L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > 911 (992) Carrera






PORSCHE 911 (992) Carrera (2020 - )

porsche 911 992 carrera
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (21/05/2021)

911, quoi d'autre ?

Lorsqu'on accède aux moyens de s'offrir une sportive de rêve, la Porsche 911 s'impose comme une icône incontournable. Symbole de réussite ou accomplissement d'une passion, la 911 a-t-elle pourtant plus à offrir qu'une ligne et un nom dans sa version de base, la Carrera ?

Texte & Photos : Sébastien DUPUIS

Après l'essai de la Carrera 4S, nous complétons notre découverte de la génération 992 avec la Carrera qui constitue toujours la porte d'entrée au monde de la 911. Une version "entrée de gamme" qui ne fait plus rêver comme autrefois, supplantée par les Carrera S, GTS, GT3, GT3 RS, Turbo, Turbo S ou encore GT2 RS ! Des déclinaisons toujours plus performantes de la 911 qui pourraient faire penser que la simple Carrera mise désormais surtout sur son nom pour facturer au prix fort des caractéristiques devenues presque banales. C'est ce que nous voulions vérifier...

PRESENTATION

porsche 911 992 carrera arriere

Avec ses nouvelles mensurations et notamment des voies larges que la Carrera partage désormais avec la Carrera 4S, la 911 type 992 en impose visuellement. Sur notre modèle d'essai, les spectaculaires jantes satinées "Aurum" - option qui oblige à grimper d'un pouce en diamètre avec les jantes Carrera S - se mêle subtilement à la peinture vert Aventurine pour créer un ensemble aussi chic qu'original. C'est d'ailleurs la force de la Porsche 911, de savoir encore nous étonner même quand on la croise à tous les coins de rue dans les beaux quartiers... Ce n'est pas le cas de notre spot photo, fréquenté par les moutons plus que les loups de Wall Street.

Revenons-y à nos moutons, justement. La seule façon de distinguer la simple Carrera de la Carrera S est la forme des sorties d'échappement : des doubles sorties rondes des Carrera S, on passe aux canules rectangulaires sur les Carrera (qui existe bien sûr toujours aussi en 4 roues motrices)... sauf lorsque dotées de l'option échappement sport, comme ici, et qu'elles deviennent ovales ! L'art de brouiller les pistes, jusqu'au logo puisqu'on peut choisir de supprimer la mention "Carrera" en ne gardant que le légendaire numéro 911. Les phares à LED avec fonction "Dynamic Light" sont une autre option de notre modèle d'essai. Visuellement cela n'a que peu d'impact sur le design des phares qui partagent leurs signature à 4 points lumineux.

HABITACLE

porsche 911 992 carrera intérieur

L'habitacle de la 992 nous avait quelque peu déçu par une baisse de qualité des matériaux. Bizarrement cela ne saute pas aux yeux sur cette Carrera, probablement en raison d'une configuration plus valorisante avec son intérieur tout cuir Noir et Vert Islande du plus bel effet. Le volant sport GT noir et les sièges Sport Plus sont malheureusement optionnels mais permettent d'apprécier pleinement une position de conduite qui n'a cessé de se bonifier avec le temps pour atteindre un agrément tout à fait remarquable.

Pour le reste, nous avons déjà eu l'occasion de faire le tour du propriétaire avec la 992 mais il est impossible de ne pas rappeler que si beaucoup de fantaisies sont permises par l'interminable listing d'options, de nombreux équipements restent en option sur ce véhicule facturé plus de 110.000 € en prix de base. Vous aurez noté l'absence de levier de vitesse sur la console centrale. Contrairement à la Carrera S, la PDK est en effet livrée ici d'office et il n'y a pas d'alternative. Un moyen habile d'orienter les clients les plus sportifs vers le modèle supérieur ?

MOTEUR

porsche 911 992 carrera moteur flat 6 3.0 biturbo 385 ch

L'objet de notre essai était de voir si, précisément, on peut se faire vraiment plaisir en s'offrant la 911 de base. Sous le capot des deux versions, on trouve en effet désormais le même six cylindres à plat de 3.0L dopé par 2 turbos. Les chiffres ne diffèrent de la S que par le biais d'une gestion électronique et de périphériques plus musclés. Avec une puissance qui chute de 450 ch à 385 ch, la puissance de la Carrera n'a plus rien d'exceptionnelle. Rappelons en effet qu'il y a 20 ans, la 996 Carrera offrait déjà 320 ch pour un poids inférieur.

Mais plus encore que des performances à la portée des "super compactes", on pouvait craindre un manque de caractère moteur du fait de la "bride" électronique. La bonne nouvelle c'est que les motoristes Porsche ne sont pas tombés dans ce piège. Pourvu d'un FAP, le 3.0L Porsche fait toujours bonne figure et on se dit que les 385 ch sont tous présents dans l'écurie de Ferdinand. Plus encore, le boxer perd rien de sa fougue lorsqu'il s'agit d'aller chercher 7500 tr/mn, régime maxi qu'il atteint très vite sur les premiers des 8 rapports tirant assez courts. En ayant un oeil plus critique, on pourra certes regretter des relances moins vives en-dessous de 3000 tr/mn, bien qu'officiellement le couple maximum soit disponible plus tôt que sur la S. Sachant qu'il manque tout de même 80 Nm, cela n'a rien d'étonnant.

Cela n'a rien de très gênant non plus. Les mises en vitesses restent tellement promptes que la possibilité d'une suspension de permis au premier écart mal dosé ne doit jamais trop s'éloigner de l'esprit. Et puis ce caractère rageur qui peut inciter à redescendre un rapport a au moins le mérite de dissiper les regrets de l'abandon du flat six atmosphérique. Pour rassurer les puristes, c'est bien toujours entre 4000 et 7500 tr/mn que ça se passe dans une 911.

Bon, pour être totalement honnête, il y a bien un regret malgré tout : la sonorité. Perdus dans un échappement Sport qui hésite entre trop de bruit (avec une résonance fatigante clapets ouverts) ou pas assez (clapets fermés), les aboiements métalliques du bon vieux flat 6 ne sont plus qu'un souvenir. C'est toujours mieux qu'un son synthétique qui sortirait des haut-parleurs mais quand même...

Abordons enfin l'incontournable point de vue écocitoyen sur cet extravagant objet d'hérétique pétrolivore du monde d'avant. Sur le papier, les plus de 200g de CO2/km, quelle que soit la configuration choisie, vous font entrer d'office dans le club fermé des assassins d'ours polaires. Sachez-le. Pour soulager votre conscience, l'Etat Français a heureusement prévu de soutirer 30.000 € de malus à chaque acheteur de 911 depuis cette année. Avouez qu'il y a de quoi envisager un sevrage. Pourtant, avec une consommation moyenne oscillant entre 10 et 12L/100 km sur notre essai, c'est à dire pas très éloignée d'un hybride rechargeable à court de jus, difficile d'avoir véritablement envie d'expédier ce vestige de l'ancien monde au bûcher...

SUR LA ROUTE

essai porsche 911 992 carrera 385 ch

A force d'évolution, la 911 a su bannir ses principales tares congénitales, à commencer par un train avant qui pouvait avoir la jante baladeuse. Si le concept du moteur en sac à dos avait ses adeptes partageant des sensations uniques, il faut reconnaître que la 911 n'a jamais été une voiture aussi efficace qu'aujourd'hui. D'autant qu'en conservant tout de même le moteur au mauvais endroit, elle n'a rien perdu de sa motricité légendaire en sortie de virage ni de son grip phénoménal.

La génération 992 ajoute de série sur toutes les versions un PASM plus abouti que jamais, faisant définitvement oublier la notion d'inconfort grâce à un amortissement piloté bluffant d'efficacité. Et même sans les roues arrières directrices, la Carrera associe agilité, précision et efficacité comme bien peu de sportives savent finalement le faire. Certes le feeling de la direction électrique manque un peu de retour mais la consistance est parfaitement dosée et l'angle à donner au volant est assez idéal. Bref, cette 911 est un vrai bonheur dans le sinueux !

Contrairement à la 4S, la Carrera reçoit des disques plus petits de 330  mm (contre 350) aux 4 coins et ses étriers perdent 2 pistons à l'avant. Au premier gros coup de patin le doute est pourtant vite levé : la 911 freine toujours aussi monstrueusement bien ! A se demander à quoi servent les freins céramiques proposés en option...

ACHETER UNE PORSCHE 992 CARRERA

La 911 jouit depuis longtemps d'une position de "maître-étalon" sur le marché des coupés sportifs et régulièrement de nouvelles prétendantes viennent marcher sur ses plates-bandes, avec plus ou moins de succès. Ce fut le cas notamment ces dernières années des Jaguar F-Type , de la Lexus LC 500 ou de la Mercedes AMGT GT, bien que toutes ne peuvent se prévaloir d'offrir 2 places arrières d'appoint, à défaut d'un véritable coffre. Mais les arguments de la 911 en font encore ce modèle de polyvalence et de sportivité que tous rêvent d'avoir un jour dans le garage.

Néanmoins, avec l'augmentation du niveau de prestations, le ticket d'entrée à ce monde bientôt perdu est devenu plus élitiste que jamais. La barre symbolique des 100.000 €, hors option, a été allègrement franchie avec cette génération 992 et c'est d'autant plus regrettable qu'entre une fiscalité désormais délirante et quelques options plus ou moins indispensables - pas moins de 30.000 € sur cet exemplaire - on arrive aujourd'hui à un budget global de 160 000 euros pour une Carrera !

Peut-on s'attendre à une baisse des ventes de 911 en Europe sur cette génération ? Probable. Et si c'est un argument favorable à la revente pour les premiers acheteurs c'est malheureusement aussi une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui rêvent d'accéder, plus tard, à cet héritage roulant qu'est la 911...

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
PORSCHE 911 (992) Carrera


MOTEUR
Type : 6 cylindres à plat, 24 soupapes + VarioCam Plus
Position : longitudinal en porte-à-faux AR
Alimentation : Injection directe + 2 turbos (1,2 bars) + échangeur air/air
Cylindrée (cm3) : 2981
Alésage x course (mm) : 82,5 x 92,8
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 385 à 6500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 450 de 1950 à 5000
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : double embrayage PDK (8)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés perforés (330), étriers fixes 4 pistons
Pneus Av-Ar : 235/40 ZR 19 - 295/35 ZR 20
POIDS
Donnée constructeur (kg) : 1505
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 3.9
logo porsche 911 992 carrera
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 293
0-100 km/h : 4"2
0-200 km/h : 14"5
80-120 km/h : 2"6
CONSOMMATION
Moyenne WLTP (L/100 km) : 10.3
Moyenne de l'essai (L/100 km) : 12
CO2 (g/km) : 233
PRIX NEUF (04/2021) : 110 192 €
PUISSANCE FISCALE : 27 CV

CONCLUSION

La Porsche 911 démontre avec cette huitième génération qu'on peut avoir 50 ans et faire encore référence dans son domaine. Capable de déposer les enfants à l'école avant d'aller au travail, de traverser la France sans fatigue et d'assurer à l'occasion un chrono sur circuit, la 992 s'appuie sur une recette parfaitement maîtrisée pour offrir déjà tout ce qu'on attend d'une 911 avec cette version Carrera "de base". Demeure toutefois son principal défaut : un prix élevé, doublé d'un malus sévère...

:-)
Ligne intemporelle
Comportement
Amortissement excellent
Freinage sublime
Performances déjà suffisantes !
Polyvalence
Panel d'options très vaste...
:-(
... mais boîte manuelle réservée à la S
Coffre limité
Tarifs et malus conséquents...

Comparez les tarifs des assurances pour une PORSCHE 911 (992) Carrera

PHOTOS


porsche_911_992_carrera_01.jpgporsche_911_992_carrera_02.jpgporsche_911_992_carrera_03.jpgporsche_911_992_carrera_04.jpgporsche_911_992_carrera_05.jpgporsche_911_992_carrera_06.jpgporsche_911_992_carrera_07.jpgporsche_911_992_carrera_08.jpgporsche_911_992_carrera_09.jpg
Voir toutes les photos de PORSCHE 911 992 CARRERA ESSAI

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une VANDERHALL EDISON2
VANDERHALL EDISON2

GUIDE D'ACHAT
Forum
Les derniers sujets sur PORSCHE :