L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > AUDI > RS4 (B5)






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (01-01-2001)
AUDI
RS4
(B5)
472 945 FF (2002)
29 CV FISCAUX

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES AUDI RS4 V6 Biturbo
Type: V6 à 90°, 30s Gestion électronique intégrale Bosch ME 7 Suralimentation 2 turbos, 2 échangeurs air/air
Cylindrée: 2671 cm3
Alésage x course (mm) 81 x 86,4
Puissance maxi: 380 ch à 6100 tr/mn
Couple maxi: 440 Nm à 2500 tr/mn
Transmission:Type Intégrale Rapports 6, mécaniques Autobloquants Torsen central
Poids constructeur / contrôlé (kg) 1620 / 1677 Kg
Pneumatiques: 255/35ZR18
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 250 KM/H
1000m D.A: 24s8
0 à 100 km/h (s) 4,9 / 5,3
80 à 120 KM/H (5è/6è): 7s1/8.9
CONSOMMATION
Ville/route/moy.: 17/9/12 L/100Km
Consommation sportive (l/100 km) 23


La RS4 possède un habitacle qui figure parmi les meilleures réalisations actuelles. L'équipement est archi complet et la finition au top niveau. De plus, ce missile est aussi capable de transporter "confortablement" 4 personnes et leurs bagages...


Plus que la puissance et le couple du V6 bi-turbo, c'est sa disponibilité qui surprend. Ainsi les 380 ch sont constants entre 6100 et 7000 tr/min et les 440 Nm sont disponibles de 2500 tr/min à 6000 tr/min !


La RS4 s'inscrit facilement en courbe. En ligne droite, elle peut devenir sensible aux ornières longitudinales alors qu'en courbe, on note un sous-virage d'autant plus marqué que le rythme est soutenu.


Des performances hors normes, une gueule d'enfer, un équipement de limousine, oui mais le plaisir de piloter est un peu oublié...

BIEN :-)
Le break le plus rapide de son temps !
Rapport prix/performances
Efficacité, confort, sportivité
Freinage, tenue de route
PAS BIEN :-(
Inertie à bas régime
Pilotage un peu frustrant
Le break le plus cher !


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 01-01-2001

UN BREAK POUR FAIRE DES COURSES
Depuis 1995, on garde en mémoire celle qui avait constitué le premier "break de sport" de l'Histoire automobile : l'Audi RS2 Avant. Après, nous avons eu droit à la S4 Avant et on croyait tenir là sa descendante. Mais c'était sans compter sur la passion débordante des ingénieurs Allemands. Cette passion à un nom : RS4…

Texte : Sébastien DUPUIS - Photos : D.R.

PRESENTATION
Si la RS4 ressemble à une Audi S4 Avant, elle est en fait très différente. Esthétiquement, la RS4 possède des ailes élargies de 34 mm à l'avant et de 32 mm à l'arrière, destinées à mieux accueillir les splendides jantes de 18". Les portes arrières ont été modifiées et les baguettes latérales de protection supprimées. Le bouclier avant reçoit une prise d'air centrale pour les radiateurs d'eau et d'huile et deux autres à gauche et à droite destinées aux deux échangeurs des turbos. L'air chaud s'évacue du moteur par des ouïes latérales situées devant les roues avant. Le déflecteur de toit très discret contribue à la stabilité à grande vitesse. La double sortie d'échappement ovale ajoute au caractère sportif de la bête. Les barres de toit, les rétroviseurs, la calandre et l'encadrement des vitres bénéficient sont réalisées en aluminium mat du meilleur effet. L'habitacle est également spécifique. Les sièges avant sont signés Recaro. Les inserts sur les portières ou le tableau de bord sont en imitation Kevlar ou en bois noir. Ce break ultraperformant a donc de quoi séduire les amateurs de voitures d'exception sans toutefois être trop tape-à-l'oeil... Le confort est de haut niveau, grâce aussi aux excellents sièges avant Recaro. À l'avant, l'habitabilité est correcte, tandis qu'à l'arrière elle est plutôt médiocre. Oubliez la possibilité d'installer un cinquième adulte à la place centrale. L'équipement de série est pléthorique pour une sportive. La RS4 est dotée d'airbags frontaux et d'autres airbags intégrés aux sièges avant et en France la RS4 dispose en plus, de série, des airbags de tête Sideguards. Les phares au xénon font aussi partie du lot.

MOTEUR
Le V6 de la RS4 est un champion du rendement, tout comme l'était le 5 cylindres de l'Audi RS2 Avant en 1995. Mais plus que la puissance et le couple de ce moteur, c'est sa disponibilité qui surprend. Ainsi les 380 ch sont constants entre 6100 et 7000 tr/min et les 440 Nm sont disponibles de 2500 tr/min à 6000 tr/min ! Il faut dire que Audi qui maîtrise déjà la technique de la transmission intégrale a également racheté Cosworth Technology, motoriste reconnu. C'est donc ce nouveau partenaire qui a développé le moteur de la RS4, l'âme même du break le plus puissant du monde. La base de départ n'est autre que le V6 2.7 turbocompressé qui existait déjà dans les S4 en version 265 ch. Pour doper le rendement (+43% de puissance !) Cosworth a développé un procédé de moulage des culasses, qui présentent des conduits d'admission et d'échappement plus grands. La RS4 a également recours à deux plus gros turbos que la S4 (KKK K04 à 2,2 bars). Les deux échangeurs de température sont aussi plus grands. La ligne d'échappement a été redessinée spécifiquement et produit un ronflement très agréable mais bien atténué. Seule petite critique, au moment de la réaccélération, on note toujours un très léger temps de réponse des turbines. La RS4 n'est disponible qu'avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports. L'embrayage se montre dur et difficile à doser. La boîte n'est pas d'un maniement exemplaire mais heureusement, on peut se féliciter d'un étagement réussi. Grâce à la souplesse du moteur et à la puissance disponible, elle est relativement peu solicitée en usage courrant... Vraie quattro, la RS4 possède une transmission intégrale permanente avec un Torsen comme différentiel central. Les quatre roues 18" (Pirelli P Zero Rosso 255/35 ZR 18) participent en permanence à la motricité. Compte tenu de la puissance, on peut dire qu'à allure modérée, la consommation reste acceptable. En ville, la RS4 fait sérieusement monter la moyenne... Tout comme en conduite sportive, ou vous devrez tabler sur plus de 20 L/100km. La capacité de 62 l du réservoir de la RS4 apparaît alors rapidement très insuffisante.

PERFORMANCES
Si les 250km/h en pointe paraissent anodins, les chronos d'accélérations le sont moins : 4,9 s pour le 0-100 km/h et 17,7 s pour le 0-200 km/h, 24,5 s pour le kilomètre D.A. Ca vous parle ? Toutefois, il est difficile de démarrer très rapidement avec une transmission Quattro. De plus, le maniement de la boîte six est loin d'être aisé. La commande est imprécise et lente. Pourtant, les performances de la RS4 sont phénoménales ! A l'aise sur tous les types de parcours, la RS4 est plus civilisée que ne l'était la RS2.

SUR LA ROUTE
La RS4 possède la même direction que les autres A4, dotée cependant d'une nouvelle assistance hydraulique. Le volant trois branches, réglable en hauteur et en profondeur, tombe bien en mains. La direction est précise et légère. Le train avant transmet les irrégularités de la route et celles-ci provoquent quand même pas mal de réactions parasites. Le diamètre de braquage est important. Par rapport à une A4 normale, le châssis est abaissé de 20 mm. La suspension, faite de bras multiples en alu à l'avant et de doubles bras transversaux à l'arrière, est conservée, mais les tarages ont été revus à la hausse. Sur le plan dynamique, il n'y a rien à reprocher à cette Audi en matière de sécurité. La RS4 s'inscrit facilement en courbe. En ligne droite, elle peut devenir sensible aux ornières longitudinales alors qu'en courbe, on note un sous-virage d'autant plus marqué que le rythme est soutenu. La RS4 n'offre donc pas à son conducteur le même sentiment d'équilibre qu'une BMW M5 e39 ou une Porsche 911 Turbo type 996. A l'avant, on trouve des disques de 360 mm de diamètre. La surface de friction en fonte est fixée à un moyeu en aluminium à l'aide de 14 boulons en acier. Les étriers flottants sont équipés à l'avant de doubles pistons. À l'arrière, ils se contentent d'un simple piston et pincent des disques de 312 mm, ce qui permet à ce lourd break de freiner de 100 à 0 km/h en 2,6 s. Par ailleurs, la gestion de l'ABS et de l'EBV a été adaptée. Les freins sont mordants tout en étant faciles à doser. Leur endurance n'est jamais prise en défaut. Pour une voiture possédant des suspensions aussi fermes, la RS4 est plutôt confortable. La seule chose qu'elle n'apprécie pas trop, ce sont les irrégularités successives dans le revêtement. L'insonorisation et l'élimination des bruits de roulement sont plus que satisfaisantes, le bruit du vent n'apparaissant réellement qu'à haute vitesse. De son côté, le moteur se révèle plutôt agréable à l'oreille et demeure discret dans l'habitacle.

:: CONCLUSION
La RS4 est assemblée à la main dans les ateliers de Quattro GmbH à raison de 20 unités par jour pour un quotas de 6000 véhicules. 200 exemplaires seulement sont prévus pour la France. Si vous cherchez une voiture rapide, pratique, possédant un excellent comportement routier et une sécurité optimale, la RS4 est pour vous. Si par contre vous privilégiez le pilotage et la sportivité dans le plus pur sens du terme, la RS4 n'est pas forcément le meilleur choix...


Devis d'assurance pour une AUDI RS4 (B5)

AVIS

Vous possédez une RS4 (B5) ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

Forum
>Sujets AUDI sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE