L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > JAGUAR > F-TYPE V8 S Roadster






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

JAGUAR F-TYPE V8 S Roadster (2013 - )

jaguar f-type v8s roadster
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (22/02/2014)

WELCOME TO THE JUNGLE

Jaguar is back ! Aucun doute là-dessus. Après avoir sombré au plus bas, la marque devait de se réinventer. Grâce au nouveau propriétaire, Tata Motors, Jaguar à eu l’occasion de renaître et c’est chose faite avec la F-Type. Mais pour vraiment faire effet, la F-Type doit faire vibrer, et avec la V8S, au son inoubliable, on peut dire qu’ils ont réussi...

Texte : Kévin VALDELIEVRE
Photos : D.R.

La petite sportive chez Jaguar, trop rare, mais tellement aimée. Cela a commencé avec la Type E, qui, après 1974 n’a plus eu de suite. Il faut avouer, que suivre cette légende n’était pas facile même si la XK8 semblait s'approcher du but. Du coup, Jaguar a continué sans vraiment avoir de petite sportive dans sa gamme, même si depuis près de 30 ans le concept était à l’étude, notamment avec la XJ-41, supposée être la renaissance de la Type E. Malheureusement (ou heureusement ?), après plusieurs tentatives de commercialisation, le projet a été laissé sans fin… jusqu’à 2011, quand la F-Type fut relancée avec le concept C-X16. En plus des « petites » F-Type V6 et V6S, Jaguar a eu la bonne idée d’ajouter un moteur un peu plus velu dans la gamme : le V8 5 litres compressé de la XKR-S !

PRESENTATION

jaguar v8s roadsterinterieur jaguar v8s

On en a déjà parlé lors de l’essai de la version V6, donc inutile de rappeler que cette F-Type est une véritable réussite stylistique ! Mais si vous croisez une V6 et une V8 dans la rue, comment faites-vous pour les différencier ? La manière la plus simple, est de regarder l’arrière : S’il y a deux sorties d’échappements centraux, c’est une V6, si c’est 4 sorties sur les cotés, c’est une V8. Facile non ? Mais il existe des différences plus subtiles aussi. Par exemple, la version V6 possède des éléments en noir satiné sur les grilles avant, les conduits, le diffuseur avant et la jupe arrière, alors que sur la version V8, ces éléments sont en noir brillant. La V8S gagne aussi certains appendices aérodynamiques, tels que des bas de caisse sur les cotés et une lame supplémentaires à l’avant. Avec une vitesse de pointe de 300 km/h, leur utilité ne semble pas qu'esthétique. Par ailleurs, la version de base de la V6 dispose de roues de 18 pouces de série, alors que la version V8S possède des roues avant en 19", et arrières en 20" de série. Enfin, si vous avez accès à une balance, vous remarquerez aussi une différence de poids, la V8S prenant 50 kilos par rapport à la version V6. En entrant à l’intérieur, rien ne change par rapport à la V6 hormis quelques badges "S". On est toujours accueilli par un intérieur irréprochable offrant une superbe position de conduite (20 millimètres plus bas que la XKR-S). Au choix, deux volants, le standard, et le sport, à méplat, plus agréable à tenir entre les mains.

CARACTERISTIQUES


JAGUAR F-TYPE V8 S Roadster
moteur jaguar v8s
MOTEUR
Type : V8 à 90°, 32 soupapes
Position : longitudinal AV
Alimentation : injection directe Bosch + double distribution à calage variable (DIVCT) + compresseur double vortex de type Roots + échangeur air/eau
Cylindrée (cm3) : 5000
Alésage x course (mm) : 92,5 x 93
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 495 à 6500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 625 de 2500 à 5500
TRANSMISSION
AR + autobloquant DSC
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (8)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés (380) - disques pleins (376) + ABS + ESP
Pneus Av-Ar : 255/35 - 295/30 ZR 20
POIDS
Donnée constructeur (kg) : 1665
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 3,4
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 300
400 m DA : 12"3
1000 m DA : 22"3
0 - 100 km/h : 4"3
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 11.1
CO2 (g/km) : 259
PRIX NEUF (02/2014) : 101.500 €
PUISSANCE FISCALE : 40 CV

- Offre partenaire -

MOTEUR

Le V8 5.0 litres Jaguar, dit AJ, toute une légende ! Certes, il n’est pas aussi vieux que le 6.75 litres Bentley, mais depuis son apparition en 1996, il a fourni sa puissance à un bon nombre de véhicules différents, allant de la Jaguar XJR au Range Rover, en passant par l’Aston Martin V8 Vantage (en format 4.2 litres) et, dites le tout bas, la Ford Thunderbird. Maintenant à sa 3ème génération, il marche toujours aussi fort, se trouvant dans les Jaguar XK et XF. Dénommé AJ133, il est associé à un compresseur volumétrique Twin Vortex et une injection directe offrant un ratio de compression de 9,5:1 pour se permettre par ailleurs une consommation en ville plus raisonnable grâce à un système Stop/Start. Heureusement, avec 495 chevaux et 625 Nm de couple, les ingénieurs chez Jaguar n’ont pas oublié le principal but de ce moteur : faire vibrer. Détail amusant, le V8 5.0 litres compressé a servi de base au développement du V6 3.0 litres des F-Types V6, les culasses spécifiques se voyant tout simplement complétées par 2 "chapeaux" pour les cylindres restant ! Bloc et vilebrequin restent ainsi les mêmes, à quelques détails près, pour faire des économies... Pas très raffiné, mais malin !

La boite de la V8S est identique aux versions V6, il s'agit donc de la ZF Quickshift automatique à 8 rapports. Sur ce point là, on ne peut que féliciter le choix de Jaguar de conserver cette magnifique boite automatique, alors que tout le monde passe par le double-embrayage, pas forcément meilleur. Cependant, une version manuelle de la V8S aurait toujours été la bienvenue !

Pour faire passer sa puissance effrayante de 495 ch dans les virages, la V8S abandonne le simple différentiel mécanique de la F-Type V6, pour utiliser un système à régulation électronique qui pèse 15 kg de plus. Ce différentiel à glissement limité géré électroniquement peut se verrouiller de 0 à 100% et marche en simultané avec les contrôles de stabilité, traction et l’ABS pour faire passer la puissance aux roues de la manière la plus efficace. En plus la V8S dispose du système Dynamic Drive, qui donne la possibilité au conducteur de modifier plusieurs paramètres, tel que la fermeté de la direction, la sensibilité de l’accélérateur, la vitesse de changement de rapport et le volume du son de l’échappement.

SUR LA ROUTE

essai jaguar v8s roadster

La Jaguar F-Type V6 est reconnue comme une vraie voiture sportive, pour ceux qui apprécient la conduite. Elle est plus dans l’esprit de la Porsche 911 en quelque sorte. Donc que dire de la V8S ? Pour faire simple, c’est un muscle car anglais, que l’on pourrait presque comparer à une AC Cobra dans l'idée ! La recette est la même  : prendre un joli roadster anglais et y implanter un gros V8 gorgé de couple. Du coup, on n'est plus du coté de l’arme de précision, mais plutôt du bazooka : c’est brutal et explosif ! Ceci dit, la V8S est loin d’être totalement dépassée sur les petites routes sinueuses. Avec une répartition du poids proche du 50/50 (52.4% AV et 47.6% AR), et sa suspension à doubles triangles avant et arrière, accouplés à des amortisseurs actifs disposant de 13 capteurs, la V8S reste malgré son poids assez étonnamment agile dans les virages. Le Adaptive Dynamics System contrôle en permanence les mouvements de caisse, ainsi que le roulis et tangage et modifie chaque amortisseur jusqu’à 500 fois par seconde, afin d’optimiser l’agilité et la stabilité. Pour arrêter ce fauve, Jaguar s’est permis le luxe de lui offrir les plus gros freins qu’ils ont mis sur une voiture de production : des disques de 380mm à l’avant et 376mm à l’arrière.

On le comprend rapidement, le but ultime de la F-Type V8S c’est le plaisir tout court, chose illustrée par son choix de direction assistée. Alors que tout le monde commence à changer pour des directions électriques, Jaguar a décidé de conserver une direction hydraulique, le Servotronic de ZF, car cela permettait d’avoir les meilleures sensations au volant. Ces sensations sont accentuées par les rugissements et crépitements de l’échappement actif, du pur bonheur ! A partir de 3000 tr/min, sous pression de la pédale d’accélération, des valves dans l’échappement s’ouvrent pour améliorer le flux des gaz, créant un crescendo jusqu’au rupteur. Ceci permet d’offrir un son plus authentique, qui en plus est vraiment orienté vers le plaisir auditif sur ce cabriolet. Jaguar a aussi travaillé sur le son venant du moteur, en ajoutant un système dit Intake Feedback, pour augmenter le son venant du collecteur d’admission. Vous l’avez compris, le gros point fort de la Jaguar F-Type V8S, outre le coup de pied de son V8, c’est le son, entre le rugissement de lion, le coup de tonnerre et le vieux Big Block américain. Frissons garantis, mais sûrement la cause de bien des maux de têtes à la longue !

CONCLUSION

:-)
Ce bruit !
Reprises
Ligne
Chassis à la hauteur du moteur
Confort
Finition
A-t-on mentionné le son ?
:-(
Consommation
Poids
Coffre ridicule
Tarif salé !

Si extérieurement très peu de choses distinguent la V8S de la version V6, le supplément de près de 30.000€ demandé peut sembler abusif d'un certain point de vue. Cependant, derrière le volant, on se retrouve avec deux voitures aux caractères bien différents. L’une est plus homogène et axée sur le plaisir de la conduite, comme une 911, l’autre mise plus sur la flamboyance et les frissons. Laquelle choisir au final ? Cela dépendra de vos préférences, de votre portefeuille et de votre domicile. Si vous vibrez pour les gros V8 à l’ancienne dans l'esprit muscle car, la F-Type V8S sera votre choix sans l'ombre d'un doute !



Devis d'assurance pour une JAGUAR F-TYPE V8 S Roadster

AVIS

Vous possédez une F-TYPE V8 S Roadster ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets JAGUAR sur le forum :
Forum
RECHERCHE