header


L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SARAP > 701






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RETRO (26-01-2012)

SARAP
701
(1970 - 1975)

PRIX NEUF (1970) : 50.000 FF
COTE (2012):

PUISSANCE FISCALE : 8 CV
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES SARAP 701
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Position: central AR
Alimentation: Injection Bosch
Cylindrée (cm3): 1565
Alésage x course (mm): 77 x 84
Puissance maxi (ch à tr/mn): 108 à 7000
Puissance spécifique (ch/L): 79,8
Couple maxi (Nm à tr/mn): 135 à 5500
Couple spécifique (Nm/L): 86,3
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): manuelle (5)
POIDS
Données constructeur (kg): 680
Rapport poids/puissance (kg/ch): 6,3
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm):
Pneus Av-Ar:
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h):
400 m DA:
1000 m DA:
0 à 100 km/h:
0 à 200 km/h:
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km):
sarap 691

sarap 701 av

sarap 701

sarap 701 1975

BIEN :-)
Exclusivité certaine !
Mécanique connue
Poids
Propulsion
PAS BIEN :-(
Introuvable !
Finition
Toutes homologuées ?


sarap 701

©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 26-01-2012

PATRIMOINE DE FRANCE
Tout commence en 1967 lorsque André Koenig, jeune passionné de technique, fabrique un prototype destiné à la compétition inspiré des voitures qui courent les 24h du Mans. L'année suivante pour la production de son prototype qui sera vendu en kit Koenig s'associe et fonde à Breitenbach la Société Alsacienne pour la Recherche et l'Application des Polyesters, la SARAP...

Texte: Aurélien RABBIA - Photos: D.R.

Après un démarrage commercial difficile, la construction de la Sarap 671 sera simplifiée pour en faciliter le montage. Le modèle devient la 691. Devant ces deux prototypes trop exclusifs, Koenig décide de construire une voiture plus polyvalente pour élargir la clientèle potentielle. Ce sera la 701. Ces trois véhicules sont tous des "kit car" et ont donc été homologués par leur premier propriétaire à la fin de l'assemblage, parfois plusieurs années après leur achat et sans être sûr qu'elles le soient toutes ! Afin de pouvoir financer la construction de cette nouvelle Sarap 701, Koenig s'associe au publicitaire Roland Beilé qui revient d'un séjour aux USA. Durant ce séjour il a découvert la mode des dune-buggy et il créé un département de promotion et de commercialisation d'un buggy qui reprendrait le châssis de la 701 habillé d'une nouvelle carrosserie en polyester dessinée par lui-même. Malheureusement, devant le succès de ce buggy la production de la sportive 701 sera rapidement mise entre parenthèse et seul 6 exemplaires seront fabriqués officiellement entre 1970 et 1975. Cinq roulent encore aujourd'hui...

DESIGN
Cette Sarap 701 n'est plus un prototype, afin d'être moins exclusive, mais une élégante berlinette. L'avant ressemble à celui de la Matra 530 avec ses phares escamotables très à la mode à l'époque. On retrouve aussi des persiennes sur la vitre arrière qui est aussi un attribut classique des sportives contemporaines. Le pare brise (de Fiat 124) très incliné quasiment dans le prolongement du capot donne une voiture très basse (moins d'un mètre). L'arrière rappelle quant à lui la Ligier JS2 avec les feux des premières Peugeot 504 Coupé. Compte tenu du caractre très artisanal de la production des Sarap 701, des différences peuvent apparaître entre les différents exemplaires comme le dernier qui a les phares fixes. Autre particularité : les vitres latérales pour raison de poids ne descendent pas dans les portes mais pivotent du bas vers le haut.

MOTEUR
Sur quelques Sarap 701 c'est un moteur Renault 1600 qui a été monté même si la première homologuée recevait un moteur de R8 Major. Le moteur était monté en position centrale arrière et longitudinale. Il s'agit du quatre cylindres de 1565 cm3 apparu sur la Renault 16 TS en 1969. Ce quatre cylindres en ligne mélange archaïsme et technologies modernes de l'époque. Le bloc et la culasse sont tout en aluminium mais l'arbre à cames est toujours latéral, cependant les chambres de combustions sont hémisphériques et des soupapes en tête sont positionnées en V. La version des 701 est celle des R17 TS (type 807-12) qui a pour base celui des R12 Gordini mais avec l'injection électronique Bosch, de nouveaux arbres à cames moins pointu, un taux de compression abaissé à 10,25/1 ce qui lui fera perdre 5 ch soit 108 ch DIN à 6000 tr/min pour un couple de 135 Nm à 5500 tr/min.

CHASSIS
Comme pour la petite série de 17 exemplaires des 671 et 691, le châssis de la Sarap 701 est de type tubulaire (à section rectangulaire) avec une poutre centrale. La carrosserie est en polyester armé, fixée par boulonnage sur le châssis-poutre. Une version plus étroite de ce châssis a été repris pour la construction du Buggy. Les trains roulants viennent essentiellement de la Renault 16 avec une traverse avant de R8 élargie et quelques éléments spécifiques comme les bras de suspension supérieurs réglables.

:: CONCLUSION
Début 1974 le gouvernement français interdit toute compétition sur le territoire pour cause de choc pétrolier. Comme pour tout les autres constructeurs un grand nombre de commandes de véhicules sportifs sont annulés et la production s'arrête ! Le département automobile de la société Beilé est fermé. L'homologation par type étant encore valable trois ans la société SARAP reprend la construction du buggy jusqu'en 1977. En 1996 la liquidation de la SARAP intervient et sept personnes rachètent les quelques moules qui restent. La majorités ayant mystérieusement disparu alors que la société était encore en activité! En mars 1996 l'amicale BUFFALO - SARAP est créé à Strasbourg afin de rassembler les propriétaires des prototypes et buggy.

Nos plus vifs remerciements à l'Amicale Buffalo-Sarap et au site kitcar.bb-fr.com pour l'aide apportée à la réalisation de cet article, ainsi qu'au site oldiesfan67.canalblog.com pour les photos.


Devis d'assurance pour une SARAP 701

AVIS

Vous possédez une 701 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets SARAP sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE