L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > VOLKSWAGEN > SCIROCCO (II) 16V


VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V (1985 - 1989)

volkswagen scirocco II GTX 16v
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (12/11/2022)

Chaud de vent

Le coupé Scirocco 16V est la première Volkswagen de série à avoir dépassé la barre symbolique des 200 km/h. Rien que pour ça, il convenait d'honorer la mémoire de ce petit coupé populaire qui a su marquer son époque !

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

Commercialisé au printemps 1981, le coupé Volkswagen Scirocco "Série 2" succède à une première Série du "Type 53" produite à plus de 500 000 exemplaires en 7 ans. Un beau succès mais la concurrence a cependant eu le temps de mettre sur le marché des rivales de plus en plus performantes qui font petit à petit oublier le coup d'éclat du Scirocco GLi ayant inauguré le moteur 1.6L de 110 ch de la Golf GTI.

De 1982 à 1984, la version GTi qui reste la plus puissante sur le VW Scirocco II, est motorisée par le 4 cylindres 1.8L à 8 soupapes de 112 ch que l'on retrouve également sous le capot de la Golf GTI 1800. Une version agréable à l'usage mais qui finit par accuser le coup en performances face à des modèles comme l'Alfa Romeo Alfetta GTV, la Porsche 924, la Renault Fuego Turbo ou encore des japonaises plus affûtées comme les Toyota Célica 2.0 GT-i 16S et Honda Prélude 2.0 L 16S. Mais Volkswagen travaille déjà sur une version plus puissante...

PRESENTATION

volkswagen coupé scirocco gtx 16v série 2

Alors que les chiffres de vente du Scirocco se maintiennent à des niveaux élevés, Volkswagen met en chantier son remplacement dès 1976. Connu sous la désignation "EA 491", le projet met en concurrence l'équipe originale de Karmann et le nouveau bureau de style Volkswagen à Wolfsburg. En plein choc pétrolier, l'objectif premier est de réduire les consommations par le biais d'une carrosserie plus aérodynamique. Volkswagen souhaite également augmenter l'espace à bord pour rendre son coupé plus polyvalent. Néanmoins, un élément s'avère déterminant dans ce projet : l'obligation de conserver la même base technique que le premier modèle (plateforme A1), la prochaine Golf n'étant pas encore au programme !

C'est finalement le prototype du centre d'étude de VW qui remporta l'adhésion de la direction et le nouveau Scirocco II (Typ 53B) fut présenté au salon de Genève en mars 1981 pour une commercialisation dès le mois suivant, avec plus de 2 ans d'avance sur la future Golf II. Côté style, on s'éloigne finalement assez peu du coup de crayon original de Giugiaro mais la voiture est suffisamment modifiée pour qu'on ne parle pas de nouveau "restyling" mais bien d'une "Série 2".

Grâce à des lignes adoucies en soufflerie, une nouvelle calandre affinée à phares carrés et un petit béquet en caoutchouc ajouté en travers de la lunette arrière, le CX a été abaissé de 0,42 à 0,38. On note également la suppression des goutières de toit, chose encore rare à l'époque. Le dessin des flancs a aussi été simplifié tandis que les arches de roues gagnent en muscle. Le dessin des custodes vitrées est également nouveau. Agrandies, elles créent désormais une continuité avec les vitres avant en suivant la ligne de caisse tandis que le pavillon est étendu pour gagner en hauteur aux places arrière, tout en améliorant le coefficient de traînée.

La sortie de la très attendue motorisation 16 soupapes était prévue pour le printemps de l’année 1984. Un modèle de présérie sera exposé au salon de Francfort à l’automne 1983 sous l'appellation "Scirocco 16V" mais le lancement sera finalement repoussé pour mieux fiabiliser le groupe motopropulseur. Ce n’est donc qu’en juin 1985 qu’est présenté officiellement le Coupé Scirocco GTX 16V dont la commercialisation ne débute qu’à partir du mois d’octobre de la même année, plusieurs mois avant la Golf II GTI 16S. Extérieurement, outre les badges 16V sur fond rouge, cette version se distingue par des jantes alliage "Montréal" de 14" (de série sur le Scirocco GTX 16V) et un kit carrosserie complet noir qui remplace le kit de la série limitée GTX Kamei (voir encadré ci-dessous). La motorisation 16V est également proposée sur certains marchés avec la finition GT, plus dépouillée en équipement.

volkswagen scirocco mk2 gtx Kamei 1983SCIROCCO GTX KAMEI
Le sigle GTX fait sa première apparition à Wolfsburg en avril 1983 sur une série limitée baptisée "Scirocco GTX". Dans le cadre d'un partenariat, Kamei, célèbre spécialiste allemand des accessoires auto, habille le coupé Scirocco avec un kit carrosserie de sa conception. 9472 exemplaires seront commercialisés entre avril 1983 et juillet 1984, en Allemagne seulement. Cette série laissera une empreinte durable dans la gamme puisque la finition GTX s'inscrit au catalogue pour différentes motorisations dont le nouveau moteur 16V.

HABITACLE

intérieur volkswagen scirocco série 2

Malgré l'empattement identique au précédent modèle, la longueur totale du coupé a été accrue de 20 cm. Cela se traduit par un volume supplémentaire de 74 litres pour les bagages et un espace augmenté de 18 mm pour les passagers arrière. Mais c'est encore à l'avant du Scirocco 16V qu'on est le mieux installé, dans les sièges de type baquet à « motif prince de Galles », réglables en hauteur s'il vous plait. De quoi trouver une bonne position de conduite derrière le volant 4 branches, commun à la Golf sauf pour l'inscription « Scirocco » en son centre.

Le coupé VW Scirocco II se démarque également par une finition soignée qui fait encore figure de référence à l'époque. Le tableau de bord est moussé et revêtu d'un film vynil, une épaisse moquette type velours habille les planchers et les rétroviseurs se règlent de l'intérieur. Un logo "16V" vient orner la boîte à gants. L'équipement en finition GTX est plutôt complet pour un coupé populaire. Côté instrumentation, le Scirocco II innovait avec l'introduction de l'ordinateur de bord (MFA) en-dessous des petites diodes d'alertes. Le MFA, qu'on retrouve aussi à partir de juillet 1982 sur la Golf, fournit des indications sur l'heure, le temps, les kilomètres parcourus, la vitesse moyenne et la consommation moyenne depuis la remise à zéro. S'y ajoutent la température d'huile et la température extérieure. Le compteur de vitesse gradué jusqu'à 260 et le compte-tours jusqu'à 8000 sont spécifiques à la motorisation 16V. Volkswagen a aussi intégré un "économètre" (jauge de consommation instantanée) bien dans l'air du temps, au-dessus des cadrans. Enfin, on trouve un bon vieux voltmètre à côté du cendrier sur la console centrale des GTX 16V.

MOTEUR

moteur kr volkswagen scirocco gtx 16v série 2

Dès la conception du Scirocco II, une version plus sportive à moteur turbo avait été envisagée pour se positionner au-dessus de la GTI. Mais en 1981, VAG France prend la maison-mère de vitesse en sortant une Golf GTi avec un moteur 16 soupapes préparé par Oettinger. Une série limitée qui va faire l'effet d'une bombe avec ses 136 ch ! En Allemagne, les ingénieurs s'empressent alors d'équiper quelques exemplaires de Scirocco 2 avec la même motorisation, ces prototypes étant reconnaissables à un kit Zender. Parallèlement, un autre prototype est mis en développement avec un moteur 1.7L turbo mais le couple élevé de cette motorisation va rapidement mettre en lumière les faiblesses du coupé Scirocco en matière de trains roulants. VW opte donc pour la solution "16 soupapes" mais préfère développer son propre moteur, à savoir le fameux 1781 cm3 dit "KR".

Bien qu'utilisant le bloc 1800 cm3 déjà connu (code EA 827), le nouveau moteur à double arbre à cames en tête atteint 139 ch et 167 Nm de couple. Pour parvenir à un tel gain par rapport à la version 8 soupapes, les modifications sont évidemment importantes. Ainsi, une pompe à huile de Golf diesel (au débit supérieur) alimente le circuit. Des gicleurs positionnés dans le bas moteur refroidissent les têtes de pistons (spécifiques) et un échangeur eau/huile est ajouté au circuit pour améliorer le refroidissement. Le radiateur d’eau est aussi agrandi. La nouvelle culasse à 16 soupapes ne pèse que 7 kilos de plus et les soupapes, bien que d’un diamètre inférieur, augmentent de plus de 20% la surface d'ouverture. Les soupapes d’échappement sont refroidies au sodium et les soupapes d’admission blindées. Elles sont liées à des poussoirs hydrauliques permettant un rattrapage automatique du jeu, une première en grande série. L’entraînement des arbres à cames se fait par courroie crantée pour l’échappement mais ce dernier entraîne à son tour celui d’admission par une cascade de pignons. Le collecteur d'admission en aluminium où est moulée l'inscription "DOCH.16V" est lui aussi spécifique et contribue autant à l'allure de cette belle pièce d'ingénierie qu'à son rendement.

Ainsi, lors du lancement du coupé GTX 16V en octobre 1985, le Scirocco est le premier modèle de Volkswagen à franchir la barre des 200 km/h en vitesse de pointe avec sa boîte 5 vitesses et à descendre sous le seuil de 30 secondes au 1000 mètres départ-arrêté. Un joli coup qui va remettre le Scircoco dans le vent !

"Troisième école enfin: celle des quatre soupapes par cylindre, défendue et illustrée par les constructeurs allemands qui récusent le turbo pour les moteurs à essence. Ici, c'est Volkswagen qui tente de relancer son coupé Scirocco avec une version ultra-performante dotée du 1800 à 16 soupapes qui équipera par la suite la Golf 16V (V pour Ventile, c'est-à-dire soupapes en allemand). Vitesse annoncée: 210 km/h. Soit à peine 2 km/h de moins que l'Opel Monza dans sa nouvelle version 3 litres GSE qui, bien qu'elle soit la plus chère de la catégorie, offre un rapport prix-performances-prestations de tout premier ordre.
- José Rosinski, Sport Auto, octobre 1983

LE 1.8L 16V "PL"
Face à des normes de pollution plus sévères et notamment sur le marché américain qui impose l'utilisation du catalyseur depuis la fin des années 70, Volkswagen étudie une version mieux dépolluée de son nouveau 16 soupapes. C'est ainsi que le type PL dérivé du KR va voir le jour pour rouler au carburant sans plomb 95. Entre le catalyseur, l'arbre à cames d'admission spécifique, le collecteur plus étroit, l'allumage revu et le taux d'octane plus faible, le 16 soupapes perd 10 ch.

SUR LA ROUTE

essai volkswagen scirocco 16v mk2

Comme cela a été dit, Scirocco Série 2 repose sur les mêmes trains roulants que la Golf 1. Pour autant, le châssis de la version 16V a fait l'objet de plusieurs améliorations : le diamètre de la barre stabilisatrice arrière passe de 20,5 à 24 mm et à l’avant une barre anti-rapprochement a été ajoutée pour rigidifier la caisse. Point faible du Scirocco jusqu'ici, le freinage a enfin été redimensionné en conséquence avec un piston de maître cylindre plus gros et surtout des disques ventilés de 256 mm à l'avant (au lieu de 239) et des disques pleins à l'arrière (au lieu des tambours). L'ensemble fera bonne impression à l'époque. La conception des suspensions évolue aussi légèrement avec le montage de jambes de force, de ressort et d'amortisseurs renforcés à l'avant. A l’arrière, les amortisseurs plus fermes sont également spécifiques à la motorisation 16V.

Que faut-il retenir de ces évolutions ? Globalement, le train avant n'est pas des plus incisifs avec une direction lourde en l'absence d'assistance et très démultipliée. Malgré un centre de gravité positionné plus bas que la Golf, les adeptes de conduite sportive préfèreront probablement l'efficacité supérieure d'une Golf 2 GTI 16V. Mais les fans de la première Golf GTI ne seront pas dépaysés au volant, retrouvant les mêmes défauts et qualités qu'au volant de la compacte Volkswagen. Dans tous les cas, s'il n'est pas aussi agile sur petites routes qu'une Porsche 924, le Scirocco 16V se montre amusant et prévenant. Il séduit enfin grâce à sa mécanique rageuse, sa boîte 5 bien étagée et un faible poids toujours favorable aux sensations.

EVOLUTION

volkswagen scirocco 16v mk2 1988

1981 : En mars, présentation au salon de Genève du nouveau coupé Scirocco Série 2.
1983 : En avril, une série spéciale baptisée Scirocco GTX (non disponible en France) est commercialisée en Allemagne avec un kit carrosserie de marque Kamei. En octobre, présentation du Scirocco 16V de pré-série au salon de Francfort.
1985 : En octobre, commercialisation de la version GTX 16V de 139 ch. La finition GT, plus dépouillée en équipement (sièges simples, pas de thermomètre d'huile, pas de kit carrosserie) n'est pas proposée en France avec ce moteur. La finition GTX a abandonné son kit carrosserie Kamei pour un nouveau kit maison de couleur noire.
1986 : L'inscription "Scirocco" disparaît du hayon. La finition GT reçoit le kit carrosserie noir et le grand becquet. Le moteur 16V catalysé (PL) est disponible sur certains marchés mais pas en France. En octobre, la série spéciale "Scala" est diffusée en France sauf avec le moteur PL (voir encadré ci-dessous).
1988 : Le kit carrosserie des Scirocco GTX est désormais peint. Le Scirocco Scala devenu version à part entière reste au catalogue jusqu'en juillet. Ce millésime est le dernier pour la France, le Scirocco laissant sa place au nouveau coupé Corrado.
1992 : Le dernier Scirocco type 53 sort des chaînes de montage le 12 septembre 1992.

volkswagen scirocco mk2 scala série limitéeSCIROCCO SCALA 16V
Série spéciale lancée à l’autonome 1986, le Scirocco Scala va s'imposer comme une version à part entière et rester au catalogue en France jusqu'à la fin de la commercialisation du Scirocco, en juillet 1988. A noter que le 1.8L 16V, uniquement livré en version catalysée, ne sera pas proposé chez nous. La finition Scala se distingue par une peinture extérieure intégrale, des liserés blancs sur les feux arrière pour les Scala blancs (noir pour les autres coloris), un aileron sur le hayon, un logo « Scala » sur les montants centraux, des vitres teintées vertes, une moquette velours, un ordinateur de bord, des sièges sport réglables en hauteur et une antenne de toit sur les 16V.

ACHETER UNE VOLKSWAGEN SCIROCCO 16V

Tiré par l'évolution à la hausse de la cote des premières générations de Golf et Scirocco, le Scirocco Série 2 sort progressivement de l'ombre après avoir été longtemps boudé dans ses versions de base. Cependant, le coupé est nettement plus rare que la Golf équipée de la même motorisation et ça ne facilite pas les recherches ! Malgré une production totale de Scirocco 2 atteignant les 291 497 unités, les versions GTX 16V restent très minoritaires en France. Si bien que les rares beaux exemplaires encore en vie peuvent actuellement atteindre, sinon dépasser, la barre des 15 000 €.

Tous les conseils d'achat bien connus concernant la Golf GTI de première génération peuvent s'appliquer au coupé Scirocco, y compris dans sa version GTX 16V. Et si vous arrivez à trouver un coupé Scirocco GTX 16V avec un historique vérifiable et en bel état d’origine, n’hésitez pas à y mettre le prix ! Vous pourrez alors vous faire plaisir au volant sans trop craindre la panne grâce à une mécanique particulièrement fiable. Que demander de plus ?

PRODUCTION VOLKSWAGEN SCIROCCO
Scirocco Série 1 (1974-1981) : 504 153 exemplaires
Scirocco Série 2 (1981-1992) : 291 497 exemplaires

FICHE TECHNIQUE
VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V


MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne 16 soupapes
Position: transversal AV
Alimentation: Injection Bosch KE-Jetronic
Cylindrée (cm3) : 1781
Alésage x course (mm) : 81 x 86,4
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 139 à 6100
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 167 à 4600
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar : disques ventilés - tambours
Pneus Av-Ar : 185/60 VR 14
POIDS
Données constructeur (kg) : 970
Rapport poids/puissance (kg/ch DIN) : 7
essai volkswagen scirocco 16v mk2
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 208
400 m DA : 16"1
1000 m DA : 29"2
0 à 100 km/h : 8"1
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 Km) : 9
PRIX NEUF (1985) : 120 400 FF
COTE (2022) : 15 000 €
PUISSANCE FISCALE : 9 CV

CONCLUSION

Un ligne profilée, une mécanique rageuse et une position de conduite favorable aux sensations, il n'en fallait pas plus pour faire du coupé Scirocco GTX 16V un modèle aussi plaisant à conduire que la Golf équipée du même moteur. Malgré son châssis plus daté, ce coupé possède un charme qui n'a rien à lui envier...

:-)
Ligne sympathique
Présentation soignée
Aspects pratiques (4 places, hayon)
Moteur rageur
Consommation raisonnable
Fiabilité mécanique
:-(
Direction lourde en manoeuvre
Train avant un peu dépassé
Rare sans corrosion

Tous nos remerciements au site www.passion-scirocco.fr pour sa mine d'informations sur l'histoire du coupé Volkswagen !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V
VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V

GUIDE D'ACHAT
Forum
Les derniers sujets sur VOLKSWAGEN :