L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ALFA-ROMEO > 147 2.0 Selespeed






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ALFA-ROMEO 147 2.0 Selespeed (2001 - 2008)

alfa 147 selespeed
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 29-04-2011

BELLE ET TALENTUEUSE

L'Alfa Romeo 147 faisait chavirer nos coeurs voilà 10 ans et c'est pour nous l'occasion de faire un bilan sur cette décennie passée. Avec la 147 2.0 TS Selespeed, Alfa Romeo faisait son entrée dans le segment "Sport Chic" aujourd'hui si convoité. La belle a-t-elle encore de beaux restes ?

Texte & Photos: Sébastien DUPUIS

A la fin des années 90 la marque au trèfle va connaître une période faste en réalisant un doublé talentueux avec la 156 lancée en 1998 puis la 147 en 2001. Élue “voiture de l'année”, l'Alfa Romeo 147 va s'imposer parmi les compactes les plus désirables du marché et restera l'une des meilleures ventes de son segment. On comprend donc pourquoi Alfa a tant traîné des pieds pour son remplacement intervenu 10 ans plus tard avec la Giulietta ! Pour les amoureux du cuore sportivo, le 2.0 Twin Spark représente la première offre sportive avant l'arrivée plus tardive et plus éphémère de la 147 GTA. Elle propose un compromis prix/plaisir en mesure de constituer une alternative sérieuse à la référence allemande du genre qu'est la VW Golf 4 GTI. Outre un moteur 2.0 atmosphérique apprécié des "vrais" alfistes, son autre particularité réside dans l'inédite boîte séquentielle Selespeed, proposée alors uniquement avec ce moteur.

alfa 147 2.0compteur alfa 147

CARACTERISTIQUES


ALFA-ROMEO 147 2.0 Selespeed
2.0 twin spark
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Alimentation : injection séquentielle Bosch Motronic ME 7 + double allumage + levée variable des soupapes par variateur électrohydraulique à l'admission
Cylindrée (cm3) : 1970
Alésage x course (mm): 83 x 91
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 150 à 6400
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 181 à 3800
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : séquentielle (5)
POIDS
A vide constructeur (kg) : 1250
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 8,4
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés - disques pleins
Pneus Av-Ar : 205/55 WR 16
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 208
0 à 100 km/h : 8"6
1000m D.A : 30"6
80 à 120 km/h (4è/5è) : 9"1/13"7
CONSOMMATION
Ville/route/mixte (L/100 km) : 11.7/6.6/8.5
PRIX NEUF (2002) : 24 500 €
COTE (2011) : 5 000 €
PUISSANCE FISCALE : 10 CV


PRESENTATION

Présentée au salon de Turin de l'an 2000, l'Alfa 147 succède au duo 145/146. Elle repose sur la base raccourcie de la 156, subtilement habillée par Walter de'Silva and Wolfgang Egger, artisans majeurs du renouveau d'Alfa Romeo en ce début de nouveau siècle. Elle conserve donc les principaux atouts de sa grande soeur, à savoir un style élégant et affirmé offrant une personnalité latine indispensable à la marque. L'habitacle, à défaut d'être spacieux, fait bonne impression par sa finition, son équipement et son ergonomie soignée. Tout juste peut-on déplorer sur ce point un fonctionnement anti-naturel du levier de transmission qu'il faut tirer vers soi pour descendre les rapports et des palettes au volant un peu petites.

HABITACLE

Sobre mais chaleureux, l'habitacle de la 147 Selespeed plonge immédiatement ses occupants dans une atmosphère à la fois sportive, par ses petits cadrans ronds façon moto, et luxueuse, par son cuir fauve ou rouge de toute beauté. 10 après, on apprécie d'ailleurs toujours autant ces qualités et un ensemble qui résiste visiblement bien à l'épreuve du temps. La position de conduite est très agréable et facilement adaptable. On est assis bas et c'est tellement mieux ! A ce niveau justement l'équipement de série est conséquent sur les versions Selespeed. Le cuir, le système hifi Bose avec caisson de basse et la clim auto bizone sont de série. Selon les millésimes on trouve également les essuie-glace auto, une alarme, et les jantes 17". On peut également trouver des exemplaires avec les sièges chauffants et un toit ouvrant. Du fait de la dotation de série importante, les options étaient donc peu nombreuses.

MOTEUR

L'Alfa Romeo 147 Selespeed profite donc du superbe 2 Litres Twin Spark (double allumage) très musical pour un simple 4 pattes et suffisamment puissant pour offrir des performances intéressantes. Même si on aurait pu souhaiter plus de punch grâce au variateur d'admission, ce 2.0 délivre des accélérations très linéaires et monte en régime avec entrain jusqu'à sa zone rouge située à 7000 tr/mn. Pas de doute, ce moteur est italien ! Mais comme les anglais, son péché mignon c'est la boisson... il raffole du SP98 et les pompistes du coin se frottent les mains à chaque fois qu'on ravitaille sa cuve 60L. Comme pour la Ferrari 360 Modena F1 de l'époque, on change donc les vitesses "au volant" dans la 147 Selespeed, sauf pour passer la 1ère. Ce système développé par Magnetti Marelli propose tous les avantages de la boîte automatique, pratiquement sans les inconvénients. Pratiquement, car les modes automatiques (City) ne sont pas totalement convaincants. Les changements de rapports semblaient plus rapides à l'époque et en ville elle n'est pas à son avantage. Contrairement aux idées reçues, la boîte Selespeed ne permet pas un gain de temps considérable au passage des rapports mais face aux boîtes double-embrayage qui se sont répandues depuis, elle préserve la petite rupture de charge si agréable qui accompagne les montées en régime.

SUR LA ROUTE

essai alfa 147

Sur route, à mesure que l'on se régale des vives envolées du 2.0, le comportement de la 147 apparaît sans défaut et le châssis, précis et parfaitement amorti, contribue à offrir un plaisir de conduite immédiat. Les jantes de 17" chaussées généreusement aident bien entendu à cette grande sérénité en garantissant une motricité impeccable. Ferme, l'amortissement ne détériore pas trop le confort qui reste d'assez bon niveau et assure une très grande stabilité à la voiture, bien secondé par le "VDC" (ESP Alfa). La direction n'est pas trop assistée et remonte agréablement les informations au conducteur qui peut ainsi inscrire la voiture facilement en courbe. Certes l'arrière n'est pas très mobile et il faudra vraiment la brusquer pour ne pas se contenter d'un léger souvirage préventif lorsqu'elle vous fait savoir que les limites ont été atteintes. Plus GT dans l'âme que GTI, la 147 Selespeed doit composer avec un poids relativement élevé et une insonorisation soignée qui atténuent un peu les sensations. Par ailleurs le manque de mordant du freinage n'incite pas à brusquer la belle italienne outre mesure. D'autant qu'avec la transmission Selespeed, le pilote n'a plus qu'à se concentrer sur les trajectoires et... patienter entre chaque changement de rapport. Un peu lente en conduite sportive, la boîte robotisée n'est toutefois sujette à la critique qu'en ville à très bas régime où son fonctionnement peut se montrer chaotique, entre à-coups et broutages d'embrayage. Evitez les bouchons et, comme nous, partez à la découverte de nos routes et autoroutes et tout ira pour le mieux !

EVOLUTION

facelift alfa 147 selespeedEn 2004, un restylage majeur est effectué. Les volumes d’origine sont préservés et c’est la partie avant qui évolue le plus. Calandre et capot moteur ont été abaissés, conférant un zeste d’agressivité supplémentaire à la belle transalpine, sans lui enlever son côté élégant. La calandre est ornée de nouveaux projecteurs diversement appréciés mais plus conformes au nouveau style de la marque qui acceuille la 159. Avec un porte-à-faux allongé à 4,22 m, la 147 gagne 5,4 cm. De même, le hayon a été redessiné et le coffre, malgré un gain de 12 litres sur cette nouvelle version, reste dans la moyenne basse de la catégorie avec seulement 292 L. A l'occasion de ce restylage, la mécanique 2.0 Twin Spark ne subira aucun changement jusqu'à son retrait définitif du catalogue fin 2008. En 2006, le style de la 147 évolue à nouveau, bien plus légèrement cette fois, et les différents niveaux de finition (Distinctive, etc.) et pack d'options sont complétés.

ACHETER UNE ALFA ROMEO 147 2.0 SELESPEED

Les Alfa 147 Selespeed ne sont pas vraiment rares dans les petites annonces d'occasions, à des prix variant de 5000 à 8000€ selon les années, kilométrages et finitions. Lorsqu'on évoque la fiabilité des Alfa Romeo, il convient de bien distinguer différentes périodes. Car les 156 et 147 ont marqué une nette rupture avec les précédentes générations. Le temps des "vraies" Alfa qui passaient leur temps chez les carrossiers ou les électriciens est désormais loin derrière nous. Bien sûr, comme toute voiture, la 147 Selespeed a connu son lot d'ennuis mais bien moins que la réputation sulfureuse de la marque pourrait le laisser croire aux médisants. En premier lieu, toutes les Alfa 147, 156, GT ont ou ont eu des soucis de train avant, la faute à une double triangulation un peu fragile, principalement sur les phase 1. C'est là que l'acheteur, bien qu'averti de cette faiblesse devra se confronter à un SAV Alfa Romeo qui considère ces éléments comme de la pièce d'usure et n'a donc jamais opéré de rappel sur ce point... Globalement, le budget entretien et pièces détachées se montre élevé en comparaison de la concurrence, surtout lorsque certains composants mineurs comme par exemple les silentblocs de barre stabilisatrice ne sont pas vendus indépendamment de la barre complète... Au niveau moteur, on voit souvent des 2.0 TS passer sans encombre les 200 000 km et la fiabilité de ce bloc semble intouchable excepté en ce qui concerne le variateur d'admission dont l'usure se manifeste parfois avant le kilométrage évoqué. Mais le réel point faible de ce moteur est la courroie de distribution, à changer tous les 60.000 km bien que prévue à la base pour tenir 120 000 km ! Devant le nombre de casses prématurées, Alfa Romeo a changé ses préconisations en cours de route et ainsi doublé la note pour les propriétaires de 2.0 TS... Enfin, il avait été évoqué à la sortie de l'Alfa 147 Selespeed nombreux soucis de fonctionnement avec la transmission robotisée mais il semble que cela ne touche que les premiers millésimes de 2001 qui sont donc à considérer avec vigilance. Concernant l'entretien moteur toujours, les bougies sont assez chères et au nombre de 8 à remplacer tous les 100 à 120 000 km. Les vidanges en 10w40 semi synthèse seront à faire de préférence tous les 10.000 km pour éviter une surconsommation. Enfin, côté consommables, les pièces principales semblent plutôt endurantes et les pneus en 215/45 17 se trouvent à bon prix. Outre un message fantaisiste d'antibrouillard défectueux affiché sur l'ordinateur de bord, il faut préciser que toutes les fonctions électriques fonctionnaient parfaitement sur notre exemplaire affichant 145.000 km.

CONCLUSION

:-)
Style toujours plaisant
Moteur très agréable
Boîte globalement réussie
Tenue de route
Confort
Fiabilité mécanique
Plaisir de conduite
:-(
Performances un peu décevantes
Habitabilité moyenne
Consommation
Budget entretien

C'est plutôt une bonne surprise, 10 ans après sa sortie, cette Alfa Romeo 147 Selespeed se montre finalement toujours aussi désirable. Racée et efficace, elle saura contenter les amateurs de belles mécaniques et de belles carrosseries à la recherche d'une compacte de caractère. Certes ses performances, sa consommation et sa boîte séquentielle accusent le poids des ans mais, proposée à un prix très abordable en occasion, cela n'entâche pas réellement son intérêt reposant sur un plaisir de conduite certain.

Tous nos remerciements à Josselin, propriétaire de cette très belle Alfa 147 Selespeed qui nous a fait partager sa passion pour ce modèle méconnu.

alfa_147_selespeed_01.jpg
alfa_147_selespeed_02.jpg
alfa_147_selespeed_03.jpg
alfa_147_selespeed_04.jpg
alfa_147_selespeed_05.jpg
alfa_147_selespeed_06.jpg

>Voir la galerie photos ALFA-ROMEO 147 SELESPEED



Devis d'assurance pour une ALFA-ROMEO 147 2.0 Selespeed

AVIS

ayant possédé un alfa 147 selespeed durant 2 ans, je déconseillerais cette voiture en raison de son manque de fiabilité et de ses coûts d'entretien. si le moteur et la boite de vitesse proprement dite ne posent pas de problème, ce n'est pas le cas du reste : fragilité des pompes (pompe à eau, pompe du système selespeed, pompe de direction assistée), longévité trés limitée de la courroie de distribution, silent-bloc de mauvaise qualité, phares prenant l'humidité... les pannes et avaries s'accu...
lire cet avis sur la ALFA-ROMEO 147 2.0 Selespeed

Vous possédez une 147 2.0 Selespeed ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
vendez votre voiture
Forum
>Sujets ALFA-ROMEO sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE