L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PORSCHE > 911 (996) Carrera 4S Cabriolet






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (14-06-2004)

PORSCHE
911
(996) Carrera 4S Cabriolet
(2004)

103 518 Euros (01/06/2004)
23 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PORSCHE 911 (996) Carrera 4S Cabriolet
MOTEUR
Type: 6 cylindres à plat, 24 soupapes 2x2 arbre à cames en tête
Position: porte-à-faux AR
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée en cm3: 3 596
Alésage x course : 81 x 86,4
Puissance ch DIN à tr/mn: 320 à 6 800.
Puissance au litre en ch: 88,98
Couple maxi en Nm à tr/mn: 370 à 4 250
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 565
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 4,89
ROUES
Freins : Disques ventilés et perforés AV et AR avec étriers Brembo à 4 pistons.
Pneus : 225/40 ZR 18 AV et 265/35 ZR 18.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 285
400 m DA en secondes: 13,5
1 000 m DA en secondes: 24,4
0 à 100 km/h : 6
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 17,1


L'habitacle est le même que sur les coupés. Toujours inspiré de celui du Boxster, la finition est de bonne facture mais l'équipement de série est plutôt chiche surtout à ce niveau de prix !


Sa majesté Flat Six qui tonne toujours dans votre dos. En cabriolet, le son vient résonner contre les parois des maisons. Divin !


Le très beau hard-top est livré de série et s'intègre harmonieusement avec la ligne de la Porsche 911.


Porsche avec sa 911 Carrera 4S cabriolet prouve une fois encore sa pleine maîtrise des cabriolets sportifs. Une rigidité exceptionnelle et une tenue de route très efficace.


Les performances de la Carrera 4S, quoiqu'en léger retrait par rapport à un coupé 911 Carrera 2 standard, demeurent ébourrifantes : 285 km/h et moins de 25 secondes au km D.A..

BIEN :-)
Ligne et style
Rigidité sans faille
Comportement facile
Performances
Moteur !
Hard Top de série
PAS BIEN :-(
Prix exorbitant
PSM imposé !
Poids élevé
Pas de toit escamotable


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (14/06/2004)

SPORT ET JOIE !
Alors que Porsche vient de dévoiler les premières photos et caractéristiques de sa future Porsche 911 type 997, le cabriolet 911 Carrera 4S, commercialisé depuis l'année dernière ne cesse de s'imposer comme un modèle de choix sur le marché des cabriolets sportifs. Sérieuse et bien finie, la 911 Carrera 4S s'impose comme un futur collector à conserver pieusement dans son garage...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

La Porsche 911 génération 996 avait commencé sa carrière dans la polémique. Trop proche esthétiquement du Boxster, notamment au niveau de la face avant, moteur " liquide ", finition et planche de bord revisitée… Chaque nouveauté était vécue par les intégristes de la 911, propriétaires de longue date ou simples passionnés, comme une trahison. Mais au fil des millésimes, Porsche a su redresser la barre pour redorer le blason de son cheval de bataille. Toute la gamme 911 a ainsi connu des évolutions moteur pour avoir une puissance de 320 ch et un flat six de 3,6 litres, et un traitement esthétique commun avec la version Turbo (optiques de phares différenciées du Boxster). Ouf ! La Porsche 911 retournait dans le droit chemin. Depuis la Porsche 911 génération 993, Porsche a eu l'idée de reprendre le concept du turbo look, déjà initié sur les 911 Carrera 3.2 dans les années 80. La recette était simple : en fin de carrière, Porsche prenait une 911 Carrera 4, qu'elle dotait de tout le châssis de la version turbo. La présentation était également spécifique. Il en résulte une version très spéciale et diablement tentante qui fait aujourd'hui la joie de leurs propriétaires. La cote sur le marché d'occasion des 911 génération 993 Carrera 4S est très élevée, voire même surfaite. Pour sa Porsche 911 génération 996, la recette magique est ré-interprétée, mais avec en prime une variante cabriolet !

DESIGN
Il est inutile de présenter en long en large et en travers toute la structure de la Porsche 911 type 996, tant nous l'avons déjà abordé dans nos autres dossiers. Il faut cependant retenir que dans le cadre d'une variante cabriolet, la caisse a reçu de nombreux renforts pour conserver une rigidité acceptable. L'efficacité de la tenue de route est à ce prix, quitte à prendre quelques kilos de plus sur la bascule. Toute la carrosserie semble plus agressive et body-buildée. La 911 Carrera 4S reçoit en effet tous les éléments de carrosserie de la version Turbo : ailes larges, boucliers avant et arrière plus imposants avec écopes d'air intégrées, de jantes aluminium de 18 pouces de diamètre généreusement chaussées en 225/40 à l'avant et 265/35 à l'arrière … Pour l'occasion, la Carrera 4S est équipée d'office d'un bandeau lumineux entre les deux arrière,. et n'est pas équipée du petit aileron de malle arrière comme la Turbo. La capote est de facture classique en toile, mais électrique et dé ployable en 20 secondes jusqu'à 50 km/h ! Cette capote de très belle qualité est en outre dotée d'une lunette arrière rigide avec dégivrage. Malgré cela, il est dommage que Porsche n'ait pas encore cédé aux sirène du toit rigide escamotable. Chose rare chez Porsche, bien que la liste des (coûteuses !) options soit encore trop longue, la 911 Carrera 4S est équipée en série d'un hard-top en aluminium qui s'intègre harmonieusement dans la ligne légendaire de la Porsche 911. A l'intérieur, on retrouve le dessin de la planche de bord du Boxster, ce qui a également fait couler beaucoup d'encre. Si l'ensemble est bien fini et harmonieux, l'équipement présente de nombreuses lacunes, même à ce niveau de prix ! Ainsi, si le cuir le régulateur de vitesse, la climatisation et une excellente installation radio sont en série, il vous faudra débourser encore quelques milliers d'euros pour avoir le GPS, le capteur de pluie, le radar de recul ou encore les sièges chauffants. A ce niveau de prix, la pilule est dure à avaler. Mais Porsche aurait bien tort de se priver puisque après tout, les Carrera 4S se vendent comme des petits pains...

MOTEUR
Sous le capot arrière, surplombé par l'aileron escamotable électriquement asservi à la vitesse, c'est le célèbre Flat Six qui est monté. Certes, le passage au refroidissement par eau, et non plus par air pour cause de normes anti-pollution, a étouffé quelque peu le " Flat song ", mais il reste tout de même suffisamment communicatif pour flatter votre oreille. Les ingénieurs de Zuffenhausen n'ont pas touché au moteur qui est donc repris tel quel aux Carrera 2 et 4. C'est donc le 3,6 litres de 320 ch qui rugit dans votre dos. Ses 89 ch par litre indiquent que le sport mécanique n'est pas uniquement une légende chez Porsche, et que les moteurs restent et demeurent le cœur sportif des Porsche 911. Ainsi équipée, la Porsche 911 Carrera 4S cabriolet affiche des chronos de premier ordre, bien qu'en retrait par rapport à une Carrera 4 coupé standard. La faute à la prise de toit due aux renforts de la caisse, et également aux voies élargies. Moins de 25 secondes suffisent cependant à l'heureux propriétaire de la belle pour franchir la borne kilométrique, et 6 secondes pour le 0 à 100 km/h laisse sur place la plupart de la production automobile mondiale.

CHASSIS
Ce sont les dessous de la belle qui cachent les plus grosses modifications. En effet, c'est également tout l'ensemble des trains roulants de la version Turbo qui a été retenu. La largeur des voies augmente, expliquant ainsi l'augmentation de 30 mm des ailes arrière. Tout le système de freinage est intégralement repris de la Porsche 911 Turbo, et les amateurs d'exclusivité pourront même retenir l'option PCCB carbone/céramique. La transmission est intégrale. Elle s'effectue grâce à un viscocoupleur intégré dans le différentiel avant. En conditions optimales d'adhérence, seulement 5% du couple est transmis aux roues avant, mais cette proportion peut atteindre 40% en cas de patinage des roues antérieures. Le PSM (contrôle de stabilité, l'ESP by Porsche…) est également de la partie. Dé connectable, il se reconnecte en cas de solutions d'urgence. Rassurant, mais également castrateur pour le pilote averti. Sur le cabriolet 911 Carrera 4S, la rigidité est tout bonnement étonnante. Il faut vraiment se cracher dans les mains sur route défoncée pour constater quelques petites vibrations parasites. La transmission intégrale et les voies élargies avec les pneus imposants rendent la conduite sûre et facile en toute circonstance. Contre toute attente, la Porsche 911 ne glisse plus du train arrière ! Elle affiche même ainsi équipée un comportement presque sous-vireur. Le rôle tracteur du train avant participe activement à la précision de conduite, et malgré les 320 ch sur les quatre roues, presque tous les conducteurs lambda, avec un peu de pratique, auront l'impression de se prendre pour des pilotes. La caisse a été rabaissée de 10 mm, et les suspensions sont raffermies. Véritable régal pour les amateurs de sport, elle risque d'incommoder au quotidien les conducteurs non intégristes des voitures de sport.

:: CONCLUSION
Décidément, la Porsche 911 type 996 ne cessera de nous étonner. Véritable voiture polémique à ses débuts, elle ne cesse de se bonifier avec le temps. Devenue spécifique esthétiquement, avec des versions très réussies et sportives à souhait (Turbo, GT2, GT3, GT3 RS…), Porsche enfonce le clou avec un cabriolet rigide et bien fini disponible en Carrera 4S. Belle et sportive, cheveux au vent, la Porsche 911 Carrera 4S cabriolet est entrée de pleins pneus dans le panthéon des 911 à fort charisme. Encore un best-seller Porsche...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"La nouvelle 911 va pointer le bout de son museau dans quelques semaines, mais certaines versions actuelles resteront encore au catalogue. La Carrera 4S et sa version cabriolet, par exemple, adoptent le look et la transmission intégrale de la 911 Turbo, ainsi que des voies élargies et un système de freinage majoré. La mécanique, elle, ne change pas : toujours 320 ch, et un plaisir incomparable lorsque le six à plat se déchaîne : La transmission intégrale calme toutefois le côté joueur de la 911."
SPORT AUTO - Juin 2004 - Porsche 991 type 996 Carrera 4S Cabriolet.

"Le cabriolet Carrera 4S est peut être la plus polyvalente des 911. Sportif, performant, efficace et sûr comme un coupé, il s'utilise comme un coupé. Parce qu'il est aussi étanche que vite rebâché. De même, il se pilote comme une 911, mais part aux sports d'hiver comme une 4 roues motrices. Il ne lui manque qu'un biturbo ? C'est aussi pour cette année..."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - HS Guide d'achat 2003-2004 - Porsche 991 type 996 Carrera 4S Cabriolet.


Devis d'assurance pour une PORSCHE 911 (996) Carrera 4S Cabriolet

AVIS

Vous possédez une 911 (996) Carrera 4S Cabriolet ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets PORSCHE sur le forum :
Forum
RECHERCHE