L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ABARTH > 124 Spider






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ABARTH 124 Spider (2016 - )

essai abarth 124 spider 2016 1.4 multiair 170 ch
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (22/09/2017)

La folle italienne !

L'Abarth 124 Spider est la seconde étape de l'accord opéré entre Mazda et Fiat. Après la gentille Fiat 124 Spider, il était temps de prendre le volant de sa cousine dévergondée. A celles et ceux qui penseraient que les différences sont minimes par rapport à la Fiat, cet essai devrait les convaincre du contraire…

Texte : Maxime JOLY
Photos : D.R.

La Mazda MX-5 ND continue de faire l'actualité, plusieurs mois après son lancement. D'abord de façon directe par le biais de sa déclinaison "targa" baptisée RF, puis de façon indirecte par le biais de ses cousines italiennes née du partenariat avec FCA et dont nous avons enfin pu prendre le volant de la plus turbulente des deux... Direction les lacets montagneux pour apprécier un roadster piqué aux hormones de scorpion !

PRESENTATION

abarth 124 spider 2017 profil

La fabrication de l'Abarth 124 se fait par un processus spécifique, en grande partie responsable de l'importante différence de prix par rapport à la Fiat. Le moteur est d'abord envoyé à Hiroshima ; les véhicules vont ensuite à Turin pour y être préparés. Reprenant la base extérieure de la Fiat, plus longue que la Mazda du fait de ses portes-à-faux, elle affiche un design autrement moins passe-partout. Couleur bi-ton (deux peintures pastel et trois métallisées sont associées au noir du capot et de la malle), quatre sorties d'échappement, grosses jantes, spoiler arrière, elle ne fait pas dans la discrétion ! Décomplexée, l'Italienne attire inmanquablement le regard des passants qui l'entendent arriver de loin...

arriere abarth 124 spider 2017logo abarth 124 spider 2017

HABITACLE

intérieur abarth 124 spider 2017intérieur abarth 124 spider 2017

L'habitacle aussi se transforme. On retrouve naturellement dans les grandes lignes la patte Mazda. Cependant, le bouton Sport, absent en temps normal, saute ici aux yeux. Les sièges cuir sont de teinte noir ou combinent le noir et le rouge. Rangement derrière les deux occupants, coffre et fonctionnement de la capote manuelle demeurent inchangés.

Son prix de départ de 40.000 € la rend élitiste mais, après tout, une Audi TT Roadster (traction donc, et plus lourde) débute à 39.620 € avec 180 chevaux. Chez Mercedes-Benz, le SLC (avec son toit en dur) ne se négocie pas à moins de 41.650 € pour le même niveau de puissance… Le malus écologique s'élève à 1.153 € en boîte manuelle. Pour le moment, il se vend en France une Abarth pour trois Fiat. Puis, pour être parfaitement complet sur l'Abarth, elle est également distribuée aux Etats-Unis, mais sous une finition et non une marque.

abarth 124 spider scorpione 2017ABARTH 124 SPIDER SCORPIONE
Présentée au salon de Genève 2017, la 124 Spider Scorpione est le moyen pour Abarth de proposer une version moins chère de son roadster. Elle délaisse le bi-ton – seulement deux teintes Noir San Marino et Blanc Turin sont proposés – et se révèle être moins bien équipée pour réduire ses prétentions de 3.000 € et proposer un "prix d'appel" à 37.000 €...

CARACTERISTIQUES


ABARTH 124 Spider
moteur abarth 124 spider 1.4 turbo 170 ch multiair
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : Injection indirecte, admission variable Multiair + turbo Garrett (2,49) avec échangeur
Cylindrée (cm3) : 1368
Alésage x course (mm) : 72 x 84
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 170 à 5500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 250 à 2500
TRANSMISSION
AR + autobloquant
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés (280), étriers fixes - Disques pleins (280), étriers flottants
Pneus Av-Ar : 205/45 R17 W84 (Bridgestone Potenza RE050A)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1060
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6.2
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 232
1000 m DA : ND
0 à 100 km/h : 6"8
CONSOMMATION
Mixte normalisée (L/100 Km) : 6,4
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 12
CO2 (g/km) : 148
PRIX NEUF (09/2017) : 40.000 €
PUISSANCE FISCALE :
9 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

A l'instar de la Fiat du même nom, l'Abarth 124 est motorisée par le 1.4 MultiAir turbo, moteur déjà vu à bord de la Mito Quadrifoglio Verde. Plus puissante de 30 chevaux (170 ch au total) et plus coupleux de 10 Nm (250 Nm en valeur maximale) que la version de base, cette mouture dont le cache culasse est signé Abarth se distingue par deux caractéristiques principales : le bloc a plus d'allonge, il répond favorablement jusqu'à 6.500 tr/min, et le creux à bas régime est moins prononcé. Il en résulte une mécanique plus homogène et donc plus agréable à mener.

Le gros plus de cette Abarth se situe sur le plan émotionnel et, plus précisément, sonore. S'agissant du premier MultiAir équipé de l'échappement Record Monza, bien connu des Abarth 595 (en T-Jet), le son de ce petit berlingot est tout bonnement dingue ! Le 1.4 litre glougloutte comme un V8 américain et est la preuve vivante qu'un quatre cylindres n'est pas condamné à faire un bruit quelconque !

Malheureusement, la consommation à l'attaque s'approche également de celle d'une grosse cylindrée. La moyenne de notre essai s'achève sur un bon 12 L/100 km et peut atteindre des valeurs exponentielles, éloignées de celle du Skyactiv-G de Mazda, pourtant plus malussé. Cherchez l'erreur !

La boîte manuelle à 6 rapports fournie par Mazda est presque parfaite. Le guidage précis et le débattement court sont géniaux. Dommage que la forme du pommeau n'ait rien de sportive. Une boîte automatique proposée par Aisin (et disponible sur la MX-5 RF) est en option à 2.000 €. Chose rare, les rejets de CO2 sont supérieurs de 5g/km avec cette transmission (que nous n'avons pas essayée) ce qui se traduit par une puissance fiscale augmentée de 1 cheval.

SUR LA ROUTE

essai fiat 124 spider abarth 2017

La Fiat 124 Spider peut sur certains aspects décevoir. Plus orientée sur le cruising, elle ne distille pas les mêmes sensations que la Mazda MX-5. Fiat France nous assure que c'est un choix assumé, pour mieux laisser le champ libre à l'Abarth. Quitte à tuer le suspens, il faut admettre que c'est vrai ! Avec de tels changements, ce n'est absolument plus la même voiture…

Première chose à faire, activer le mode Sport. La direction gagne en consistance. Directe, elle se marie bien au roadster. Toujours assis au ras du sol, la position de conduite est excellente. On ne le redira jamais assez mais la conduite à l'air libre a une incidence bénéfique sur l'impression de vitesse. Par les temps qui courent, et qui ne seront que de plus en plus axés sur la répression, c'est carrément appréciable. De prime abord, le confort des suspensions étonne. On retrouve les amortisseurs Bilstein, avec un tarage spécifique. L'Abarth prend du roulis ce qui incite à de la prudence sur les premiers enchainements de courbes. Pas longtemps. Le comportement routier est très sain, y compris avec les assistances déconnectées. L'autobloquant est le même que sur la MX-5 165 ch. L'arrière est gentiment joueur, mais pas piégeux. Ou comment profiter d'un super châssis sans se faire trop peur. Un pari osé, à l'époque de la course à la puissance, ESP activé, si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, le train avant n'a rien perdu de ses propriétés incisives et même le freinage signé Brembo est à l'avenant. Etriers quatre pistons, disques ventilés à l'avant et à l'arrière, 312 mm dans les roues avant, le matériel est là pour combiner efficacité et endurance. Du bonheur, encore et toujours !

essai fiat 124 spider abarth 2017

Tout ça pour dire qu'avant l'essai, on se dit que la 124 Spider d'Abarth est trop chère mais, après, on comprend pourquoi… N'ayons pas peur de dire que la 124 Spider est même plus amusante que l'Alfa Romeo 4C Spider ! Quand on sait que la 4C devait initialement être badgée Abarth et la 124 Alfa Romeo, c'est un joli pied de nez à l'histoire... Merci donc à Abarth d'avoir osé sortir un tel engin en cette période d'autophobie et, bien sûr, merci à Mazda pour la base technique !

CONCLUSION

:-)
Plaisir de conduite
Et comportement routier sain
Performances / reprises suffisantes
Maniement de la boîte manuelle
Sonorité !
Gros freins
Confortable
Poids encore contenu
:-(
Tarifs
Consommation réelle

L'Abarth 124 Spider est exactement la MX-5 qu'il manquait. Sans rien perdre en confort, elle se révèle démoniaque à utiliser. Le surplus financier par rapport à la Fiat et aux Mazda se comprend après l'essai et, même chère, elle est de toute façon sans concurrence. Un vrai coup de cœur !



Devis d'assurance pour une ABARTH 124 Spider

AVIS

Vous possédez une 124 Spider ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets ABARTH sur le forum :
Forum
RECHERCHE