L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > BMW > Z3 M Coupé






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

BMW Z3 M Coupé (1998 - 2002)

bmw z3 M coupé
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 09-06-2011

M, COMME UN EMBLEME

Lecteur, toi qui flâne sur le net à la recherche d'une belle promise, méfie toi de cette page ! Il faudrait presque une interdiction aux moins de 18 ans face au pouvoir érogène de l'engin exposé ici même... Car lorsque l'on évoque le cas du coupé BMW Z3 M, on tutoie le sexuel. C'est hot et même hard...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: Nicolas JEANNIER

Arrivé après le roadster du même nom, le coupé BMW Z3 M n'aura pas eu le même privilège de recevoir le titre de sportive de l'année 1998 par le magazine Echappement. Et pourtant, le Z3 M Coupé reste l'une des plus formidables BMW de ces dernières années, sans doute plus encore que dans sa version roadster. Plus de dix ans après sa sortie, qui ne se prend pas encore d'émotion pour ce break de chasse atypique, surtout lorsqu'il vous apparaît au détour d'une rue dans sa livrée Bleu Estoril ? Ce sale gosse a toujours un physique de rêve et la voix qui va avec. Vrrraaap ! C'est avec un coup de gaz dont le timbre métallique possède la puissance et la beauté d'un quartet de cuivres que la bête vous accueille. Avec une telle musique balancée à travers les 4 haut-parleurs de la ligne inox, inutile de chercher votre station radio préférée avant de martyriser la route... Le coupé Z3 M parle directement à vos sens les plus primitifs : c'est viril et ça sent le sport à plein nez. Alors forcément, on adore !

z3 m coupé arinterieur z3 m coupé

CARACTERISTIQUES


BMW Z3 M Coupé
moteur s50
MOTEUR
Type : 6 cylindres en ligne, 24 soupapes
Position : longitudinal central AV
Alimentation : Gestion électronique BMW/Siemens MSS50 + admission variable en continu (double Vanos)
Cylindrée (cm3) : 3201
Alésage x Course (mm) : 86.4 x 91
Puissance (ch DIN à tr/mn) : 321 à 7400
Couple (Nm à tr/mn) : 350 à 3250
TRANSMISSION
AR + DGL (25%)
Boîte de vitesse (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (mm) : disques ventilés (315-312)
Pneus Av-Ar : 225/45 R 17 - 245/40 R 17
POIDS
Données constructeur DIN (kg) : 1415 Kg
Rapport poids/puissance : 4.4
PERFORMANCES
Vitesse maxi: (km/h) 250
0-100 km/h : 5"2
1000m D.A : 24"2
80 à 120 KM/H (4è/5è) : 5s/7s
CONSOMMATION
Ville/route/mixte : 12.4/9.3/11 L/100km
PRIX NEUF (2001) : 51.052 €
COTE (2011) : 20.000 €
PUISSANCE FISCALE : 18/23 CV

PRESENTATION

Le BMW Z3 M Coupé, c'est avant tout un look unique, une vraie gueule. Une brute à la musculature généreuse qu'on a envie de caresser, de tâter. Homme ou femme, l'effet est immédiat... jusqu'au moment où madame s'aperçoit qu'il n'y a pas de places pour les enfants. Voiture de passionné et esthète, le Z3 Coupé se refuse comme son demi-frère roadster à toute fonction utilitaire, malgré un coffre qui ne se limite désormais plus à une valise ! Séducteur né, le coupé Z3 (e36/8) n'avait pourtant pas pour objectif premier de jouer les jolis coeurs. Ce rôle était déjà tenu avec succès par le Z3 Roadster. Non, le coupé est né d'une motivation plus belliqueuse, à la demande expresse du département Motorsport. Celui-ci souhaitait s'offrir une base plus rigide que celle du roadster Z3 M apparu un an plus tôt. Un véritable décoiffeur mais seulement voilà, il faut bien dire que la rigidité du roadster était mise à mal avec une telle cavalerie et qu'on ne pouvait donc pas espérer loger plus de chevaux dans l'écurie. Mais la direction de BMW se montra tout d'abord hostile à cet investissement jugé trop peu rentable et sans doute un peu trop concurrent du coupé M3 e36. A force de persuasion et d'un plan d'investissement bien ficelé - le Z3 coupé reprend un maximum d'éléments du roadster afin de limiter les coûts - le projet fût validé. Burkhard Göschel fût nommé responsable du développement du coupé M tandis que Chris Bangle, arrivé à la tête du design BMW en 1992 supervisait la métamorphose du Roadster en shooting break !
Il fût également décidé de proposer le Z3 Coupé avec des motorisations plus abordables (2.8 puis 3.0) afin d'atteindre un volume de production suffisant. Le M Coupé est donc présenté au salon de Francfort 1997 et la production démarre en avril de l'année suivante à l'usine américaine de Spartanburg en Caroline du Sud.

HABITACLE

Un peu critiqué à ses débuts pour sa finition en retrait des autres modèles de la gamme BMW, le Z3 dans sa version M se montre sous ses plus beaux atours avec des sièges sport bien enveloppants et un cuir étendu jusque sur les montants de console centrale. Ladite console reçoit sa batterie de cadrans comme le roadster M pour surveiller sa précieuse mécanique...

MOTEUR

Si le Z3 est un peu américain d'origine, le moteur, lui, vient bien d'Allemagne. Le 6 cylindres en ligne 3.2 signé "BMW M Power" restera sans doute encore longtemps l'une des plus belles créations du département Motorsport. Conçu comme un véritable moteur de course qui respire sans artifice à travers son admission à 6 papillons, aidé par son calage variable en continu Vanos double, le 6 cylindres bavarois affiche un taux de compression de 11.5:1. Le coupé BMW M reprend en fait ni plus ni moins que le coeur qui anime déjà la M3 e36 depuis 1995. Avec une puissance de 321 ch et un couple de 350 Nm pour une cylindrée de 3201 cm3, le "S50B32" est alors le 6 cylindres en ligne de série avec le plus haut rendement de l'histoire BMW. Ainsi motorisé, le nouveau coupé M qui se montre également plus léger d'une centaine de kilos que la M3 expédie le 0 à 100 km/h en 5,3 secondes. A noter que les USA ont reçu un moteur type S52 qui ne partage pas grand chose avec le S50. Il s'agit en fait d'une évolution du bloc M52 (Z3 2.8) dont la puissance a été portée à 240 ch et dont les performnces sont bien évidemment inférieures à celles du "vrai" Z3 M européen. Grâce au couple omniprésent, les reprises sont tout aussi remarquables grâce à la boîte manuelle ZF type C, sans parler de ce timbre métallique si unique... frisson garanti ! On regrette simplement que contrairement à la M3 3.2, le Z3 M ne dispose pas d'un sixième rapport pour diminuer sa consommation sur autoroute. Malgré ses performances d’ultra-sportive et une forte propension naturelle à fumer son train de pneus arrière, le coupé M sait se contenter d’une consommation moyenne de 11L/100 Km en conduite "éco-responsable". La question étant de savoir si au volant d'un tel objet de plaisir on a vraiment envie de se la jouer "éco" ? Responsable en revanche, il vaudra mieux...

SUR LA ROUTE

essai z3m coupé

Certes moins décoiffant que son homologue roadster, le coupé Z3 M ne demande pas non plus son reste question poussée d'adrénaline. La conception des trains roulants accuse là aussi son âge en imposant un rodéo fantasque si la remise des gaz se fait trop généreuse en sortie de courbe.... notamment sur terrain humide ! Toutefois, il convient de mettre un terme à la rumeur insistante selon laquelle le Coupé M manquerait de rigidité, à l'image de son fréro décapoté. Qu'on se le dise, le châssis du coupé E36/8 se distingue par une rigidité torsionnelle remarquable de 16,400 Nm/degré, soit 2.6 fois celle du roadster Z3 ! BMW précisait d'ailleurs à l'époque que le coupé M était la voiture de série la plus rigide jamais fabriquée à Munich, égalant ainsi la M3 E36. Par ailleurs, face aux autres coupés Z3, la version M présente un certain nombre de particularité :  Voies AV et AR élargies de 0.4", hauteur de caisse abaissée de 1.1", géométrie de train avant revue, ressorts et amortisseurs plus fermes, barres anti-roulis plus épaisses, demi-bras arrière et berceau moteur renforcés. Les freins sont également ceux de la M3 contemporaine, avec des étriers flottants et des disques ventilés de 315 mm à l'avant et 312 mm à l'arrière. Pas le top du top certes, mais le poids plus favorable du Z3 se traduit par une meilleure endurance. Pour la même raison, le coupé Z3 M bat tous les chronos de la M3 et offre encore plus de bonheur à son conducteur par une agilité supérieure et des sensations moins filtrées. La répartition des masses parfaite du Z3 est à peine perturbée par le surplus de poids du gros 3.2 posé en arrière de l'essieu avant. La direction reste précise et très communicative. Au volant, c'est une véritable orgie mécanique dès que la route tourne, une avalanche de tours-minute, une explosion de... joie. Précisons quand même pour les plus anxieux que le coupé M reste utilisable en conditions "normales" grâce à la souplesse de sa mécanique et son confort (suspension et insonorisation) très acceptable. Seuls défauts à l'usage, des commandes de boîte et d'embrayage un peu durs pour la ville et une autonomie limitée par un réservoir sous-dimensionné.

EVOLUTION

s54 En février 2001, après plus de 6 mois d'interruption, le Z3 M Coupé revient sur la chaîne de production avec plusieurs évolutions, dont la principale est le nouveau moteur 6 cylindres S54 introduit sur la M3 e46. Reconnaissable à sa nouvelle culasse (photo ci-contre), il est dégonflé à 325 ch sur le Z3 roadster et coupé M (23 CV fiscaux). Avec un rapport de pont inchangé à 3.15:1, le Coupé M reste un véritable dragster, désormais sous surveillance. En effet on note aussi que le Z3 M S54 bénéficie de série du contrôle dynamique de stabilité DSC (déconnectable) comprenant l'antipatinage ASC+T, ainsi que du contrôle de pression des pneus. Pour la cosmétique, les compteurs du Coupé M S54 sont à fond gris, le rétroviseur intérieur (électro-chromatique) est plus petit et les jantes RoadStar sont peintes avec une finition "Chrome Shadow" plus sombre et plus brillante. A noter également quelques changements dans les coloris avec la disparition du Cosmoschwartz (303), du Evergreen (358) et du fameux jaune Dakar II (337). Ils sont remplacés par le Laguna Seca Blue (448), le Phoenix Yellow (445), le Steel Gray (400) et le Black Sapphire (475).

ACHETER UNE BMW Z3 M COUPE

La production du coupé Z3 reste marginale pour BMW en raison de volumes de ventes faibles comparé au roadster du même nom. Pourtant, le coupé M a connu un relatif succès avec près de 7000 exemplaires produits. En occasion, les prix de vente du Coupé M ne sont pas de beaucoup supérieurs à ceux du Roadster, l'équilibre entre l'offre et la demande permettant de n'avoir ni une chute vertigineuse ni une envolée des cours, pour l'instant. Les prix moyens constatés en 2010 se situent autour de 20.000€ pour un Coupé M à moteur S50 en très bon état. Si vous tombez en revanche sur des modèles en-dessous de 15.000€ méfiance ! Il se pourrait bien que ce soit une version importée d'Amérique du Nord et équipée du 6 cylindres S52 dont le niveau de performances n'a rien à voir avec celui des S50 et S54 ! Pour ce dernier, du fait de sa grande rareté qui va souvent de paire avec de faibles kilométrages, les prix de vente sont généralement les plus élevés. Les BMW Z3 M ont d'ores et déjà acquis le statut de collector, ce qui ne saurait d'ailleurs tarder pour tous les coupés Motorsport noblement motorisés par des moteurs atmosphériques, espèce en voie de disparition. A bon entendeur... D'autant plus que la fiabilité des ces pièces d'orfèvres n'a rien de dissuasive, bien au contraire. Certes le budget entretien (révisions et pièces d'usure) chez BMW est bien moins raisonnable que pour un coupé 2.8 ou 3.0, mais selon l'expression consacrée, on en a vraiment pour son argent. Avec un tel pedigree il serait donc dommage de ne pas suivre les recommandations constructeur pour faire quelques économies mal placées. Les S50 et S54 sont très robustes si on en prend soin comme il se doit. Les points les plus importants à surveiller avant l'achat sont le bon état du Vanos (à remplacer généralement avant les 150.000 km) ainsi que les soudures de supports de pont arrière qui ont tendance à souffrir des ruades répétées et du couple abondant du 6 en ligne. Un carnet d'entretien et des factures restent le meilleur moyen d'avoir un suivi limpide du modèle convoité. Pour le reste, RAS, le Z3 M c'est du solide.

PRODUCTION BMW Z3 M COUPE : 6318 exemplaires
Z3 M Coupé S50 (04/1998-06/2000): 2178 exemplaires LHD + 821 exemplaires RHD
Z3 M Coupé S52 (07/1998-06/2000): 2180 exemplaires
Z3 M Coupé S54 (02/2001-05/2002): 971 exemplaires LHD + 168 exemplaires RHD

CONCLUSION

:-)
Ligne extraordinaire
Caractère mécanique
Performances
Grand coffre
Fiabilité
:-(
Adhérence sur sol humide...
Tenue de cap à haute vitesse
Autonomie

Véritable bombe érotique pour rupteurophile en manque d'amour, le Z3 M Coupé envoûte les sens. Au volant de cette petite GT décomplexée, difficile de rester raisonnable. Il faudra donc une bonne dose d'expérience et de sang froid pour la tenir en toutes circonstances. Mais lorsque la bête se laisse dompter, le plaisir d'une conduite sans artifice redevient une évidence...


Devis d'assurance pour une BMW Z3 M Coupé

AVIS

Voila ma deuxième auto qui aura été pour moi un mauvaise idée. ( voir aussi mon avis alpine gta turbo). J'avais décidé de terminer mon parcours "totomobile" avec une z3m coupé bleu estoril. J'en ai donc acheté une d'occasion en super état, puis bon, ce n'est pas ce que pensais, surtout question fiabilité. Mon expérience "voiture allemande" aura été courte. J'ai eu beaucoup de problème avec ce véhicule, visiblement de mauvaise qualité (assemblé aux us). Quant aux vanos, les ingénieurs de chez bmw...
Lire les avis sur la BMW Z3 M Coupé

Vous possédez une Z3 M Coupé ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets BMW sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE