L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MAZDA > MX-5 (ND) RF 2.0L BVA6






Assurland.com

MAZDA MX-5 (ND) RF 2.0L BVA6 (2017 - )

mazda mx-5 nd 2.0 skyactiv roadster
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (08/06/2018)

L'autre facette

Avec la MX-5 RF, Mazda a choisi de revoir son offre. Ainsi, c'est désormais la seule carrosserie à recevoir la boîte automatique, exclue du roadster sur cette quatrième génération. Disponible avec la seule finition Sélection et uniquement en 2 litres, c'est une niche dans la niche...

Texte : Maxime JOLY
Photos : D.R.

Difficile pour les coupés et autres roadsters de survivre dans l'écosystème automobile peuplé de SUV. Sans rien renier de son passé avec une MX-5 ND revenue aux sources de la Miata, Mazda s'octroie pour la seconde fois le droit d'augmenter ses volumes par le biais d'une MX-5 à toit rigide. Avec l'inédite "Retractable Fastback", c'est aussi la boîte automatique qui se maintient au catalogue, n'en déplaise aux puristes. Très bien, mais pour quel résultat derrière le volant ?

PRESENTATION

arriere mazda mx-5 rf 2017arriere mazda mx-5 rf 2017

Inutile de vous refaire l'article concernant le design de la nouvelle MX-5 ND, déjà essayée en 1.5L et 2.0L sur le Roadster et le Targa RF, en plus d'un comparatif avec la Toyota GT86. Si vous avez raté un ou même plusieurs épisodes de la série, le replay est toujours disponible.

L'offre de la boîte automatique sur la MX-5 est très restreinte puisque réservée à la seule RF et uniquement avec le 2 litres. Mais sa demande aussi puisque seuls 7,5 % des clients français de la RF l'ont commandée ces derniers mois. Facturée 1800 €, cette option n'est de plus proposée que sur la finition Sélection (la plus haute du catalogue). Le prix de départ est donc relativement élevé, à 35 700 €, auxquels il faut ajouter le malus correspondant aux rejets de 149 g/km.

HABITACLE

intérieur mazda mx-5 rfintérieur mazda mx-5 rf bva 6

Bien que le plastique dur soit présent sur plusieurs éléments de l'habitacle de la MX-5, la présentation globale est de bonne facture et l'assemblage tout à fait correct. Ce n'est certes pas une Audi TT mais dans une MX-5, on préfère garder les mains sur le volant pour profiter de la route plutôt que, guidé par l'ennui, laisser vagabonder les doigts sur la planche moussée de l'Allemande…

Les sièges classiques maintiennent suffisamment, en plus d'offrir un excellent confort. Cela tombe bien car les Recaro ne sont pas disponibles en option sur cette version. Les espaces de rangement sont minimalistes, la contrepartie à payer pour profiter d'une voiture plus courte que sa devancière. Enfin, la contenance du coffre de la RF est de 127 litres, contre 130 pour le roadster. Ce n'est pas gigantesque mais cela permet d'emmener bien plus qu'une brosse à dents et cela reste un sacrifice raisonnable pour celles et ceux à la recherche d'un toit rigide, quitte à perdre les sensations d'un véritable roadster en mode targa.

CARACTERISTIQUES


MAZDA MX-5 (ND) RF 2.0L BVA6
moteur mazda 2.0 skyactiv-g 2.0 160 ch
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes + VVT
Position : longitudinal AV
Alimentation : Injection directe
Cylindrée (cm3) : 1998
Alésage x course (mm) : 83,5 x 91,2
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 160 à 6000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 200 à 4600
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (6)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés (280) - disques pleins (280) + ESP
Pneus Av-Ar : 205/45 R 17 84W
POIDS
Donnée constructeur (kg) : 1080
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 194
400 m DA :
1000 m DA :
0 - 100 km/h : 8"4
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 6.4
Moyenne de l'essai (L/100 km) : 9.5
CO2 (g/km) : 149
PRIX NEUF (06/2018) : 35.950 €
PUISSANCE FISCALE : 9 CV

- Offre partenaire -

MOTEUR

Rien à signaler du point de vue de la mécanique. On retrouve le 2 litres Skyactiv-G à injection directe de 160 chevaux et 200 Nm de couple, toujours sans turbine. Souple grâce à sa bonne cylindrée et trahi par ses cotes longue course (coupleux en bas et dans les régimes intermédiaires, mais moins à l'aise vers la zone rouge), il est plus que suffisant pour vous emmener au travail tous les matins avec un plaisir certain.

Autre point de satisfaction, le passage à la pompe ne vous met pas non plus à découvert à chaque plein. Moins de 7 l/100 km sur des trajets mixtes "en conditions réelles", il serait dommage de se priver. Quand on pense à la proportion dramatiquement élevée de personnes roulant seules tous les jours pour se rendre à leur travail, voici une alternative au SUV diesel.

Mais le véritable intérêt de cet essai fut de découvrir ce que donnait le mariage de la boîte automatique à six rapports sur un coupé à vocation sportive. Développée en interne chez Mazda, cette transmission de la famille Skydrive est une véritable boîte auto à convertisseur, disposant d'un mode manuel et de palettes au volant.

Parti dubitatif sur cette configuration, la surprise fut de se laisser rapidement convaincre par l'agrément global distillé. Jouissant d'une bonne gestion, elle se marie plutôt bien avec la RF. Le mode Sport optimise le passage des rapports et la réponse à l'accélérateur. La preuve que sport et confort peuvent cohabiter. Le souci est que l'étagement plus long incite à la conduite coulée et grève les performances. On se console avec les 5 g de CO2 économisés chaque kilomètres par rapport à la boîte mécanique, c'est bon pour la planète...

Le verdict est tout de même sans appel : l'exercice du 0 à 100 km/h prend quasiment une seconde dans la vue et grimpe à 8,4 secondes, un chrono comparable à celui de la dernière Suzuki Swift Sport de 140 ch. Dans le contexte des 80 km/h, ce n'est peut-être pas un mal mais cela va à contre-courant de l'interminable course à la puissance. Moteur atmo, puissance raisonnable, Mazda n'est décidément pas un constructeur comme les autres : et c'est pour ça qu'on l'aime !

SUR LA ROUTE

essai mazda mx5 rf 2.0 bva

La hausse de poids par rapport à la MX-5 RF BVM6 est officiellement de 25 kg tandis que l'écart entre le roadster et la RF est de 40 kg. Le Pack Sport, non proposé en France sur cette version, comprend d'ordinaire les baquets Recaro, les amortisseurs Bilstein et la barre anti-rapprochement. La boîte automatique prive aussi l'acheteur de l'autobloquant.

Tout ceci n'est-il pas rédhibitoire ? Le marketing a fait croire que si, mais dans les faits, ça ne l'est pas du tout. En tout cas sur route. L'amortissement est souple, on en a l'habitude. Ça tangue dans les virages mais ça n'empêche pas de passer avec vigueur. En plus de la position de conduite, le châssis est encore et toujours le point fort de la MX-5, toit rigide ou non. Avec les roues motrices au bon endroit et son couple contenu, la nippone s'acquitte parfaitement de sa tâche. Le train avant ultra précis est combiné à une merveille de direction, à l'assistance dosée juste comme il le faut et directe comme le poing gauche de Mike Tyson. Trois décennies après sa sortie, la Mazda X-5 n'a rien perdu de sa saveur. Au contraire, elle se bonifie avec le temps comme tout bon cru qui se respecte…

CONCLUSION

:-)
Plaisir de conduite préservé
Boite automatique agréable
Direction
Comportement
Confort
Consommation
:-(
Pack Sport et DGL indisponibles
Etagement
Performances moyennes
Tarif

Le choix de la boîte automatique sur la Mazda MX-5 Retractable Fastback est plus convaincant qu'il n'y paraît. Bien que moins sportive, elle n'en demeure pas moins crédible tant le plaisir pris au volant est préservé. Dommage, en revanche, que les performances soient en net retrait. Sa consommation contenue et son confort plaident cependant en sa faveur pour une utilisation quotidienne…

Comparez les devis d'assurance pour une MAZDA MX-5 (ND) RF 2.0L BVA6

PHOTOS


mazda_mx5_rf_01.jpgmazda_mx5_rf_02.jpgmazda_mx5_rf_03.jpgmazda_mx5_rf_04.jpgmazda_mx5_rf_05.jpgmazda_mx5_rf_06.jpgmazda_mx5_rf_07.jpgmazda_mx5_rf_08.jpgmazda_mx5_rf_09.jpg
Voir toutes les photos de MAZDA MX-5 ND RF

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Forum
Les derniers sujets sur MAZDA :