L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > VOLKSWAGEN > SCIROCCO (I) GLi


VOLKSWAGEN SCIROCCO (I) GLi (1976 - 1981)

volkswagen scirocco mkI GLi
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (12/10/2022)

Un coupé dans le vent !

Longtemps boudé en occasion, le petit coupé Volkswagen Scirocco Série 1 a pourtant marqué son époque par des qualités bien réelles. Profitant d'une ligne plus sportive, la rare version GLi n'avait-elle pas tout pour voler la vedette à sa soeur la Golf GTi ?

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

A la fin des années 60, Giorgetto Giugiaro, qui s'est fait un nom chez Bertone et Ghia avant de créer Ital Design, a la lourde tâche de concevoir la remplaçante tant attendue de la Coccinelle : la Golf de première génération. Une petite berline compacte à traction avant qui constitue une vraie révolution pour Volkswagen après des décennies de moteur arrière et à air !

Un vent nouveau souffle donc à Wolfsburg et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les premiers modèles à traction avant de la marque portent tous des noms de vent ou de courant : Golf pour gulf stream, Jetta pour Jet stream et même Passat qui est le nom allemand des Alizés. Et c'est grâce à l'initiative du designer italien qu'un nouveau modèle va s'ajouter à la liste : le coupé Scirocco, vent chaud venu du Sahara...

GENESE

volkswagen coupé scirocco série 1 Giorgetto Giugiaro

Rétrospectivement, la naissance du coupé Scirocco (projet EA398) ne doit en effet pas tant à Volkswagen qu'à l'initiative personnelle du talentueux Giugiaro. En travaillant sur le projet EA337, alias Golf, il imagine en effet plusieurs dérivés et notamment une forme de petit coupé, ou "coach 2+2", auquel l'empattement court de la Golf (2m40) se prête bien. Les "coupés sport" sont très en vogue dans les années 70 mais Volkswagen qui commercialise encore le coupé Karmann-Ghia sur base de Coccinelle, parallèlement à la 914 sous étiquette Porsche, préfère miser toutes ses billes sur la nouvelle berline compacte et ne souhaite donc pas financer l’étude d'un tel modèle.

C’est alors que Giugiaro a l'idée de contacter Wilhelm Karmann afin de concevoir ensemble le futur coupé qu'il a en tête. Après un premier prototype, les partenaires présentent une seconde version remaniée (notamment le bord relevé de la vitre de custode à la demande de Karmann) à la direction de Volkswagen qui donne alors son feu vert. Mais le duo de concepteurs mise gros dans cette affaire car l'accord n'engage pas vraiment le constructeur. En effet, Volkswagen fournira simplement les éléments mécaniques et se chargera de la commercialisation dans son réseau tandis que Karmann financera intégralement l'étude confiée à Ital Design. Le projet arrive malgré tout à son terme et la Volkswagen Scirocco (Typ 53 en interne) est présentée officiellement au Salon de Genève en mars 1974, six mois avant la berline dont elle dérive.

PRESENTATION

volkswagen scirocco gli série 1

Le version GLi arrive au catalogue Scirocco en août 1976 pour le début du millésime 1977. Proposée uniquement avec le nouveau moteur 1600 cm3 à injection, elle va chambouler l'organisation de la gamme sur les niveaux inférieurs et s'accompagner de quelques nouveautés. Il faut dire que l'arrivée des sigles GLi et surtout GTi, avant même que ce label soit porté par la Golf, reste un évènement en soi. Il est d'ailleurs à noter que si on ne parle que de la version GLi chez nous, c'est parce que la GTi ne fut pas distribuée officiellement par le réseau VAG France.

Si la GTi est basée sur la version GT, la GLi est quant à elle dotée d'équipements supplémentaires et se positionne tout en haut de la gamme. Esthétiquement, elle reprend la calandre à doubles optiques circulaires des Scirocco TS et des teintes de carrosserie métallisées avec les vitrages teintés bronze. Les Scirocco GTi et GLi présentent aussi des voies avant et arrière plus larges grâce à des jantes spécifiques de 13" chaussées de pneus taille basse et un petit spoiler aérodynamique en plastique noir sur la jupe avant. Les modifications visuelles sont minimes mais elles renforcent subtilement l'attrait naturel du coupé par rapport à la berline avec sa ligne plus basse.

volkswagen scirocco gti série 1SCIROCCO GTI
Excessivement rare en France car vendu neuf seulement sur commande spéciale, le Scirocco GTi ne diffère que très peu de la version GLi. Outre le badge sur le hayon, l'équipement de série est un peu moins complet. Les options d'époque sur la version GTi étaient : sièges sport "Recaro" avec tissu pied de poule, vitres teintées vertes, climatisation, lave-phares, toit ouvrant, feu arrière de brouillard, phares avant antibrouillard, rétroviseur passager, jantes en alliage léger, sièges en similicuir et autoradio.

HABITACLE

intérieur volkswagen scirocco gli série 1

L'intérieur du coupé Scirocco Série 1 n'a pas été négligé puisque certains des matériaux utilisés ont même été imposés par l'équipe Karmann contre l'avis de Volkswagen, faisant ainsi grimper le tarif mais aussi la qualité perçue. On trouve par exemple de la moquette en velours jusque sur le bas des portes et une planche de bord en vynil moussé. Le joli petit volant sport à jante en cuir et orné du logo Karmann présentes trois branches métalliques percées de fentes rectangulaires.

Positionnée comme une version "sport chic" et non une pure sportive, la finition GLi comprend en série quelques équipements supplémentaires par rapport aux versions GT et GTi. Les sièges à appuie-tête intégrés sont réglables en hauteur et garnis de velours. La console centrale est munie d'une montre et d'un indicateur de température d'huile. Un vide poche côté passager complète les équipements de confort.

Les options de l'époque sur le Scirocco GLi étaient également dignes d'un vrai haut de gamme avec notamment la climatisation, l'autoradio, le toit ouvrant, des phares antibrouillard et des lave-phares, des jantes en alliage léger ou encore des sièges en similicuir.

MOTEUR

moteur volkswagen scirocco gli 110 ch série 1

La Golf GTI a été présentée à la direction de Volkswagen début 1975 et le projet approuvé en mai 1975 après une première apparition décisive au salon de l'automobile de Francfort en mars 1975. Sa production ne devant pas dépasser 5 000 unités pour obtenir l'homologation dans la catégorie Group 1 Production Touring Car, Volkswagen a judicieusement décidé de faire profiter le coupé Scirocco MkI du même moteur sans limitation et même de lui accorder la primeur de sa commercialisation ! Bien que ce soit devenu anecdotique, le Scirocco GLi/GTi est en effet le premier modèle Volkswagen à avoir introduit en production le moteur 1600 cm3 à injection type EG lors de sa présentation à la presse en mars 1976. La Golf GTI ne sera pour sa part commercialisée qu'à l'automne de la même année.

Le moteur type EA827, conçu en réalité chez Audi (voir encadré plus bas), se compose d'un bloc en fonte et d'une culasse en aluminium dont l'admission et l'échappement ont la particularité de se trouver du même côté. L'arbre à cames en tête est entraîné par une courroie crantée et actionne les soupapes via des poussoirs à godet avec des cales. La distribution est assurée par courroie, ce qui est encore rare à l'époque. La pompe à huile à engrenages et le distributeur d'allumage sont situés aux extrémités d'un arbre incliné, qui est entraîné par un autre arbre dit intermédiaire via des engrenages hélicoïdaux. L'arbre intermédiaire, à son tour, est entraîné à la moitié de la vitesse du vilebrequin via la courroie crantée. L'entraxe de cylindres de 88 mm limitera plus tard la cylindrée à 2 litres mais sa conception favorise des moteurs longue course plus coupleux. Il servira d'ailleurs à la création du premier Diesel Volkswagen mais aussi, plus tard, du 5 cylindres Audi ! Enfin, le bloc disposé transversalement est incliné de 20 degrés vers la droite, une caractéristique qui perdurera sur ses successeurs (EA113 et EA888).

Par rapport à la motorisation la plus puissante de la gamme jusqu'ici, le 1500 cm3 à carbu de 85 ch du Scirocco TS, ce nouveau moteur fit l'effet d'une bombe en matière de performances ! Rappelons qu'à l'époque, il était quasiment admis par tous les constructeurs qu'une traction avant pouvait exploiter efficacement une puissance supérieure à 100 ch. Hormis de rares précédents comme la Renault 12 Gordini, le Scirocco et la Golf GTi faisaient donc figure d'exceptions. Grâce à son poids très contenu de 810 kg, le Scirocco GTi annonçait un chrono de 8"8 sur le 0 à 100 km/h et s'approchait de la barre des 30" sur le kilomètres départ-arrêté. Des valeurs tout à fait remarquables pour un coupé de grande série, de surcroît en traction avant.

volkswagen scirocco gli moteur audi 80 gteLE MOTEUR DE L'AUDI 80 GTE
A l'origine du moteur "type EG" qui fera entrer la Golf GTI dans la légende se trouve l'ingénieur Franz Hauk, responsable de longue date de la conception des moteurs chez Audi, propriété de VAG depuis 1966. Ayant rejoint le projet de "Golf Sport", plus tard rebaptisée GTI, mené par un groupe d'employés de Volkswagen qui partagent l'envie commune de créer une Golf sportive, il va tout d'abord équiper un prototype de Scirocco avec le récent 1600 cm3 type EA827 de l'Audi 80 GT mais doté de deux carburateurs. Cette proposition n'ayant pas donné satisfaction, notamment en raison du bruit, l'équipe de développement va alors faire en sorte de récupérer une toute nouvelle version de ce même moteur, équipée d'une injection Bosch K-Jetronic. Un moteur de 110 ch que l'Audi 80 GTE a le privilège d'inaugurer en 1975 et qui réunit les qualités recherchées de performances et d'agrément de conduite. Il suffira de le repositionner transversalement pour créer la Golf GTI...

SUR LA ROUTE

essai volkswagen scirocco gli typ 53b

Un moteur transversal, un déport négatif sur le train avant, une suspension MacPherson avec triangles à l'avant et bras oscillants à l'arrière, un train arrière à traverse déformable, un double circuit de freinage en diagonale, des zones de déformation de la carrosserie en cas de chocs, le coupé Volkswagen Scirocco MkI était résolument une voiture moderne lors de sa sortie en 1974, rompant brutalement avec l'archaïsme des anciens modèles. Néanmoins, en passant à la traction avant pour la première fois, Volkswagen devait encore convaincre les adeptes de conduite dynamique plus habitués aux propulsions et ce rôle fut donc attribué aux versions GTi et GLi dont le haut niveau de performances ne demandait qu'un châssis à la hauteur...

Outre une médiatisation bien orchestrée par le biais de la compétition (voir encadré "Scirocco Junior Cup" plus bas), c'est surtout au travers d'affrontement directs dans les comparatifs avec ses concurrentes que le Scirocco parviendra à faire ses preuves et à s'imposer comme l'un des petits coupés les plus rapides et efficaces de sa génération. La position de conduite, plus basse que dans la Golf, est très agréable et profitable aux sensations. Même si le comportement du Scirocco reste typé traction - c'est à dire sûr, efficace et prévenant - l'empattement court permet tout de même une belle agilité et même quelques petites glissades de l'arrière pour les pilotes les plus audacieux qui osent lui faire lever une roue. La direction à crémaillère, légère à vive allure mais un peu lourde en ville, souffre essentiellement de sa démultiplication importante dans les virages serrés, obligeant à "mouliner" des bras comme la majorité des voitures de l'époque. Autre bémol, le freinage d'origine s'avère aussi peu efficace qu'endurant mais, heureusement, il est possible d'améliorer un peu les choses en changeant quelques pièces.

EVOLUTION

essai volkswagen scirocco 16v mk2

1974 : En avril, début de la commercialisation du coupé Volkswagen Scirocco Série 1. Finitions disponibles : Standard, L, S/LS et TS.
1976 : En avril, début de la Junior Cup en Allemagne, préambule à l'arrivée du nouveau moteur 1.6L à injection en série. En août les versions changent de nom. Apparition des nouvelles versions GLi avec le moteur 1.6 L à injection de 110 ch en France.
1977 : En août, le Scirocco bénéficie d’un léger restylage (série dite "1b"), clignotants avant débordant sur les ailes, gros pare-chocs en plastique noir, montants centraux noirs et nouveaux rétroviseurs en plastique réglables de l'intérieur. La présentation intérieure est remaniée.
1978 : Nouveaux sièges à appui-tête séparés et boucle de sécurité fixée au siège, changement des motifs des tissus des sièges et ceintures de sécurité aux places arrières.
1979 : Boîte manuelle 5 vitesses de série pour les GLi et GTi. Nouvel allumage transistorisé sur tous les moteurs.
1980 : La numérotation des châssis est modifiée avec une lettre pour désigner l'année de fabrication. Liseré de calandre et pare-choc rouge sur GLi/GTi.
1981 : En mars, fin de production du Scirocco GLi.

volkswagen scirocco junior cup 1976SCIROCCO JUNIOR CUP
Après la série de courses de Formule V, Volkswagen a lancé le championnat monomarque "Junior Cup" pour la saison 1976. Le principe était de donner à de jeunes pilotes (moins de 30 ans) la possibilité de faire leurs preuves dans une série relativement bon marché organisée par Formel V Europa (VW Motorsport) à Hanovre. Sur 1200 candidatures reçues, seuls 50 chanceux eurent le privilège de recevoir l'un des coupés Scirocco spécialement modifiés. La première manche de la série eut lieu le 11 avril 1976 à Hockenheim. 7 autres courses étaient au rpogramme de la saison sur des pistes comme Sylt, Norisring et le Nürburgring. Bien que la Cup Scirocco coûtait 22 000 Deutsch Marks à produire, elle était vendue aux participants de la série pour seulement 15 500 DM, soit à peine plus que le prix d'un Scirocco TS standard ! Le but de cette opération était avant tout marketing en faisant la promotion du nouveau moteur 1,6 litre à injection avant son arrivée sur les Scirocco GTi et GLi. Vous aurez noté que c'est pourtant un modèle de base de la gamme Scirocco qui a été modifié pour Cup comme le montre la calandre à phares "TV". Moyennant un ensemble modifications pour accompagner le greffe du 1.6i injection (refroidisseur d'huile Serck, échappement libre, ressorts courts, amortisseurs à gaz Sachs, barre anti-roulis arrière de 24 mm, pneus Pirelli P7 en 195/50 montés sur des jantes alliage 15" ATS), on obtenait un engin étonnament rapide et efficace qui donna lieu à des batailles mémorables. A noter que malgré l'utilisation de sièges baquets Recaro harnais Britax, d'un volant sport Interspeed Victor et la pose d'un arceau de sécurité Matter, les Scirocco Cup conservaient leur banquette arrière ! Extérieurement, les Scirocco de la Juinor Cup étaient habillés d'un kit carrosserie Zender comprenant des spoilers avant et arrière avec de petites extensions sur les passages de roue. Toutes les voitures de la série étaient peintes en noir avec les mêmes graphismes et logos de sponsors. Pour les différencier en course, outre le numéro, le bout du capot était peint en différentes couleurs.

volkswagen scirocco trans-am 1976SCIROCCO TRANS-AM
La « Trans-Am » est une série de courses automobiles créée en 1966 par le président du Sports Car Club of America (SCCA), John Bishop. Formée à l'aube de l'ère des « pony car », la série Trans-Am comptait essentiellement des voitures de production modifiées lors des premières courses. Elle connaît rapidement son apogée à la fin des années 1960 et au début des années 1970 mais l'augmentation des coûts finit par faire partir les participants. En 1975, un nouveau règlement Trans-Am s'ouvre aux voitures de tourisme du groupe 2 de la FIA et crée deux nouveaux groupes : "Plus de 2,0 litres" et "Moins de 2,0 litres", les deux classes roulant ensemble. Bill Scott, concessionnaire VW dans la région de Chicago, alors l'idée d'engager le tout nouveau coupé Scirocco et obtient pour ça le soutien de l'usine. Il confie deux voitures à McKee Engineering qui concocte un bolide spectaculaire avec des extensions d'ailes extra-larges rivetées à la carrosserie pour loger les énormes pneus slicks et un spoiler avant qui rase le sol tandis que le moteur préparé délivre 170 ch. La voiture n'est pas seulement remarquée, elle est aussi très rapide. Milt Minter au volant de la voiture #43 remporte le championnat de la saison 1976-1977 dans la catégorie moins de 2 litres. Une belle opération marketing !

ACHETER UNE VOLKSWAGEN SCIROCCO GLI

Comme sa soeur la Golf, le coupé Volkswagen Scirocco Mk1 sera un énorme succès avec ses deux générations de modèles et près de 800 000 exemplaires vendus de 1974 à 1992 ! Le Scirocco était réellement une alternative séduisante à la Golf GTI et il le restent, tout en ayant été longtemps moins cher à l'achat en occasion et plus rare... surtout en phase "1a" (1ère série, avant restyling). Ces modèles sont logiquement les plus cotés, comptez pas moins de 10 000 € pour une belle GLi première mouture. Dans la Série 1b (après restyling) on peut trouver moins cher et pas forcément en plus mauvais état. Les derniers millésimes de GLi avec la boîte 5, plus agréables sur grande route et plus sobres en carburant, sont logiquement plus chers aussi. Dans tous les cas, c'est bien l'état de conservation qui déterminera avant tout le prix d'un Scirocco car bon nombre d'exemplaires ont durement souffert durant leur vie...

Malgré une fiabilité mécanique avérée et une qualité de fabrication digne des meilleures heures de la marque, le Scirocco Mk1 n'est pas à l'abri d'un vieillissement plus ou moins avancé comme toute voiture de cet âge désormais respectable. C'est notamment le cas des petites versions, longtemps bradées, mais aussi des GLi qui ne sont pas mieux protégés contre leur pire ennemi : la rouille ! Les ailes et passages de roue arrière, les longerons, les bas de caisse, le plancher et le bac à batterie détestent stocker la saleté et l'humidité sous peine de se transformer en gruyère. Côté moteur et transmission, c'est du solide et de nombreux modèles ont atteint des kilométrages spectaculaires malgré une injection, un allumage et un faisceau électrique qui peuvent se montrer capricieux. Dans l'habitacle, si la planche de bord n'est pas fissurée sur le dessus, que les tissus des sièges avant ne sont pas déchirés et que tous les plastiques sont intacts, vous aurez probablement affaire à un exemplaire soigneusement entretenu (il en reste) ou restauré ! Si certains sont aujourd'hui remis à neuf dans les règles de l'art, la cote basse durant des années aura eu pour effet de voir disparâitre bon nombre de Scirocco faute de bons soins. Les survivantes n'en sont que plus désirables...

PRODUCTION VOLKSWAGEN SCIROCCO GLI
Scirocco GLi Série 1a : 08/1976 à 07/1977
Scirocco GLi Série 1b BVM4 : 08/1977 à 07/1979
Scirocco GLi Série 1b BVM5 : 08/1979 à 04/1981
TOTAL Scirocco Série 1 : 504.153 exemplaires

FICHE TECHNIQUE
VOLKSWAGEN SCIROCCO (I) GLi


MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbres à cames en tête
Position : transversal AV
Alimentation : Injection Bosch K-Jetronic
Cylindrée (cm3) : 1588
Alésage x course (en mm) : 79,5 x 80
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 110 à 6100
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 140 à 5000
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (4) (5 à partir de 08/1979)
ROUES
Freins Av-Ar (mm) : disques ventilés (239) - tambours
Pneus Av-Ar : 175/70 R13 82H
POIDS
A vide constructeur (kg) : 810
Rapport poids/puissance (kg/ch DIN) : 7,4
compteurs volkswagen scirocco gli 110 ch
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 185
1000 m DA : 30"8
0 à 100 km/h : 8"8
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 Km) : 7,8
Moyenne mesurée (L/100 Km) : 8,9
PRIX NEUF (1976) : NC
COTE (2022) : 15 000 €
PUISSANCE FISCALE : 9/8 CV

CONCLUSION

Tout comme la Golf première du nom dont il dérive, le coupé Scirocco MkI de Volkswagen marie le design italien à la fiabilité allemande. Il n'en fallait pas beaucoup plus qu'un petit moteur performant sous le capot pour faire de cette légère version GLi une voiture vivante, facile à vivre et pour tout dire, fort plaisante. Une belle alternative à l'icônique Golf GTI.

:-)
Le style Giugiaro
Ambiance très 70's
Aspects pratiques
Moteur agréable
Fiabilité générale
Tenue de route
:-(
Direction un peu lourde en ville
Consommation et bruit avec la boîte 4
Freinage faiblard
Eclairage médiocre
Attention à la corrosion !

Tous nos remerciements au site www.passion-scirocco.fr pour sa mine d'informations sur l'histoire du coupé Volkswagen !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V
VOLKSWAGEN SCIROCCO (II) 16V

GUIDE D'ACHAT
Forum
Les derniers sujets sur VOLKSWAGEN :