L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MERCEDES-BENZ > SL (R230) 63 AMG






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (20-04-2010)

MERCEDES-BENZ
SL
(R230) 63 AMG
(2008 - )

163 000 Euros (01/11/2008)
45 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MERCEDES-BENZ SL (R230) 63 AMG
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V à 90°, 32 soupapes, 2x2 arbres à cames en tête + calage variable de l'admission et l'échappement.
Position: longitudinal AV
Alimentation: Gestion électronique intégrale Bosch ME 9.7.
Cylindrée en cm3: 6 208
Alésage x course (en mm) : 102,2 x 94,6
Puissance ch DIN à tr/mn: 525 à 6 800.
Puissance au litre en ch DIN : 84,56
Couple maxi en Nm à tr/mn: 630 à 5 200
Couple au litre en Nm : 101,48
TRANSMISSION
AR + ASR + ESP + différentiel à glissement limité mécanique à 30% (en option).
Boîte de vitesses (rapports): automatique 7 rapports Speedshift .
POIDS
Données constructeur en kg: 1 970
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 3,75.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés en composite AV (Ø 360x36 mm) + étriers de freins fixes à 6 pistons et 2 disques ventilés en composite AR (Ø 330 x 26 mm) + étriers fixes à 4 pistons + ABS + BAS + CBC.
Pneus : 255/35 R19 AV et 285/30 R19 AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 250
400 m DA en secondes: 13"2
1 000 m DA en secondes: 23"2
0 à 100 km/h : 5"0
0 à 200 km/h : 15"3
Consommation moyenne : 11 L/100 Km.


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de MERCEDES-BENZ SL (R230) 63 AMG cliquez ici !


On retrouve la planche de bord des SL depuis 2001. Un peu daté certes dans la présentation et pour certaines commandes, mais pour le reste c'est luxe et bien fini ! Sans compter l'équipement pléthorique et les sièges multi-contours.


Gros big bloc sous le capot ! C'est écrit sur les flancs...


Désormais bien vu sous presque tous les capots AMG contemporains, le V8 AMG 6,2 litres développe ici 525 ch à 6800 tr/mn et un couple de 630 Nm à 5200 tr/mn. Et encore plus que les chiffres, il vous manque la bande son !


Voilà une place enviée de beaucoup...


La boîte Speedshift Sport MCT à 7 rapports est une réussite. Elle permet de faire oublier les affres de la boîte auto et contribue tant à l'agrément qu'aux performances.


Le système de chauffage pour le cou Airscarf en option (!) est un nouveau plus.


Une suspension ABC active efficace qui limite tous les phénomènes de roulis et contre-plongée. Le SL 63 AMG vire totalement à plat pour obtenir un équilibre sans faille notamment dans les grandes courbes.


L'ESP a plusieurs mode et peut notamment être "presque" déconnecté !


Vitesse limitée à 250 km/h électroniquement, mais le 0 à 100 km/h est effacé en 5"0 malgré un poids qui frôle les 2 tonnes...


Presque trop facile ? Attention tout de même car la motricité sans l'autobloquant (en option) peut vitre être prise en défaut, et le décrochage intervient tellement tard qu'il vous faudra de gros talents de pilotes pour la remettre sur des rails.


>> Download Free Wallpapers of MERCEDES-BENZ SL (R230) 63 AMG , clic here !

BIEN :-)
Performances !
V8 charismatique
Rigidité
Châssis équilibré
Facile à conduire
Concept CC (polyvalence)
Finition
Esthétique ravageuse
Boîte 7 rapports !
Freins céramiques
Contenu technologique
Suspension pilotée ABC !
Position de conduite/sièges multicontours

PAS BIEN :-(
Présentation intérieure datée
Quelques réactions de boîte encore
Tarif et options salés !
Effort à la pédale de frein difficile à appréhender
Poids !!
Pas d'autobloquant de série !


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 20-04-2010

VERITABLE FLECHE D'ARGENT
Depuis la mythique 300 SL des années 50, la saga des roadsters SL s'était endormi dans un confort sport-bourgeois convenable. De véritables merveilles à chaque génération, mais dont le confort et le luxe primaient sur le sport, faisant ainsi injure à son illustre patronyme. Avec le SL 55 AMG en 2002, le sport pointait le bout de son capot. Mais désormais, avec la dernière évolution qui profite tant du facelift que du nouveau gros cœur d'AMG, le SL 63 AMG vient chasser sur les terres de ses rivales les plus prestigieuses, avec en prime un certain panache...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Coup de tonnerre dans la gamme des roadsters SL en 2001 ! Cette nouvelle génération de décapotable Mercedes-Benz inaugure le concept de toit Vario que le petit frère SLK avait déjà étrenné. Ainsi chapeauté, le SL devenait le premier " CC " sur son segment de marché. Mais comme si cela ne suffisait pas, il innovait avec des équipements techniques et technologiques très en avance (on pense au système de freinage électrohydraulique SBC par exemple), et surtout des prédispositions à une conduite sportive plus affirmée. D'ailleurs, dès l'année suivante, le SL 55 AMG se fit fort de mettre tout le monde au diapason. Deux ans plus tard, AMG frappe une nouvelle fois avec le pack performance pour permettre aux plus fougueux conducteurs de s'exprimer pleinement… sur circuit. Ironie de l'histoire, alors que les marques réputées plus sportives comme Porsche ou Ferrari par exemple, proposent des autos de plus en plus polyvalentes avec des versions moins intégristes (911 C4, California) pour s'ouvrir vers un marché plus gros, Mercedes et AMG viennent à plus de sport pour y trouver une pleine légitimité et asseoir l'image du reste de leur gamme. Fort de cette logique, et AMG ayant pu travailler sur un tout nouveau V8 atmosphérique goulu et charismatique, le SL s'autorise donc une nouvelle version ultra-sport pour les amateurs de sensations fortes, pas prêts cependant à la laisser au garage pendant la semaine. Avec le SL 63 AMG, Affalterbach démontre une fois de plus ses talents lorsqu'il s'agit de mettre au point une supersportive, tout en restant fidèle à sa bonne l'Etoile de Stuttgart.


->retrouvez gratuitement toutes les photos en format fond d'écran

DESIGN
C'est courant 2008 que le SL a connu son plus gros facelift. Fini les optiques avant en " double cacahouettes " qui subsistent désormais uniquement sur la Classe E et les CLK avant leurs prochains remplacement imminents courant 2009. Pour une fois, le travail des stylistes sur ce SL 63 AMG a été payant et surtout visible. Impossible de la confondre avec un SL 55 AMG ! Les optiques inspirés de la forme de ceux du SL sont séparés par une grosse calandre traversée horizontalement par une barre comme sur les 300 SL d'antan. Gros cube sous le capot oblige, les deux bossages sur le reste de la gamme ont été remplacés par un gros bossage central. L'air chaud provenant du refroidisseur d'huile supplémentaire du moteur installé dans le passage de roue avant s'échappe par les sorties d'air latérales de la jupe avant. Les nouveaux rétroviseurs extérieurs munis de LED et arborant une forme prononcée de flèche attirent l'œil, tout comme les panneaux de garniture AMG peints en argent mat sur les ailes avant et présentant la signature " 6.3 AMG ". L'esthétique de la carrosserie est également composée des jupes latérales AMG et de la puissante jupe arrière AMG avec le large insert noir de son diffuseur. L'échappement sport AMG avec deux doubles sorties chromées contribuent pour large part au look sport de l'engin. La lèvre du spoiler AMG sur le couvercle du coffre réduit l'élévation spécialement à régimes élevés. L'intérieur du nouveau SL 63 AMG présente une combinaison attrayante d'équipements exclusifs et un look dynamique et pratique. L'œil est attiré vers le nouveau volant sport ergonomique AMG avec ses trois branches et ses palettes de changement de vitesse. Derrière se situe le nouveau tableau de bord AMG avec les caractères " 6,3 V8 " sur le compte-tours et le tableau de bord remanié garni de cuir nappa avec double surpiqûre au-dessus des jauges rondes. L'équipement de série comprend la sellerie cuir nappa, les garnitures en véritable fibre de carbone et les sièges sports AMG réglables électriquement avec multicontours et fonctions de mémorisation, le chauffage des sièges, le motif de perforation AMG, la configuration des sièges et l'écusson AMG. Le système de chauffage pour le cou Airscarf en option (!) est un nouveau plus. La nouvelle classe SL est également équipée de la télématique NTG 2.5 nouvelle génération. Un équipement qui englobe le contrôle du volume sensible à la vitesse, un clavier pour entrer les numéros de téléphone et les fréquences radio, un lecteur CD ou DVD compatible MP3, ainsi qu'une interface Bluetooth qui relie sans fil un téléphone portable au système mains-libres. Ouf ! Que de technologie embarquée pour une auto dont le but est avant tout de nous faire chavirer au volant. Et puis côté musique, le V8 AMG connaît déjà la chanson…

SL 63 AMG IWC

Cette série spéciale limitée à 200 exemplaires dans le monde et 3 pour la France, est développée à partir du SL63 AMG "standard" agrémenté de série du Pack performance, du pack carbone et d'une peinture métallisée blanc cashemire magno designo avec vernis mat. L'habitacle reçoit une sellerie en cuir Nappa marron Tobago et une présentation globale spécifique. Une montre IWC spécifique est incluse dans le prix de la voiture. A 209 000 euros l'ensemble, on en espérait pas moins !

MOTEUR
Le V8 6,2 litres AMG est désormais une vieille connaissance puisque déployé sur presque l'ensemble de la gamme AMG excepté le SLK 55 AMG et le G55 AMG Kompressor. Le moteur à haut régime et à aspiration naturelle génère 525 ch à 6 800 tr/min avec une cylindrée de 6 208 cm3, développant un couple maximal de 630 Nm à 5 200 tr/min. La combinaison unique du concept à haut régime et d'une grande cylindrée tire le meilleur des deux mondes : un couple important à des régimes moteur faibles, couplée à une grisante souplesse à haut régime, jusqu'à 7 200 tr/min. Le tout dans une empreinte sonore de gros cube qui vous prend aux tripes et dont on ne se lasse pas ! Le V8 AMG regorge d'une multitude d'équipements technologiques empruntés à l'univers des courses de voiture, dont le carter moteur extrêmement léger et rigide de type fermé " closed-deck ", les parois des cylindres avec un revêtement TWAS révolutionnaire ainsi que le dispositif de commande des soupapes conçu pour des régimes moteur élevés avec des poussoirs creux dans les têtes de cylindre. La disposition verticale des soupapes d'admission et d'échappement ainsi que le collecteur d'admission variable à deux clapets d'étranglement intégral engendrent une charge incomparable des cylindres et une puissance élevée. Le revêtement trimétallique utilisé dans les pots catalytiques permet d'obtenir une réponse plus rapide en cas de démarrage à froid, un contrôle plus efficace des émissions ainsi qu'une meilleure pérennité à long terme. Le SL 63 AMG répond à tous les critères relatifs aux limites d'émissions d'échappement (EU 4) ainsi qu'aux réglementations spécifiques du marché américain (véhicule peu polluant LEV-II, diagnostic embarqué II et diagnostic avec capteur d'oxygène). Le SL 63 AMG accélère de 0 à 100 km/h en 5"0 secondes avant d'atteindre rapidement une vitesse maximale de 250 km/h (limitée électroniquement). Au volant, le SL63 AMG démontre certes moins de disponibilité aux plus bas régimes comme pouvait en offrir le 5,5 litres compressé, mais en revanche il ne manque non seulement pas d'allonge ni même de reprises. Chaque coup violent sur la pédale des gaz met à mal vos cervicales tant la poussée est là ! Rapidement, après quelques accélérations et passages en courbe, on s'aperçoit qu'il faudra beaucoup d'humilité tant le V8 AMG vous envoie dans des sphères de performances où la prudence est de mise avec 2 tonnes à étrenner… La transmission sport AMG Speedshift MCT à 7 rapports est un tout nouveau concept, exclusivement disponible dans le nouveau Mercedes-Benz SL 63 AMG. Équipée de quatre modes et des fonctions double débrayage et Race Start, cette transmission offre une souplesse sans précédent. MCT désigne une technologie multi-embrayage (Multi Clutch Technology) qui utilise uniquement des éléments d'embrayage pour effectuer les changements de rapport. Elle est conçue pour un couple élevé et un nombre de tours maximum de 7 200 tr/min. Au cœur de la boîte se trouve l'embrayage avec démarrage à huile qui passe par un bain d'huile et remplace l'habituel convertisseur de couple. Grâce à sa faible inertie de rotation, la transmission répond instantanément et dynamiquement sans glissement. Équipée de quatre modes d'entraînement : " C " (Confort), " S " (Sport), " S+ " (Sport plus) et " M " (Manuelle), la transmission permet de changer de rapport sans perdre de force de traction ; elle prend également en charge les stratégies de contrôle personnalisé pour un plaisir de conduite maximum. En mode " C ", les changements de rapport sont confortables, couplés avec une réponse " souple " de l'accélérateur, conçue pour un transfert de puissance étonnamment souple. En mode " S ", le moteur et la transmission interagissent avec plus de " mordant " : le moteur est autorisé à atteindre un régime plus élevé dans chaque rapport, alors que rétrograder se fait également plus spontanément. Les changements de rapport sont près de 20 % plus rapides qu'en mode " C ". Passer au mode " S+ " diminue encore de 20 % le temps de passage des rapports, tandis que " M " est le mode le plus sportif : dans ce mode, le moteur V8 de 6,3 litres délivre tout son potentiel, auquel on ajoute encore 10 % de temps gagné lors du passage des rapports, soit une réduction de 50 % par rapport au mode " C ". En mode " M ", le changement des rapports prend seulement 100 millisecondes. >>Dossier technique complet sur la boîte Sport AMG Speedshift MCT 7, cliquez ici !!

CHASSIS
La suspension sport AMG basée sur l'ABC a été améliorée et est non seulement équipée de nouveaux ressorts, de nouveaux réglages d'amortisseur, mais aussi d'une élastocinématique modifiée. Les roulements de l'essieu avant, les bielles à ressort et la jambe de torsion ainsi que les roulements du support individuel à l'arrière ont été modifiés pour fournir davantage de souplesse et des distances de freinage plus courtes. Avec la direction assistée optimisée sensible à la vitesse, le SL 63 AMG se fait désormais encore plus direct et vif, permettant au conducteur d'utiliser pleinement les possibilités dynamiques d'une voiture de sport, spécialement sur route sinueuse ou sur circuit. En mode sport, sur circuit, le SL 63 AMG semble virer à plat, y compris lors des phases de freinage, et le poids (1 970 kg !) se ferait presque oublier ! Plus étonnant encore, c'est la rigidité énorme du SL qui est appréciable lors des phases d'appui où l'auto se montre très franche et saine. Presque trop facile ? Attention tout de même car la motricité sans l'autobloquant (en option) peut vite être prise en défaut, et le décrochage intervient tellement tard qu'il vous faudra de gros talents de pilotes pour la remettre sur des rails. Comme toutes les GT modernes en somme… La suspension sport AMG basée sur l'ABC permet également au réglage de la suspension d'être personnalisée. D'une simple pression d'un bouton, le conducteur peut sélectionner une réponse sportive et ferme avec des angles de roulis réduits, ou choisir une disposition axée sur le confort pour de longs trajets. L'ESP à trois réglages doté de la fonction sport est également nouveau. Le conducteur peut choisir entre les réglages " ESP ON ", " ESP SPORT " et " ESP OFF " en appuyant sur le bouton de l'ESP sur le boîtier de commande : le réglage activé est affiché à l'écran central sur le tableau de bord AMG. Le système de freinage est calibré pour les performances du SL 63 AMG. Les roues avant sont équipées de freins à disque composites de 360 x 36 mm, ventilés et ajourés avec des étriers de frein fixes en aluminium à six pistons, tandis qu'à l'arrière des disques de freins de 330 x 26 mm, ventilés et ajourés avec des étriers de frein fixes de quatre pistons assurent le freinage. Sont également nouvelles les jantes 19 pouces en alliage léger avec leur esthétique attrayante à trois rayons et leur finition en gris titane, de même que l'étoile brillante au centre de la roue. Les pneus 255/35 R 19 (avant) et 285/30 R 19 (arrière).

PACK PERFORMANCE
Le pack Performance développé dans le Performance Studio AMG comprend des composants encore plus puissants et convient parfaitement aux conducteurs axés sur la conduite sportive :
o Disques de frein composites ventilés, taille 390 x 36 mm, à l'avant
o Différentiel arrière multi-disques à glissement limité avec verrouillage de 40 % pour une adhérence améliorée
o Jantes en alliage léger forgé 19 pouces AMG avec des pneus de 255/35 R 19 (avant) et 285/30 R 19 (arrière)
o Suspension AMG de performance basée sur l'ABC
o Le volant sport AMG de plus petit diamètre, aplati à sa base, avec palettes de changement de vitesse en aluminium couleur argent
Le prix du pack ?.... 11 400 euros ! Glups...

:: CONCLUSION
Qui a dit que les Mercedes étaient des voitures de papy ? Avec le SL 63 AMG, le constructeur allemand nous prouve si besoin en était, que dans la catégorie des supersportives, il fallait compter sur lui. Plus rigide que jamais, avec un V8 atmosphérique qui s'envole vers les cimes dans un concert tonitruant, un comportement beaucoup plus rigoureux, mobile et sportif, mais toujours cette polyvalence si séduisante, le SL 63 AMG annonce un sans faute ou presque ! La dernière boîte à 7 rapports sans convertisseur de couple nous ferait presque oublier qu'elle était automatique au départ, tandis qu'on regrette l'absence de certains équipements plus sportifs de série comme l'autobloquant ou les freins plus gros du pack performance. Surtout qu'à 163 000 euros, le SL 63 AMG n'est pas réellement cadeau et que la liste des options est encore longue et coûteuse. En matière de roadster très sport et polyvalent, le SL 63 AMG se présente aujourd'hui comme le best-seller incontournable...

SAFETY CAR EN F1 !
Selon une coutume initiée chez AMG depuis désormais plusieurs saisons, les safety cars officiels des Grands Prix de F1 sont fournis et réalisés par AMG. Après avoir connu dans le désordre le SLK55 AMG, CL55 AMG, SL55 AMG et on en passe, c'est désormais au tour du tout nouveau SL 63 AMG de jouer les "flics" des Grands Prix. Son V8 AMG et son châssis optimisé n'est pas de trop pour contenir la fougue de 22 furieux qui sont impatients d'en découdre sur la piste...

CE QU'EN PENSENT NOS CONFRERES :
"Puissamment motorisée par un V8 des plus démonstratifs, la SL AMG présente un comportement particulièrement brutal qui découle de la conjugaison d'un train arrière surchargé et d'une réponse trop vive du châssis. Ce caractère de "dragster" hypermobile est bien sûr plutôt amusant à basse vitesse dans les enchaînements serrés, où la voiture se place au moindre transfert de charges, mais devient évidemment plus délicat à gérer à haute vitesse - et à fortiori lorsque l'ESP est désactivé -, où l'on constate des réactions d'instabilité renforcés par le manque de fluidité de la boîte MCT. Plus Muscle Car que sportive accomplie, la SL 63 AMG est donc à piloter avec des gants."
Le Moniteur Automobile - 7 août 2008 - Mercedes-Benz SL 63 AMG (R230) - David Leclercq.

"Je reprend le SL 63. Lui répond au doigt et à l'oeil, le train avant se place tout seul et la poupe accompagne , pliée aux ordres de votre pied droit. La dérive est aussi orchestralequ'onctueuse et tellement facile à maîtriser. L'alchimie trouvée par Mercedes entre sport extrême et grand tourisme en plein air frise vraiment la perfection. De ce point de vue, le SL 63 AMG surclasse largement la C63 AMG, plus radicale de prime abord, mais nettement moins homogène. La marque étoilée pousse l'insolence jusqu'à proposer une transmission automatique plus convaincante que la mécanique à double embrayage de la BMW (M3 NDLR)."
Motorsport - juillet-août 2008 - Mercedes-Benz SL 63 AMG (R230) - Nicolas Gourdol.


Devis d'assurance pour une MERCEDES-BENZ SL (R230) 63 AMG

AVIS

Vous possédez une SL (R230) 63 AMG ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets MERCEDES-BENZ sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE