L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > INFINITI > G37 S Coupé






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (19-02-2010)

INFINITI
G37
S Coupé
(2009 - )

PRIX NEUF (02/2010) : 47.700 €
PUISSANCE FISCALE : 23 CV
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES INFINITI G37 S Coupé
MOTEUR
Type: 6 cylindres en V à 60°, 24s
Position: longitudinal AV
Alimentation: Gestion électronique + VVEL
Cylindrée (cm3): 3696
Alésage x course (mm): 95.5 x 86.0
Puissance maxi (ch à tr/mn): 320 à 7000
Puissance spécifique (ch/L): 86,6
Couple maxi (Nm à tr/mn): 360 à 5200
Couple spécifique (Nm/L): 97,4
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): manuelle (6) ou automatique (7)
POIDS
Données constructeur (kg): 1706
Rapport poids/puissance (kg/ch): 5,3
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés (320/308) + ABS
Pneus Av-Ar: 225/45/19 AV - 245/40/19
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 250
400 m DA: 14
1 000 m DA: 25"6
0 à 100 km/h: 5"8
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 12
logo g37s

g37s

g37s

g37s

g37s

BIEN :-)
4 roues directrices
4 places
Autobloquant
Freinage amélioré
V6 très plaisant
Boîte 6
Rapport prix/prestations
PAS BIEN :-(
Poids élevé
Consommation
Méconnue en Europe


g37s

©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 19-02-2010

LA LETTRE QUI CHANGE TOUT
Après avoir pu récemment prendre le volant du coupé G37 d’Infiniti qui nous avait laissé une agréable impression, nous nous devions de parler de sa déclinaison plus sportive, logiquement appelée G37 "S". Lancée simultanément, la G37S permet au constructeur nippon de ratisser un plus large public, à la fois amateur de belles silhouettes mais aussi désireux de pouvoir se faire plaisir...

Texte: Maxime JOLY - Photos: D.R.

Dans un segment trusté par les allemands, la jeune filiale luxueuse de Nissan profite de son expérience acquise sur d’autres marchés, dont principalement celui des Etats-Unis, pour tenter de bousculer la hiérarchie. Là où nos constructeurs nationaux semblent être résignés après avoir subi quelques cuisants échecs, Infiniti a compris qu’il fallait se donner les moyens pour réussir et imposer ses valeurs.

DESIGN
Sans être follement original, le style du coupé Infiniti G37, et G37S, s’éloigne du classicisme des concurrentes germaniques en proposant une alternative intéressante. La ligne est suffisamment agressive pour affirmer son tempérament sportif avec sur ses grosses sorties d’échappement et, sur le G37S, des jantes 19 pouces et un logo spécifique sur le coffre. La S n’en fait donc pas trop non plus. La partie supérieure de l’arrière tombe de façon abrupte pour laisser l’espace nécessaire au coffre, et garder un design de vrai coupé, par conséquent sans hayon. A l'intérieur, la présentation est flatteuse mais les matériaux ne sont pas tout à fait au niveau des meilleurs du genre, Audi pour ne pas le citer. Néanmoins, compte tenu du prix affiché, le coupé G37S demeure très bien placé et richement équipé de série, ce qui fait souvent défaut à ses rivales allemandes dont les options peuvent rapidement gonfler exagérément le tarif...

MOTEUR
Une voiture qui flatte l’oeil, c’est bien, mais ça n’est pas assez, le reste doit suivre, et c’est en particulier à l’offre des motorisations que je fais référence. Ici, le choix est simple puisqu’il n’y en a pas ! Sommeille sous le capot de cette japonaise, un V6 3.7 ayant pour nom de code VQ37VHR, et que l’on a pu déjà voir dans la Nissan 370Z. Dans l'Infiniti G37S, il affiche la puissance rondelette de 320 chevaux qui lui offre des performances de premier plan (25 secondes pour le départ arrêté et moins de 6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h). Ceux qui s’attendaient à un moteur « downsizé » gavé par la suralimentation en seront pour leur frais ! … et leur portefeuille aussi lorsqu’ils iront à la pompe. On ne peut pas tout avoir et cet excès de consommation (13l en moyenne lors de notre essai, mais durant un essai on consomme toujours plus, c’est bien connu…) est largement compensé par le prix de vente imbattable de l'Infiniti à en juger aux performances de la bête. Pour profiter d’un des rares 6 cylindres atmosphériques encore disponibles sur le marché, vous pouvez opter soit pour la boîte mécanique à 6 rapports soit pour l’automatique. Inutile de dire que sur un véhicule à tendance sportive, notre choix va logiquement vers la boîte manuelle, et ce n’est pas le mode manuel, trop lent, de la boîte 7 automatique qui nous fera changer d’avis. Généreusement doté par la nature, ce V6 n’oublie pas de se faire entendre, à condition de rouler fenêtres baissées, la faute à une insonorisation très (trop ?) poussée de l’habitacle. Mais alors quand les chevaux sont lâchés, quel bonheur pour les oreilles, et on a qu’une envie, lorgner du côté des hauts régimes de ce moteur rageur.

CHASSIS
Mais une voiture sportive, ce n’est pas qu’un moteur me direz-vous, et vous aurez parfaitement raison d’autant que le moteur n’est pas retravaillé par rapport à l'Inifniti G37 classique. Mais quel est alors l'intérêt de cette version G37S ? En fait, il y en a plusieurs. Pour 4100 € de plus que la version d’entrée de gamme, clairement orientée GT, le coupé s’octroie le 4WAS (système de 4 roues directionnelles), une suspension Sport, des freins à disques avec pistons opposés (4 à l’avant et 2 à l’arrière), un autobloquant (LSD) et des jantes 19 pouces à 10 branches. De quoi tenter bon nombre de futurs acheteurs d’amener leur nouveau joujou sur circuit… Dans les virages, le système 4WAS ajuste la démultiplication de direction en modifiant l’angle des roues avant et arrière, et à vitesse intermédiaire, il passe automatiquement dans un rapport de démultiplication plus rapide. Les roues arrières deviennent directrices à partir de 60 km/h. La stabilité et l’agilité de la voiture y gagnent énormément, et celle-ci ne prend presque pas de roulis. Il est important de préciser que ce n’est pas le même système que celui proposé par Renault (plus performant), sur la Laguna GT. Les 4 roues directionnelles du G37S combinées au différentiel à glissement limité assurent un comportement routier de haute volée et la moindre petite route de campagne devient un prétexte à se faire plaisir et à pousser les limites du coupé. A moins que les limites de compétence du conducteur en matière de pilotage ne s’expriment avant… La suspension Sport plus ferme ne remet pas en cause le confort des deux autres finitions inférieures et font de ce G37S une redoutable sportive polyvalente. Rival direct du coupé BMW 335i, le coupé G37S est aussi l'alternative parfaite à la Nissan 370Z pour le père de famille qui souhaite transporter jusqu'à deux enfants à l'arrière.

:: CONCLUSION
Proposé à un tarif très concurrentiel, le coupé Infiniti G37S pourrait bien faire de l’ombre à la concurrence germanique, à condition que la clientèle visée, accepte de troquer l’image de marque contre le fait de rouler différemment. Idéal pour tous ceux soucieux de ne pas s’attirer les foudres de son voisinage avec un véhicule trop tape-à-l’œil.


Devis d'assurance pour une INFINITI G37 S Coupé

AVIS

Vous possédez une G37 S Coupé ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

Forum
>Sujets INFINITI sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE