L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > 911 (997) Carrera 4S






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (19-09-2005)

PORSCHE
911
(997) Carrera 4S
(2005 - )

96 480 Euros (01/09/2005)
26 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PORSCHE 911 (997) Carrera 4S
MOTEUR
Type: 6 cylindres à plat, 24 soupapes
Position: Porte-à-faux AR
Alimentation: Gestion électronique Bosch Motronic 7.8
Cylindrée (cm3): 3 824
Alésage x course (mm): 99 x 82,8
Puissance maxi (ch à tr/mn): 355 à 6 600
Puissance spécifique (ch/L): 92,9
Couple maxi (Nm à tr/mn): 400 Nm à 4 600
Couple spécifique (Nm/L): 104,6
TRANSMISSION
4x4 + antipatinage ASR (PSM 8.0)
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle
POIDS
Données constructeur en kg: 1 495
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 4,7
ROUES
Freins Av/Ar (ø): Disques ventilés percés, étriers fixes à 4 pistons (330/330 mm) + ABS
Pneus Av-Ar: 235/35 - 305/30 ZR 19
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 288
1 000 m DA: 23,4"
0 à 100 km/h: 4,8"
0 à 200 km/h: 17"
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 11,8


Des phares ronds (ou presque) et des hanches plus larges de 44 mm et nous voilà en présence d'une des plus désirables Porsche 911 jamais produite.


La 911 4 roues motrices devient totalement indéboulonnable, parfaitement scotchée au bitume, quels que soient les conditions météo et l'état de la chaussée.


L'idéal serait sans doute pour le Porschiste invétéré d'avoir une GT3 pour le week end et une Carrera 4S pour la semaine...

BIEN :-)
Flat 6 au top
Ligne sublime
Finition, présentation
Comportement parfait
Idéale au quotidien
PAS BIEN :-(
Efficace mais pas "fun" sur circuit
Poids global un peu élevé
Prix à la hauteur


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (19/09/2005)

LA MEME, EN MIEUX !
La Porsche Carrera 4S type 997 perpétue un nom apparu voilà 10 ans exactement, avec la fameuse 993 4S, aujourd'hui très prisée en occasion. Et comme à chaque nouvelle version, la 911 établit de nouvelles références, poussant toujours plus loin la quête de perfection qui l'anime..

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

La variante à 4 roues motrices de la 911 existe depuis la génération 964 mais a subit de profonds changements pour s'adapter aux exigences d'une clientèle qui lui avait alors reproché un manque évident de feeling et de plaisir de conduite, oubliant ainsi les fondements mêmes de la 911. Suite à cela, Porsche nous a livré une 993 4S revue en profondeur et qui fait encore aujourd'hui fantasmer bon nombre de Porschistes, notamment par ses lignes sculpturales. Plus sobre, trop sobre sans doute, la 996 a pourtant fait entrer la 911 dans une nouvelle ère. Plus rapide, plus sûre, plus confortable, plus efficace mais malheureusement aussi, moins "sexy". Malgré des niveaux de vente jamais atteint, Porsche savait qu'il ne manquait pas grand chose pour que la 911 retrouve les faveurs de ses plus fidèles abonnés. Résultat, des phares ronds (ou presque) et des hanches plus larges de 44 mm et nous voilà en présence d'une des plus désirables Porsche 911 jamais produite en 40 ans de carrière : la 997 4S !

UNE PROPULSION A 4 ROUES MOTRICES...
Reprenant les bases techniques et mécaniques déja excellentes de la Porsche 911 type 997 Carrera S (voir notre essai), la 4S vous permet d'ajouter 2 roues motrices supplémentaires contre un "petit" excédent de poids de 55 Kg seulement et un excédent de prix de 6000 euros... Moyennant quoi vous vous trouvez là en possession d'une fabuleuse GT, prête à vous emmener n'importe où rapidement, et avec un très haut niveau de sécurité. En quelque sorte, c'est la même, en mieux. Dotée du PSM dernière génération, la 911 est devenue au fil des ans un engin plus sage et surtout plus sûr au quotidien pour tout ceux qui n'ont pas leur brevet de pilote. Accueillant également des pneus arrière plus larges (305 mm), la version 4 roues motrices devient du même coup totalement indéboulonnable, parfaitement scotchée au bitume, quels que soient les conditions météo et l'état de la chaussée. Impressionnant. Etant donné que la majeure partie des clients Porsche ne met que très rarement, voire jamais, les pneus sur circuit, on comprend l'influence qu'a eu le marketing sur les ingénieurs pour en arriver là. Avec un viscocoupleur central capable d'envoyer de 5 à 40% du couple sur les roues avant, la Porsche 911 Carrera 4S conserve sur le sec un comportement très proche de celui de la Carrera S, c'est à dire ce qui fait le charme de la 911 authentique, son caractère survireur et sa propension extrême à vous apporter une grande jouissance dès que la route se met à tourner. Quel bonheur, surtout avec le flat 6 3,8L de 355 chevaux dans le dos, qu'on ne se lasse jamais d'entendre rugir jusqu'à 7300 tr/mn. Sur le mouillé, elle se montre en revanche nettement plus efficace et sûre que la "2S". Tout au plus peut-on reprocher à cette version une direction un peu moins légère et vive mais en comparaison de quoi, il semble impossible de se faire pièger sur la route avec une telle machine (sauf par le radar !) à bord de laquelle on se sent très vite en confiance. Pour atteindre les limites de cette 911, soyons clair, il faudrait être réellement déraisonnable, sachant que le garde-fou électronique baptisé PSM intervient en dernier recours pour vous remettre dans le droit chemin, ce que le gendarme aura sans doute déjà fait avant...

:: CONCLUSION
Porsche réussi une nouvelle fois le tour de force de proposer une 911 différente à chacun, capable de décliner en gamme complète et très variée un modèle unique. L'idéal serait donc pour nous d'avoir une GT3 pour le week end et une Carrera 4S pour la semaine... Mais là ne rêvons pas, la banquier sera sans doute d'un autre avis !

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Dépasser les limites de l'engin dans des conditions normales est impossible. Donc, même si la 4S fait de meilleurs chronos que la Carrera S (-2s sur le Nurburgring), on s'amuse quand même plus avec cette dernière. Et avec une Porsche, c'est tout de même ce qui compte le plus."
EVO - Septembre 2005 - ESSAI PORSCHE 911 CARRERA 4S.


Devis d'assurance pour une PORSCHE 911 (997) Carrera 4S

AVIS

la 997 4s c'est d'abord une 4 roues motrices et c'est bien la différence notamment dès que la chaussée devient grasse. croyez moi, quand la pluie s'invite sur circuit, les gt3 lèvent le pied, mais la 4s peut maintenir en toute confiance un rythme soutenu même si on ne s'appelle pas schumacher ou sylvain noël (vice champion 2011 en porsche sup). avec les bonnes options, a savoir échappement sport et pack chrono sport, c,est vraiment le bonheur. vous avez deux voitures en une : une pour aller au boulot et une pour aller tourner sur les circuits. le bouton sport pour faire chanter le pot des 3400 tours. la voiture est alors beaucoup plus réactive. les rapports courts participent au dynamisme de la voiture.le confort au quotidien est tout a fait correct malgré la monte en 19 pouces. la consommation est raisonnable sauf bien sur en ville, mais ce n'est pas le terrain de jeu privilégié de cet engin. je pense que la qualité des cuirs est légèrement en retrait par rapport aux 996, en tous les cas pour la teinte cocoa (marron pour les novices). après 15.000 km, pas de souci particulier de fiabilité mêmeje suis propriétaire d'une 4s de 2006 depuis 15 mois, acquise à 71.000 km. la 997 4s c'est d'abord une 4 roues motrices et c'est bien la différence notamment dès que la chaussée devient grasse. croyez moi, quand la pluie s'invite sur circuit, les gt3 lèvent le pied, mais la 4s peut maintenir en toute confiance un rythme soutenu même si on ne s'appelle pas schumacher ou sylvain noël (vice champion 2011 en porsche sup). avec les bonnes options, à savoir échappement sport et pack chrono sport, c'est vraiment le bonheur. vous avez deux voitures en une : une pour aller au boulot et une pour aller tourner sur les circuits. c'est le docteur jeckill et mister hyde. le bouton sport pour faire chanter le pot des 3400 tours. la voiture est alors beaucoup plus réactive. les rapports courts dans cette configuration participent au dynamisme de la voiture. le confort au quotidien est tout à fait correct malgré la monte en 19 pouces. la consommation est raisonnable sauf bien sur en ville, mais ce n'est pas le terrain de jeu privilégié de cet engin. la moyenne doit s'établir aux alentours des 12 litres, même s'il est possible de faire du 10 litres à 110km/h, pour une voiture de 355 ch... je pense que la qualité des cuirs est légèrement en retrait par rapport aux 996, en tous les cas pour la teinte cocoa (marron pour les novices). après 16.000 km, pas de souci particulier de fiabilité, même si la casse de la pompe à eau ne fait pas vraiment bon genre à 50km de son domicile. la qualité de présentation est vraiment très bonne et en net progrès par rapport à la génération précédente. les sièges d'origine sont à la fois confortables et assurent un maintien excellent. sur l'esthétique, rien à redire : le meilleur point de vue est toujours la poupe dont on ne lasse pas et qui donne toute sa prestance. en ville, ce qui est très surprenant, et pas seulement la 997, c'est la maniabilité. Ça braque vraiment très bien (mieux que ma polo gti). du coup, les créneaux c'est du gâteau, l'option radar de recul étant pour moi superflue. sur route, un régulateur est vraiment indispensable si on veut garder son permis. j'en ai fait rajouter en seconde monte. un investissement à environ 500 euros à conseiller. les petites routes sinueuses sont un régal tant la sécurité est impressionnante. on se surprend vite a des vitesses pas raisonnables. faire du circuit est tout à fait dans ses cordes et je pense qu'on doit aller sur circuit lorsque l'on a une 911. c'est le seul endroit où l'on peut tester ses performances et dieu sait qu'elle en a à vous démontrer. ce n'est certes pas un modèle ultra light, mais ne l'empêche pas d'être très performante en toutes circonstances. contrairement aux idées reçues, avec une 911, on ne crame pas un train de pneus par sortie, sauf si on passe son temps à vouloir faire passer l'arrière devant ! la motricité est parfaite sur les 4 roues, n'en déplaisent aux fervents défenseurs de la propulsion aux seules deux roues arrière. la voiture parfaite ? il y a plus puissant et plus joueur, mais c'est certainement la plus homogène et ses rondeurs lui vont si bien, là je crois que tout le monde m'a compris ! si la casse de la pompe ne fait vraiment bon genre à 50km de son domicile. en ville, ce qui est très surprenant, et pas seulement la 997,...
Lire tous les avis sur la PORSCHE 911 (997) Carrera 4S

Vous possédez une 911 (997) Carrera 4S ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets PORSCHE sur le forum :
Forum
RECHERCHE