L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SKODA > OCTAVIA (IV) RS 2.0 TSI 245






SKODA OCTAVIA (IV) RS 2.0 TSI 245 (2020 - )

essai volkswagen golf 7 gti tcr
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (26/06/2021)

PragUE-matique

S'inscrivant dans la continuité d'un modèle à succès, la berline Tchèque fait peau neuve mais promet toujours d'en offrir plus pour moins cher. Pari tenu une nouvelle fois pour l'Octavia RS ?

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

Best-seller attitré de la marque, malgré l'arrivée des SUV, la berline Octavia a fait l'objet de la plus plus grande attention pour son renouvellement. Cette quatrième génération, présentée le 11 novembre 2019 à Prague, nous aura fait patienter jusqu'en mars 2020 pour avoir la confirmation d'une version sportive, inaugurant pour l'occasion une motorisation hybride. Mais après quelques 200 000 Octavia RS vendues à ce jour, dont plus de la moitié pour la troisième génération, Skoda a aussi pris soin de ne pas laisser de côté une grosse part de sa clientèle. Depuis l'automne 2020, les blocs diesel et essence complètent l'offre pour le bonheur de ceux qui préférent encore les bonnes vieilles recettes...

PRESENTATION

arriere skoda octavia 4 rs 2.0 tsi 245 ch

C'est avec un plaisir certain que nous découvrons cette nouvelle Octavia dont la face avant est revenue à des formes moins torturées, tout en affinant une identité de marque bien distincte. Avec ses lignes plus dynamiques et son gabarit généreux, difficile de nier que cette Octavia IV en impose. Et plus encore dans sa finition RS qui, pour autant, ne tombe pas dans la surenchère touchant malheureusement beaucoup de sportives. Cette retenue est d'ailleurs récompensée par une excellente note aérodynamique : un coefficient de traînée (cd) de 0,25.

Les Octavia "RS iV" pourront malgré tout se reconnaître au premier regard pour un oeil averti. Pour commencer, la grille de calandre, les entrées d'air, la lame avant, les volets aérodynamiques, le diffuseur arrière, l'aileron ajouté sur le hayon et les contours de fenêtres sont peints en noir. Ensuite, les RS sont livrées avec des jantes en alliage "Comet" de 18 pouces, noires elles aussi, ou en option, des 19" argentées ou polies au dessin spécifique. Enfin, les étriers de frein peints en rouge accompagnent des disques de gros diamètre. Pour souligner le kit carrosserie, ou au contraire le rendre plus discret, 10 coloris sont proposés dont une nouvelle couleur "Mamba Green".

HABITACLE

interieur skoda octavia 4 rs

L'intérieur de l'Octavia RS iV est principalement noir mais cette austérité est rompue par les surpiqures rouges sur la sellerie (tissu ou suède et cuir), les panneaux de portes, l'accoudoir central, la planche de bord et le volant sport multifonction. Les sièges sport avant et arrière, les inserts façon carbone ainsi que les pédales en aluminium complètent le package sportif de l’habitacle dont on appréciera aussi la finition et les assemblages soignés.

Les équipements ne sont pas en reste puisque toutes les RS sont équipées de série des compteurs numériques Virtual Cockpit, qui offrent une configuration Sport supplémentaire et le Driving Mode Select avec son nouveau mode RS. Avec l'option DSG sur notre modèle d'essai (1700 €), le sélecteur de vitesses est remplacé par un petit interrupteur à bascule permettant de commander la boîte, à l'instar de la Porsche 992.

MOTEUR

moteur 2.0 tsi 245 ch skoda octavia 4 rs

Nous avions découvert l'Octavia 3 RS avec 230 ch et sa carrière s'est achevée avec une ultime évolution de 245 ch. Une fois n'est pas coutume, nous la retrouvons avec ce bon vieux 2.0 TSI, fidèle au poste une fois de plus et délivrant... toujours 245 ch. Dans le contexte, il faut savoir se contenter de cette stagnation car c'est une véritable prouesse de réussir à proposer encore ce genre de motorisation en France...

Mais ne vous fiez pas aux apparences, il ne s'agit pas exactement du même moteur. Le bloc a en effet reçu quelques aménagements pour améliorer son rendement et son agrément. Le développement du moteur, que l'Octavia RS partage avec la VW Golf 8 GTI, s'est ainsi concentré sur la pression d'injection de carburant, augmentée jusqu'à 350 bars, et la réduction des frictions en utilisant des nouvelles couronnes de piston et un nouveau joint de vilebrequin. De plus, les motoristes ont modifié l'acheminement des gaz d'échappement ainsi que le système d'allumage.

Ainsi, bien qu'on ne dispose pas d'un seul cheval de plus, le couple se montre plus disponible et la consommation de carburant a été réduite. L'autre contributeur direct à cette efficience est la boîte de vitesses DSG à 7 rapports, qui a de plus le bon goût de rester une alternative non obligatoire à la bonne vieille boîte manuelle. Evacuez même la question du Co2 puisque les deux sont parfaitement alignées au niveau des rejets !

Cette nouvelle mouture de la DSG adopte la technologie shift-by-wire, signifiant que le sélecteur n'est plus relié mécaniquement à la boîte mais transmet électroniquement le rapport qui a été choisi. On note parallèlement un progrès concernant l'agrément et la réactivité en conduite sportive. Grâce à l'étagement plus rapproché des premiers rapports, les chronos officiels de l'Octavia RS iV DSG sont un poil meilleurs que pour la BVM. En pratique, on retient surtout qu'avec 370 Nm disponibles, les reprises sont excellentes. En revanche, la chasse au CO2 se traduit par des rapports supérieurs longs et à partir de la 3ème mieux vaut surveiller son compteur car les impressions sont trompeuses…

SUR LA ROUTE

essai skoda octavia 4 rs 2.0 tsi 245 ch

Côté châssis, il est important de noter que toutes les Octavia RS ne sont pas logées à la même enseigne. On trouve même des différences majeures, directement liées au choix de motorisation. Ainsi, seules les RS 2.0 TSI et 2.0 TDI disposent de la suspension Sport RS, abaissée de 15 mm. En outre, la TSI 245 ajoute un élément supplémentaire non négigeable : le différentiel à glissement limité. Ce "VAQ", monté depuis la Golf 7 GTI Performance, permet d'exploiter pleinement le potentiel de cette coupleuse traction. Enfin, même s'il est privé du VAQ, ajoutons que le 2.0 TDI reste le seul moteur à pouvoir s'accoler à la transmission 4x4.

Avec moins de poids sur l'essieu avant, la RS 2.0 TSI se montre fort logiquement la plus incisive en virage. La direction progressive offerte en série, se révèle très bien calibrée. En revanche, on pourra regretter que l’amortissement piloté DCC soit en option, même si les 890 € demandés sont tout à fait raisonnables. Rien à redire sur le freinage, mordant et suffisamment robuste pour la plupart des utilisations grâce à des disques de plus grand diamètre.

Le setup châssis de la RS 2.0 TSI 245 ch conforte cette version comme le choix des amateurs de conduite sportive face à une RS TDI qui conserve plus une vocation de dévoreuse de kilomètres. La présence des deux versions au catalogue reste donc tout à fait cohérente en constituant une alternative crédible à l'hybride...

ACHETER UNE SKODA OCTAVIA 4 RS

Avec un prix de départ fixé à 38 590 € et un minimum de 153 grammes de CO2/km, l'Octavia RS est aujourd'hui l'une des rares berlines (et même break) à savoir concilier "gros" moteur essence et budget contenu. La proposition de Skoda se montre même triplement intéressante puisque qu'en fonction de vos besoins et de vos priorités, vous pourrez aussi préférer l'autonomie et le couple du diesel ou encore la sobriété (énergétique et fiscale) de l'hybride, sans trop renier l'aspect sportif. Comme pour toute chose dans la vie, le choix de son Octavia RS est une question de priorités mais au moins, chez Skoda, vous avez encore le choix.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
SKODA OCTAVIA (IV) RS 2.0 TSI 245


MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : injection directe + turbo
Cylindrée (cm3) : 1984
Alésage x course (en mm) : 82,5 x 92,8
Puissance max (ch DIN à tr/mn) : 245 de 5250 à 6500
Couple max (Nm à tr/mn) : 370 de 1600 à 4300
TRANSMISSION
AV + différentiel à glissement limité piloté
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6) ou double embrayage DSG (7)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés perforés
Pneus Av-Ar : 225/40 R18
POIDS
Données constructeur (kg) : 1489
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6
logo skoda octavia 4 rs tsi 245 2021
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
1000 m DA : NC
0 à 100 km/h : 6"8
CONSOMMATION
Moyenne WLTP (L/100 Km) : 6.8 - 7.1
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 9
CO2 (g/km) : 153 - 160
PRIX NEUF (06/2021) : 38 590 €
PUISSANCE FISCALE : 18 CV

CONCLUSION

Joliment présentée, agréable à conduire et performante, la Skoda Octavia RS TSI 245 se donne tous les moyens pour séduire sur un segment déserté par la concurrence. Nous avons donc de bonnes raisons de penser que son succès ne devrait pas s'arrêter là…

:-)
Espace à bord
La seule Octavia RS avec le VAQ
Et les gros freins
Malus acceptable
DSG améliorée
:-(
Amortissement DCC en option
Etagement des boîtes

Comparez les tarifs des assurances pour une SKODA OCTAVIA (IV) RS 2.0 TSI 245

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Forum
Les derniers sujets sur SKODA :