L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > NISSAN > 280ZX Datsun (S130)






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

NISSAN 280ZX Datsun (S130) (1979 - 1983)

nissan datsun 280zx
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (27/11/2013)

SUR DU VELOURS

La sortie de la 240Z fut un vrai coup de génie de la part de Nissan, propulsant sa notoriété à travers le monde au sein du petit clan des constructeurs de voitures de sport. Fiable et pas chère, la 240Z a ouvert la voie à toute une lignée de coupés au rapport prix/prestations remarquable. Mais pour survivre à la crise pétrolière des années 70 et à la nouvelle donne du marché, il fallut imaginer une voiture plus "GT", ce fût le cas avec la 280ZX, la dernière à porter le badge Datsun… 

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : Alexandre AZIMZADEH

A la fin des années 70, le coupé Z de Nissan doit faire face à une concurrence active des Toyota Supra, Mazda RX7, Porsche 924 et Alfa Romeo GTV6. L’évolution des attentes de la clientèle, notamment sur le marché américain, a conduit les responsables de Nissan à faire évoluer la fameuse "Fairlady" 240Z en un coupé plus luxueux et confortable, tout en restant caractérisé par son rapport prix/performances très compétitif. La série des 260Z et 280Z aboutit donc à la deuxième génération de "Fairlady Z" à la fin de l'année 1978, avec la 280ZX.

PRESENTATION

coupé 280zx 2+2coupé 280zx 2+2

Selon les marchés, la 280ZX porte des noms différents, Datsun 280ZX aux USA et Australie, Nissan S130 ou encore Fairlady Z au Japon. En France, le coupé Z sera distribué sous le nom de Nissan Datsun 280ZX. Un mélange des genres qui reflète cette période de transition durant laquelle le nom Datsun, jusqu'alors réservé à l'exportation des modèles Nissan, fut progressivement remplacé par Nissan, propriétaire de la marque depuis 1934. Aux USA, il se signalera par la mention "Datsun by Nissan" à partir de 1982 tandis qu'en France le nom Nissan sera définitivement adopté en 1983. Le coupé Nissan 280ZX se distingue par sa carrosserie qui semble être une évolution modernisée des lignes héritées de 240Z plutôt qu'une véritable nouveauté. Les pare-chocs chromés, les accastillages inox de vitres latérales ou l'intérieur en velours distillent d'ailleurs un charme encore très typé 70’s. Pourtant, le coupé Nissan a beaucoup évolué. Il propose notamment 2 variantes de carrosserie, en stricte biplace ou en 2+2 grâce à un empattement allongé de 20 mm. Nissan a également amélioré l'aérodynamique, comme beaucoup de constructeurs après la crise pétrolière des années 70, utilisant pour la première fois un tunnel de soufflerie. Même si cela se traduit par un Cx de 0,38 qui reste assez médiocre dans l'absolu, en partant de 0.47 pour la 240Z, on peut considérer ça comme une vraie performance ! De même, la réduction du coefficient de portance de 0.41 à 0.14 est à souligner comme un réel progrès pour la tenue de route. Allongée, la carrosserie permet d'embarquer un réservoir plus gros de 80L, soulignant la vocation Grand Tourisme du nouveau coupé 280ZX.

HABITACLE

interieur datsun 280zxinterieur datsun 280zx

Dans le même esprit, l'habitacle est accueillant et douillet. Le siège conducteur est réglable en hauteur et possède même un réglage lombaire ! Les 3 petit manomètres orientés vers le conducteur sont typiques de la lignée Fairlady Z, aujourd'hui encore. Montre à aiguille, voltage batterie, température et pression d'huile sont ainsi de précieux indicateurs pour surveiller la mécanique, en plus du compte-tours situé derrière le volant. Le volant en revanche, avec ces deux branches orientées vers le bas, évoque plutôt l'univers Citroën que celui des circuits à vrai dire. On se consolera avec le lecteur de K7 stéréo posé dans la console centrale, témoin d'une époque qui parait maintenant tellement loin de nos écrans tactiles ! Il devait impressionner au moins autant à l'époque qu'il fait sourire de nos jours. Dernier atout de la Datsun : son coffre à hayon dont la large ouverture se révèle bien pratique à l'usage, avec un volume appréciable et une banquette arrière 1/3-2/3 qui se rabat pour former un plancher plat.

CARACTERISTIQUES


NISSAN 280ZX Datsun (S130) / 2+2
moteur L6 280 zx
MOTEUR
Type : 6 cylindres en ligne, 12 soupapes
Position : longitudinal AV
Alimentation : injection Bosch L-Jetronic
Cylindrée (cm3) : 2753
Alésage x course (mm) : 86 × 79
Puissance (ch DIN à tr/mn) : 140 à 5200
Couple (Nm à tr/mn) : 202 à 4000
TRANSMISSION
AR
Transmission (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (mm): disques ventilés - Disques pleins
Pneumatiques Av-Ar : 195x70 HR 14 / 205x70 VR14
POIDS
Poids à vide (Kg) : 1280 / 1315
Rapport poids/puissance (Kg/ch) : 9,1 / 9,4
PERFORMANCES
Vitesse maxi (Km/h) : 205
0-100 Km/h : 9"2 / 9"4
1000m D.A :
CONSOMMATION
Mixte (L/100 km) : 10,2
PRIX NEUF (1980) : 72.600 FF
COTE (2013) : 9.000 €
PUISSANCE FISCALE : 14 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

Sous le capot de la Fairlady 280ZX, on retrouve ce bon vieux 6 cylindres en ligne hérité de la 240Z. Elargi à 2793 cm3 sur la 280Z, le L28E utilise ici une injection Bosch L-Jetronic pour délivrer 140 ch à 5200 tr/mn dans sa première mouture. Avec un taux de compression porté de 8,3:1 à 8,8:1 à partir de 1981, cette puissance grimpera à 150 ch DIN.

Loin des performances de la Nissan Z qui brillait par ses victoires en compétition, celles du coupé 280 ZX vont rapidement paraître insuffisantes face à la nouvelle vague des GTI. D'autant plus insuffisantes, qu'elles sont en pratique à peine meilleures que celles de la 240Z de 1970. Ainsi, le coupé 280ZX 2 places de 1979 abat le 0 à 100 km/h en 9"2 pour une vitesse maximale de 200 km/h en boîte mécanique (180 km/h en boîte automatique).

Pour les 280ZX atmosphériques, entre 1979 et 1980, la boîte manuelle à 5 rapports possède les 2 premiers rapports courts avec un pont de 3.7 puis à partir de courant 1980 les 2 premiers rapports allongés et une 5ème longue avec un pont plus court de 3.9. Dans tous les cas, il n'est pas faux de penser que les ingénieurs Nissan ont délibérément sacrifié les accélérations au profit de la performance énergétique. Par ailleurs, la prise de poids du coupé 280 ZX n'est pas non plus étrangère à cette stagnation des chronos.

Malheureusement, la 280ZX Turbo (ZXT) de 1981, dotée du L28ET dopé par un turbo Garett TB03, ne sera jamais importée chez nous par Nissan. La version 2.0 atmo ne sera elle non plus jamais importée, mais ça, personne ne s'en plaindra... Néanmoins, l'histoire donnera raison à Nissan dans ses choix puisque la 280ZX sera un véritable succès commercial !

SUR LA ROUTE

essai datsun 280zx

Les dessous de la 280ZX proviennent plus ou moins directement de la Nissan 510, première Nissan à proposer 4 suspensions indépendantes. De type McPherson pour l’avant avec barre antiroulis 22m, elles sont à bras tirés et barre antiroulis à l’arrière. Les ressorts hélicoïdaux sont plus larges et les amortisseurs privilégient le confort. Les freins sont confiés à 4 disques avec des rotors ventilés à l’avant. La direction est confiée à un boîtier à recirculation de billes sur les premiers modèles (1979) puis à une crémaillère à partir de 1982. Les suspensions, volontairement souples, sont excellentes pour le tourisme mais avouent rapidement leurs limites en utilisation sportive. De même, la monte pneumatique en 14" apparaît rapidement dépassée par les événements. Il est n'est donc pas rare que les propriétaires aient eu recours à des pièces de remplacement plus performantes avec le temps... Placé à 48 mm du sol, le conducteur est assis juste au niveau du centre de gravité de la voiture, ce qui offre un excellent ressenti du comportement de la 280ZX en dépit d'un châssis typé confort. Autre avantage des larges surface vitrées, la visibilité est excellente dans tous les angles et l'habitacle lumineux se révèle vite plaisant, avec le postérieur délicatement enfoncé dans le velours épais de sièges au maintien un peu laxiste.

EVOLUTION

datsun 280 zx 10th anniversary1980 est l'année du 10ème anniversaire des Datsun Z et Nissan sort à cette occasion une série "10th Anniversary" limitée à 3000 exemplaires (2500 en noir et or et 500 en noir et rouge). En France, 1981 voit la fin de l’importation du châssis 2 places après seulement 30 exemplaires vendus. La même année, on note l'apparition du toit amovible en deux parties "T-bar" (ou T-Top) sur les 2+2. Son avantage premier face au Targa de Porsche est de maintenir une meilleure rigidité. Sous le capot, le moteur est légèrement revu avec un taux de compression de 8.8:1 et gagne 10 ch. C'est la dernière année d'importation du coupé 280ZX 2 places. L'année suivante, le coupé 280 ZX restylé (Série II ou phase 2) fait son apparition. En plus de la direction à crémaillère qui remplace avantageusement le boîtier à circulation de billes et une optimisation du réglage des suspensions, on note la généralisation du capot NACA de la ZXT, des pare-chocs en polyuréthane peints couleur carrosserie, de nouvelles jantes aluminium, une nouvelle calandre et des feux arrière revus. 1983 est la dernière année de production des 280ZX et se démarque par un tarage de suspension assoupli pour le confort, des pneus élargis à profils plus bas et l'arrivée tardive de la version Turbo de 200 ch en Europe... uniquement sur le marché Allemand (version 2+2) !

ACHETER UNE NISSAN DATSUN 280 ZX

Très peu diffusée en France - on estime à moins de 2000 exemplaires vendus - et retirée du marché sans jamais avoir reçu la version Turbo, la Nissan-Datsun 280ZX est une curiosité pour beaucoup et un youngtimer de choix pour quelques amateurs éclairés. Ses cours sont très variables en fonction de l'état et du kilométrage, de l'année et du nombre de places mais on peut estimer une cote moyenne autour de 10.000 € pour un bel exemplaire. Les derniers modèles (1982-1983) sont appréciés pour leur châssis amélioré tandis que les premiers millésimes jouent des charmes de leurs chromes. Sachez également que la version 2 places est plus rare et plus recherchée que la 2+2 bien que ses performances soient un peu moins bonnes. Amateurs de collector, sachez enfin que trois 2+2 turbo ont été vendues en France en 1983 par l'importateur de l'époque ! Côté fiabilité, il n'y a pas de grande lacune à craindre, si ce n'est, comme sur toutes les japonaises de cette époque, une corrosion à surveiller de près. Mieux protégée que la 240Z, la 280ZX conserve quelques zones sensibles comme la tôle du plancher, les longerons et le compartiment moteur peint sans apprêt de sous-couche, l'entourage des feux arrière, le bac à batterie, les bas de caisse, l’encadrement de pare-brise, l’arrête du capot, les passages de roues dans les ailes, le bac à roue de secours... Bref, n'hésitez pas à faire un tour approfondi ! Bien entretenu, le 6 en ligne L28E ne craint pas les gros kiloémtrages et dépasse souvent les 200.000 km sans encombre. Les boîtes sont solides elles aussi, mais on peut constater une usure des synchros de 2 et 3 et les pièces deviennent difficiles à obtenir.

PRODUCTION NISSAN DATSUN 280ZX (S130) toutes versions : 421.922 exemplaires

datsun 280zx imsa paul newmanLA NISSAN 280 ZX EN COMPETITION
La Datsun 280ZX va perpétuer la série de succès bâtie par la 240Z, particulièrement aux USA. En 1979, elle décroche la victoire en SCCA C Production Category (avec Bob Sharp Racing), en 1979 et 1980 le titre IMSA GTU (avec Electramotive) puis en 1982 et 1983 le titre IMSA GTO (Electramotive). La 280 ZX Turbo d'Electramotive développait 700 ch dans sa version ultime et atteignait 230 km/h sur 400 mètres départ-arrêté ! L'acteur Paul Newman en sera l'un des pilotes les plus médiatiques au sein du Bob Sharp Racing team et participera à plusieurs publicités pour faire la promotion de la Datsun.

CONCLUSION

:-)
Look 70's
Version 2+2 pour père de famille
Toit "T-bar" appréciable
Confort et agrément de GT
Fiabilité
Cote abordable
:-(
Rare...
Sensations feutrées
Performances moyennes
Comportement peu sportif
Corrosion

Dépassée en performances face aux européennes, la Nissan 280ZX offre néanmoins tout le charme des sportives de la fin des années 70. Une ligne rétro avec un long capot qui héberge un six cylindres souple et musical, un intérieur en velours moelleux et kitsch à souhait, sans oublier une position de conduite typiquement GT et, pour ne rien gâcher, une fiabilité bien réelle. Bref, si vous avez toujours rêvé de vous offrir une GT aux accents vintage, il est encore temps d'en profiter !

Nos remerciements à Bahman Cars pour les photos ainsi qu'au site datsun-france.com pour son guide d'achat.


Devis d'assurance pour une NISSAN 280ZX Datsun (S130)

AVIS

Effectivement, il y a bien eu une 280ZX TURBO grise å cagne sur mer. C'est un Suèdois quinl'avait importée à titre individel. Et elle est maintenant..........dans mon garage...
Lire tous les avis sur la NISSAN 280ZX Datsun (S130)

Vous possédez une 280ZX Datsun (S130) ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets NISSAN sur le forum :
Forum
RECHERCHE