L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > VOLKSWAGEN > GOLF (7) GTI TCR








VOLKSWAGEN GOLF (7) GTI TCR (2019)

essai volkswagen golf 7 gti tcr
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (06/12/2019)

Pour les fans

Accompagnant la Clubsport au 40 ème anniversaire de la Golf GTI, la TCR a permis de remettre la Golf au coeur du programme compétition de Volkswagen Motorsport en 2016. Avec succès. Mais du modèle compétition-client jusqu'à la grande série, cette nouvelle déclinaison - reconduite sur la Golf 8 - est-elle à la hauteur de son label ?

Texte & Photos : Sébastien DUPUIS

Après 7 ans de carrière, l'heure de la retraite a sonné pour la Golf de 7ème génération. Une génération qui nous laisse un meilleur souvenir que d'autres sur le plan de la gamme sportive. GTI, GTI Performance, GTD, GTE, R et une improbable Clubsport, on peut dire que la Golf 7 aura profité des largesses du groupe Volkswagen pour conforter son statut d'incontournable sur le segment des berlines compactes sportives. Alors que sa remplaçante vient d'être dévoilée, la lignée s'achève avec une ultime évolution sous forme de série limitée rendant hommage au modèle compétition : la GTI TCR.

volkswagen motorsport golf 7 gti tcr 2018TCR : LA GOLF DE SPORT
En 2015, l’équipe Liqui Moly Team Engstler a aligné deux Golf pour la première année de la nouvelle série TCR Internationale (WTCR). La réglementation impose des véhicules 4 ou 5 portes disposant d’un moteur de 2,0 l (essence ou diesel !) et utilisés exclusivement par des équipes privées. L'objectif premier est de rendre la compétition automobile plus abordable avec des véhicules dérivés de la grande série. Le prototype développé par Volkswagen Motorsport a immédiatement montré un bon potentiel avec son 2.0L TFSI poussé à 330 ch, sa boîte séquentielle, ses trains roulants élargis de 40 cm (!) et son aileron monumental. Dès son premier week-end de compétition, la Golf GTI TCR a remporté la seconde course sur le circuit Red Bull Ring en Autriche. Vainqueur des TCR International Series en 2016 et 2017, la Golf GTI TCR a été remaniée en 2018 et gagné 20 ch. Cette évolution a été choisie notamment par le team Sébastien Loeb Racing pour disputer le championnat TCR 2018 et 2019.

Dévoilée en mai 2018 en tant que "Golf GTI TCR Concept", devant la communauté VW au célèbre rassemblement Wörthersee en Autriche, la GTI TCR "de route" succède donc à la Clubsport de façon toute aussi éphémère pour combler l'écart qui s'est creusé entre la GTI "normale" et la concurrence. Un concept plus puissant et plus sportif, promettait VW, qui a séduit les fans par son look beaucoup moins timoré. Ils ont sans doute été heureux de voir que le modèle de production, dévoilé six mois plus tard, restait fidèle en tous points à cette mise en bouche. La question à laquelle nous allons maintenant répondre est de savoir si le "Transfert de technologie entre le sport automobile et la série" évoqué par VW dans son dossier de presse relève de la fiction marketing ou non...

PRESENTATION

volkswagen golf 7 gti tcr 2019 présentation

La position particulière de la Golf GTI TCR, entre la GTI Performance et la Golf R, se devait d'être facilement reconnaissable. S'agissant là d'une série limitée à 1000 exempalires, dont seuls 100 seront écoulés en France, les designers ont pu se lâcher un peu en s'inspirant de ce qui avait déjà été fait pour la Clubsport. Et on peut dire qu'elle ne passe pas inaperçue, même si sa panoplie tapageuse, de surcroit en rouge, ne plait pas à tout le monde... La TCR ajoute en effet à la GTI un kit carrosserie spécifique comprenant des entrées d’air noires à l'avant, une jupe sous les boucliers et les bas de caisse et un spoiler étendu. Quelques suppléments optionnels sont également cochés d'office en France : les coques de rétroviseurs peintes en noir mat, le toit noir et les grandes roues noires de 19" « Reifnitz ».

Outre le « Rouge Tornade » de notre exemplaire qui réveille l'objectif au milieu de la brume hivernale, VW propose deux autres coloris sur cette série limitée : le « Gris Pur » et le « Blanc Pur ». La déco de la TCR s'achève avec l'apposition de monogrammes au-dessus des bas de caisse et d'un imposant un film décoratif en nid d’abeille à cheval sur les portières avant et arrière. Ces stickers, optionnels dans certains amrchés, sont imposés chez nous, sans doute pour renforcer le caractère exclusif de cette série limitée. A noter que sur les exemplaires français il n'y a pas non plus le choix de la carrosserie puisque c'est 5 portes obligatoires.

HABITACLE

intérieur volkswagen golf 7 gti tcr2019

Les passagers sont accueillis par une sellerie à l'habillage exclusif, composée d'un centre de siège en tissu noir à bandes rouges "Flashred" et de rebords en simili-cuir et microfibre noir. Ce sont bien entendu les sièges sport qui sont fournis ici de série et le réglage est manuel. Les surpiqûres rouges des sièges, de l’accoudoir central, des appuie-têtes, des contre-portes, du levier de vitesses et du volant s'accompagnent d'un repère central de la même couleur. Bien qu'on reste sur sa faim côté exclusivité pour une série "collector", on apprécie malgré tout la belle qualité de fabrication de cette Golf 7 qui fait toujours office de référence chez les généralistes du segment.

L'Active Info Display (instrumentation numérique) et l'écran d’infodivertissement élargi avaient remis la Golf dans la course à l'armement high tech à l'occasion de son restylage. Cependant, les choses évoluant tellement vite dans ce domaine, il ne fait aucun doute que la nouvelle génération devrait lui donner un sévère coup de vieux côté ergonomie digitale et technologie embarquée. Plutôt généreuse pour une version sportive, la TCR affiche ici complet au niveau des équipements de confort et fait fi d'une quelconque idée de chasse aux kilos. Les phares LED directionnels sont de série, comme la climatisation bizone et tous les équipements présents dans l'autre GTI.

MOTEUR

moteur volkswagen golf 7 gti tcr2.0 tsi 290 ch

Le 2.0 TSI (EA 288) de la Golf GTI TCR est maintenant une vieille connaissance, décliné à toutes les sauces, sur d'innombrables modèles du groupe. Mais, quand celui de la Clubsport était une mouture hybride délivrant 265 ch avec un pic momentané à 290, il nous revient ici avec toute sa puissance, constante entre 5400 et 6400 tr/mn. Pour faire simple, il s'agit tout simplement de la même configuration que sous le capot de la SEAT Leon Cupra... qui après un bref passage à 300 ch était redescendue à 290 ch fin 2018 avec la pose du filtre à particules. C'est tout de même 45 ch de plus que la Golf GTI Performance, laquelle aurait d'ailleurs mérité mieux que les 15 ch supplémentaires du restylage. Le couple n'est pas en reste avec 380 Nm disponibles entre 1 800 et 5 300 tr/min et 200 Nm dès 1000 tr/mn.

L'évolution spectaculaire de la puissance ne s'accompagne pas d'une bande son métamorphosée, bien au contraire. Volkswagen a beau nous vanter la jolie double double ronde en inox de l'échappement, de l'intérieur ce sont surtout les grésillements peu flatteurs de l'amplificateur sonore qui retiennent l'attention et pénalisent fortement la notre finale. Triste époque...

A cette déception auditive, VW France ajoute celle de ne pas avoir le choix de la transmission. En effet, si la "vraie "TCR de course profite d'une superbe boîte séquentielle, il faut ici se contenter de la bonne vieille DSG qui n'a jamais été bonne malheureusement. Aussi pataude qu'un joueur de foot sur une patinoire, la DSG 7 rapports souffre de la comparaison avec ce que propose aujourd'hui la concurrence. Dépassée même par l'EDC Renault dont les débuts étaient très mauvais, sa gestion ne brille ni en mode automatique, ni en mode manuel. Quant à l'ergonomie de ses palettes ridiculement petites, on le répète depuis si longtemps... Le seul point positif qu'on pourra lui trouver c'est un étagement resserré des premiers rapports qui profite directement à la sensation de nervosité du moteur.

Et le 2.0L ne se fait pas prier pour prendre des tours et malmener l'antipatinage avec des conditions météo peu favorables à la motricité. Au moins au niveau du ressenti, il ne fait aucun doute que les 290 ch VW surclassent les 300 d'une Megane RS Trophy EDC. Le 0 à 100 km/h annoncé en 5"6 est là pour conforter nos impressions. Par ailleurs, la gestion spécifique à la TCR lui permet de briser le plafond de verre des 250 km/h en pointe.

Mais l'écart marginal du chrono est une bien maigre consolation, d'autant que DSG ou non, la consommation de cette nouvelle mouture du EA 288 FAP est fortement variable. Capable d'une sobriété surprenante en mode Eco (lequel s'est activé assez mystérieusement) comme en attestent les 6.5L affichés à l'ordinateur de bord sur un trajet ordinaire, la moyenne explose rapidement en utilisation sportive. Nous clôturons cet essai, relativement modéré pour cause de météo, sur un score de 9.5 L/100 km.

SUR LA ROUTE

essai volkswagen golf 7 gti tcr

Outre la suppression de la limitation de la vitesse maximale et les roues de 19 pouces, le package TCR comprend également une assiette rabaissée de 5 millimètres par rapport à la GTI standard. Mais comme vous l'avez compris, cette version ne mise pas sur la radicalité et préfère conserver toute la polyvalence d'une Golf GTI. Ainsi, on retrouve de série l'amortissement piloté DCC, réglable sur 3 modes : confort, normal ou sport. Les ressorts durcis de 10% sont cependant spécifiques à cette version et le résultat final s'est montré tout à fait probant en matière de confort comme de maintien de caisse.

La puissance supplémentaire de la GTI TCR s'accompagne heureusement de la présence du différentiel autobloquant. Piloté par électronique celui-ci ne doit pas être confondu avec un vulgaire XDS. Introduit sur la version Performance, le système à embrayage multidisque piloté régule très bien la motricité, avec ou sans l'antipatinage, et supprime les effets de couple indésirables dans le volant. En revanche, on pourra lui reprocher de rester relativement "transparent" en évitant seulement le patinage sans aider l'avant à resserrer la trajectoire comme le Torsen d'une Honda Civic type R ou d'une Megane 4 RS Cup. Celle-ci ajoute en plus sa botte secrète : les roues arrière directrices. De ce fait, même si la Golf paraît plus légère, elle est tout de même moins incisive et agile en courbe serrée.

essai vw golf 7 gti tcr 2019

Le second point de déception concerne la direction progressive qui, bizarrement, nous avait laissé un meilleur souvenir. Un peu trop légère, même en mode sport, elle manque de feeling pour évoquer réellement le monde de la compétition. Son ratio très direct est agréable mais ne parvient pas à faire oublier un manque global de sensations côté châssis.

Un mot enfin sur le freinage, renforcé, de la GTI TCR. Issu de l'option Performance de la Golf R, il s'appuie sur des plaquettes spécifiques et des disques perforés montés sur bol en aluminium. Avec des température négatives nous n'avons pas constaté de problème de chauffe ou de mordant et l'efficacité nous a semblé de bon niveau. Cela n'est semble-t-il pas le cas en usage intensif sur circuit mais la vocation de cette GTI TCR n'est clairement pas la même que celle d'une Megane RS Trophy-R...

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
VOLKSWAGEN GOLF (7) GTI TCR


MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : Bi-injection + turbo avec échangeur
Cylindrée (cm3) : 1984
Alésage x course (en mm) : 82,5 x 92,8
Puissance max homologuée / overboost (ch DIN à tr/mn) : 290 de 5400 à 6400
Couple max homologué / overboost (Nm à tr/mn) : 380 de 1950 à 5300
TRANSMISSION
AV + différentiel à glissement limité piloté + XDS
Boîte de vitesses (rapports) : double embrayage DSG (7)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés perforés (340-310) + ABS
Pneus Av-Ar : 225/40 R18
POIDS
Données constructeur (kg) : 1410
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4.6
logo gti volkswagen golf 7 gti tcr 2019
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 260
1000 m DA :
0 à 100 km/h : 5"6
CONSOMMATION
Moyenne NEDC (L/100 Km) : 6.7
Moyenne WLTP (L/100 Km) : 7.7
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 9.5
CO2 NEDC (g/km) : 151-153
CO2 WLTP (g/km) : 175
PRIX NEUF (09/2019) : 47 590 €
PUISSANCE FISCALE : 18 CV

CONCLUSION

:-)
Look extraverti (avantage et inconvénient...)
Intérieur soigné
Moteur vigoureux
Performances
Motricité
Polyvalence préservée...
:-(
... mais manque de sensations
DSG imposée
Rareté cher payée...

Baroud d'honneur de la Golf 7 GTI, la TCR n'est pas la sportive endiablée que nous aurions espéré. Elle s'inscrit en effet dans une démarche un peu trop marketing. De ce fait, la Clubsport restera notre Golf 7 préférée. Comme nous l'avons toujours dit ici, ajouter de la puissance ne suffit pas à rendre une voiture plus sportive. La GTI TCR s'adressera donc essentiellement aux fans inconditionnels de Volkswagen pour qui rareté rime avec prix élevé... les autres sauront se satisfaire d'une Leon Cupra ou même d'une GTI Performance qui n'en donne pas beaucoup moins.

Tous nos remerciements au circuit des Ducs à Essay pour son accueil et la mise à disposition de la piste pour notre séance photo. Plus d'infos : www.circuit-ducs.com

Comparez les tarifs des assurances pour une VOLKSWAGEN GOLF (7) GTI TCR

PHOTOS


golf_7_gti_tcr_01.jpggolf_7_gti_tcr_02.jpggolf_7_gti_tcr_03.jpggolf_7_gti_tcr_04.jpggolf_7_gti_tcr_05.jpggolf_7_gti_tcr_06.jpggolf_7_gti_tcr_07.jpggolf_7_gti_tcr_08.jpggolf_7_gti_tcr_09.jpg
Voir toutes les photos de VOLKSWAGEN GOLF 7 GTI TCR ESSAI

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

Superbe voiture, différente de ma précédente la R. 2 remarques ; GPS pas terrible. Dommage que la voiture ne soit pas numérotée de 1 à 100 pour la France

Lire tous les avis sur la VOLKSWAGEN GOLF (7) GTI TCR

Vous possédez une GOLF (7) GTI TCR ? Publiez votre avis !


VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une PORSCHE 718 Spyder
PORSCHE 718 Spyder

GUIDE D'ACHAT
Forum
Les derniers sujets sur VOLKSWAGEN :