L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > AUDI > 80 Cabriolet






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

AUDI 80 Cabriolet (1991 - 1994)

audi 80 cabriolet 2.3E
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (11/02/2015)

UN PLAISIR TROP RAISONNABLE ?

Paradoxalement, les voitures n'ont jamais été aussi puissantes que ces derniers temps. Tous les constructeurs, allemands en tête, se livrent à une véritable guerre du cheval. Pourtant, par les temps qui courent dans notre beau pays, reprendre le volant d'une auto plaisir qui met les performances au second plan n'est pas une démarche aussi incongrue qu'il n'y parait. L'Audi 80 Cabriolet 2.3E illustre à merveille ce point de vue...

Texte & photos : Sébastien DUPUIS

Présenté au salon de Francfort en 1989 sous la forme d'un concept, l'Audi 80 Cabriolet sera commercialisée et présentée au grand public au salon de Genève 1991. L'Audi Cabriolet offre quatre places, à déguster au grand air et de préférence avec la mélodie du 5 cylindres de la version 2.3E essayée ici...

PRESENTATION

audi 80 cabriolet araudi 80 cabriolet

Avec l'année-modèle 1988, l'Audi 80 Coupé (type 8B) a été introduite en Europe, sur la base de l'Audi 80 B3 dont l'empattement a été raccourci. La suspension arrière modifiée et un nouveau système de suspension avant préfigurent ce qui va devenir l'Audi 80 B4 en 1991. C'est à l'occasion du lancement de cette nouvelle version qu'apparaît enfin l'Audi Cabriolet (type 8G) dont l'appellation commerciale officielle ne fait plus référence à la gamme 80 ou 90. Sorti sur le tard pour concurrencer la BMW série 3 cabriolet E36, le cabriolet d'Audi a été particulièrement soigné. Il se distingue avant tout par une ligne sobre et élégante, plus rondouillarde et moins dynamique que celle de sa rivale de Munich. La pureté de cette silhouette est conservée capote fermée et grâce au système d'antenne radio intégrée dans le couvercle du coffre. Ses principaux traits esthétiques notables sont un entourage de pare-brise en aluminium poli et un jonc chromé qui parcourt la ceinture de caisse jusque sur le couvre capote particulièrement bien intégré.

Pour se passer d'un disgracieux arceaux, la structure issue du coupé Audi 80 B3 a été considérablement renforcée mais cela ne se voit pas extérieurement. Le cabriolet Audi 2.3E se distingue également par des jantes en deux parties au dessin spécifique avec un cache central qui imite un montage à écrou central. Ces petites jantes de 15" fournies par Speedline font aujourd'hui un peu désuètes sur cette grande carrosserie mais l'ensemble ne manque pas de "chic".

HABITACLE

intérieur audi 80 cabriolet

Intérieurement, même constat. L'ensemble respire le (très) sérieux germanique et ne manque pas d'allure. Les matériaux sont de grande qualité, les plastiques comme les bois du tableau de bord et les assemblages sont ce qui se faisait de mieux à l'époque à ce niveau de gamme. Impossible de se croire à bord d'une autre voiture qu'une Audi. Même si le cuir ne fait pas partie de la dotation de série, pas plus que la climatisation, on apprécie les excellents sièges baquets au maintien impeccable. Et puis, l'autre atout de ce cabriolet, c'est d'offrir deux places à l'arrière pour emmener des bambins ou même des adultes (pas trop grands quand même). Mais le dossier de banquette est un peu trop vertical et ferme. Le coffre est assez vaste (240 dm3) et ne pâtit pas de la capote, quelle que soit sa position.

En revanche, pour le prix, Audi aurait pu avoir la bonne idée d'installer une capote électrique car celle-ci, plutôt lourde (le poids de la qualité!), nécessite un maniement relativement laborieux. En clair, on ne "débâche" pas au premier rayon de soleil et on consultera de préférence la météo avant de partir en vadrouille... surtout en automne, en Normandie, comme lors de notre essai !Seule ombre au tableau de la "deustch qualitat" , la vitre de lunette arrière en plastique vieillit très mal et une pièce en verre avec dégivrage aurait été bienvenue vu le standing du cabrio Audi. Enfin, sachez que le hard-top optionnel peut constituer un avantage pour ceux qui voudront rouler en hiver. Il préserve la ligne épurée de ce beau cabriolet.

CARACTERISTIQUES


AUDI 80 Cabriolet
moteur L5 2.3 audi 80
MOTEUR
Type : 5 cylindres en ligne, 10 soupapes
Position : longitudinal AV
Alimentation : Injection électronique Bosch KE Jetronic
Cylindrée (cm3) : 2309
Alésage x course (mm) : 82.5 x 86.4
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 136 à 5500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 185 à 3500
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés/Disques
Pneus Av-Ar : 205/60 VR15
POIDS
Données constructeur (kg) : 1410
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 10,2
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 198
400 m DA : 17"4
1 000 m DA : 32"1
0 à 100 km/h : 10"
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km) : 11
PRIX NEUF (1991) : 220 000 FF
PUISSANCE FISCALE :
12 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

Sous le capot du cabriolet Audi 80 B4, on retrouve un vestige de la belle époque Audi, époque où les motorisations n'étaient que très peu partagées avec les modèles Volkswagen. Il s'agit donc du 5 cylindres en ligne maison d'une cylindrée de 2L3. Peu poussé (59 ch/L !) avec sa culasse à 10 soupapes, ce bon percheron développe modestement 136 chevaux DIN (133 ch CEE) à 5500 tr/mn et un couple maxi de 185 Nm à 3500 tr/mn.

Autant le dire tout de suite, inutile de parler performances, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 10 secondes on ne se faisait pas d'illusion. Le cabriolet Audi a la lourde tâche de mouvoir 1400 Kg de qualité allemande, par les seule force des roues avant. Avec son rapport poids/puissance très quelconque, ce cabriolet ne vous enfoncera donc pas le dos dans les sièges mais se déplace correctement, sans trop paraître à la peine. Son onctuosité et sa mélodie si particulière bien mise en valeur par la double sortie d'échappement compensent en bonne partie le tempérament qui lui fait défaut. Peu enclin à prendre plus de tours qu'il ne faut, le moteur incite (ou contraint...) à une conduite "coude à la portière".

Les passages de vitesses se font en douceur, avec précision, le pommeau de levier de vitesse tombant bien en main ne fait que regretter par moments le manque d'équidés sous le capot de cette allemande. L'étagement tirant en longueur sur les derniers rapports en finit quant à lui d'assomer ce brave "5 pattes".

Enfin, la consommation se montre fatalement élevée en rapport aux performances : comptez 11 L/100 km de moyenne en parcours mixte et rarement moins de 10L même en restant très sage.

SUR LA ROUTE

audi 80 cabriolet 2.3

Pas sportive dans l'âme par sa mécanique, l'Audi cabriolet trouve un châssis à la hauteur de ses ambitions : confortable mais peu dynamique. Pas la peine de travailler ses trajectoires et de passer à la corde, ce cabriolet vous incite plutôt à suivre tranquillement votre route, chose qu'il fait plutôt bien en gommant ses imperfections. La direction très assistée, isole également le conducteur de la route et de tout effet de couple dans le volant. Elle manque cependant de feeling pour offrir un plaisir de conduite comparable à celui éprouvé au volant d'une BMW série 3.

De plus la suspension trop molle ne se prête guère au jeu d'une conduite sportive. Chaussé de petites roues de 15" chaussées en 205/60, le 5 cylindres trouve une excellente motricité pour une simple traction avant dont la conception de trains roulants remonte au début des années 80 (plateforme B3 des Audi 80/90 de 1987 à 1992) même si elle a été légèrement améliorée en 1991. Il faut dire aussi que le couple modeste de cette version n'a pas de quoi saturer le train avant...

L'Audi Cabriolet est cependant très sûre de comportement. Le freinage s'en sort bien malgré le poids à ralentir. Nous n'avons toutefois pas testé son endurance en conduite sportive, ni sur circuit, compte-tenu de la vocation de ce cabriolet.

CHRONOLOGIE AUDI CABRIOLET

1991 : Commercialisation en mai 1991 de l'Audi Cabriolet, basée sur la 80 B4. 2.3E 133 ch uniquement.
1992 : Version 2.8E, V6 de 174 ch, en novembre.
1993 : 4 cylindres 2.0E de 115 ch en janvier et V6 2.6E 150 ch en juin.
1994 : Arrêt du Cabriolet 2.3E en juillet.
1995 : Version 1.9 TDi 90 ch à l'automne. 2.0E 16V de 140 ch en juin.
1996 : Arrêt du 2.0E 16V en juillet.
1997 : 1.8 20V 125 ch en janvier.
1998 : Arrêt du 2.0E 115 ch. Léger restylage du modèle.
2000 : La production du modèle est arrêtée en août.

ACHETER UNE AUDI 80 Cabriolet

carnet entretien audi 80Produite à 72.000 exemplaires entre 1991 et 2000, l'Audi Cabriolet "Typ 8G" a pourtant connu une diffusion assez confidentielle en France en raison d'un prix de vente mal étudié et d'une palette de moteurs peu convaincante face à la concurrence. Il en résulte qu'on s'est finalement moins lassé de ses lignes et qu'il apparaît moins "populaire" que le cabriolet BMW. La motorisation 2.3E, seul 5 cylindres en ligne proposé sur le Cabriolet Audi 80, a été progressivement remplacée par le V6 2.6E de 150 ch, un peu plus adapté à la masse conséquente grâce à son couple. Le 2.3E s'arrête définitivement en juillet 1994.

Les prix s'échelonnent de 3000 à 5000 € pour un cabriolet 2.3E et jusqu'à 7500 € environ pour le V6. Il conviendra de bien vérifier l'entretien général (factures, carnet) ainsi que l'état de la capote. Le hard-top livré en série en fin de carrière du modèle peut constituer un avantage pour ceux qui roulent hiver comme été.

Grâce à sa carrosserie traitée par application d'une couche de zinc en usine (une première sur ce segment pour l'Audi 80 B3 de 1986), le cabriolet Audi n'est que très peu sujet à corrosion, à moins d'avoir laissé pourrir un mauvais coup pendant de longues années. On n'en dira pas autant des jantes Speedline dont le vernis s'écaille comme une peau après un coup de soleil... L'ensemble de l'habitacle vieillit parfaitement à l'exception du bourrelet de siège conducteur en tissu qui peut se râper et s'affaiser un peu et de quelques petits bruits parasites qui finissent par s'installer, comme sur de nombreux cabriolets.

Les 100 000 km au compteurs sont souvent franchis mais il ne faut pas craindre à la robustesse de ce bon vieux 5 cylindres 2L3 dont l'entretien est très simple (vidange tous les 15000 km). Vérifier également le remplacement de la courroie de distribution (env. 150 euros) en fonction de son âge (tous les 5 ans maximum), plutôt que des kilomètres, avec changement de pompe à eau éventuellement. Seul son ralenti peut être perturbé avec l'âge en raison du vieillissement des injecteurs. Quelques soucis de pompe de direction assistée peuvent aussi se faire sentir vers 100 000 km. Consommation d'huile à surveiller sur les V6.

CONCLUSION

:-)
Esthétique sobre et élégante
Finition, matériaux de qualité
4 places et un coffre
Sonorité 5 cylindres
Confort
Fiabilité générale
:-(
Performances
Amortissement trop souple
Maniement de la capote
Vitre de capote en plastique

Assez loin du concept de cabriolet sportif, l'Audi Cabriolet 2.3 est pourtant une vraie voiture plaisir qui saura ravir l'amateur de balades cheveux au vent. Confortable, douce et mélodieuse, elle vous transportera en toute quiétude et sans avoir à craindre de sa fiabilité. Et vous pourrez même faire goûter ce plaisir à 3 passagers. Pour un budget modéré, ce cabriolet élégant permet de sortir de l'auto "déplaçoir" pour profiter de la route autrement et sans risquer son permis. Par les temps qui courrent, ce n'est certainement pas un mauvais plan...



Devis d'assurance pour une AUDI 80 Cabriolet

AVIS

Une belle qualité de réalisation et une élégance qu'on ne distingue pas forcément en examinant les photos de cette 80. Le cinq cylindres est bien adapté, lui qui est capable de "reprendre" en 5ème à 1000 tours sur un bout de faux plat... Un vrai plaisir, le tout avec une sonorité particulièrement agréable. Ce serait d'autant plus dommage de s'en priver que sa fiabilité hors du commun vous apportera au final beaucoup plus de satisfaction que les V6 et, çà và sans dire, les autres quatres cylindres. C'est bien simple ce 5 en ligne est capable de kilométrages équivalents à ceux d'un diesel. Ce 5 cylindres est le témoin de toute une époque!...
Lire tous les avis sur la AUDI 80 Cabriolet

Vous possédez une 80 Cabriolet ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets AUDI sur le forum :
Forum
RECHERCHE