L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PGO > CEVENNES 140 ch






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PRESENTATION (17-03-2008)

PGO
CEVENNES
140 ch
(2007 - )

39 900 Euros (01/02/2008)
ND CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PGO CEVENNES 140 ch
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes 2x1 arbre à cames en tête
Position: transversal central AR
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée (cm3): 1 997
Alésage x course (mm): 85 x 88
Puissance maxi (ch à tr/mn): 140 à 6 000
Puissance spécifique (ch/L): 70,10
Couple maxi (mkgà tr/mn): 20 à 3 000
Couple spécifique (mkg/L): 10,01
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle (auto 4 rapports en option)
POIDS
Données constructeur (kg): 980
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés AV et AR
Pneus Av-Ar: 205/40 ZR 17 AV et AR
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 200
400 m DA: ND
1 000 m DA: ND
0 à 100 km/h: 7"
0 à 200 km/h: ND
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 8,2

BIEN :-)
Look d'enfer
Ambiance
Poids
Comportement
Sensations
Présentation
Pas de conduite "électronique"

PAS BIEN :-(
Visibilité capote fermée
Pas de performances en progrès
Tarif coquet
Absence de repose-pied gauche
Avenir de la marque ?
Réseau de distribution/réparation ?

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (17/03/2008)

LE PRIX DE L'INDEPENDANCE
Pas facile pour les petits artisans de survivre. PGO après être passé près de la sortie semblerait aller mieux, tant que ses actionnaires du moyen-orient acceptent de poursuivre le développement de la marque. Si la version 180 ch Cevennes ne verra jamais le jour avec cette mécanique (sacrés contraintes l'homologation !), la Cevennes est désormais au catalogue, mais plus comme une finition et présentation différente que comme une variante plus ultime...

Texte : Gabriel LESSARD
Photos : D.R.

Chez PGO, les rebondissements sont nombreux. Pas évident de survivre pour les petits dans la jungle des constructeurs automobiles mondialistes. Après s'être attiré les foudres de Porsche avec la réplique fidèle et de qualité de la 356, PGO a donc du se recentrer sur son évocation de 356 moderne avec la Speedster II commercialisée depuis 2003. Après un passage au tribunal de commerce pour cause de comptes déficitaires, ce sont des actionnaires en provenance du Koweit qui sont aux commandes du petit constructeur français, avec de grandes ambitions avouées, à commencer par des exportations plus conséquentes, le marché français seul ne pouvant permettre une rentabilité pour la marque. Après nous avoir fait patienter quelques années avec une Cévennes annoncée à 180 ch en reprenant le moteur de la 206 RC, c'est finalement "juste" une finition/présentation Cévennes qui sera commercialisée, faute de temps et d'argent pour homologuer un nouveau moteur. Pas si grave finalement car les motivations d'achat pour les PGO sont avant tout guidées par le look rétro charmeur et l'exclusivité de l'engin.

NOUVEAU LOOK
Depuis le lancement en 2003 du Speedster II que nous avions pu alors prendre en main, les évolutions dans le détail sont nombreuses. C'est essentiellement l'habitacle qui a évolué en détail avec une nouvelle console centrale, un réaménagement de certaines commandes et un nouveau pare-brise pour aménager une meilleure visibilté et une ergonomie optimisée. Pour le reste, c'est du pareil au même avec une ambiance à nulle autre pareille, un confinement que nos voitures modernes nous avait fait oublier depuis des lustres et une intimité capote en place qui vous mettra à l'abri des regards indiscrets... Extérieurement en revanche, la Cévennes soigne son look avec une bouche béante devant et des aérations derrière lorsque le Speedster II possède des parechocs plus classiques. Son faciès de 356 modernisée est toujours aussi craquant, et les sorties d'échappement arrière nous rappellent les barquettes de course qui disputaient alors les Mille Miglia dans les années 50. Ambiance, ambiance... Tous les détails stylistiques sont une véritable invitation au voyage temporel dans une auto qui délaisse toute la modernité électronique et technologique. Du moderne puisque le moteur est toujours celui dérivé de la Peugeot 206 S16 mais développant 140 ch à 6 000 tr/mn. Les performances stagnent donc logiquement avec toujours près de 200 km/h en vitesse maxi et un 0 à 100 km/h en 7". Des valeurs déjà suffisantes, d'autant que décapoté, le Cevennes en jette plein les oreilles avec son échappement travaillé. Généreuse dans l'effort la petite PGO. Les jantes de 17 pouces sont d'un dessin nouveau, chaussées en 205/40 ZR 17. Affichée à 39 900 euros, la Cevennes n'est pas "cadeau" mais l'exclusivité et le made in France a un prix, d'autant que son équipement et présentation sont bien plus complets que sur la Speedster II. A noter que dans les options le client peut retenir un échappement "club" uniquement réservé aux sorties circuit.

UN AVENIR PLUS PROPRE ?
VW Golf GTI Mk5Encore équipée d’un 2 litres Peugeot atmosphérique de 140 chevaux, la voilà qui se pare d’une nouvelle motorisation, toujours frappée du lion de Sochaux. Il s’agit du bien connu 1.6 l développé en partenariat avec BMW, dans sa variante suralimentée de 150 chevaux. Particularité : la possibilité de le faire carburer au gaz naturel ! Ecologie et performances sont au rendez-vous, avec un 0 à 100 km/h en 6"5 s. et une vitesse de pointe de 210 km/h. PGO annonce des émissions limitées à 118 grammes de CO2 au kilomètre ! Pour l’autonomie, le constructeur table sur 450 km. Pour l’instant, il ne s’agit seulement que d’un prototype et on peut se poser légitimement la question si ce n'est qu'une opération de communication pour PGO ou un vrai projet à terme. La nationalité des actionnaires principaux, qui a ce jour construisent des pistes de ski en plein désert et arrosent leurs green de Golf par 50°C à l'ombre laissent à douter de la bonne foi de ce projet. Espérons que nous sommes dans le faux.

:: CONCLUSION
Pas de révolutions avec la Cevennes, la PGO misant tout sur son look et sa présentation. Certes son moteur suffit à lui donner un supplément d'âme, mais en l'absence de chevaux supplémentaires, on aurait aimé dans ce cas trouver une version "light" pour améliorer les performances. Une sorte d'Elise à la française en quelque sorte, avec moins de 800 kilos et 140 ch le tout habillé à la "Cévennes", voilà qui aurait de quoi forger une image plus adéquate à PGO et lui permettre de vendre à prix fort sa production. Lotus l'a fait, pourquoi pas PGO ? Si les actionnaires du Koweit nous entendaient...

HISTOIRE DE PGO
>1980
: L'aventure commence en 1980 en Alsace. Gilles et Olivier Prévost animés par une même passion automobile fondent PGO et se spécialisent dans la réalisation de répliques automobiles et de " kit cars ". Durant les années 90, la production se fait à petite échelle.
>2000
: Naissance de la PGO Speedster II à l'occasion du Mondial de l'Automobile. Grâce à la présentation de ce prototype, PGO passe du statut de fabricant de répliques au statut de constructeur automobile à part entière.
>2001 : La société déménage dans des ateliers plus spacieux (18 000 m2) près d'Alès. C'est le point de départ du développement technique du Speedster II et d'un essor pour PGO.
>2002 : Introduction en bourse du constructeur qui permet la levée de 2 millions d'Euros. Le développement du Speedster II est renforcé.
>2003 : Le Speedster II obtient son homologation européenne. La production est effective.
>2005 : Un groupe d'investisseurs Koweitiens actif dans le secteur automobile prend 51% des parts de la société et injecte des capitaux. Objectif : relancer et accélérer la production avec les meilleurs critères de qualité possible afin de porter la marque à l'international.
>2006 : Une participation réussie au Salon Mondial de l'Automobile avec la présentation d'une série unique : la Beauty, fruit d'une collaboration "étincelante" avec Swarovski.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Si ce petit roadster joue à fond la carte rétro, la base roulante et le moteur sont bien d'actualité. Ce dernier emrpunté à Peugeot est le 2 l. de 138 ch qui équipait les 206 S16. Pas de souci à se faire donc niveau fiabilité. Avec 980 kilos, cette Cevennes s'avère dynamique. Le moteur distribue sa puissance aux roues arrière, de bon ton pour une auto de caractère. A l'usage, cette PGO se révèle facile d'accès grâce à une répartition des masses de 40/60. Et pour conserver le charme d'antan, elle invite peu d'électronique à bord : pas de direction assistée et encore moins d'ABS."
L'AUTO-JOURNAL - HS Spécial Haut de Gamme 2007 - PGO Cévennes - Collège d'auteurs.


Devis d'assurance pour une PGO CEVENNES 140 ch

AVIS

Vous possédez une CEVENNES 140 ch ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets PGO sur le forum :
Forum
RECHERCHE