L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > RENAULT > LAGUNA (2) GT 2.0 T Estate






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (04-04-2005)

RENAULT
LAGUNA
(2) GT 2.0 T Estate
(2005 - )

30 900 Euros (01/04/2005)
13 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES RENAULT LAGUNA (2) GT 2.0 T Estate
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique + turbocompresseur (1 bar)
Cylindrée (cm3): 1 998
Alésage x course (mm): 82,7 x 93
Puissance maxi (ch à tr/mn): 205 à 5 000
Puissance spécifique (ch/L): 102,6
Couple maxi (Nm à tr/mn): 300 à 3 750
Couple spécifique (Nm/L): 150,1
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle ou 5 automatique
POIDS
Données constructeur (kg): 1 465
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,2
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés (308/274)
Pneus Av-Ar: 225/45 ZR 17
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 235
1 000 m DA: 27"5
0 à 100 km/h: 7,5"
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 8,5


Esthétiquement, la Laguna GT Estate de notre essai se distingue par une grille d’entrée d’air inférieure spécifique, des jantes avec un revêtement en chrome fumé, des barres de toit satinées et des vitres arrière surteintées.


Le dynamisme discret du design extérieur se retrouve dans l’habitacle. L’univers est à la fois sportif et élégant, à l’image de la sellerie en cuir à l’harmonie mixte carbone foncé et rouge de Chine avec ses surpiqûres rouges.


La cavalerie de la Laguna GT est directement dérivée du moteur de Mégane RS. Ce buveur de super sans plomb est ici une version intermédiaire du 2.0 T, développant 205 ch à 5000 tr/mn et 300 Nm à 3 750 tr/mn.


Confortable et plaisante, la Renault Laguna GT 2.0 T ne rate pas ses objectifs et fait la démonstration d'une grande maîtrise en matière de liaisons au sol.


Sans pour autant prendre réellement la succession de la virulente R21 Turbo, la Renault Laguna GT 2.0T porte bien son nom, elle est capable de vous faire voyager rapidement et dans un grand confort, rénouantaussi avec un certain agrément de conduite juqu'ici oublié par Renault dans ce segment.

BIEN :-)
Finition en progrès
Equipement de grande GT, en série !
Moteur efficace
Comportement plus plaisant
Rapport prix/prestations
PAS BIEN :-(
Moteur sans âme
Présentation trop peu exclusive

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (04/04/2005)

FAUTE DE MIEUX...
C'est donc avec cette Laguna GT que Renault nous fait oublier définitivement toutes les belles idées de Laguna RS dont nous avions pu rêver. Toutefois, la nouvelle venue apporte son lot de consolations et permet notamment de croire qu'il y a bien encore une vie possible pour les berlines familiales, en dehors du Diesel...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Produite à près de 880 000 exemplaires depuis son lancement en janvier 2001, la Renault Laguna II figure dans le top 5 du segment D. Malgré une très nette tendance du marché à la "monospacisation", engendrant le déclin inéxorable des berlines traditionnelles, les ventes de la Laguna ont augmenté sur la même période. Cette performance à contre-courant, la Laguna 2 la doit à la progression constante et significative des ventes de sa version break, baptisée Estate, qui est passée de 20% en 2000 sur la précédente génération, à 35 % l'année dernière. Faute de mieux, la nouvelle Renault Laguna GT 2.0 T présente une alternative plus sportive à la version V6, coiffant jusqu'alors une gamme bien fade pour l'amateur de voitures de caractère.

DESIGN
Deux objectifs ont guidé les choix des designers de Renault : renforcer la qualité perçue et garder un design dynamique. Les modifications esthétiques apportées à la Renault Laguna 2 concernent principalement la partie avant du véhicule, totalement renouvelée dans un style affichant plus clairement son esprit de famille. Le nouvel élément moulé d'une seule pièce intègre à la fois le bouclier et la calandre. Le capot est raccourci et bombé, tandis que les nouveaux phares sont allongés vers les flancs. Pas forcément du meilleur effet, des joncs chromés soulignent ces évolutions. Désormais translucides, les feux arrière subissent une modification à peine perceptible. Disponible en versions berline et Estate (notre modèle d'essai), la Laguna GT 2.0 T se distingue du reste de la gamme par une grille d’entrée d’air inférieure spécifique, des jantes avec un revêtement en chrome fumé, des baguettes de protection peintes, des barres de toit satinées et des vitres arrière surteintées. Enfin, ce joli bleu baptisé "onado" est une nouvelle teinte réservée aux "ambiances" (selon les termes du service marketing...) "Dynamique" et "GT". Au final, en dépit du peu d'évolutions apportées, reconnaissons que l’ensemble dynamise l'allure d'une familiale malheureusement encore bien trop sage.

HABITACLE
Comme son nom l'indique, la Renault Laguna GT joue la carte du grand tourisme, plus que de la sportive pure et dure. Le dynamisme discret du design extérieur se retrouve donc dans l’habitacle. L’univers est à la fois sportif et élégant, à l’image de la sellerie en cuir à l’harmonie mixte carbone foncé et rouge de Chine avec ses surpiqûres rouges, comme sur le volant et les panneaux de porte, en cuir eux aussi. Avec quelques petites touches d'aluminium par-ci par-là, pommeau de levier de vitesses, baguette de planche de bord, Renault suit fidèlement les codes, pour ne pas dire les "clichés", de la voiture de sport. Avec une qualité de présentation en net progrès par rapport à la version précédente, la nouvelle Laguna accueille ses passagers dans une atmosphère plus soignée, accentuant l’esprit grand tourisme du véhicule. En témoigne le revêtement moussé (slush) de la planche de bord redessinée, critère d'évaluation préféré des trippoteurs de plastique. Véritable GT moderne, la Renault Laguna offre, en série, tout le confort offert par la technologie actuelle : communication téléphonique main libre à reconnaissance vocale, climatisation automatique bi-zone, surveillance de la pression des pneumatiques, allumage automatique des feux de croisement, essuie-vitre avant automatique avec capteur de pluie, régulateur et limiteur de vitesse, etc. Mais c'est aussi par de petites attentions de tous les jours que la Renault démontre son avance technologique. Par exemple, au démarrage, le frein de parking se desserre automatiquement lorsque le couple nécessaire est atteint au niveau des roues motrices. La carte Renault avec accès et démarrage mains libres qui permet désormais de démarrer le véhicule sans introduire le badge dans le lecteur complètent enfin une offre d’équipements déjà très riche. Avec tout ça on prie pour que l'électronique ne s'emballe pas !

MOTEUR
S'il n'y avait eu un nouveau moteur à se mettre sous la dent, nous n'aurions certainement pas ressenti l'envie d'essayer la Renault Laguna GT. Mais à l'annonce de cette nouvelle motorisation turbocompressée, le vieux souvenir de la R21 2L Turbo revint soudainement à nos esprits ! Qui plus est, la cavalerie est directement dérivée du moteur de Mégane RS, qui ne nous avait pas déçus. Sans pour autant combler nos désirs frustrés de voir une motorisation plus poussée et officiellement siglée Renault Sport sous le capot de la sage berline du losange, le 2.0T de la version GT mérite toutefois notre intérêt dans un contexte fortement "diésélophile". Songez un peu qu’entre les deux générations de Laguna, la part du Dci dans les ventes est passée de 40 % à 77 % ! Le buveur de super sans plomb qui nous intéresse est donc une version intermédiaire du 2.0 T, développant 205 ch à 5000 tr/mn et 300 Nm à 3 750 tr/mn. Placé entre la version 170 ch de la Megane CC et les 225 ch de la RS, il privilégie l’agrément de conduite au quotidien avec 90 % du couple maximum disponible entre 2 250 et 5 250 tr/mn. Pour ce faire, la pression de suralimentation absolue gérée par le boitier Sagem a été abaissée à 2 bars. Ce moteur est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. L’étagement spécifique favorise les reprises sur chacun des rapports intermédiaires. Comme sur le moteur de Mégane RS, un double volant amortisseur à faible inertie minimise l’excitation de la boîte de vitesses par le vilebrequin et réduit ainsi le niveau sonore sans pénaliser les montées en régime de ce bloc disponible à chaque sollicitation, sans temps de réponse turbo. Le carter cylindre, dit “grande face”, permet un accouplement plus rigide avec la boîte de vitesses, au profit également de l’acoustique. Particulièrement bien insonorisé et trop linéaire, s'étouffant à partir de 5200 tr/mn, le moteur de la Renault Laguna GT perd malheureusement une bonne partie du caractère de la version 225 ch. Il manque aussi une sonorité plus valorisante pour nos tympans "vrombissophiles". Sur le plan des performances, le moteur 2.0T de Laguna GT ne déçoit en revanche pas. S'affranchissant sans peine des 1500 kilos de notre break, il permet à la Laguna GT de passer de 0 à 100 km/h en seulement 7"5 et de franchir le 1 000 m DA en 27"5. Des temps comparables à un autre break dynamique, la Ford Mondeo ST220 Clipper. Avec 8,5 l/100 km en cycle mixte et son réservoir de 70L, la Laguna GT 2.0 T est assurément une grande voyageuse. Toutefois, comme cela a toujours été le cas sur les moteurs turbo, les valeurs maximales de conso atteintes sur les petites routes de montagne sont nettement moins flatteuses...

CHASSIS
Pour ses trains roulants, la nouvelle Laguna utilise l’architecture de type pseudo-MacPherson à l’avant et un essieu souple en H à l’arrière. Ces éléments ont fait leurs preuves en termes de confort, de sécurité et de comportement sur la première génération, en négligeant cependant les sensations et le plaisir d'un châssis plus vif et incisif. Le cahier des charges de la nouvelle Laguna GT se résume en deux points qui prennent justement en compte ces nouvelles données : apporter davantage de sensations au conducteur tout en maintenant un excellent niveau de confort. Les ingénieurs de Renault ont donc apporté des modifications sur la structure de caisse qui est plus rigide grâce à des barres antiroulis de plus gros diamètre : 20,5 mm au lieu de 19,5 mm à l’avant, et 28,5 mm à l’arrière. L’adoption d’une technologie de type pressurisé à l’avant permet aux amortisseurs de mieux filtrer les irrégularités de la route. Les réglages spécifiques de la version GT concernent la raideur des ressorts avant et arrière augmentée d’environ 24 %, les points d’accrochage des amortisseurs renforcés, les tiges d’amortisseurs renforcées à l’avant et les lois d’amortissement spécifiques. La hauteur de caisse est abaissée de 10 mm pour un meilleur ressenti de la route. Les pneumatiques Michelin Pilot Exalto 2, développés spécifiquement pour la Laguna GT et posés sur de grandes jantes de 17", présentent pour leur part un meilleur grip lors des accélérations transversales et une précision supérieure en conduite sportive, notamment lors d’enchaînements de virages et de passages en grandes courbes. Pour le freinage, la Laguna GT reprend l'ensemble à 4 disques de la V6, avec en exclusivité sur les versions 2.0T, un nouveau système d’assistance au freinage d’urgence : le HBA (pour Hydraulic Brake Assist). Le niveau de dépression du système d’assistance au freinage étant plus faible sur les moteurs essence turbocompressés à cause du manque de dépression à l'admission, le HBA intégré au nouveau bloc ESP, garantit un temps de montée et un niveau de pression suffisants pour assurer la régulation ABS quel que soit le niveau de dépression dans l’assistance. Il ne se substitue pas à l’AFU (assistance au freinage d’urgence), mais agit comme une assistance supplémentaire par le biais de la pompe hydraulique du bloc ESP. Il est particulièrement efficace lors de freinages successifs et repousse l'apparition du fading. Enfin, la Laguna GT est équipée d'une direction à assistance hydraulique variable de type “dropping flow” (débit chutant). Particulièrement agréable, elle est plus communicative et précise que le système électrique de la Megane, ce qui participe activement au plaisir de conduite. Confortable et plaisante, la Renault Laguna GT ne rate pas ses objectifs et fait la démonstration d'une grande maîtrise en matière de liaisons au sol, parfaitement en accord avec les capacités du moteur et devançant clairement une large majorité de ses concurrentes.

:: CONCLUSION
Sans pour autant prendre la succession de la virulente R21 Turbo, la Renault Laguna GT 2.0 T porte bien son nom. Elle est capable de vous faire voyager rapidement et dans un grand confort, rénouant aussi avec un certain agrément de conduite juqu'ici oublié par Renault dans ce segment. Proposée de plus à un prix attractif, elle constitue donc la bonne surprise du printemps pour tous les pères de familles réfractaires au Diesel...


Devis d'assurance pour une RENAULT LAGUNA (2) GT 2.0 T Estate

AVIS

Vous possédez une LAGUNA (2) GT 2.0 T Estate ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets RENAULT sur le forum :
Forum
RECHERCHE