L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > BMW > Z3 M Roadster






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (27-07-2003)

BMW
Z3
M Roadster
(1996 - 2002)

340.000 FF (1998)
18/23 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES BMW Z3M S50/S54
Moteur: 6 cylindres en ligne, 24 supapes
Cylindrée (cm3): 3201 / 3246
Alésage x Course (mm) : 86.1x91 / 87x91
Puissance (ch DIN à tr/mn): 321 à 7400 / 325 à 7400
Couple (Nm à tr/mn): 350 à 3250 / 350 à 4900
Puissance au litre: 100,1 ch/L
Transmission: Propulsion+DGL, BVM5
Freins Av/Ar : disques ventilés (315/312 mm)
Pneumatiques Av,Ar: 225/45 R 17, 245/40 R 17
Poids (kg): 1410 / 1420
Rapport poids/puissance : 4.4
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 250 km/h
1000m D.A.: 24"5
0/100 km/h: 5"5
80 à 120 (4/5 ème): 6/7s5
CONSOMMATION
Ville/route/mixte: 16,6/7,9/11,1 L 100km


En finition cuir Bi-ton les sièges (électriques, chauffant) baquets sont plus enveloppants, le tableau de bord est aussi partiellement cousu de cuir et les deux tons se retrouvent jusqu'à la console centrale.


Au niveau des motorisations le petit roadster eu deux évolutions, avant 2001 il fut équipé du bloc de la M3 E36 dernière génération (321cv), puis il récupéra le bloc de la M3 E46 mais dégonflé à 325cv. Grâce à son rendement exceptionnel de 100 cv/l et son couple élevé 35 Mkg ce 6 cylindres offre des accélérations prodigieuses.


Au raz du sol les kilomètres défilent comme une spéciale. Le châssis est hérité de la E30, renforcé, légèrement modifié, il est tout de même de conception ancienne et manque de rigueur.


Vous êtes en manque de sensation depuis la revente de votre Porsche 911 (930) turbo, vous allez revivre. Vous adoriez la R5 turbo1 et 2 pour son exclusivité et son caractère, vous allez être servi. Vous êtes un mélange de Carlos Saintz et Brad Pit, mettez vos lunettes l'avion va décoller.


Après une courte interruption de production, le Z3M réintègre le catalogue BMW en 2001 avec une nouvelle mécanique, unique pour tous les marchés. Le nouveau moteur code S54 est emprunté à la nouvelle M3 e46 dans une version assagie.

BIEN :-)
Voiture hors normes
Moteur totalement envoûtant
Sensations... fortes !
Consommation (presque) très raisonnable
PAS BIEN :-(
Conduite sous la pluie...
Châssis dépassé
Coût de l'entretien


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (27/07/2003)

LA Z3 MAGNIFIEE…
Nous avions pris l'habitude depuis plusieurs années de suivre l'évolution fade de nos bolides préférés. L'esprit GTI avait abandonné les lieux et les remplaçantes aussi cosy, qu'aseptisées ne donnaient presque plus le change. Tout semblait monotone et consensuel... C'est en 1995 dans Golden Eye, accompagnée de James Bond, qu'arrive la surprise. Quittant ses chères Aston Martin, 007 se retrouve dans un roadster BMW... Mais quel roadster... ! ! ! Dans sa version M, le petit jouet teuton, procurait et procure toujours, des sensations hors du commun. Attention le brevet de pilotage est demandé pour tout achat de la plus Méchante des Z3.

Texte: Jérôme TORDJMAN - Photos: D.R.

PRESENTATION
Même si un connaisseur reconnaît le modèle Motorsport au simple son du 6 cylindres, le Z3M devait se différencier de ses congénères. Pour cela il subit une cure d'anabolisants et autres stéroïdes qui le firent gonfler exagérément. Un novice ne peut se tromper entre un Z3 normal et une série Motorsport, les dimensions sont assez explicites pour le souligner. Plus large au niveau de la croupe, le M se dote d'ailes arrières pour le moins sensuelles et musculeuses. Nous nous trouvons face à une bête sauvage, une boule de nerf qui exprime sans complexe sa férocité. Le pare-chocs avant est très aéré et possède des extensions à son extrémité qui font offices de lames DTM. Massif, il impose sa puissance et donne le change à un arrière plus long et plus enveloppant. Le capot toujours nervuré est plus bombé et descend jusqu'aux optiques à glace lisse, le tout dans une agressivité affirmée. Les prises d'air sur le côté façon requin sont chromées et portent fièrement l'insigne M. Les jantes de 17 pouces au dessin spécifique, sont aussi siglées Motosport et exhibent des pneumatiques impressionnantes 225/45 à l'avant, 245/40 à l'arrière.

HABITACLE
L'intérieur aussi témoigne d'une certaine sportivité. En finition cuir Bi-ton les sièges (électriques, chauffant) baquets sont plus enveloppants, le tableau de bord est aussi partiellement cousu de cuir et les deux tons se retrouvent jusqu'à la console centrale. Les compteurs sont cerclés de chrome et on voit apparaître au-dessous de l'autoradio 3 manomètres. La finition est toute germanique c'est à dire de haut niveau, les agencements sont finement réalisés et les matériaux de bonne qualité. Une critique pourtant ternie ce tableau, l'ensemble ne vieillit pas très bien s'il n'est pas entretenu avec précaution. Pour finir les quatre sorties d'échappement polies peaufinent la ligne et donne de la voie à cette mécanique sulfureuse.

MOTEUR !
Le moteur de la Z3 M est bien connu, c'est le fameux 6 cylindres en ligne 3.2 l des M3 e36 qui développe 321 ch. Lors de son intégration dans la caisse les ingénieurs ont eu quelques problèmes, en effet il était tellement volumineux par rapport au berceau que la batterie du être déplacée dans le coffre. De même le pont de transmission supprima la roue de secours et en cas de crevaison la voiture est équipé d'un kit de réparation et d'un compresseur individuel. Grâce à son rendement exceptionnel de 100 cv/l et son couple élevé 35 Mkg, le 6 cylindres Motorsport offre des accélérations prodigieuses. Equipé du système variocam (levée variable des soupapes), il permet d'allier souplesse bas dans les tours (80% du couple à partir de 2000 tr/min), à une allonge phénoménale (Zone rouge proche des 8000 tr/min). Sa sonorité et tout simplement irréelle, très sourde en bas, elle rugit en haut du compte tour. Les chiffres sont en relations avec la mécanique 5sec6 pour passer de 0 à 100 km/h, 24,5 au 1000 DA et 7s5 pour le 80 à 120 en 5éme. Pourtant sa consommation est très raisonnable par rapport à sa cylindrée, on peut descendre en dessous des 10l/100 sur autoroute et en ville avec un pied droit léger on arrive à 12l/100. Cette mécanique est très pointue, mais elle est exceptionnellement fiable. Un entretient méticuleux est impératif et le voyant du tableau de bord sera là pour rappeler la date de la prochaine révision. Malgré son exceptionnel rendement quelques préparateurs s'occupent d'augmenter encore sa puissance. En France Delage Sport propose un kit AAC (Arbre à Cames) pour 2000€ TTC pose comprise permettant de gagner 30cv, en lui donnant encore plus de caractère. Il propose aussi une boîte à air Carbonne + filtre pour un peu plus 2000€. Et pour finir une reprogrammation complète de la puce pour 700€ permettant de gagner encore 30cv. Avec ce Kit la voiture devient une extra-terrestre 1400 kg pour presque 400 cv à 8000 tr/min ...

SUR LA ROUTE
Attention, attention, cette voiture ne doit connaître que les beaux jours... journée ensoleillée route sèche c'est parti... nous ne sommes ni dans une Megane ou une Golf et encore moins une Subaru... Nous sommes en présence de la plus impressionnante machine à sensation de la fin de ce siècle. Cheveux aux vents, dans ce petit jouet de 4 mètres de long, on oublie tout, volontiers. Le moteur ne ronfle pas, il hurle, strident à vous crever les tympans, jouissif pour le pilote, cette voiture est une moto à quatre roues. Les tours s'envolent à l'infini, la puissance (+ de 320 cv) est perchée à 7400 tr/min. Au raz du sol les kilomètres défilent comme une spéciale. Le châssis est hérité de la E30, renforcé, légèrement modifié, il est tout de même de conception ancienne et manque de rigueur. Mais ce qui pourrait apparaître comme un défaut pour la voiture de monsieur tout le monde est ici une qualité fabuleuse. Le train avant est très réactif et s'inscrit parfaitement en courbe. L'arrière, au contraire, est merveilleusement joueur. A un rythme soutenu il commence par enrouler le virage et à la remise des gaz il dérive légèrement, il bondit ainsi de corde en corde dans un vacarme hallucinant. Mais gare aux excès d'optimisme, ce roadster ne pardonne rien ; seulement équipé d'un anti-patinage électronique (non déconnectable) souvent débordé et d'un différentiel arrière, les roues se battent en permanence avec le moteur pour passer la puissance au sol. Après avoir compris son fonctionnement on se prend au jeu d'accompagner les énormes pneus dans leur décrochage. Une fois le calme revenu la Z3 M laisse sa bestialité et retrouve tout son charme cosy. Dans une promenade décapotée, cheveux aux vents, on profite de la suspension relativement confortable. Les portières moins élevées que sur d'autres roadsters vous soutiennent le coude et il ne manque plus que les lunettes de soleil pour parfaire votre look. Sur l'autoroute le bilan est moins positif, cette petite bombe n'est pas une avaleuse d'asphalte et on retrouve une fois de plus dans son comportement les problèmes de la E30. Comme sur beaucoup de BMW le point milieu de la direction est baigné d'un flou, pas très artistique. A grande vitesse la direction s'allège de plus en plus et les changements de cap apparaissent aléatoires. Les bruits à partir de 160 km/h ne vous permettent plus de discuter dans l'habitacle et vous forcent donc à baisser le rythme. Dommage car la vitesse de pointe assez élevée de 250 km/h est relativement facile à atteindre. Sous la pluie... tout s'arrête. Plus de 320 chevaux et 36 Mkg de couple sur les roues arrières, un 1000m DA en 24,5, un châssis joueur, vous avez ici tous les ingrédients pour vous rendre directement au cimetière si vous ne faîtes pas attention. Ici le moine tibétain doit vous habiter et ne pensez même pas pousser la seconde, la voiture patine jusqu'en troisième.

EVOLUTIONS
Après une courte interruption de production, le Z3M arrive au catalogue BMW 2001 avec une nouvelle mécanique. Ce nouveau moteur (code S54) est emprunté à la nouvelle M3 e46 mais implanté ici dans une version assagie pour rester "exploitable". Exthétiquement, les jantes en finition "dark shadow" (plus sombres) sont la seule différence qui permette de différencier cette ultime version du Z3M. A l'intérieur des Z3 M s54, le rétroviseur intérieur est plus petit et intègre le teintage progressif selon l'éclairage tandis qu'un capteur de pression des pneus est introduit en série. Enfin, sous le capot le couvre culasse porte le badge M à la place de l'inscription "BMW M Power". La principale évolution est donc invisible, avec une puissance accrue à 325 ch à 7400 tr/mn et un couple identique de 350 Nm mais perché désormais à 4900 tr/mn. Bien que présentant sur le papier la même cylindrée de 3L2, le moteur S54 possède un alésage élargi (87 mm) portant la cylindrée totale à 3246 cm3. Les arbres à cames, le double Vanos, la gestion moteur, la culasse et la pompe à huile ont également été revus. Le rapport de pont passe à 3.15:1 tandis que la suspension légèrement raffermie reprend les ressorts et amortisseurs éléments du coupé M. Pour se montrer moins sauvage, le Z3M adopte un antipatinage électronique (ASC+T) et l'ESP (DSC). Le système reste déconnectable pour les amateurs de sensations pures. Dans l'absolu les performances progressent peu, la voiture prenant une bonne dizaine de kilos au passage, mais le Z3M termine ainsi sa carrière de belle manière. Quelques coloris disparaissent (Evergreen (358), jaune Dakar II (337) et Noir Cosmo (303) tandis que d'autres apparaissent (bleu Laguna Seca (448), jaune Phoenix métallisé (445), gris acier métallisé (400) et noir Sapphire métallisé(475). Même chose pour les selleries dont quelques harmonies sont modifiées.

ACHETER UNE BMW Z3 M ROADSTER
Cette partie pourrait rester quasiment vierge tant le 6 cylindres Motorsport est fiable. Tout de même, sur les premières séries 97 et 98, BMW a rappelé quelques modèles pour un problème sur le système Variocam. A part cela RAS, si ce n'est quelques pannes isolées qui ne permettent pas de faire de généralités. Même si le véhicule est fiable les dates d'entretient doivent être respectées scrupuleusement. Pour cela il vous en coûtera relativement cher. Exemple la visite " points clés " qui comprend la vidange, plus le filtre à huile, plus un petit check up de la voiture : 200 € . La visite " Inspections " qui ajoute à la visite précédente les bougies, liquide de frein, liquide de refroidissement et vérification par l'outil de diagnostic de la puce : 550 €. Le point faible des BMW a toujours été le freinage, trop peu endurant, manquant de mordant l'utilisation des freins en conduite rapide nécessite de forcer à chaque décélération. Donc vérifiez bien que les disques ne soient pas voilés, pour cela, freinez en ligne droite à 70 km/h la pédale ne doit surtout pas vibrer. Pour l'entretient, on note encore une considération toute germanique du prix, 600 € pour les disques et plaquettes avant et 400 € pour l'arrière. Pour le reste idem, 1500 € pour les amortisseurs avant et arrière, 650 € pour l'échappement, 550 € pour l'embrayage. Entretenir une BMW coûte en moyenne 50% plus cher qu'une japonaise de même catégorie. Il faudra donc le prévoir dans son budget d'achat.

:: CONCLUSION
La BMW Z3M est finalement une voiture sans concession, on ne peut la considérer comme l'unique véhicule de la famille. Trop petite pour transportez des valises, trop bruyante pour les longs trajets, trop dangereuse sous la pluie, elle n'est pas faite pour cela. Les personnes consensuelles se retourneront vers une Subaru, ou une M3. Les moins intrépides vers une Audi RS4, violente mais si facile à conduire. Non vraiment, elle n'a rien pour elle... de plus son entretient est relativement cher... Mais que lui reste-t-il me direz-vous ? Rien de plus que l'essentiel pour un véritable amoureux des sportives, l'EMOTION... Alors on pourrait conclure à la manière d'une annonce de Film. Vous êtes en manque de sensation depuis la revente de votre Porsche 911 (930) turbo, vous allez revivre. Vous adoriez la R5 turbo1 et 2 pour son exclusivité et son caractère, vous allez être servi. Vous êtes un mélange de Carlos Saintz et Brad Pit, mettez vos lunettes l'avion va décoller.

PRODUCTION BMW Z3 M Roadster
Z3 M roadster S50: 3557 exemplaires en conduite à gauche (de septembre 1996 à juin 2000 + 918 ex. en conduite à droite, de novembre 1997 à juin 2000.
Z3 M roadster S52 : 8938 exemplaires en conduite à gauche, de février 1998 à juin 2000
Z3 M roadster S54: 283 exemplaires en conduite à gauche pour l'Europe (de février 2001 à mai 2002) + 79 ex. en conduite à droite + 1600 ex. pour les USA.


Devis d'assurance pour une BMW Z3 M Roadster

AVIS

bonjour. fidèle lecteur de votre rubrique "automobile sportive", j'en suis à ma 3ème z3 roadster. 1.9, 2.8, et maintenant propriétaire de la fabuleuse version "m". la mienne est noire métal, intérieur noir et rouge, avec un hard-top. une voiture fantastique, qui n'a rien à envier à une ferrari ou à une porsche ! le tout à un budget d'entretien bien plus abordable ! personnellement, je ne lui trouve pas beaucoup de défauts. quant aux modèles qui auraient prétendument souffert d'un train arrière qui se déssoudait, il s'agissait majoritairement de véhicules "tunés". a conserver strictement d'origine, donc. de plus, la consommation est très comparable à la 2.8 que je possédais précédemment. ce roadster est totalement intemporel et suffit largement à faire tourner les têtes et éveiller des jalousies ! véhicule à conseiller vivement....
Lire tous les avis sur la BMW Z3 M Roadster

Vous possédez une Z3 M Roadster ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets BMW sur le forum :
Forum
RECHERCHE