCC)
:-(
Finition moins flatteuse
Amortissement DCC en option
DSG imposée en France
Tarif élevé

Comparez les tarifs des assurances pour une VOLKSWAGEN GOLF (8) GTI

PHOTOS


volkswagen_golf8_gti_01.jpgvolkswagen_golf8_gti_02.jpgvolkswagen_golf8_gti_03.jpgvolkswagen_golf8_gti_04.jpgvolkswagen_golf8_gti_05.jpgvolkswagen_golf8_gti_06.jpgvolkswagen_golf8_gti_07.jpgvolkswagen_golf8_gti_08.jpgvolkswagen_golf8_gti_09.jpg
Voir toutes les photos de VOLKSWAGEN GOLF 8 GTI ESSAI

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une VOLKSWAGEN GOLF (8) GTI
VOLKSWAGEN GOLF (8) GTI

GUIDE D'ACHAT
Forum
Les derniers sujets sur VOLKSWAGEN :