L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ALFA-ROMEO > ALFETTA GTV2000 / GTV 2.0






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RETRO (24-02-2005)

ALFA-ROMEO
ALFETTA
GTV2000 / GTV 2.0
(1977 - 1985)

71 900 Francs (1982)
10 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ALFA-ROMEO ALFETTA GTV2000 / GTV 2.0
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 2 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: 2 carburateurs horizontaux Weber 40 DCOE.
Cylindrée en cm3: 1 962
Alésage x course : 84 x 88,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 130 à 5 400.
Puissance au litre en ch: 66,25
Couple maxi en mkg à tr/mn: 18,3 à 4 000
Couple au litre en mkg : 9,32
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 110
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 8,53
ROUES
Freins : 4 disques.
Pneus : AV et AR 185/70 HR 14.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 195
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: 31
0 à 100 km/h : 10
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 10 L/100 Km


Sur les Alfetta GTV 2.0, la planche de bord était plus classique avec compte-tours et tachymètre sous les yeux du pilote. La finition en revanche...


Le coffre est de grande contenance et permet d'emmener suffisamment de bagages pour voyager loin et ... vite !


De série, des jantes tôles en 14 pouces étaient montées. En option, l'amateur pouvait opter pour des jantes alu.


Un quatre cylindres double arbre qui a du coffre et de la voix. C'est indéniablement la force des GTV et en plus il développe 130 vrais chevaux.


Une ligne signée Giorgetto Giugiaro. Très inspiré par le coupé Alfa Romeo Junior Z des frères Zagato, l'Alfetta GTV 2.0 est en passe de devenir un grand classique de la marque.


De trois-quart arrière, la ligne en coin est très caractéristique du design des années 70.


Véritable sésame à une idylle entre vous et votre Alfetta GTV 2.0 : un historique connu et surtout pas de corrosion !


Les places arrière sont logeables mais difficiles d'accès...

BIEN :-)
Ligne signée Giugiaro
Vraie Alfa
Propulsion
Comportement équilibré
Moteur !
Performances
Prix d'achat
PAS BIEN :-(
Entretien exigeant
Corrosion maladive
Commande de boîte
Poids élevé
Certaines pièces chères

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (24/02/2005)

LE BEL CANTO !
Les Alfetta GT et GTV sont les derniers représentants d'une race aujourd'hui disparue : les coupés Alfa Romeo avec propulsion. Avec la patine du temps qui passe, les coupés Alfetta GTV 2.0 et 2000 sont en passe de devenir des coupés qu'il faudra collectionner avant tout le monde. Une mécanique brillante et mélodieuse, un dessin signé Giorgetto Giugiaro et un comportement routier efficace et équilibré à défaut d'être vif caractérisent ces beaux coupés italiens. Mais si leur cote n'est pas encore trop élevée, il faudra se montrer prudent au moment de l'achat, et entourer par la suite votre belle de toutes vos attentions...

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

Succéder au mythique Alfa Romeo Giulia Coupé GTV 2000, que tous appellent affectueusement "Coupé Bertone" n'était pas une tâche facile. Certes, par sa conception, le coupé Alfetta GTV 2.0 changeait de registre et passait de la voiture de sport à la GT. Mais fort heureusement pour les amateurs d'Alfa Romeo, et malgré les turbulences du constructeur avec l'arrivée de la traction avant Alfasud, l'Alfetta GT reste une propulsion à l'architecture presque classique : moteur à l'avant mais boîte de vitesses à l'arrière afin de favoriser la répartition des masses. Tous les amateurs de la marque au biscione devait pouvoir être rassuré sur la direction prise par leur marque fétiche. Avec son moteur toujours le verbe haut, des performances à l'avenant, une caisse façonnée par Giorgetto Giugiaro et un comportement équilibré, l'Alfetta GTV 2.0 se pose en incontournable coupé sur le marché de la voiture ancienne.

DESIGN
Les premières études de design pour la remplaçante de l'Alfa Romeo Giulia GTV remontent à la fin des années 60. Le centre de Style Alfa Romeo planche sur le cahier des charges et le premier résultat ressemble à s'y méprendre à une Fiat Dino V6 coupé. Giorgetto Giugiaro réalise lui aussi des croquis. Les premiers jets sont de la même veine que ceux du centre de Style Alfa Romeo, mais ensuite, il propose une deuxième alternative. Avec une ligne en coin, bien dans la mouvance de l'époque, Giorgetto Giugiaro propose une GT avec un capot plongeant avec un porte-à-faux court, et un arrière type fastback au porte-à-faux allongé. De larges surfaces vitrées caractérisent son projet. Très rapidement, il passe aux maquettes à l'échelle 1. Quelques tâtonnements finaliseront la proue de l'Alfetta GT. Il a été envisagé un temps des phares semi-escamotables, puis un système similaire à celui de l'Alfa Romeo Montreal, puis ensuite une proue classique toute droite. Finalement, le résultat final fera un mélange des propositions avec la calandre qui prolonge le capot légèrement en forme de bec, et les deux doubles optiques rondes en retrait. Sur notre modèle du jour, cette belle Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 de 1983 fait toujours honneur au coup de crayon du maître italien. Certes, certains jugent que les pare-chocs noirs mat enveloppants viennent empâter la ligne originelle. De même, les deux doubles petits feux arrière ont été remplacés par des feux d'un seul bloc. Toutefois, la platine des feux arrière est toujours restée la même. Les chromes ont disparus au profit de baguettes et d'entourages noirs mat. Cela contraste à merveille avec le rouge vif Alfa. Ce design est plein de détails intéressant et est marqué de l'empreinte stylistique des années 70 : ligne tendue sur les flancs, et chaque bord encadrant le hayon arrière ressemble à de fines arêtes. Un pur régal pour les yeux. La proposition définitive de l'intérieur a été figée en 1971. Si dans les premières versions, seul le compte-tours était face aux yeux du conducteur et tout le reste au-dessus de la console centrale, sur les versions Alfetta GTV 2.0, le tableau de bord était redevenu conventionnel. Le volant à trois branches Alfa avec le klaxon au centre vous rappelle que vous n'êtes pas au volant de n'importe quelle auto. La position de conduite est correcte et vous pouvez être assis assez bas et relativement bien enveloppé dans les sièges baquets recouverts de velours de série. Les places arrière sont difficilement accessibles mais même des adultes peuvent s'y installer. Globalement, l'Alfetta GTV 2.0 est une GT deux portes mais qui est prévue pour le voyage avec ses quatre places et son coffre de contenance correcte. Seul le verrin central du hayon est peut pratique. La finition générale est à l'image des standards italiens de l'époque : pas la Comedia dell Arte, mais presque…

MOTEUR
Quel moteur ce deux litres double arbres !! Avec 130 ch à 5400 tr/mn, il sait faire chanter les performances et résonner dans vos tympans. Des borborygmes viennent ponctuer le ronflement du moteur. Avec sa distribution par chaîne, ce bloc tout alu issu des Giulia coupé Bertone 2000 GT Veloce était alors la preuve du savoir-faire italien en matière de moteur. Pour l'alimentation sur l'Alfa Romeo GTV 2.0, les motoristes ont fait confiance à deux carburateurs horizontaux Weber 40 DCOE. Comme tout moteur à carburateur, le deux litres Alfa est un moteur qui possède également un couple respectable de 18,3 mkg mais haut perché à 4000 tr/mn. Pour faire le chef d'orchestre de cette symphonie mécanique, une boîte mécanique à 5 rapports se charge de faire changer de gamme le chant du double arbre. Mais la commande de boîte est lente et désagréable. Surtout sur le premier et le deuxième rapports qui montrent vite des signes de fatigue au fil des kilomètres. Le plus simple est de devenir un adepte du double débrayage. Côté chronomètre, l'Alfetta GTV 2.0 savait faire parler la poudre à l'époque avec près de 200 km/h en pointe, 10 secondes environ pour le 0 à 100 km/h et 31 secondes au kilomètre départ arrêté.

CHASSIS
Pour le châssis, Alfa Romeo a fait appel à une technique classique et évoluée. Classique car le moteur reste toujours devant, et surtout le pont arrière est un pont rigide de Dion. Comme sur les Alfetta de Formule 1 des années 1937 à 1951. Mais l'innovation d'Alfa Romeo sur l'Alfetta GTV 2.0 est d'avoir mis la boîte derrière avec les freins accolés en sortie de boîte. L'intérêt de cette architecture est de diminuer d'une part le poids des masses non suspendues (pour les freins) et également d'avoir une répartition des masses optimales entre l'essieu avant et arrière qui est d'environ 50/50 sur l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0. Le résultat sur la route se ressent avec un équilibre de comportement remarquable, surtout pour une propulsion des années 70 (de conception s'entend). Mais avec plus d'un tonne sur la bascule, l'Alfetta GTV 2.0 n'est pas une voiture sportive au sens strict du terme mais plutôt une GT. Bien plus à l'aise à très haute vitesse sur les autoroutes et les grandes courbes que sur les petites routes des Cévennes, l'Alfetta GTV 2.0 est une vraie machine à voyager avec passion et plaisir. Dès que les courbes se resserrent, le train avant lourd et peu précis se révèlera vite comme handicapant. De même, le pont arrière rigide génère quelques petits sautillements sur chaussées déformées. Sans compter que dans les grandes courbes à très hautes vitesses, l'arbre de transmission, à la différence du système Transaxle chez Porsche (924, 944, 928 et 968), à tendance à donner des à-coups sous l'effet de la force centrifuge. Mais il faut rouler très très vite pour constater ce phénomène. Les freins sont efficaces mais leur endurance peut être mise à mal en cas d'usage très sportif. Vous l'aurez compris, si vous souhaitez faire la pige à votre voisin qui roule en GTI, l'Alfetta GTV 2.0 n'est pas faite pour vous. En revanche, si vous cherchez une machine à rouler passion, vite et loin, ne cherchez plus, c'est elle qu'il vous faut !…

EVOLUTIONS
C'est à l'été 1976 que l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 a été commercialisée. L'Alfetta berline ayant été présentée en 1972, et son coupé dérivé en 1974 avec le moteur 1,8 litres de 122 ch et baptisé : Alfetta GT. Deux ans plus tard, Alfa Romeo modifie son coupé phare et le dénomme Alfetta GTV 2000 L. Son quatre cylindres gagne quelques chevaux (130 ch désormais) et sa puissance fiscale passe de 11 à 10 CV. Pour 1979, c'est chez le préparateur attitré d'Alfa Romeo, Autodelta, qu'une version boostée de l'Alfetta GTV 2000 est commercialisé, mais pas en France. En mai, série limitée Trèfle sur le marché français : jantes aluminium, glaces électriques. En juillet 1980, c'est le début des séries spéciales avec la " 140 ch ". Son moteur est préparé, la puissance fiscale remonte à 11 CV, et elles est équipée de jantes alu et de sièges baquets. C'est également l'année de la grande modification des GTV : nouvelle mouture série 2. La nouvelle appellation " GTV 2.0 " est inscrite sur la poupe, les pare-chocs sont noirs et enveloppants, les cadres de vitres et gouttières virent au noir mat, une nouvelle planche de bord est montée avec les cadrans regroupés derrière le volant et un nouveau tissu recouvre les sièges. En fin d'année, nouvelle série limitée " Grand Prix " : carrosserie rouge à bandes noires, sellerie velours gris, moquette rouge mais mécanique inchangée. A la fin 1982, la 3ème série d'Alfetta GTV 2.0 est commercialisée. Les modifications ne concernent que des détails de présentation : bandeau gris foncé ou noir en bas de caisse, montant entre les vitres peints en noir, monogramme " GTV 2.0 " sur le hayon. Pour fêter les victoires en production des Alfetta GTV, Alfa Romeo commercialise en fin d'année 1983 une série limitée " GTV 2.0 Production ". Cette série numérotée était réservée au marché français et était équipée de jantes alu Ronal à petits trous, de bandes contrastées sur les flancs, d'une jupe avant spéciale, d'élargisseurs de bas de caisse, d'un volant cuir, mais la mécanique reste en revanche inchangée. En 1985, l'Afa Romeo Alfetta GTV 2.0 tire sa révérence après 75 022 exemplaires produits et commercialisés. Un beau succès pour un coupé qui est certainement aujourd'hui encore un futur grand classique d'Alfa Romeo…

ACHETER UNE ALFA-ROMEO ALFETTA GTV2000 / GTV 2.0
Avec sa diffusion importante, l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 ou même la version GTV 2000 en série 1, est largement présente dans les petites annonces des sites internet et des magazines spécialisés. L'avantage d'une telle diffusion est une cote particulièrement basse : comptez minimum 2500 euros pour un exemplaire potable. Un très bel exemplaire exempt de corrosion et en très bon état de fonctionnement peut prétendre à plus de 3000 euros. L'inconvénient d'une cote basse, est que les coûts de remise en état dépassent largement la valeur vénale de l'auto. Nombreux sont donc les exemplaires fatigués, peu entretenus et surtout affectés par les affres de la rouille. Pour cette génération d'Alfa Romeo, on ne le répétera jamais assez : Toute trace de corrosion doit être rapidement détectée et traitée. C'est bien le fléau principal de l'Alfetta GTV 2.0 pour laquelle on croirait que la carrosserie en usine n'a jamais reçu le moindre traitement de protection. Non seulement vous devez inspecter l'auto convoitée pour détecter la corrosion, mais par la suite, il est impératif que votre Alfetta GTV 2.0 repose dans un garage à l'abri des intempéries et que vous scrutiez régulièrement la carrosserie et les soubassements. Outre la corrosion, l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 connaît quelques faiblesses : moteur délicat à régler pour les néophytes, électricité fantaisiste (souvent liée à la corrosion qui engendre des problèmes de masse), commande de boîte rétive et synchro de seconde souvent HS, finition aléatoire et peu résistante à l'usure du temps… En outre, si l'Alfa Romeo Alfetta 2.0 GTV est abordable à l'achat, elle se rappelle à votre bon souvenir pour l'entretien. Une GT reste une GT et votre budget ne doit rien négliger. La sophistication de l'Alfetta GTV 2.0 amène ses contraintes budgétaire : les freins étant accolés en sortie de boîte, le remplacement des disques par exemple devient tout de suite plus complexe et coûteux. Les étriers de freins ont tendance à se gripper si les Alfetta restent immobilisées trop longtemps. Pour les moteurs, leur fiabilité est excellente (les 200 000 km sont envisageables) si on ne les sollicite qu'après la montée en température, si les carburateurs sont réglés régulièrement et enfin si une vidange est effectuée tous les 10 000 km. Les échappements vieillissent mal et une ligne inox peut être la solution à tous vos problème. Et quel son ! Enfin, il conviendra de remplacer les silent-blocs et les flectors de transmission dès constatation de leur usure. Alors vous le voyez, une Alfetta GTV 2.0 mérite un entretien exigeant qui vous permettra de diriger l'écurie des chevaux de feu sans ombrages...

:: CONCLUSION
Véritable GT passion, abordable aujourd'hui et passionnante, l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 peut être un bon moyen d'accéder au milieu des voitures de sport et de caractère ancienne sans être trop dépaysé. Mais avant de craquer pour les chevaux de feu, il faudra tomber sur le bon numéro, tant les ravages de la corrosion et le coût de remise en état des modèles fatigués pourra vite vous rebuter. Et puis, comment se passer du son Alfa qui flatte vos tympans. Mais attention, car le virus Alfa Romeo est contagieux...

PRODUCTION
Alfetta GTV 2000 et 2.0 (1976-86) : 75 022 exemplaires
Total toutes versions : 136 174 exemplaires.

CHRONOLOGIE
1972 : Commercialisation de la berline Alfa Romeo Alfetta.
1974 : A l'été, commercialisation de l'Alfa Romeo Alfetta GT : moteur 1,8 litres de 122 ch.
1976 : A l'été, commercialisation de l'Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 : moteur 2 litres de 122 ch.
1978 : Nouvelle version Alfa Romeo GTV 2000 L dont le moteur est porté à 130 ch. Sa puissance fiscale passe à 10 au lieu de 11 CV.
1979 : Commercialisation de l'Alfa Romeo Alfetta GTV Turbodelta : pas d'importation officielle en France.
1980 : En mai, série limitée Trèfle sur le marché français : jantes aluminium, glaces électriques.En juillet, série spéciale " 140 ch " avec moteur préparé, 11 CV, jantes alu et sièges baquets.Nouvelle mouture série 2 : nouvelle appellation " GTV 2.0 ", pare-chocs noirs, cadres de vitres et gouttières noirs mat, nouvelle planche de bord, nouveau tissu pour les sièges.Fin d'année, série limitée " Grand Prix " : carrosserie rouge à bandes noires, sellerie velours gris, moquette rouge mais mécanique inchangée.
1982 : Fin d'année, 3ème série d'Alfetta GTV 2.0 : bandeau gris foncé ou noir en bas de caisse, montant entre les vitres peints en noir, monogramme " GTV 2.0 " sur le hayon.
1983 : Fin d'année, série limitée " GTV 2.0 Production " : série numérotée réservée au marché français, jantes alu Ronal à petits trous, bandes contrastées sur les flancs, jupe avant spéciale, élargisseurs de bas de caisse, volant cuir, mais mécanique inchangée.
1985 : Arrêt de la commercialisation des coupés Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Si les accélérations depuis l'arrêt sont un peu décevantes pour des GT de 5 000 livres Sterling - la GTV nécessite 9,5 secondes pour atteindre le 0 à 60 mph - les performances à hautes vitesses, là où l'aérodynamique joue un rôle prépondérant, sont impressionnantes. La GTV atteint les 100 mph depuis l'arrêt en 30,2 secondes. A cette allure, le moteur n'est pas trop présent dans l'habitacle et les bruits d'air sont raisonnables. L'auto est stable et sans surprise. Indubitablement, le cruising à haute vitesse est la force des GTV. Nous avons été surpris par notre consommation d'essence de 25,4 mpg, considérant les performances de l'auto et le rythme soutenue que nous avons imposé."
MODERN MOTORS - septembre 1977 - Alfa Romeo Alfetta GTV 2000.

"L'Alfa Romeo GTV est une auto à contraste. Malgré un indéniable charisme et des performances réelles, quelques défauts sont à mettre en avant : la position de conduite, la commande de boîte et les bump steers qui sont un recul en arrière majeur dans l'histoire du développement des GTV. La GTV est une auto qui malgré ses défauts amène toujours l'enthousiasme. Mais lorsque vous faites une comparaison avec la concurrence moderne, le désolant constat est que le coupé GTV n'est plus concurrentiel si l'on tient compte des offres de coupés homogènes et performants."
MOTORS - juillet 1984 - Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0.


Devis d'assurance pour une ALFA-ROMEO ALFETTA GTV2000 / GTV 2.0

AVIS

Vous possédez une ALFETTA GTV2000 / GTV 2.0 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets ALFA-ROMEO sur le forum :
Forum
RECHERCHE