L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SIMCA > 1000 RALLYE






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

SIMCA 1000 RALLYE (1970 - 1978)

simca 1000 rallye
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 03-03-2010

LA BOMBINETTE QUI N'ETAIT PAS BLEUE...

Alors que Renault effectue un virage à 180° avec ses Gordini en passant de la 8 à la 12, Simca profite de ce changement pour remplacer la vraie 8 Gord' dans le cœur des fanas avec son modèle populaire. Et l'un des objectifs majeurs est d'en faire un véhicule bon marché ! Pari réussi…

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: BAHMAN CARS

En 1961, Simca présente fièrement leur nouveau modèle à vocation populaire qui va être un modèle de conquête. Petite berline 4 portes avec moteur en position porte-à-faux AR, elle est bien dans le ton de l'époque. Dès l'année suivante, un coupé signé Bertone est présenté et commercialisé, mais avec un petit moteur et un physique trop gracile pour être sportif, c'est plus un coupé pour dames qu'une auto sportive. En outre, la Simca 1000 essuie de violentes critiques dès sa sortie pour des réels problèmes de tenue de route aléatoire et surtout d'une direction passablement loupée !

Il faut rénover cette gamme Simca 1000 qui en a bien besoin, d'autant que la concurrence aidant, la 1000 a pris un certain coup de vieux. Première étape, Simca et Bertone présentent en 1967 le coupé 1200 S. Le physique du coupé 1000 est sérieusement revu en caractère, et surtout, tant les performances que le châssis sont enfin à l'avenant. Ensuite, rassuré par ce (relatif) succès, les dirigeants de la firme de Poissy dévoilent fin 1968 le nouveau millésime de la 1000. Les trains roulants sont entièrement revus, la direction a été nettement améliorée en précision et consistance par l'abandon de l'antique technique à vis globique et à galet. Elle a été avantageusement remplacée par un système à crémaillère beaucoup plus actuel. Au niveau look extérieur, les modifications sont moins flagrantes mais bien réelles et c'est un véritable coup de jeune qui souffle sur toute la gamme. Depuis 1964, Renault avait frappé un grand coup dans le milieu des sportives avec la R8 Gordini. Passant de 1100 cm3 à 1300 cm3, elle avait alors su s'imposer comme la reine incontestée et fut l'auto-école de nombreux pilotes. Mais le passage au tout à l'avant avec la R12 Gordini laissa un vide dans le cœur des passionnés. D'autan plus que la montée en gamme avait augmenté les prix. Il n'en fallait pas plus aux techniciens de Simca pour saisir la balle au bond et combler ce vide. La Simca 1000 Rallye allait naître.

1000 rallyesimca 1000 rallye

CARACTERISTIQUES


SIMCA 1000 RALLYE / Rallye 1 / Rallye 2 / Rallye 3
1000 rallye
MOTEUR
Type (cylindres) : 4 en ligne, 8 soupapes
Position : Porte-à-faux AR
Alimentation : 1 carbu inversé Weber/ 2 carbus double corps Solex / 2 carbus double corps horizontaux Weber
Cylindrée (cm3) : 1118 / 1294 / " / "
Alésage x course (mm) : 82x63 / 76,7x70 / " / "
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 53 à 5800 / 60 à 5400 / 82 à 6000 / 103 à 6200
Couple maxi (mkg à tr/mn) : 8,5 à 2800 / 9,8 à 2600 / 11 à 4400 / 13 à 4900
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (4)
POIDS
Données constructeur (kg) : 780 / 790 / 860 / 880
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 14,8 / 13,1 / 10,5 / 8,5
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 150 / 155 / 170 / 183
400 m DA : ND / ND / 17,4 / 16,8
1 000 m DA : 37,8 / 36,5 / 33,4 / 31,6
PRIX NEUF (1969) : 10.000 FF
COTE (2009) : 15.000 €
PUISSANCE FISCALE : 6 CV

PRESENTATION

Pour dynamiser une gamme qui a déjà 10 ans, Simca va utiliser une méthode qui a marché chez Renault avec la coupe Gordini. Aussi, le 1er juin 1969, Henri Chemin, avec le soutien du constructeur lance-t-il le Challenge Simca. Ce trophée regroupe tous les pilotes en herbe propriétaires de coupés 1200 S, de CG 1200S et même de Simca 1000 améliorées. C'est l'idée gagnante de Simca, car aussitôt, ce challenge rencontre un succès immédiat grâce à son coût modéré et en plus les ventes de Simca 1000 progressent de manière significative. Les responsables de la firme de Poissy lancent donc un modèle sportif de la 1000 qu'ils baptisent tout simplement "Rallye". Les ingénieurs ont repris une caisse de Simc'4 (la version économique des 1000) et le groupe de la 1000 Spécial. Pour Simca c'est tout bénéfice puisque les investissements sont des plus limités et pour les clients c'est le bonheur en terme de tarifs puisque lorsque la 8 Gordini était affichée à un prix de vente de 15 340 francs, la 1000 Rallye était affichée à 8 695 francs. On vous l'a dit c'est cadeau !! Et pour ce prix-là, Simca vous offre un capot noir mat antireflet, un siège baquet pour le conducteur et des cadrans ronds. A l'extérieur de l'auto, le capot arrière est ceinturé par deux bandes transversales avec le monogramme "Simca".

MOTEUR

Bien sûr avec son petit 1 118 cm3 de 53 ch, la Simca 1000 Rallye ne peut prétendre lutter contre la 8 Gordini alors à l'apogée et au crépuscule de sa carrière. Toutefois, Simca, toujours très à la pointe du marketing, communique habilement et sait que la 8 ne sera pas réellement remplacée. Ce sont donc les clients actuels de la 8 Gordini qui sont touchés par cette stratégie qui va se révéler payante à plus d'un titre : d'abord les ventes de Simca 1000 Rallye sont correctes, et en plus cette image jeune et dynamique maintien les ventes des Simca 1000 autour des 100 000 exemplaires par an ! Pas mal pour une auto aussi âgée.

EVOLUTION

1000 rallye 1En 1972, après 27000 exemplaires produits environ Simca améliore sa petite bombe en apportant son lot de modifications. Pour la nouvelle Simca 1000 Rallye 1, le moteur développe désormais 60 ch et possède une cylindrée de 1294 cm3 qui vient de la 1100 Spécial. Ainsi, les 155 km/h sont enfin atteints et une seconde est gagnée sur le mille mètres D.A. La transmission est renforcée et le réglage des suspensions a été modifié. Le look demeure intact et c'est tant mieux. Seul le stripping latéral "Simca" a cédé sa place à un "Rallye".

S.R.T : SIMCA RACING TEAM
Pour aller encore plus loin dans le mimétisme avec Renault, Simca lance en mars 1971 le Simca Racing Team (S.R.T.). Cette formule de promotion succède à la coupe R8 Gordini, surtout pour ceux qui ne veulent pas suivre l'aventure de la 12 Gordini et l'inflation des coûts. Finalement, l'esprit amateurisme qui existait initialement dans la coupe Gordini se perpétue dans cette coupe réservée aux Simca 1000 Rallye 1. Nombre de personnalités ont fait leurs armes dans ce challenge comme par exemple Laspales du célèbre duo Chevalier et Laspales. A noter que les clients pouvaient choisir deux longueurs de pont différentes.

1000 rallye 2 SIMCA 1000 RALLYE 2
La Rallye 1 avait prolongé la brèche ouverte par la Rallye, la Rallye 2 enfonce le clou. En 1973, Simca sort la Simca 1000 Rallye certainement la plus aboutie et la plus homogène : la Rallye 2. C'est toujours le moteur de la 1100 spécial, mais alimenté cette fois-ci par deux carburateurs Solex double corps. Le 1294 cm3 culbuté développe désormais 82 ch à 6 000 tr/mn. On table sur un bon 170 chrono "à fond de quatre" puisque malheureusement la boîte ne comporte toujours que 4 rapports. Pour ce surcroît de performances, les contraintes ne sont pas les mêmes. Ainsi, la répartition des masses est améliorée avec le radiateur qui passe à l'avant de l'auto sous le pare-chocs avant. Les freins avec 4 disques sont ceux du coupé 1200 S qui n'est plus produit. Au fil des millésimes, les strippings latéraux changent et deviennent moins discrets. Ils perdent une partie de leur caractère. A partir de 1977, toute la gamme Simca 1000, alors en pleine chute commerciale (le vieillissement ajouté aux chocs pétroliers…) bénéficie d'un petit lifting. C'est surtout la face avant qui est revue avec des phares carrés, un nouveau capot et la nervure au centre du toit est supprimée. C'est également cette même année que le client pouvait opter pour le kit coupe SRT 77 (non homologué route) qui amenait la puissance à 110 ch et disposait d'un kit carrosserie en polyester annonçant la Simca 1000 Rallye 3.

simca 1000 rallye 3 SIMCA 1000 RALLYE 3
La Simca 1000 Rallye 3 vient couronner la saga 1000 Rallye en décembre 1977. Cette fois-ci, on quitte la "bombinette" de route, pour entrer dans la voiture de course. La Rallye 3 affiche clairement la couleur : extensions d'ailes en polyester, jantes alu Amil, pot d'échappement visible, aileron ajouré… A propos de couleur, si le modèle de présérie est peint en bleu, les quelques plus de 1000 exemplaires produits (pour l'homologation en groupe 1) seront uniquement livrés en blanc Ibiza. Côté mécanique, le châssis est évidemment renforcé et la mécanique, toujours le 1294 cm3, développe désormais 103 ch à 6200 tr/mn. Avec plus de 180 km/h en pointe (toujours à fond de quatre…) et moins de 32 secondes au kilomètre D.A., la Simca 1000 Rallye 3 était vraiment performante et efficace pour l'époque. Il fallait certes bien garder les deux mains sur le volant à l'attaque, car le pilotage de l'auto était des plus physique, mais quel caractère !! Les premières livraisons sont intervenues en janvier 78 et se sont terminées en mai de la même année.

ACHETER UNE SIMCA 1000 RALLYE

simca 1000 rallye

Aujourd'hui, dans le milieu de la collection des petites bombes, vous avez la R8 Gord' et la Mini Cooper dont les cotes sont au même niveau soutenu depuis des années. Et puis pour les autres, il y a les Simca 1000 Rallye, Rallye 1, Rallye 2 et Rallye 3 qui ont longtemps présenté l'avantage d'offrir une cote relativement basse sur le marché. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui, comptez désormais environ 8000 à 18000 euros suivant les versions, les millésimes et l'état ! L'explication de cette brutale plus-value pour les vendeurs, c'est que dans le cadre d'une restauration partielle ou totale, et même de l'entretien normal, il était impossible de retomber dans ses frais lors de la revente. Ainsi, nombre de Simca 1000 Rallye sont parties à la ferraille ou au talus, et pour les rares survivantes sur lesquelles la rouille n'a pas fait des ravages, les cours ont donc en toute logique grimpé. Mais attention, un prix fort ne justifie pas d'acheter à l'aveugle. Les bas de caisse, très sensibles ont souvent été choucroutés à la "va-vite", et rares sont les Rallye dans leur état d'origine (divers kits ont souvent été montés). Sinon les mécaniques sont très fiables, les boîtes également sauf pour quelques synchros fragiles d'origine et le desserrage du couple conique. Le spièces se trouvent encore assez facilement, à des prix et qualités variables, d'où l'intérêt de se faire aiguiller par un club. Seule difficulté de nos jours : trouver quelqu'un qui saura régler les deux carbus double corps. Respectez bien l'intervalle des vidanges, et votre Rallye vous rendra bien du plaisir. Cela d'autant plus que les performances avec nos références actuelles nous paraissent bien maigres, mais à la conduite c'est tout autre chose !

CHRONOLOGIE :
1961 : le 4 octobre, présentation et commercialisation de la Simca 1000 au salon de Paris.
1970 : Présentation et commercialisation de la Simca 1000 Rallye équipée d'un 1118 cm3 de 53 ch et offrant 150 km/h. Le 25 février, la millionième Simca 1000 sort des chaînes de production. Le 1er juillet, Chrysler Corporation prend totalement le contrôle de Simca. En février, Simca devient officiellement Chrysler France.
1972 : Simca 1000 Rallye 1 : moteur de 1 294 cm3 développant 60 ch et permettant 150 km/h. Le stripping latéral opte désormais pour "Rallye" et non plus "Simca". Sinon, la panoplie de sportive racoleuse des seventies est bien là avec ses couleurs flashies, ses strippings latéraux et son capot noir mat.
1971 : En mars, création du Simca Racing Team (SRT).
1972 : Le 31 janvier, la production de la Simca 1000 Rallye est arrêtée. En février, Simca présente la 1000 Rallye 1 puis en mai, la 1000 Rallye 2 avec le nouveau moteur 1294 cm3.
1976 : La Simca 1000 Rallye 2 gagne 4 ch supplémentaires.
1977 : Lifting de la face AV des Simca 1000 avec notamment une nouvelle calandre et des phares qui deviennent rectangulaires. Les Rallye 2 peuvent recevoir un kit Gr. 2 (kit Coupe SRT 77) amenant la puissance du moteur à 110 ch et qui annonce les modifications extérieures de la Rallye 3. Suppression des Rallye 1 et 2 en décembre qui cèdent leurs places à la Rallye 3 : 1294 cm3 développant 103 ch et 183 km/h en Vmax. Sortie de la Simca Horizon, remplaçante des 1000.
1978 : Arrêt de la production des Simca 1000 en avril, remplacée par la Chrysler Sunbeam.

CONCLUSION

:-)
Look !
Fiabilité mécanique
Prix d'achat
Entretien abordable
Esprit sportif authentique !
:-(
Cote en hausse
Performances limitées (Rallye et 1)
Corrosion redoutable
Etagement de boîte (Rallye 1 et 2)
Etat d'origine rare…

Et comme en son temps, si vous rêvez d'une 8 Gordini, pensez à la Simca 1000 Rallye, encore moins cher aujourd'hui et toujours aussi joueuse. Notre préférée ? La Rallye 2 avant le millésime 77 bien sûr…


Devis d'assurance pour une SIMCA 1000 RALLYE

AVIS

Bonjour, je suis propriétaire d'une Rallye 2 depuis 1976 modèle 76 phares ronds encore. Elle est dans son jus elle a fait 3 saisons de Rallyes régionaux et elle est toujours décoré depuis son origine avec les stickers du SRT Bordeaux. Elle ne comptabilise que 54000 km environ. J'ai toujours les carnets de bord, il ne me manque que la facture. ...
Lire les avis sur la SIMCA 1000 RALLYE

Vous possédez une 1000 RALLYE ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets SIMCA sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE